L’exposition internationale de la technologie verte se déroule à Guangzhou

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

Le 9 novembre, l’exposition internationale de la technologie verte s’est ouverte à Guangzhou, dans le Guangdong. L’événement vise à promouvoir la combinaison des produits techniques à faibles émissions et le plan du développement vert de Chine, ainsi que pousser le développement de l’économie chinoise, permettant aux visiteurs de découvrir le développement de la technologie verte.

Le PC chinois et des partis politiques du Parlement européen se penchent sur leur coopération

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

Le Parti communiste chinois (PCC) et cinq partis ou groupes politiques du Parlement européen se sont penchés pendant trois jours sur leur coopération dans le cadre de la Stratégie 2020 de l’Union européenne (UE) et du 12ème Plan quinquennal (2011-2015) chinois, apprend-on mercredi de la cérémonie de clôture des travaux de la deuxième session du deuxième Forum de haut niveau de partis et groupes politiques Chine-UE à Bruxelles.

Les participants ont échangé des avis en profondeur pour renforcer la confiance mutuelle et conjuguer les efforts face aux défis mondiaux.

Wang Jiarui, ministre du département des affaires internationales du Comité central du Parti communiste chinois, a qualifié de “fructueuse” la deuxième session du deuxième Forum. A travers des échanges, les partis politiques chinois et européens prennent conscience de l’urgence et du potentiel de l’approfondissement de la coopération pragmatique entre la Chine et l’UE, a-t-il dit.

Pour Mme Véronique de Keyser, vice-présidente du groupe Socialistes-Démocrates, le forum est “un succès” pour devenir “un instrument nouveau pour discuter ensemble” et pour “accroître la confiance”. Helmut Scholz, eurodéputé du groupe de la Gauche, a noté que “le climat du forum s’est sensiblement amélioré”, malgré l’existence de divergences entre le Parti communiste chinois et des partis politiques européens. Les intervenants européens ont exprimé le souhait de voir le forum se poursuivre et se régulariser dans le futur.

Selon Li Jinjun, vice-ministre du département des affaires internationales du Comité central du Parti communiste chinois, les représentants chinois et européens ont discuté de nouvelles idées et de nouveaux moyens concernant la dynamisation de la coopération pragmatique entre la Chine et l’UE, en particulier dans les domaines de la finance, du commerce, de nouvelles énergies et des économies à faible émission de carbone.

La deuxième session du deuxième Forum de haut niveau de partis et groupes politiques Chine-UE a été organisée par le Parti populaire, le Parti socialiste, le Parti libéral, les Verts et le groupe de la Gauche du Parlement européen. Liu Yunshan, membre du Bureau politique et du Secrétariat ainsi que ministre du département de la communication du Comité central du Parti communiste chinois, a pris part à la cérémonie d’ouverture de la session et a prononcé un discours thématique sur les relations sino-européennes.

 

NKM : La France exporte vers la Chine des produits, des technologies et des services

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

La France exporte vers la Chine des produits, des technologies et des services, a déclaré lundi la ministre française de l’Écologie, du Développement durable et des Transports, Nathalie Kosciuko-Morizet, qui effectue actuellement une visite de quatre jours en Chine.
« On exporte notre technologie, c’est ainsi que l’on établit des centres de recherche. On exporte des produits, mais on installe également des capacités de production ici. Il y a aussi les services. Dans le domaine du transport, on exporte non seulement le matériel mais également les services », a souligné la ministre, en réfutant la rumeur que les pays européens préfèrent vendre des produits plutôt que des technologies à la Chine.

« J’étais il y a un mois à l’École d’aviation civile de Tianjin où l’on exporte et l’on partage la formation. On exporte effectivement un certain nombre de savoir-faire et de méthodes. L’usine de montage de Tianjin est la seule usine au monde d’Airbus hors d’Europe », a ajouté le ministre français des Transports Thierry Mariani.

Mme Kosciusko-Morizet a également fait part de ses idées sur le prochain sommet sur le changement climatique qui aura lieu fin novembre à Durban, en Afrique du Sud.

L’année qui s’ouvre peut être celle d’un cycle positif en matière de négociation internationale d’environnement ou au contraire un cycle catastrophique, a estimé la ministre française. « Un cycle positif, si à Durban on trouve un accord qui pourrait être l’engagement des Européens de poursuivre sur une période transitoire le protocole de Kyoto, de continuer à faire vivre les outils de ce protocole et en échange d’avoir des pays qui s’engagent dans une négociation globale ».

