Une entreprise chinoise du secteur de l’énergie solaire brille lors de la Coupe du Monde

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Coupe du monde 2010 n’est plus seulement un évènement sportif. C’est aussi devenu une fête, un carnaval pour les habitants de neuf villes d’Afrique du Sud et pour les fans du monde entier.

A des milliers de kilomètres de distance, nous partageons les joies et les déceptions, bien que, cependant, une seule chose ait réellement quelque chose à voir avec la Chine.

Des milliers de fans chinois dans les stades d’Afrique du Sud, ou des millions devant leur télévision, ont peut-être vu la mention d’un sponsor chinois sur les panneaux de chaque stade de la Coupe du Monde.

Certes, la Chine ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde, mais pourtant le pays est présent en Afrique du Sud. Une ambitieuse société chinoise du secteur de l’énergie solaire, le premier sponsor de la Coupe du monde du pays, a son nom qui figure sur les publicités affichées dans tous les stades, et espère ainsi se faire connaître dans le monde entier.

Yingli Solar est en effet le premier sponsor chinois de la Coupe du monde depuis 80 ans qu’existe cet évènement, et son nom figure aujourd’hui à côté de celui de sociétés d’importance mondiale comme Adidas, Coca-Cola ou McDonald’s.

Le contrat de parrainage de Yingli Green Energy Co lui a permis d’afficher son logo Yingli Solar, en anglais et en chinois, sur les tableaux électroniques situés au bord des terrains, lors des 64 matches de la Coupe du Monde. Le slogan pour Yingli apparait à chaque fois pendant une durée de 30 secondes, pour une durée totale de huit minutes lors de chaque match. Et Yingli a également reçu l’autorisation d’exposer ses produits d’énergie solaire à proximité des stades.

Ce parrainage marque aussi la première fois que des caractères chinois apparaissent sur les sites de la Coupe du Monde. Il a fallu trois mois à Miao Liansheng, PDG du Groupe Yingli Co Ltd, rien que pour finaliser l’accord permettant l’affichage de caractères chinois sur les installations de la Coupe du Monde.

« La Coupe du monde arrive juste au bon moment pour nous, et c’est une excellente plateforme qui peut aider à faire mieux connaître notre marque sur chaque marché potentiel dans le monde entier », avec l’aide de la FIFA, dit M. Miao.

Les relations de Yingli avec la Coupe du monde ont commencé avec l’édition de 2006 en Allemagne, quand la société a fourni des produits d’énergie solaire pour le stade de Kaiserslautern. Et en 2007, Yingli China a fait son apparition sur les maillots du club espagnol d’Osasuna.

Et lors de la prochaine Coupe du monde au Brésil, les spectateurs verront à nouveau les quatres grands caractères chinois de Yingli China sur les stades.

« Notre partenariat est prévu pour deux Coupes du Monde. Mais j’aimerais aussi voir, sur le terrain, non seulement notre nom Yingli en chinois, mais aussi des joueurs chinois », a dit M. Miao.

Le Renminbi bat un nouveau record face au dollar américain

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La monnaie chinoise, ou le yuan (Renminbi, ou RMB), a atteint lundi 6,7890 pour un dollar, en battant un nouveau record face au dollar, selon des statistiques publiées par le système du taux de change de la Chine.

Le taux de parité central du yuan contre le dollar s’est élevé vendredi à 6,7896, le plus haut niveau depuis que la Chine a abandonné la fixation de sa monnaie par rapport au dollar en juillet 2005.

Mise aux enchères du Sceau de Qianlong

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le Sceau impérial du Dragon, mis aux enchères, date de la période de l’Empereur Qianlong du 18ème siècle. Le sceau appartenait à Tsai Chen-nan, l’ancien président de la société Cathay Trust.

Une réforme du régime du taux de change du Renminbi taillée sur mesure pour la Chine

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Une nouvelle réforme du régime du taux de change du Renminbi pourra aider la Chine à travailler sur le long terme plus étroitement avec ses partenaires économiques, pour le bien de tous et pour davantage de développement, a dit samedi un haut responsable de la Banque Populaire de Chine.

 A présent, la Chine est en train de réformer le régime du taux de change du Renminbi et d’améliorer son système de taux de change flottant contrlé du Renminbi , a déclaré Zhang Tao.

Beijing : l’île des dinosaures ouvre ses portes le 1er juillet

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le projet de l’île des dinosaures occupe une superficie de 25 000 m² près du Stade national olympique (Nid d’oiseau). Ce premier parc sur le thème des animaux préhistoriques de Pékin ouvrire ses portes le 1er juillet.

La réforme du taux de change du renminbi rendra les exportateurs plus compétitifs (porte-parole)

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

L’accélération de la réforme du taux de change du renminbi (monnaie chinoise, également appelée yuan) est favorable au renforcement de la compétitivité des exportateurs chinois sur le marché international, a indiqué lundi 21 juin Yao Jian, porte-parole du ministère chinois du Commerce.

