Les échanges interparlementaires intenses entre la Chine et la France

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

M. Kong Quan, ambassadeur de Chine en France, a rendu visite en décembre dernier à M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat français. Ils ont échangé des points de vue sur le mécanisme d’échange régulier entre l’Assemblée populaire nationale de Chine et le Sénat français. M. Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français hors de France, a déclaré lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn que les délégations chinoises qui souhaitent venir en visite sont « toujours les bienvenues. »

« Nous avons beaucoup de plaisir à échanger avec elles parce que la relation franco-chinoise est intense » a-t-il ajouté. Il également mentionné un « grand ami » de la Chine, M. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français. Selon lui, chaque année à l’occasion de sa visite régulière en Chine, M. Raffarin a emmené de nombreux collègues parlementaires découvrir le pays. « Tous ces programmes me permettent d’espérer que nous aurons ‘une année du dragon’ dans la relation franco-chinoise extrêmement enrichissante », a-t-il souligné.

Quant à son idée de promouvoir les échanges entre les deux pays lors de son mandat, M. le sénateur a mis l’accent sur les échanges d’amitié interparlementaires. « Nous avons reçu à Paris l’année dernière des délégations parlementaires chinoises qui venaient à Paris pour des missions bien précises. Nous avons des échanges sur le travail parlementaire et la procédure législative. Nous nous inspirons les uns et les autres de nos expériences respectives pour améliorer les travaux législatifs », a-t-il dit à China.org.cn.

Les Français en Chine s’intéressent plus aux élections présidentielles en France

En 2012 auront lieu les élections présidentielles en France. Selon le sénateur, les Français à l’étranger, notamment en Chine, s’intéressent beaucoup à cet événement. « On croyait que les Français à l’étranger, comme ils s’éloignent, ne s’occuperaient plus ce qui se passe en France, c’est faux. […] Par contre, les Français à l’étranger ont un regard très critique sur la vie politique française. » Selon lui, les élections présidentielles françaises sont le grand rendez-vous de la démocratie française. « C’est une vision pour la France durant les cinq prochaines années », a-t-il conclu.

Il a également révélé le taux de participation des Français à l’étranger pour les élections présidentielles. Le taux mondial était à peu près de 45% à 50%, mais en Chine il atteint 60%. Il semble que les Français en Chine participent beaucoup plus que la moyenne des Français dans le monde.

L’ambassade de Chine en France organise une réception pour la nouvelle année du dragon

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

L’ambassade de Chine en France a organisé dans la soirée du 17 janvier une réception à Paris pour la fête du Printemps, en présence de centaines de Chinois séjournant en France, d’étudiants et d’investisseurs célébrant l’avènement de la nouvelle année du dragon.

L’ambassadeur Kong Quan a prononcé un discours, dans lequel il a évoqué le développement rapide des relations sino-françaises au cours de l’année passée, la consolidation de la stratégie de confiance mutuelle, et l’intensification des rapports politiques. Les contacts à chaque échelon sont de plus en plus proches, la coopération pragmatique de plus en plus fructueuse. Les échanges culturels sont plus dynamiques, les bases de l’amitié entre les deux pays sont également plus solides. L’ambassadeur a affirmé sa confiance pour la prochaine année dans le développement approfondi de la relation sino-française. Grâce aux efforts communs, les échanges et le dialogue à tous les échelons et dans tous les domaines, ainsi que la coopération, connaîtront des résultats encore meilleurs, qui bénéficieront aux peuples des deux pays.

Kong Quan a appelé les Chinois séjournant ou installés en France, les étudiants et les hommes d’affaires à persévérer dans l’innovation, à progresser avec pragmatisme, à réaliser avec succès et excellence leurs projets d’affaires ou d’études, afin de promouvoir et contribuer au renouvellement de l’amitié sino-française.

Les échanges culturels croissants illustrent les forts liens entre la France et la Chine

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

M. Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français établis hors de France, a réalisé une visite d’une semaine en Chine pour rencontrer la communauté française et visiter les institutions françaises établies en Chine.