Selon elle, ce cycle positif pourrait être poursuivi avec le 20e anniversaire du sommet de Rio qui se tiendra en juin 2012. « Ce serait une occasion d’avoir une mise en place d’une organisation mondiale de l’environnement et d’avoir enfin une réunion de secrétariat d’accords multilatéraux », a-t-elle ajouté.

Cependant, il peut y avoir un cycle catastrophique, selon NKM, quand certains États n’acceptent pas le mandat, les négociations ou simplement un horizon temporel dans un cycle de discussion globale.

 

Une ministre française souhaite renforcer la coopération avec la Chine dans la filière environnementale

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

La France souhaite faciliter le développement de coopérations concrètes avec la Chine dans la filière environnementale, a déclaré lundi soir, lors d’une conférence de presse à l’Ambassade de France en Chine, Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre française de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement.

La ministre française est en visite en Chine pour présenter les “éco-entreprises” françaises.

“Aujourd’hui, les problèmes environnementaux sont globaux, tels que la lutte contre le changement climatique et la pollution de l’ eau, le recyclage des déchets et la mise en oeuvre d’une économie plus sobre”, a annoncé la ministre, ajoutant que la Chine et la France recherchent et ont besoin des mêmes technologies.

Elle a souligné le très grand dynamisme de la filière verte française. La croissance des exportations en Chine de la filière est de près de trois fois supérieure à celle des exportations des autres entreprises françaises, a-t-elle fait savoir.

D’ ailleurs, la conscience forte et croissante des responsables chinois face aux enjeux liés au réchauffement climatique lui a fait vive impression, a-t-elle ajouté.

Durant son séjour, la ministre française a également échangé ses points de vue avec des responsables chinois sur les négociations internationales en matière d’environnement, notamment la Conférence internationale sur le climat de Durban et le Sommet de la Terre.

Accompagnée par une délégation composée de parlementaires, d’élus et d’une dizaine de chefs d’entreprises, Nathalie Kosciusko-Morizet effectue une visite en Chine du 4 au 8 novembre dans les villes de Shanghai, Wuhan, Chengdu et Beijing.

La Coopération entre les Alpes et le Sichuan se renforce

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

M. Joël Giraud, Vice-président de la région Provence Alpes-Côte d’Azur, président du Comité de massif des Alpes et Député (05) à l’Assemblée Nationale, et M. Bernard Soulage, Vice-président de la région Rhône-Alpes ont effectué leur premier déplacement officiel à Chengdu du 26 au 29 octobre 2011.
 Ce déplacement a concordé avec l’anniversaire de la Coopération Alpes-Sichuan qui a fêté ses quatre années d’existence à œuvrer au profit des aménagements et du développement touristique et sportif des montagnes du Sichuan. Ils ont été reçus par le Vice-gouverneur de la province, M. Chen Wenhua, et par le Maire de Chengdu, M. Ge Honglin.

 Un memorandum opérationnel a été signé entre l’Association de tourisme de Chengdu et l’Association France Neige International en présence du Maire de Chengdu.

Des échanges ont également été menés en vue d’un jumelage entre le village ancien de Pingle et un village traditionnel alpin, d’un jumelage entre le massif de Longmen et le parc naturel interrégional des Baronnies et pour des échanges de formations en tourisme et sports avec l’Université du Sichuan.

UbiFrance/Chengdu, la Coopération Alpes-Sichuan et le groupe chinois Wenlü (Chengdu Culture and Tourism) ont par ailleurs organisé dans la même période le premier forum d’affaires consacré aux aménagements et aux équipements de montagne. Cette opération, visitée par MM. Joël Giraud et Bernard Soulage, était placée sous le patronage des gouvernements provincial du Sichuan et municipal de Chengdu. 15 entreprises françaises ont fait le déplacement à Chengdu pour y rencontrer une quarantaine d’opérateurs et investisseurs du Sichuan.

 Le haut niveau d’accueil des représentants des régions, le succès des rencontres d’affaires lors du forum, les propositions multiples de partenariats faites par les acteurs chinois de la montagne témoignent de l’intérêt grandissant pour ce marché émergent et de la pertinence d’avoir ancré cette Coopération spécifique auprès du consulat à Chengdu, au cœur montagneux de la Chine.

 

Dossier: La Réunion des Premiers ministres de l’Organisation de coopération de Shanghai

Ajouté au 14/11/2011 par SHI Lei

La 10e réunion des Premiers ministres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) a débuté lundi en Russie.

