La médecine traditionnelle chinoise gagne l’Europe

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

Une médicament de la médecine traditionnelle chinoise a été autorisé pour la première fois à la vente sur un marché européen, a annoncé mercredi l’Académie chinoise des sciences (ACS).

Des experts de l’industrie ont déclaré que cette approbation ouvrira certainement la voie à la médecine traditionnelle chinoise (TCM) pour entrer sur le marché éuropéen grand public.

Diao Xin Xue Kang, un médicament bien connu à base de plantes produit par le Groupe Diao à Chengdu, a reçu l’autorisation de commercialisation du Conseil d’évaluation des médicaments des Pays-Bas (MEB), ce qui en fait le premier médicament traditionnel chinois à être reconnu comme un médicament thérapeutique dans l’Union européenne.

“C’est une étape importante pour la TCM de pénétrer un marché grand public”, a déclaré mercredi le ministre de la Santé Chen Zhu lors d’une conférence organisée par l’Académie chinoise des sciences à Beijing.

Ce premier succès est “la preuve que les entreprises chinoises sont capables de produire des médicaments de haut niveau”, a-t-il souligné.

Bai Chunli, président de l’Académie chinoise des sciences, a exhorté les institutions de recherche sur la TCM à se concentrer aujourd’hui davantage sur le marché européen.

«En plus de renforcer la recherche, j’espère qu’ils pourront également étudier les conditions d’autorisation des différents pays, de sorte que de plus en plus de médicaments puissent avoir un accès au marché haut de gamme», a-t-il déclaré.

Sang Guowei, vice-président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale, a déclaré que la MTC pourra enfin entrer en Europe “à juste titre”.

La certification de Diao Xin Kang Xue fait suite à une interdiction de l’UE des médicaments traditionnels chinois en mai 2011, visant à empêcher les plantes médicinales non autorisées à êtres vendues comme compléments alimentaires.

“Cette nouvelle autorisation marque une première pour la médecine traditionnelle chinoise qui fait un pas sur le marché de la santé grand public”, a déclaré Zhang Boli, un membre de l’Académie chinoise d’ingénierie et président de l’Académie des sciences médicales chinoises.

Zhang a aussi expliqué que sept ou huit sociétés chinoises de TCM avaient déjà essayé d’accéder au marché de l’UE.

“Peut-être une ou deux d’entre elles recevront l’autorisation l’année prochaine. Et, cela pourra conduire à davantage de candidats, l’influence de la MTC progressant sur le marché international», a-t-il ajouté.

Des rapports antérieurs montrent que la compagnie Qixing Guangzhou Pharmaceutical, la compagnie Foci Pharmaceutical à Lanzhou et Tongrentang à Beijing s’efforcent également d’atteindre le marché de l’UE.

“Ce produit est également le premier médicament à base de plantes qui pénètre le marché de l’UE et provenant d’un pays qui n’est pas un Etat membre de l’UE”, a déclaré Li Bogang, président du Groupe Diao.

Li a confié qu’il a fallu six ans au groupe pour obtenir la certification des Pays-Bas, bien que le médicament soit vendu en Chine depuis 1988.

Le groupe a effectué deux années de recherche sur les substances actives dans les médicaments MTC avec l’aide de l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique appliquée.

Pour Li, “Sans l’aide de l’organisme de recherche, la demande aurait pris plus de temps”.”Le Diao Xin Kang Xue ne contient qu’une seule portion de médecine traditionnelle, ce qui rend la recherche beaucoup plus facile par rapport à un médicament composé, nous avons donc décidé de l’utiliser dans notre première tentative pour arriver au marché de l’UE.”

Chen Keji, un membre de l’Académie chinoise des sciences et président de l’Association chinoise de médecine intégrative, a insisté sur le fait que l’identification des substances actives est essentielle lors de l’application pour entrer dans le marché de l’UE.

“En Chine, nous n’avons actuellement pas d’exigences strictes pour l’étude de substances actives, en particulier dans les médicaments composés,” a fait observer Chen. “Par exemple, un médecin peut dans la TCM ajouter ou retirer certaines herbes dans les ordonnances pour des patients différents.”

“Toutefois, le principe de guérison est similaire pour la MTC et la médecine occidentale, il est donc préférable de trouver les parties efficaces dans tous les médicaments.”