Parmi les échanges entre les deux pays, la culture est sans doute un sujet dominant. Face aux échanges culturels croissants, M. Frassa a déclaré qu’il s’agit d’un « exemple de la vivacité des rapports entre la France et la Chine. » Selon lui, les échanges représentent les forts liens qui existent entre les deux grands pays de cultures anciennes. Il a mentionné que le festival Croisements qui s’organise chaque année en Chine entre avril et juin est une suite des années croisées entre les deux pays. « Il existe un vrai intérêt des Français pour la culture chinoise et vice versa », a indiqué M. Frassa lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn.

En même temps, le sénateur explique qu’il a aperçu la curiosité croissante des Chinois pour la culture française sur tous les aspects, notamment pour la culture traditionnelle comme le vin et la gastronomie. « Au-delà de la culture traditionnelle, l’art culinaire devient aujourd’hui un centre intérêt pour les Chinois. »

Quant à ses propositions pour le développement de la culture chinoise en France, M. Frassa a conseillé l’établissement d’une maison de la culture chinoise à Paris, « qui soit plus qu’un centre culturel qui existe déjà. » Plus précisément, il a proposé de construire une maison pour que la culture chinoise soit plus visiblement introduite en France à travers des expositions, concerts, etc.

Ayant entendu parler du succès du Français Julien Gaudfroy sur la télévision chinoise, il a d’abord déclaré sa fierté. « C’est toujours un motif de fierté en tant que Français de voir la réussite d’un compatriote à l’étranger. […] Je suis admiratif de son talent, de sa maîtrise parfaite de la langue chinoise », a-t-il dit à China.org.cn.

« Il est l’un des ‘ambassadeurs’ de la culture française à l’étranger. Et il est un meilleur exemple de réussite de l’intégration des Français en Chine aujourd’hui. Puisqu’il est une vedette en Chine, c’est beau pour nous de voir un Français avec cette popularité. Grâce à lui et son parcours en Chine, les Chinois s’intéressent à la France. »

Les deux pandas géants sont arrivés en France

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Les deux pandas géants prêtés par la Chine pour dix ans au zoo français de Beauval, Yuan Zi (“rondouillard” en chinois) et Huan Huan (“joyeuse”), ont été accueillis comme des vedettes dimanche 15 janvier à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Le “Panda Express”, un Boeing 777 spécialement affrété par la société Fedex, lui-même décoré d’un grand portrait de panda, s’est posé sur le tarmac juste avant 11h. Les deux pandas ont été accueillis par des officiels français, dont l’ambassadeur chinois en France et le ministre de la Ville Maurice Leroy ainsi que plus d’une centaine de journalistes. Le couple de pandas âgés de 3 ans, est arrivé après 8 833 km de vol, et dix heures et quart de voyage.

Ils ont ensuite pris la direction du ZooParc de Beauval dans le Loir-et-Cher dans des camions à leur effigie. Les animaux pourront y intégrer les enclos intérieurs climatisés et leurs enclos extérieurs aménagés avec des plantes venues de Chine, vidéosurveillance et bambous à volonté, le tout sous l’œil de deux vétérinaires chinois qui resteront sur place pour assurer leur adaptation.

Les deux pandas sont les premiers accueillis en France depuis la mort de Yen Yen en 2000 au zoo de Vincennes. Le public devra de son côté attendre le 11 février pour admirer Yuan Zi et Huan Huan.

La France occupe la moitié des marqués préférées des riches chinois comme cadeaux

Ajouté au 16/01/2012 par SHI Lei

Récemment, l’Institut Hurun a publié un rapport de l’intérêt des riches chinois pour les marques, dans lequel Hurun a dévoilé le palmarès des marques préférés des riches pour faire des cadeaux. En plus, Hurun a lancé pour la première fois la liste des 10 marques de luxe les plus précieuses du monde en 2012. Selon le rapport, la marque chinoise d’alcool Maotai se classe 5e comme cadeau parmi les riches. Elle est en même temps la 4e marque de luxe la plus précieuse du monde, avec une valeur de 12 milliards de dollars.

Louis Vuitton, Cartier et Hermès se classent comme les trois marques préférées des riches chinois. Parmi les dix marques les plus prisées pour faire des cadeaux, 5 sont françaises. Quant aux marques chinoises, seule Maotai est entrée sur la liste.

