Expo Universelle de Shanghai: les produits de luxe se vendent comme des petits pains

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Pour beaucoup de visiteurs, visiter les pavillons veut dire un peu plus que regarder : ils sont en effet nombreux à se glisser parmi la foule pour acheter des produits de luxe étrangers, ou ceux qui ont été édités en quantité limitée, a rapporté xinhuanews.com.cn vendredi.

Chine: ouverture de la conférence biennale des académiciens des sciences et de l’ingénierie

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

La conférence biennale de l’Académie des Sciences (ASC) et de l’Académie de l’Ingénierie de Chine (AIC) s’est ouverte lundi matin à Beijing.

Le président chinois Hu Jintao y prononcera un discours.

D’autres dirigeants du parti, Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Li Changchun, Xi Jinping, Li Keqiang et Zhou Yongkang, ont assisté à la cérémonie d’ouverture de la conférence au Grand Palais du Peuple, situé au centre-ville de Beijing.

Expo 2010 : concert "vert" au soutien de la protection de l’environnement

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Un concert “vert” où se sont produits certains des meilleurs musiciens de Chine, a été organisé samedi soir, journée mondiale de l’Environnement, dans le parc de l’Exposition universelle de Shanghai pour lever des fonds destinés à un développement durable et équitable.

Des musiciens chinois célèbres dont le parrain du rock en Chine, Cui Jian, et le duo de pop, Yu Quan, ont animé la soirée devant des milliers de spectateurs rassemblés dans la partie ouest du parc.

Le gouvernement chinois demande aux syndicats d’être plus présents dans les entreprises étrangères, celles de Hong Kong, de Macao et de Taiwan

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Ce 4 juin, la Fédération nationale des Syndicats de Chine a publié une note demandant aux différents syndicats d’intensifier leurs actions dans les entreprises à capitaux étrangers, dans celles de Hong Kong, de Macao et de Taiwan, ainsi que dans les autres entreprises non publiques.

Selon cette note, les syndicats de ces entreprises doivent veiller à l’application du droit du travail, le droit syndical, la réglementation des contrats de travail, mais aussi chercher à perfectionner le système afin de défendre les droits et les intérêts des travailleurs, et d’en améliorer la gestion.

Le texte indique également que les syndicats doivent permettre à tous les employés de travailler dans la dignité, et qu’ils doivent se soucier de la santé psychologique et des souhaits de chaque employé.

Tibet: intensification des constructions industrielles

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Au cours de ces quatre dernières années, le gouvernement chinois a investi au total 270 millions de yuans dans des projets afin d’aider les paysans et les éleveurs pauvres. Chaque année plus de 130 000 paysans et éleveurs tibétains bénéficient de ces projets et dans le même temps, le revenu annuel par habitant y augmente d’environ mille yuans.

A partir de 2006, 210 projets spéciaux pour la reconversion de la main-d’oeuvre vers d’autres secteurs ont été mis en place au Tibet.

Expo 2010 : le cap des 10 millions de visiteurs est passé

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

L’Exposition universelle de Shanghai a recu plus de 10 millions de visiteurs depuis son ouverture le 1er mai, ont annoncé samedi ses organisateurs.

Parmi eux, environ 3,5 millions de visiteurs payants sont venus en groupes organisés, a indiqué le Bureau de coordination de l’exposition dans un communiqué.

La Chine souhaite éliminer une barrière dans le commerce alimentaire avec l’UE

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

La Chine souhaite coopérer avec les pays membres de l’Union Européenne afin de supprimer la barrière commerciale liée à la protection de la sécurité alimentaire. C’est ce qu’a déclaré le 6 juin, à Shanghai, M. Yu Taiwei, le directeur général du Bureau pour la sécurité alimentaire à l’import-export auprès de l’Administration générale du contrôle de la qualité, de l’inspection et de la quarantaine.

M. Yu a tenu ces propos lors d’un forum organisé dans le pavillon collectif Belgique-UE de l’Expo 2010. Il a souhaité que la coopération sino-européenne sur la sécurité alimentaire puisse promouvoir le commerce bilatéral, et non l’entraver. Il a espéré que les deux parties créeront des règles uniformes de contrôle de la qualité et de l’inspection, tout en évitant les actions inutiles consistant à renvoyer ou à détruire des produits importés ou exportés sans communication en temps opportun entre les deux parties.

Par ailleurs, les services chinois et européens concernés ont signé, à la même occasion, un mémorandum d’entente dans lequel ils s’engagent à coopérer dans le domaine de la recherche sur les normes de contrôle de la qualité des produits, ainsi que sur la formation professionnelle.

Conseils pour gérer vos fournisseurs en Chine

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Faire du sourcing en Chine n’est pas quelque chose de si facile que cela en a l’air. Il arrive souvent que l’on rencontre des problèmes avec ses fournisseurs chinois.

Voici une série de conseils pour mieux négocier avec ses fournisseurs chinois.

Visite des usines

En Chine, pour effectuer un sourcing efficace, vous devez visiter les usines et vous rendre sur place accompagne  d’un interprète lors de votre voyage.