Liu Jun, ingénieur en chef du département de recherche de la compagnie Guangzhou Qixing Pharmaceutical, note que la recherche fondamentale en substances actives a commencé en 2011 et prendra fin dans environ un an.

“Nous sommes susceptibles de promouvoir prochainement nos produits Xiaoyaowan et Biyanpian. Les deux sont des médicaments composés,” indique Liu. «Par rapport à Diao Xin Kang Xue, le médicament composé est plus complexe, de sorte que cela prend plus de temps.”

La Chine deviendra le premier marché de tourisme émetteur fin 2012

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

La majorité des experts prévoient qu’à la fin de cette année, la Chine dépassera à la fois l’Allemagne et les États-Unis pour devenir le premier marché de tourisme émetteur du monde, un progrès vraiment remarquable et plus rapide que prévu, a annoncé jeudi Matt Thompson, directeur de projet de la Chine Outbound Travel and Tourism Market.

Au cours des dernières années, la Chine a maintenu cette tendance et les chiffres récents confirment la montée spectaculaire de la Chine en tant que marché de tourisme émetteur. Selon l’Académie du tourisme de la Chine, environ 70 millions de voyages ont été effectués à l’étranger en 2011, soit en hausse de plus de 20% par rapport aux 57,4 millions de voyages en 2010. Cette année, quelque 78 millions de voyageurs chinois devraient partir à l’étranger, et la consommation générée par le tourisme à l’étranger devrait atteindre un record de 80 milliards de dollars.

Certains facteurs ont contribué à cette croissance, dont l’expansion de la classe moyenne en Chine, le soutien croissant du gouvernement chinois au tourisme émetteur, l’assouplissement de la procédure de demande de visa et les taux de change favorables, a-t-il ajouté.

La Chine reste ouverte à la discussion concernant les plans de financement du FMI

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

La Chine reste positive et ouverte à la discussion concernant les plans de financement du Fonds monétaire international (FMI), a annoncé jeudi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Weimin.

La Chine considère que toutes les parties doivent activement mettre en oeuvre le consensus atteint en 2010 sur la réforme des quotas afin de résoudre de façon radicale le problème d’insuffisance de fonds, a indiqué Liu Weimin lors d’une conférence de presse régulière.

Dans sa conversation téléphonique de mercredi avec la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a indiqué que la Chine aiderait le FMI et d’autres grandes agences financières internationales.

“Nous sommes disposés à discuter de divers plans de financement pour le FMI avec les membres du FMI, d’une manière franche et positive”, a déclaré Liu Weimin.

Départ de Wen Jiabao pour des visites en Europe

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a quitté Beijing vendredi pour effectuer des visites officielles en Islande, en Suède et en Pologne, puis participer à une exposition industrielle internationale en Allemagne.

M. Wen effectue ces visites à l’invitation de ses homologues islandais, suédois et polonais, Mme Johanna Sigurdardottir, M. Fredrik Reinfeldt et M. Donald Tusk, ainsi que de la chancelière allemande Angela Merkel.

L’entourage du Premier ministre chinois comprend le ministre des Affaires étrangères Yang Jiechi, le ministre de la Commission nationale du Développement et de la Réforme Zhang Ping, le ministre des Sciences et Technologies Wan Gang, le ministre de l’Industrie et de l’Informatisation Miao Wei, le ministre du Territoire et des Ressources Xu Shaoshi, le ministre de la Protection de l’Environnement Zhou Shengxian, le ministre du Commerce Chen Deming, le directeur du Bureau des Hautes Études du Conseil des Affaires d’État Xie Fuzhan, le vice-secrétaire général du Conseil des Affaires d’État et directeur du Bureau du Premier ministre Xiang Zhaolun et le vice-ministre des Affaires étrangères Song Tao.

 

La Chine veut encourager le développement des voitures à énergie nouvelle

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

Le Conseil des Affaires d’État, ou cabinet chinois, a annoncé mercredi que le pays comptait développer plus rapidement les véhicules économes en énergie et à énergie nouvelle pour alléger la pression sur les ressources et l’environnement.
La priorité sera donnée aux voitures électriques, une stratégie importante pour transformer l’industrie automobile de la Chine, tout en mettant actuellement l’accent sur la promotion de l’industrialisation des voitures électriques et des véhicules hybrides, selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion de l’exécutif du Conseil des Affaires d’État présidée par le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Il est à espérer que la production de véhicules électriques et hybrides atteindra en Chine 500 000 unités d’ici 2015 et 5 millions d’unités d’ici 2020, indique le communiqué.