Cette réunion régulière des Premiers ministres de l’OCS a été instaurée pour la première fois en septembre 2001. La première réunion, qui s’est tenue à Almaty au Kazakhstan, a mis en marche le processus multilatéral de coopération économique et commercial entre les six pays membre de l’organisation : la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan.

La deuxième réunion des Premiers ministres de l’OCS s’est déroulée en Chine, à Beijing, le 23 septembre 2003. Lors de cette réunion, les Premiers ministres ont principalement discuté de questions de coopération économique et commerciale.

Six documents ont été signés à l’issue de la réunion, dont un programme multilatéral de coopération économique et commerciale entre les pays membre de l’OCS, un mémorandum établissant le fonctionnement technique des institutions de l’OCS, et un communiqué commun sur les résultats de la réunion.

Lors de la réunion de 2004 à Bichkek, au Kirghizistan, les participants ont convenu que le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme étaient les principales menaces à la sécurité et à la stabilité dans la région. Ils se sont en conséquence engagés à renforcer la coopération bilatérale et multilatérale dans la lutte contre ces trois fléaux.

Au cours de cette réunion, les participants ont également déclaré que la coopération économique régionale était une priorité pour l’OCS, et se sont engagés à renforcer leur coopération dans des domaines tels que l’énergie, les transports, les télécommunications et l’agriculture.

Le 26 octobre 2005, les chefs de gouvernements de l’OCS ont tenu leur 4e réunion à Moscou. Les dirigeants se sont mis d’accord pour promouvoir la coopération dans des secteurs tels que la construction d’infrastructures, l’énergie, les télécommunications, la finance, la culture, le tourisme, les sciences et la technologie. Ils ont également résolu de durcir leur lutte contre les trois “forces du mal” qui menacent la stabilité régionale.

La 5e réunion s’est tenue le 15 septembre 2006 à Douchanbé au Tadjikistan. Les six Premiers ministres se sont penchés sur la priorité que constitue la coopération économique entre les pays membre de l’OCS, et ont proposé des mesures spéciales en faveur de la coopération commerciale, scientifique et culturelle.

Au cours de la 6e réunion, qui s’est tenue en 2007 à Tachkent en Ouzbékistan, les dirigeants ont réaffirmé que leur objectif commun était d’approfondir et d’élargir la coopération pragmatique, de parvenir à un développement commun, et d’oeuvrer à la construction de la stabilité et de l’harmonie dans la région.

Les Premiers ministres ont ensuite échangé leurs vues sur les moyens de renforcer la coopération dans des domaines tels que l’énergie, les investissements, les transports, les télécommunications, la culture et les questions douanières. Ils sont parvenus à un consensus sur la nécessité d’améliorer l’environnement commercial et financier, et ont en conséquence mis en place des projets pour la construction d’un réseau élargi de circulation des flux financiers.

La 7e réunion des Premiers ministres de l’OCS s’est déroulée le 30 octobre 2008 à Astana, au Kazakhstan.

Les participants ont publié une déclaration conjointe faisant le bilan de l’état actuel et des perspectives d’avenir de la coopération pragmatique au sein de l’OCS, en particulier dans les domaines politique, économique et culturel.

Le 14 octobre 2009, les Premiers ministres se sont à nouveau rassemblés à Beijing. Les débats ont cette fois porté sur les moyens de faciliter le commerce, d’améliorer la construction d’infrastructures portuaires et aéroportuaires, et de rendre plus efficaces les mécanismes douaniers.

A l’issue de la réunion, les participants ont également publié un communiqué appelant à poursuivre la coopération entre les pays membres, en particulier dans le domaine financier.

La 9e rencontre des Premiers ministres s’est tenue à Douchanbé. Les chefs de gouvernements ont discuté de la coordination entre les pays membres relativement aux problèmes posés par les zones dépourvues de ressources naturelles. Ils ont également posé les bases d’un système global de supervision du développement économique, et ont lancé une plate-forme de commerce en ligne.

 

La visite du président chinois en Europe promeut l’amitié, la coopération et les résultats "gagnant-gagnant"

Ajouté au 07/11/2011 par SHI Lei

La visite d’Etat du président chinois Hu Jintao en Autriche et sa participation au sommet du G20 à Cannes en France ont permis de promouvoir l’amitié, la coopération ainsi que les initiatives visant à aboutir à des résultats “gagnant-gagnant”, a déclaré vendredi le ministre des Affaires étrangères chinois Yang Jiechi à l’issue du sommet.

