Jean-Pierre Raffarin : le transfert de technologie est très significatif dans la coopération environnementale franco-chinoise

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Après sa dernière visite du mois de mars, l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin a conduit du 6 au 12 juin une nouvelle délégation française en Chine. La mission rassemble quinze personnalités dont cinq députés, cinq sénateurs, et cinq responsables d’entreprises publiques ou privées.

« La France et la Chine veulent une nouvelle croissance, une croissance qualitative meilleure », a déclaré M. Raffarin le 7 juin à Beijing, en réponse à la question de China.org.cn sur la récente signature de la lettre d’intention concernant la coopération dans la législation environnementale.

« Au mois d’avril dernier, le président français Nicolas Sarkozy et le président chinois Hu Jintao ont exprimé leur accord sur la nécessité d’une croissance plus sociale, plus écologique, plus technologique ; les deux pays sont d’accord pour participer à cette nouvelle croissance qui est très importante pour l’ensemble de la planète », a rappelé M. Raffarin.

« Dans le domaine environnemental, la France et la Chine ont déjà de nombreuses coopérations. C’est un secteur dans lequel le transfert de technologie peut être très significatif ».

« Nous sommes heureux de voir que la Chine est mobilisée sur des projets en matière de droits de l’environnement, d’établissement de normes environnementales et que tout ceci peut faire l’objet d’échanges fructueux, » a-t-il indiqué.

En ce qui concerne son voyage dans le village Tangmo dans la province de l’Anhui prévue pour le 9 juin, qui a pour objectif de promouvoir la coopération sino-française dans un projet pilote sur le tourisme rural, M. Raffarin a souligné l’accord français avec le gouvernement chinois de faire du tourisme un élément du développement économique équilibré et respectueux de l’environnement. « Il faut que nous nous préparions les uns et les autres pour que nos sites touristiques ne soient pas abîmés par le tourisme, mais au contraire, qu’au fond nous réussissions à les protéger de manière à garder une activité touristique durable tout en préservant les qualités environnementales des différentes sites », a-t-il conclu.

La visite de Jean-Pierre Raffarin en Chine qui durera une semaine à Beijing, dans l’Anhui et à Shanghai, a pour but de passer aux jeunes personnalités influentes françaises sa passion de la Chine et de « leur montrer la Chine réelle, la Chine du peuple chinois, une Chine complexe, une Chine importante ». Ils visiteront également les pavillons chinois et français à l’Exposition universelle 2010.

Le pays natal de Qu Yuan accueille la fête des bateaux-dragon

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

A l’approche de la fête des bateaux-dragon qui tombe le 16 juin cette année, le bourg Qu Yuan de la ville Zigui (province du Hubei, centre sud de la Chine) a commémoré de façon traditionnelle leur ancêtre Qu Yuan, un grand poète de Chine.

Deux millions de visiteurs pour le Pavillon de la France de l’Expo

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Quand Mme. Ren Xiaomei regardait le panneau électrique dressé au Pavillon de la France, qui affiche le nombre de visiteurs, elle ne pensait jamais que ce serait elle qui aurait la chance d’être la 2 000 000ème visiteuse du pavillon.

Chine: publication d’un livre blanc sur la politique sur l’Internet

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Le gouvernement chinois a publié mardi 8 juin un livre blanc sur sa politique en matière d’Internet, soulignant la garantie de la liberté d’expression des citoyens sur Internet.

Le livre blanc, rendu public par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement central chinois), fait bilan du développement, de l’utilisation d’Internet et des politiques essentielles adoptées par la Chine en la matière.

Selon le document, 45 % de la population chinoise aura accès à Internet d’ici cinq ans, contre 28,9 % en 2009.

Le gouvernement chinois encourage et soutient fermement le développement et l’application d’Internet dans le pays, indique le livre blanc, soulignant la politique essentielle adoptée par la Chine en matière d’Internet : utilisation active, développement scientifique, administration en vertu de la loi et sécurité garantie.

Le gouvernement améliorera constamment les politiques concernées afin de mieux adapter la loi inhérente aux exigences objectives du développement et de l’administration d’Internet, selon le document.