Les méthodes employées par les riches pour recevoir des informations sont principalement la télévision (29%), les journaux (23%), l’internet (21%) et les revues (14%).

Début du festival de la Fête du printemps 2012

Ajouté au 16/01/2012 par SHI Lei

Le festival de la fête du printemps 2012 a débuté mardi dans 82 pays et régions, dont 144 villes. L’événement est principalement financé par le ministère chinois de la Culture. Plus de 300 activités sont organisées, avec des expositions de photos et des performances. Il est donc certain que chacun y trouvera son bonheur.

A Lilongwe, la capitale du Malawi en Afrique, des artistes provenant des deux pays mettent en scène des performances pour accueillir l’arrivée de la fête.

Le président du Malawi, Bingu wa Mutharika a assisté au spectacle et exprimé ses meilleurs voeux au peuple chinois. En même temps, il a remercié le peuple chinois pour son aide généreuse offerte au peuple du Malawi.

Les célébrités Ni Ping, Yang Lan et Lang Lang ont été invitées pour être les ambassadeurs de cette édition du festival. Ils ont pris part à la cérémonie d’ouverture à Beijing et participeront à des activités à Paris et à Tokyo. L’événement vise à permettre aux gens du monde entier de mieux connaître la culture chinoise.

Lang Lang

Pianiste

“Je suis si honoré de participer à ce festival et d’être l’ambassadeur de l’image. Cela m’encourage à mieux jouer et à apporter ma contribution à la culture chinoise. ”

C’est la 3ème fois que le ministère de la Culture organise ce genre de festivals. En comparaison des deux précédentes années, cette édition 2012 présente davantage d’activités. Les ambassades chinoises ainsi que les instituts Confucius à travers le monde organiseront des activités locales pour célébrer l’année du dragon.

Weibo fait dialoguer le monde entier avec la Chine

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

Quand Skyler Wiet s’est inscrit sur Sina Weibo, le service de micro-blogging chinois, il y a déjà plusieurs mois de cela, il avait plus d’une raison pour le faire.

« Tant mon grand intérêt pour la Chine que pour les médias sociaux ont joué un rôle », a t-il dit.
« Salut la Chine ! Et si on essayait de se connaître un peu mieux l’un l’autre ? ».

Ce fut le premier message posté sur Weibo par ce conseiller en politiques publiques à New York, et il explique mieux pourquoi un nombre croissant d’étrangers utilisent Weibo.

Pour Skyler, qui étudie le mandarin, rejoindre des conversations sur des canaux de médias sociaux chinois le rapproche des Chinois.

« C’est passionnant, en particulier quand ils comprennent mon chinois. Ca peut aussi être source d’ouverture d’un côté comme de l’autre de voir comment les Chinois réagissent à un évènement international, et de découvrir qu’il y a en Chine quelqu’un comme Feng Jie (un bloggueur qui compte 1,4 million de suiveurs sur Weibo), ce qui n’est guère différent des célébrités de la toile et et des vedettes de la réalité qui ont émergé dans d’autres parties du monde », a ajouté Skyler.

D’après Sina Weibo, le site compte aujourd’hui près de 450 000 utilisateurs aux Etats-Unis, sur un total de 250 millions à la fin novembre dernier. Il n’y a pas de données officielles sur la nationalité des utilisateurs aux Etats-Unis, qui peuvent très bien être des citoyens américains, des étudiants chinois ou des ressortissants d’autres pays.

Le nombre des utilisateurs d’internet en Chine a atteint 450 millions au début de l’année, soit plus que la population entière des Etats-Unis, et ce chiffre devrait encore augmenter.

Kenneth Wisnefski, fondateur et PDG de WebiMax, une entreprise d’optimisation de moteurs de recherche américaine, dit que Sina Weibo suit le même modèle de développement que Twitter, a qui il a fallu près de deux ans pour être totalement accepté avant de devenir la plateforme de médias sociaux dominante qu’elle est aujourd’hui.

Autre phénomène notable, c’est que de plus en plus de personnages en vue sur le plan international, comme le milliardaire philanthrope Bill Gates, la Directrice du Fonds Monétaire International Christine Lagarde ou l’acteur Tom Cruise, sont devenus des utilisateurs de Weibo.