Lors de ce déplacement de six jours qui a pris fin vendredi, M. Hu a participé à plus d’une quarantaine d’activités. M. Yang, qui l’accompagnait, a parlé de visite “diversifiée en forme”, au “contenu riche”, ayant débouché sur des “résultats fructueux”.
DEVELOPPEMENT DE LA COOPERATION

Lors du sommet de deux jours à Cannes, M. Hu a prononcé un discours intitulé “Promouvoir la croissance grâce à une coopération ‘gagnant-gagnant'”, lors duquel il a exposé les propositions de la Chine pour faire face à la crise financière mondiale.

Le président a notamment appelé à rechercher des moyens de parvenir à des “résultats gagnant-gagnant” par le biais de la coopération, à améliorer la gouvernance dans le cadre de la réforme, à oeuvrer pour le progrès par le biais de l’innovation, et enfin à promouvoir la prospérité commune à travers le développement.

Lors du sommet, M. Hu a également annoncé qu’afin d’aider davantage les pays les moins développés, la Chine, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, lèverait intégralement les droits de douane jusqu’à 97% des articles tarifaires d’exportations vers la Chine en provenance des pays les moins développés ayant des relations diplomatiques avec la Chine.

Il a également eu des échanges de vue approfondis avec les dirigeants d’autres pays sur la question de la dette souveraine européenne, soulignant que l’économie mondiale ne pourrait se relever que si l’Europe restait persuadée, comme l’est la Chine, qu’elle avait complètement la capacité de résoudre ses problèmes de dette.
RECHERCHE DE RESULTATS “GAGNANT-GAGNANT”

Outre son appel au renforcement de la coopération “gagnant-gagnant” dans son discours, M. Hu a participé, dès son arrivée à Cannes, à diverses rencontres bilatérales tenues en marge du sommet, lors desquelles il a échangé des points de vue, avec des dirigeants d’autres pays et d’organisations internationales, sur les relations bilatérales, sur la situation économique du monde, ainsi que sur des questions régionales et internationales d’intérêts communs, dans le but de chercher des solutions “gagnant-gagnant” et de faire de ce sommet un succès.

Lors de sa rencontre avec le président français Nicolas Sarkozy, M. Hu a discuté avec le chef d’Etat français de mesures destinées à promouvoir les relations sino-françaises et des moyens de faire en sorte que le sommet de Cannes débouche sur des résultats positifs.

Lors de ses entretiens avec le président russe Dmitri Medvedev et la présidente brésilienne Dilma Rousseff, qu’il a rencontrés de façon séparée, M. Hu a mis l’accent sur le développement de la coopération entre les pays du groupe BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, tout en s’engageant à approfondir les relations sino-russes et sino-brésiliennes.

A Cannes, M. Hu a également rencontré le président américain Barack Obama et les dirigeants de l’Allemagne, du Japon, de l’Afrique du Sud, du Royaume-Uni et d’autres pays, ainsi que le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde et le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) Pascal Lamy.

Selon M. Yang, le sommet de Cannes est parvenu à un résultat positif et équilibré grâce aux efforts conjoints de la Chine et d’autres parties prenantes.
RENFORCEMENT DU PARTENARIAT

Concernant la visite d’Etat de M. Hu en Autriche, M. Yang a indiqué que cette visite revêtait une grande importance du fait que l’année 2011 était celle du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Autriche. Au cours de son séjour, le président chinois s’est entretenu avec son homologue autrichien Heinz Fischer. Il a également rencontré le Premier ministre Werner Faymann ainsi que la présidente du Conseil national (chambre basse du Parlement autrichien) Barbara Prammer.

Sept accords de coopération bilatérale dans les domaines de la finance, de la culture, de la protection de l’environnement et de l’énergie renouvelable ont été signés lors de la visite de M. Hu, a fait savoir le ministre chinois des Affaires étrangères.

Il a ajouté que les dirigeants des deux pays étaient parvenus à un consensus important sur le renforcement de la coopération pragmatique et le développement des relations bilatérales. Sur ce point, le président chinois a défini quatre objectifs, à savoir le renforcement du partenariat politique fondé sur l’égalité et la confiance mutuelle, l’élargissement des relations mutuellement bénéfiques dans le domaine économique et commercial, la promotion des échanges et de la coopération humanitaires, ainsi que l’approfondissement de la coopération multilatérale pour la paix et le développement.

Pour leur part, les dirigeants autrichiens se sont déclarés en complet accord avec M. Hu. Ils ont affirmé que l’Autriche était désireuse de maintenir un contact étroit avec la Chine pour renforcer la coopération bilatérale dans les secteurs de l’économie et du commerce, de la culture, des sciences et technologies, et du tourisme, ainsi que pour promouvoir la communication et la coordination entre les deux pays sur les questions multilatérales afin de faire progresser le partenariat de cooperation amicale sino-autrichien à un stade plus avancé, a fait savoir M. Yang.