Ce document de 31 pages est composé de six chapitres : Efforts pour stimuler le développement et l’application d’Internet, Promotion de l’utilisation extensive d’Internet, Garantie de la liberté d’expression des citoyens sur Internet, Principes et pratiques essentiels de l’administration d’Internet, Protection de la sécurité d’Internet, Echanges et coopération internationaux actifs.

Le gouvernement chinois a publié mardi 8 juin un livre blanc sur sa politique en matière d’Internet, soulignant la garantie de la liberté d’expression des citoyens sur Internet.

Le livre blanc, rendu public par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement central chinois), fait bilan du développement, de l’utilisation d’Internet et des politiques essentielles adoptées par la Chine en la matière.

Selon le document, 45 % de la population chinoise aura accès à Internet d’ici cinq ans, contre 28,9 % en 2009.

Le gouvernement chinois encourage et soutient fermement le développement et l’application d’Internet dans le pays, indique le livre blanc, soulignant la politique essentielle adoptée par la Chine en matière d’Internet : utilisation active, développement scientifique, administration en vertu de la loi et sécurité garantie.

Le gouvernement améliorera constamment les politiques concernées afin de mieux adapter la loi inhérente aux exigences objectives du développement et de l’administration d’Internet, selon le document.

Ce document de 31 pages est composé de six chapitres : Efforts pour stimuler le développement et l’application d’Internet, Promotion de l’utilisation extensive d’Internet, Garantie de la liberté d’expression des citoyens sur Internet, Principes et pratiques essentiels de l’administration d’Internet, Protection de la sécurité d’Internet, Echanges et coopération internationaux actifs.

La 3G a de bonnes perspectives d’avenir en Chine

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

D’après les autorités chinoises, d’ici la fin 2011, la Chine comptera de 400 000 à 500 000 stations 3G, ce qui permettra à 40 millions d’usagers de surfer en ligne en même temps, a rapporté jeudi xinhuanews.com.cn.

Les statistiques montrent que, à la fin de mars de cette année, la Chine comptait 778,7 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles. Depuis 2009, quand la technologie 3D a été pour la première fois introduite sur le marché de la téléphonie mobile, le nombre des utilisateurs de la 3G a atteint 3 millions de personnes. 

Pour Ding Wenwu, du Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information, il y a toujours place pour de la croissance sur le marché de la 3G. A la fin de 2009, la Chine comptait en effet 233 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles surfant sur Internet, et 230 millions d’entre eux étaient des utilisateurs de la 2G.

Chine : FAW-Volkswagen investira 1,17 milliard de dollars pour construire une usine à Foshan

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Le constructeur automobile FAW-Volkswagen investira 8 milliards de yuans (1,17 milliard de dollars) pour construire une usine dans la ville de Foshan, dans la province méridionale du Guangdong, ont annoncé mercredi les autorités locales.

FAW-Volkswagen, coentreprise sino-allemande, a signé mercredi un accord avec le gouvernement de l’arrondissement Nanhai de Foshan, pour construire une usine entre 2011 et 2013, a indiqué un porte-parole du gouvernement de l’arrondissement.

D’une superficie de 133 hectares, l’usine commencera à construire des voitures au deuxième semestre de l’année 2013 et aura une capacité de production annuelle de 300 000 véhicules, a ajouté le porte-parole.

“La nouvelle usine approvisionnera non seulement le marché méridional du pays, mais aussi les marchés d’Asie du Sud-Est”, a affirmé Li Yiwei, chef du comité du Parti communiste chinois pour l’arrondissement de Nanhai.

Le Guangdong abrite de nombreuses usines de grands constructeurs automobiles tels que Honda, Toyota et Nissan.

Chine : 90% de nouveaux postes créés par le secteur privé

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

En raison de sa forte croissance, le secteur privé, qui comprend les sociétés privées et les entrepreneurs individuels, est devenu le plus important créateur d’emploi en Chine, a confirmé jeudi Zhou Bohua, ministre de l’Administration d’Etat pour l’industrie et le commerce (AIC).

Le secteur privé employait plus de 152 millions d’emplois fin mars, a indiqué le ministre lors d’un forum destiné à favoriser le développement du secteur privé, à Qingdao, une station balnéaire de la province orientale du Shandong.