Le pays s’efforcera de baisser la consommation moyenne de carburant à 0,069 litre le kilomètre pour les véhicules fabriqués en 2015 et à 0,05 litre le kilomètre pour les véhicules produits en 2020, selon le communiqué.

Election présidentielle : mode d’emploi pour les Français de Chine

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

Alors que le premier tour approche, quelques infos pratique sur le déroulement du vote en Chine.

 
Ce n’est pas parce qu’on est à 8000 km de la métropole qu’il faut oublier d’exercer son devoir de citoyen. Surtout lorsqu’on habite en Chine, pays dont les habitants sont précisément privés de ce droit. Alors, n’hésitez pas à décaler votre brunch dominical de quelques minutes pour aller glisser votre bulletin dans l’urne, et ne laissez pas les autres faire ce choix important à votre place.

Pour voter en Chine, rien de plus simple : comme il n’y a pas de carte d’électeur à l’étranger, il suffit de se présenter au bureau de vote (voir la liste ci-dessous), muni d’une pièce d’identité valable. Sont considérées comme valables :

– passeport ou carte d’identité français, en cours de validité ou périmés
– tout autre document officiel français, en cours de validité, comportant le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance et la photographie du titulaire, ainsi que l’identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date et le lieu de délivrance ;
– une carte consulaire en cours de validité ;
– un passeport, en cours de validité, délivré par un État membre de l’Union européenne (sauf le Royaume-Uni, l’Irlande et le Danemark), la Suisse, la Norvège ou l’Islande, à l’exclusion de tout autre document délivré par une autorité étrangère.

Procuration

A noter que le vote par correspondance ou par internet ne sera possible que pour les législatives. Mais si vous ne pouvez pas vous déplacer le jour du scrutin, pas de problème, il vous reste la solution procuration. Pour cela, vous devez désigner un mandataire, qui doit lui-même être inscrit dans le même bureau de vote que vous (pas possible, par exemple, si vous vivez à Pékin, de demander à un Français de Shanghai de voter pour vous). Pour établir votre procuration, vous devez tout simplement vous rendre en personne à l’ambassade ou au consulat avec votre pièce d’identité. Là, vous donnez les noms et prénoms de votre mandataire, sa date de naissance et son adresse, et le tour est joué !

Précision importante : seuls les électeurs seront autorisé à entrer dans les bureaux de vote. Pas la peine donc de venir en famille, même si l’idée de montrer aux enfants comment se déroule une élection est plus que tentante…

Adresse des bureaux de vote, ouverts de 8h à 18h :

Pékin
Ambassade de France
N° 60 Tianzelu
Liangmaqiao
3e quartier diplomatique
Chaoyang district
PEKIN 100600
Shanghai
Consulat général de France
?Haitong Securities Building, 2F, Suite 201 ?
689 Guangdong lu
?200001 Shanghai

Canton
Consulat général de France
Room 810
339 Huanshi East Road,
510098 GUANZHOU

Wuhan
Consulat général de France
Wuhan International Trade Center, Room 1702
?568, Jianshe Dadao, Hankou ?
WUHAN 430022

Hong Kong/Macao
Bureau de vote n° 1 : Consulat général de France
Admiralty Center, Tower II, 25/F
18 Harcourt Road, Central, HK
?Electeurs concernés : Macao, les nouveaux territoires et les îles (sauf l’île de Lamma)

Bureaux de vote n°2, n°3 et n°4 : Lycée français
165 Blue Pool Road
Happy Valley, HK
?(ATTENTION : entrée uniquement via Wong Nai Chung Gap Road).
?Electeurs concernés : l’île de Hong Kong, Kowloon et l’île de Lamma

 

La Chine optimiste pour la Foire de Canton

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

La Chine est “prudemment optimiste” quant au résultat cette semaine de la 111e Session de la foire d’import-export de Chine, ou la Foire de Canton, a déclaré samedi le ministère du Commerce, une prévision de bon augure pour la croissance du commerce extérieur.