Ce que vous pouvez voir sur Internet n’a généralement rien à voir avec ce que vous trouverez dans le centre de production. Cela peut sembler évident pour beaucoup de personnes, mais moins pour d’autres. Un site Internet peut être super bien fait mais en réalité l’usine ne produit que très peu de produits et sous traitent via d’autres fournisseurs, et inversement, une usine peut avoir un site Internet vieux et peu attractif mais faire de très bons produits à bas coût.

Le piege du prix

Attention en Chine, généralement  il ne faut pas acheter le prix le plus bas.  Le prix le plus bas en Chine est souvent source de problèmes.  On ne peut pas exiger a un fournisseur d’avoir le prix le plus bas et une qualité acceptable.
Si vous avez besoin de bonne qualité, vous devrez payer pour cela.

Identifier le preneur de décisions

En Chine, le décideur ne se détecte pas directement, on passe par plusieurs interlocuteurs qui n’ont généralement pas un grand pouvoir décisionnel. Cela vous gâchera beaucoup de temps et d’efforts. Il est donc important d’identifier le preneur de décision assez rapidement.

Cultiver le réseau en Chine

Les bons fournisseurs peuvent vous aider à trouver d’autres fournisseurs pour des produits non-concurrents. Grands nombres de vos partenaires pourront vous conseiller sur des autres fournisseurs avec de bonnes références ou ayant une bonne réputation. Cultiver le Guanxi avec son fournisseur pourra vous aider aussi a résoudre des problèmes plus facilement plus rapidement.

Un fournisseur en Chine c’est comme dans le reste du monde un partenaire, du gagnant gagnant.

Avoir une communication efficace

La meilleure façon de faire des affaires en Chine est face à face. Le téléphone, les émail sont des moyens très pratiques mais il est essentiel pour les chinois d’avoir une bonne relation avec la personne. Il est donc important de rencontrer la personne avec qui on va communiquer par la suite. D’où la nécessité de venir en Chine accompagné d’un interprète pour la communication.

Par exemple, une personne ne parlant pas bien anglais va écrire des emails courts qui peuvent paraître agressifs, alors que c’est du aux lacunes linguistiques de celui-ci.

Les fournisseurs chinois de plus ont n’ont pas pour habitude de dire : « je ne peux pas faire… » alors si vous obtenez un silence pour une réponse cela signifie que le fournisseur n’est pas en mesure de répondre a votre demande.

Demander un Feed back.

Faites-lui récapituler tous les points que vous avez évoqués, ne présumez pas qu’ils ont compris juste parce que vous estimez avoir été assez clair. Les chinois pour ne pas perdre la face ne diront jamais je n’ai pas compris, donc le feed back est un excellent moyen de savoir si ils ont compris ou non.

Si ils n’ont pas compris il est de votre devoir de ré-expliquer ce point.
La communication en Chine est un art.

La gestion du temps.

En Chine, il faut s’attendre à des retards dans votre emploi du temps.

Si vous n’êtes pas leur plus gros client, ils vont vous mettre en second plan et donc vous allez avoir des retards.

En Chine, il y a un grands nombre de facteurs qui provoquent des retards,  l’alimentation d’électricité réduite, fermeture temporaire pour cause de JO ou d’exposition universelle,  pénurie d’un composant ou de matière première,  plus toutes les autres excuses que peuvent inventer les chinois pour justifier un retard.

Le meilleur moyen est de prévoir les retards et d’anticiper.

Conditions de paiement

Les conditions de paiement en Chine sont très variables. Il est important d’installer un climat de confiance avec son partenaire pour ne pas l’étouffer et pour assurer une certaine fidélité.

Dans les meilleurs pratiques, les primes sur le respect de l’emploi du temps et les primes sur la qualité délivrée. Lorsque la marchandise est livrée, on inspecte la marchandise et si tout est conforme et dans les temps on verse une petite prime pour encourager le fournisseur a remplir ses engagements.

Le Contrôle qualité.

En Chine il ne faut jamais baisser sa garde. Il faut continuer de contrôler même avec un vieux fournisseur. Les chinois ont une tendance a produire de la bonne quantité les 1eres commandes puis a se laisser aller (volontairement le plus souvent).

Vouloir économiser des coûts ou des ressources en contrôles qualité n’est (généralement) pas une bon calcul.

Il en est de même pour le contrôle de la chaîne logistique. Il est important de contrôler les documents comme les BL, liste de produits ou les factures pour éviter de retrouver son conteneur bloqué aux douanes.

Préparation à la Coupe du Monde : la Chine bat la France 1 à 0

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

La Chine a battu la France 1 à 0 en rencontre de préparation des Bleus pour la Coupe du Monde 2010 le 4 juin au soir à Saint-Pierre de la Réunion.

Echange entre les infanteries de marine chinoise et française

Ajouté au 13/06/2010 par SHI Lei

Récemment, 13 marines français, en visite de la Flotte de la mer de Chine méridionale, sont arrivés au terrain spécial d’entrainement de l’infanterie de marine chinoise et ont échangé leurs expériences sur les deux disciplines militaires. Il s’agit du troisième échange entre les infanteries de marine chinoise et française.

« Précédent Suivant »