L’année dernière, le secteur privé a permis à plus de 700 000 personnes qui avaient perdu leur emploi d’en retrouver un, a-t-il ajouté.

Selon le vice-ministre de l’AIC, Zhong Youping, on dénombrait en Chine à la fin du mois de mars, 7,55 millions de sociétés privées, un chiffre en hausse de près de 14% en glissement annuel. Leur capital enregistré cumulé dépassait 15 000 milliards de yuans (2 200 milliards de dollars), en augmentation de 26,9%.

Toujours à la fin du mois de mars 2010, les sociétés privées employaient 86,98 millions de personnes, soit une croissance de 11,19% sur un an.

A la fin du mois de mars, le nombre d’entreprises individuelles avait progressé de 9,56% à 32,29 millions, employant 65,36 millions de personnes, soit une augmentation de 12,51%.

Le vice-ministre a exhorté les représentations locales de l’AIC de continuer à soutenir le secteur privé, en appliquant le plan de soutien du gouvernement central dévoilé en mai qui vise à favoriser le développement de ce secteur. Ce plan consiste à améliorer les investissements, faciliter l’accès au marché et simplifier les procédures administratives.

Les bureaux locaux doivent mettre en oeuvre ces politiques et encourager les compagnies privées à s’engager davantage dans les industries de haute technologie, les travaux d’infrastructure et la protection de l’environnement, a-t-il ajouté.

Le port de Marseille expose au salon Transport Logistic China à Shanghai

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Le port de Marseille Fos a participé au salon Transport Logistic China à Shanghai, du 8 au 10 juin, pour y mettre en valeur sa localisation, son infrastructure et ses capacités de traitement de conteneurs, a-t- on appris jeudi auprès de la direction portuaire.

La localisation du port de Marseille est jugée “exceptionnelle”, offrant un accès naturel aux marchés méditerranéens et européens auxquels il est relié par des connexions fluviales et ferroviaires.

Marseille Fos dispose d’infrastructures et d’espaces permettant d’accueillir à la fois des activités maritimes, logistiques et industrielles, dont la zone plate-forme Distriport de 600.000 m2 de surface.

Les capacités de traitement de conteneurs seront portées en 2011 à 2,5 millions grâce à deux nouveaux terminaux Fos 2XL qui seront opérés par les 2ème et 3ème armateurs mondiaux, MSC et Portsynergy (CMA CGM, Dubaï Ports).

L’offre sera renforcée à l’horizon 2017-2018 par le futur terminal, Fos 4 XL, dont l’exploitation sera confiée à Hutchison, numéro un mondial de la manutention portuaire.

La Chine est le premier pays client du port de Marseille pour les conteneurs, une position largement confirmée en 2009 avec une progression de 40% des échanges, a indiqué la direction de Marseille-Fos.

La lutte contre la corruption offre de nouveaux débouchés aux étudiants chinois

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Cheval de bataille de Pékin, la lutte contre la corruption prend des dimensions insoupçonnées en Chine. Preuve en est l’ouverture prochaine d’une nouvelle spécialité à l’Université du Peuple de Pékin intitulée “diplôme d’enquête anti-corruption”, rapporte le Quotidien juridique.

Les étudiants bénéficieront de l’enseignement des spécialistes de l’administration du Procureur suprême du peuple qui a participé à la mise sur pied de ce nouveau cursus.

Selon Chen Weidong, professeur de droit à l’Université du Peuple, l’enseignement s’attachera essentiellement à développer les compétences d’enquêteurs des élèves en matière de lutte contre la corruption à travers l’exploration de domaines comme la comptabilité, l’audit ou la finance.

“Pour lutter contre les crimes d’abus de fonction, les étudiants ont besoin de davantage que de connaissances en droit et c’est ce à quoi prétend ce diplôme”, a expliqué M. Chen au China Daily.

Changement soudain à la tête du pavillon américain à Shanghai

Ajouté au 15/06/2010 par SHI Lei

Le pavillon des Etats-Unis annonce laconiquement avoir changé de président directeur général, seulement cinq semaines après l’ouverture d’une exposition qui ne durera que six mois. Un blogueur et journaliste américain met en cause ses liens passés avec le producteur des films du pavillon.

« Précédent Suivant »