“Nous avons une attente prudemment optimiste sur les contrats d’exportation à l’occasion de la foire de Canton. Nous estimons que la valeur des commandes passées par les acheteurs étrangers égalera l’enregistrement de 37,9 milliards de dollars établi au cours de la session d’automne de la 110e Foire de Canton l’année dernière,” a indiqué Liu Jianjun, directeur adjoint du Centre chinois pour le commerce extérieur, lors d’une conférence de presse.

Par rapport aux estimations, le PIB de la Chine a seulement augmenté de 8,1% au premier trimestre (une baisse après un gain de 8,9% au quatrième trimestre, l’année dernière), l’exportation et la demande intérieure diminuant, selon les données du Bureau National de la statistique. La nation fait état d’une croissance des importations modérée de 5,3% en mars par rapport à l’année précédente, selon l’Administration générale des Douanes et les exportations ont augmenté de 8,9%.

Le développement du commerce extérieur chinois est contesté par une économie mondiale incertaine, a noté Liu. “La crise de la dette de l’UE a des répercussions, alors que les grandes économies développées sont troublés par un chômage élevé et une dynamique de croissance insuffisante et que les marchés émergents souffrent de l’inflation et d’un ralentissement de la croissance.

“Toutefois, le marché mondial a encore une forte demande pour les exportations fortement concurrentielles de la Chine,” a-t-il annoncé, c’est pourquoi les autorités s’attendent pendant cette foire du printemps à générer des ventes proches de la valeur record de la dernière session.

Plus de 200.000 acheteurs étrangers sont attendus pour cet événement (du 15 au 19 avril), tandis que 104.000 exportateurs nationaux se sont également inscrits pour y assister, selon un communiqué de la foire.

Wang Yuwen, un analyste du Centre de recherche Financière de la Banque des Communications, a déclaré que “la Chine allait retrouver la croissance des exportations au deuxième trimestre”.

“La situation extérieure s’améliore pour les exportateurs chinois. Alors que les économies se rétablissent progressivement aux États-Unis et au Japon, les exportations chinoises spécialement vers ces deux destinations principales continueront d’augmenter au deuxième trimestre et les exportations vers les marchés émergents vont s’accélérer,” a expliqué Wang.

Outre la promotion des exportations, la Foire de Canton s’est également fixée comme objectif d’équilibrer le commerce international par la promotion des importations.

La foire a créé pour la première fois un espace pour les entreprises étrangères au cours de la 101e Foire de Canton en 2007. Le 31 mars, un total de 520 entreprises provenant de 44 pays et régions avaient réservé un stand dans cette zone, avec des exposants des régions et pays voisins, comme la Corée du Sud, l’Inde et la Turquie.

Pour les pays d’Asie, “le coût du voyage pour assister à la foire est inférieur à celui des entreprises américaines et européennes,” a dit Liu. “Les gouvernements locaux dans nos régions et pays voisins ont gardé un oeil sur l’économie chinoise et subventionnés leurs petites et moyennes entreprises à participer à des foires commerciales en Chine afin de promouvoir leurs exportations”, a-t-il ajouté.

Un nouveau cycle de l’industrialisation dans les grandes économies développées ont augmenté leurs exportations vers la Chine, tandis que les petites et moyennes entreprises sont désireuses d’exploiter le marché chinois grâce à la Foire de Canton, a dit Liu.

Pour lui, le pays attend des pays développés en Europe et aux États-Unis d’assouplir les restrictions sur l’exportation de haute technologie vers la Chine.

“Cela exige des efforts de la part de l’importateur (la Chine) et de l’exportateur pour trouver un équilibre du commerce», a conlu Liu.

 

Web & Luxe en Chine

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

L’influence du digital
35% des consommateurs de produits de luxe en Chine sont influencés par le digital (*).

* From McKinsey‘s Insights China_Luxury Goods: As to the luxury product market in China, its in-store execution that gets most consumer attention while the internet is gaining more importance than traditional media. Meanwhile, WOM is also quite influential to China luxury product consumers.