Finalement, cette visite de M. Hu en Europe, qui visait à renforcer le partenariat, promouvoir la coopération et rechercher des résultats “gagnant-gagnant”, a été qualifiée par M. Yang de succès complet.

Les Etats-Unis rechercheront des marchés pour leurs exportations à l’occasion d’une réunion avec la Chine

Ajouté au 07/11/2011 par SHI Lei

De hauts responsables américains ont déclaré vendredi qu’ils allaient explorer différentes possibilités pour l’exportation des produits américains au cours des négociations commerciales bilatérales de haut niveau qui se tiendront plus tard dans le mois courant en Chine.

“Notre objectif est de trouver de nouveaux marchés pour les exportations américaines”, dans le but de stimuler la croissance économique et, idéalement, de doubler les exportations américaines d’ici à la fin de 2014, a déclaré le secrétaire au Commerce John Bryson dans un communiqué définissant les objectifs américains pour la 22e réunion de la Commission conjointe sino-américaine sur le commerce (JCCT).

Le représentant pour le Commerce Ron Kirk a précisé que des questions telles que les droits de propriété intellectuelle, les investissements et l’innovation feront également l’objet de discussions lors de cette réunion, qui est “un événement crucial pour permettre à nos relations commerciales bilatérales d’avancer dans la bonne direction”.

Le secrétaire à l’Agriculture Tom Vilsack a estimé que “les partenariats avec un marché en pleine croissance tel que la Chine font partie intégrante de la puissance de l’économie américaine dans les décennies à venir”.

Etabli en 1983, la JCCT représente un forum essentiel pour s’adresser aux questions commerciales bilatérales et promouvoir les opportunités commerciales entre les deux pays.

Foire de Canton : légère augmentation des exportations sur fond de crises européenne et américaine

Ajouté au 07/11/2011 par SHI Lei

La foire de Canton, la plus grande foire commerciale de Chine, a rapporté une légère croissance des exportations, malgré les dettes persistantes et les crises financières en Europe et aux Etats-Unis.

Des accords d’exportation d’une valeur de 37,9 milliards de dollars ont été signé lors de la 110e foire de Canton, en hausse de 3% par rapport à la session précédente qui s’est déroulée au premier semestre de l’année, selon Liu Jianjun, porte-parole de la foire.

La foire a attiré un record de 209 175 clients, en hausse de 1% par rapport à la session précédente.

La foire a vu une forte demande de commandes d’exportation venant des économies émergentes comme l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine.

Cependant les demandes des deux grands importateurs de la Chine, à savoir l’Europe et les Etats-Unis, ont réduit respectivement de 19% et 24%, en raison des crises de la dette en Europe et du taux de chômage élevé aux Etats-Unis.

M. Liu a indiqué que 88% des commandes seraient satisfaites dans les six prochains mois, indiquant que les exportateurs restaient réticents à conclure des contrats à long terme.

“Cela reflète la prudence dans le marché international, les commerçants n’osant pas passer des commandes à long terme,” a déclaré M. Liu. “Nos exportateurs ne veulent pas non plus gérer des commandes à long-terme, car ils s’inquiètent des fluctuations des coûts des matériaux et du taux de change.”

La 110e foire de Canton, qui s’est ouverte le 14 octobre dans la ville méridionale de Guangzhou, s’est achevée vendredi.

Départ d’un haut fonctionnaire du PCC pour le Forum Chine-Europe et une tournée en Afrique

Ajouté au 07/11/2011 par SHI Lei

Liu Yunshan, le directeur du département de la Communication du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a quitté samedi Beijing pour participer à la deuxième session du 2e Forum des partis politiques de haut niveau Chine-Europe à Bruxelles, la capitale de la Belgique.

Le forum, considéré comme une importante plate-forme permettant aux dirigeants chinois et européens d’échanger leurs points de vue sur les idées et les objectifs du développement, vise à renforcer la confiance mutuelle et la coopération entre la Chine et l’Europe. La première session de ce forum s’est tenue en mai à Beijing et dans la ville portuaire de Tianjin (nord de la Chine).

Après le forum, M. Liu devrait effectuer une visite amicale en Ethiopie, en Tanzanie et au Zimbabwe sur l’invitation respective du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien, du Parti révolutionnaire de Tanzanie et de l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique.

« Précédent Suivant »