Les utilisateurs de Weibo à l’étranger utilisent ce service pour toucher le public chinois. Quant aux célébrités, leur raison est fort simple : faire la publicité de leurs activités ou d’eux-mêmes en Chine.

Ainsi Bill Gates est-il un utilisateur populaire de Weibo, qui compte actuellement 2,19 millions de suiveurs.

Quant à Christine Lagarde, elle a ouvert un compte sur Weibo au début de novembre dernier, et son premier message fut : « Bonjour Sina Weibo, je suis impatiente de partager des nouvelles ici. Christine Lagarde, Directrice Générale, FMI ».

A la fin de la première journée, le compte de Mme Lagarde avait attiré près de 40 000 suiveurs et plus de 1 000 commentaires. Elle possède aujourd’hui 150 000 suiveurs.

Mais le site a également aidé certains hommes politiques, comme le maire de San Francisco Ed Lee, un sino-américain, à toucher un public chinois lors des dernières élections municipales.

Le jour des élections en novembre de l’année dernière, Ed Lee a posté des messages pour chercher du soutien. Un peu plus tard dans la journée, le premier sino-américain élu maire postait un message à l’intention de ses suiveurs sur le site, disant « Merci San Francisco ! ».

Skyler Wiet, qui travaille sur des projets de recherche sur les plateformes de médias sociaux chinois, dit que c’est un investissement intelligent et un outil puissant pour comprendre ce qu’une énorme partie de la population mondiale pense.

« Mais par dessus tout, je pense que toute personne qui commence à fréquenter les canaux de médias sociaux chinois se rendra assez vite compte à quel point c’est intéressant », a t-il finalement ajouté.

 

 Happy Chinese New Year  va lever son rideau en France

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

A l’approche du Nouvel An du Dragon de Chine, un concert sera donné par un orchestre du Conservatoire central de Musique de Chine à l’Ambassade de Chine en France. D’autres villes d’Ile-de-France et Caen l’accueillireront à la suite du concert à Paris, et cela juqu’au 20 janvier.

« Happy Chinese New Year » est une activité à thème organisée par le Ministère de la Culture de Chine depuis 10 ans. C’est la sixième année que l’Ambassade de Chine en France organise cette activité, avec entre autres le thème « Musique nationale ». Depuis 2007 ans, avec le soutien du Ministère de la Culture de Chine, des concerts de musique nationale ont été offerts au public chinois et français.

Renault va s’installer en Chine entre 2014 et 2016

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, a affirmé lundi dernier à Detroit (Etats-Unis) que Renault allait produire des voitures en Chine avec son partenaire chinois Dongfeng. « Cela va arriver, cela ne fait aucun doute, probablement entre 2014 et 2016 », a déclaré Carlos Ghosn.

« Renault vend déjà des voitures en Chine, mais en nombre limité. Maintenant, Renault, pour jouer, un rôle plus important dans ce pays, doit y produire », a remarqué Carlos Ghosn.

 

La cérémonie marquant le 2e anniversaire du Comité économique et technologique Chine-Afrique s’est tenue à Beijing

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

La cérémonie marquant le 2e anniversaire du Comité économique et technologique Chine-Afrique s’est tenue ce mardi à Beijing. Des personnalités du milieu politique, économique et académique y ont assisté. Parmi eux Abdulahat Abdurxit, vice-président du CCPPC; Yang Chonghui, vice-président du Comité économique et social de Chine; Wei Jianguo, ancien vice-ministre du Commerce de Chine et actuel président du Comité économique et technologique Chine-Afrique; Han Fangming, vice-président du Comité des Affaires étrangères du CCPPC, ainsi que des ambassadeurs de pays africains.

Pour eux, les économies chinoise et africaine sont complémentaires et il existe un grand potentiel de coopération Chine-Afrique, notamment dans le contexte de crise internationale. Les deux parties ont intérêt à promouvoir les connaissances mutuelles et les échanges dans tous les domaines.

Le Comité économique et technologique Chine-Afrique est un mécanisme chargé des échanges avec l’Afrique, relevant du Comité économique et social de Chine.

« Précédent Suivant »