 

Le marché du Luxe Online a progressé de 68.8%

 
Le marché du Luxe online en Chine a augmenté de 68.8% l’année passée. Il représentait 6.36 milliards de yuans; et en 2011 il serait estimé à 10.73 milliards de yuan. Cela représenterait 1.38% du total de la distribution du luxe en Chine. le taux de pénétration est de 4.37% en 2011 et 8.03% en 2015 source ???
21.9% des acheteurs du luxe online partagent leur achat sur Weibo.
Source: iResearch 97.1% Chinese luxury online shoppers are willing to share the website they purchase luxury goods from and the product info. Among these shoppers, 22.5% and 21.9% share via chatting and Weibo; sharing via forums, SNS, blog and luxury online shops are all over 10%.

 

70% des consommateurs du luxe recherchent des informations online sur les produits de Luxe

70% des consommateurs chinois du luxe recherchent activement des informations sur les marques un mois avant l’achat.Et 30% avouent qu’ils recherchent des informations chaque semaine.

A new survey of Chinese luxury consumers found that a massive 70% search the Internet at least once a month before making purchases. And 30% said they searched for information about luxury goods online each week. via

 

80% des consommateurs de luxe en Chine sont « jeunes »
Une étude a montré que 80% des clients de marque de luxe avaient moins de 45. Le luxe est assimilé à la modernité/l’international et à la jeunesse.

 

15% de croissance chaque année
Les consommateurs chinois du luxe augmentent de 15% chaque année. ils étaient 384millions en 2009 et pourraient dépasser les 800millions en 2013.
64% des consommateurs online compare les prix avant l’achat.

« About 64% of online shoppers said they prefer to comparison shop before making a purchase, but over a third (36%) simply go to the e-tailer they planned to buy from directly. Since traditional Chinese shopping behavior emphasizes comparison shopping, it’s surprising that more than a third of Chinese shoppers don’t do this when it comes to online shopping,” source red luxury :

 

 

La Chine a confiance dans la croissance de 10% de son commerce extérieur

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

La Chine est convaincue de pouvoir réaliser son objectif?de croissance de son commerce extérieur fixé à 10% cette année, malgré un ralentissement au premier trimestre dû à plusieurs facteurs, a déclaré mardi le ministère du Commerce.
Le volume d’import-export de la Chine a augmenté au premier trimestre de 7,3% en glissement annuel.

“Ce taux de croissance était relativement faible, à cause des facteurs accumulés aussi bien dans le pays qu’à l’étranger”, a expliqué le porte-parole du ministère Shen Danyang lors d’un point de presse.

Il a ajouté que son ministère était convaincu de voir la croissance du commerce extérieur rebondir au deuxième trimestre et l’objectif établi pour toute l’année se réaliser.

La demande pour les produits importés augmente en Chine

Ajouté au 20/04/2012 par SHI Lei

La foire de Canton a commencé dimanche dernier et plus de 10 mille acheteurs et compagnies utilisent l’événement comme une plate-forme pour la croissance dans une période économique de défis.

La foire de Canton est un symbole du secteur de l’exportation de la Chine. Mais, bien que le pays soit connu comme l’usine de monde, il dispose également de la plus grande population au monde. Alors que le reste du globe est encore en difficulté avec la récession, le grand potentiel de la Chine attire de plus en plus de compagnies qui ont envie de partager une part au marché.

Et ce marché continue de se développer.

Certaines compagnies étrangères sont déjà en Chine depuis de nombreuses années. Elles profitent vraiment de leur prévoyance et pensent que le futur sera encore meilleur.

Hermen Van Den Burg

Directeur

Watchphone

“C’est en train de changer très rapidement, c’est incroyable, si je remonte 25 ans en arrière quand je suis venu pour la 1ère fois en Chine, j’ai eu une compagnie ici pendant 9 ans. Les 2 dernières années m’ont semblé changer très très rapidement. Nous voyons que le consommateur chinois sait de plus en plus ce qu’il veut.”

Les derniers arrivants sont un peu plus incertains quant à leur réussite.

Thijs Fabels

Directeur

Ultrasun International B.V

“Je dois attendre un peu car c’est ma 1ère exposition ici, donc je dois voir la réponse du marché.”

Malgré cette image changeante, le déséquilibre entre les importations et les exportations est encore présent. Comparés aux 60 mille exportateurs, seulement 900 importateurs montrent leurs produits aux acheteurs chinois. Avec l’effort du gouvernement pour réduire le surplus commercial, c’est un bon début pour les compagnies qui cherchent à réussir sur le marché chinois.

« Précédent Suivant »