D’après celui-ci, la réforme aggravera la pression sur les exportateurs chinois à court terme, car ils seront confrontés à l’augmentation des prix des matières premières. Par ailleurs, l’augmentation des coûts de main-d’oeuvre ainsi que la crise budgétaire en Europe impacteront également les exportations chinoises, a-t-il poursuivi.

Pourtant, dans une perspective à long terme, les exportateurs chinois devront améliorer leur gestion de l’entreprise et monter en gamme afin de renforcer leur compétitivité sur le marché international, a-t-il estimé.

La Banque populaire de Chine (banque centrale) a annoncé samedi dernier sa décision d’accélérer la réforme du système de fixation du taux de change du renminbi pour améliorer sa flexibilité.

Des paiements internationaux seraient les facteurs les plus importants pour décider du taux de change, a noté Yao Jian. Actuellement, l’amélioration de la situation des paiements internationaux de la Chine, le recul important de l’excédent commercial de la Chine en particulier, a jeté un bonne base pour la réforme du taux de change du renminbi.

Yao Jian table sur une baisse notable de l’excédent commercial de Chine à la mi-juin. Pendant les cinq premiers mois de l’année 2010, l’excédent commercial de la Chine a chuté de 59,9 % par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant 35,39 milliards de dollars.

Le PCC approuve un plan de réforme de l’éducation

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Le Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a approuvé lundi un plan de réforme de l’éducation pour les dix prochaines années, visant à davantage d’investissements et une allocation plus équitable des ressources dans le secteur de l’éducation.

Présidée par le secrétaire général du Comité central du PCC Hu Jintao, la réunion du bureau politique a approuvé la version finale du Plan national de réforme et de développement de l’éducation à court et moyen terme pour la période 2010-2020.

Le bureau politique, l’organe suprême du PCC pour les prises de décision, a indiqué dans un communiqué que l’éducation était une cause fondamentale pour la renaissance de la Chine et le progrès social.

La Chine a établi le plus grand système éducatif du monde entier depuis la fondation de la République populaire, ce qui garantit le droit à l’éducation pour des millions de Chinois, indique le communiqué.

Le gouvernement chinois considère l’équité vis à vis de l’éducation comme une politique de base, et accroît les investissements de l’éducation dans les régions rurales, éloignées et ethniques, poursuivit le document.

Selon le plan, les investissements du gouvernement augmenteront graduellement pour soutenir ce secteur, le taux des dépenses en termes de PIB (produit intérieur brut) sera de 4% d’ici 2012.

En 2008, le taux s’est élevé à 3,48 %, contre une moyenne internationale de 4,5 %.

Le plan, publié fin février pour l’examen public, doit donner le ton pour le développement du secteur de l’éducation en Chine, qui a souffert pendant longtemps d’un manque de fonds et du développement déséquilibré entre les régions rurales et urbaines.

Le plan estime que donner aux élèves un accès équitable à un enseignement de qualité sera une mesure fondamentale, avec davantage de ressources de l’éducation publique accordées aux régions rurales, sous-développées et ethniques.

Les réformes vont également encourager les organisations privées et individuelles à jouer un rôle plus important dans le système éducatif, souligne le communiqué.

Le plan a pris un an et neuf mois pour être élaboré, pendant lesquels le public a été invité à deux reprises à donner son avis.

La Chine lance son premier fonds privé pour le financement des médias

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

La Chine a lancé lundi 21 juin son premier fonds privé pour le financement des médias, avec l’injection initiale de 2 milliards de yuans (293 millions de dollars).

China Media Capital (CMC) se concentrera sur la restructuration des médias et encouragera l’innovation dans le secteur, a déclaré Li Ruigang, président du CMC.

“CMC financera des médias sélectionnés pour les aider à grandir, se restructurer et se regrouper”.

Le fonds est également consacré à aider les médias chinois à “pénétrer le marché mondial”, a indiqué Li Ruigang.

Pourtant, le CMC n’a annoncé aucun projet de financement pour le moment.

Approuvé en avril 2009 par la Commission nationale pour le développement et la réforme, organe de planification économique, ce fonds privé projette de réunir 5 millards de yuans au total.

Les sponsors et investisseurs du CMC comportent le Shanghai Media Group (SMG), la Banque de développement de Chine, ainsi que d’autres médias chinois et institutions financières, a noté Li Ruigang.

Li Ruigang est également président de SMG, l’un des plus grands médias chinois.

Taiwan approuve 77,13 milliards de dollars d’investissements continentaux

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Les autorités économiques de Taiwan ont approuvé 77,13 milliards de dollars d’investissements provenant de la partie continentale de Chine, indique un rapport rendu public lundi par les autorités de Taiwan.

Depuis fin juin 2009, lorsque Taiwan a ouvert ses portes aux investissements continentaux, les autorités de Taiwan avaient approuvé 52 projets d’investissements dans l’île à la fin mai 2010, indique ce rapport.

D’après le rapport, les trois secteurs les plus intéressés par les investissements continentaux sont l’informatique, le numérique et les produits optiques, qui ont représenté 44,84 % de la totalité des investissements continentaux.

Pendant la même période, la partie continentale de Chine a connu une augmentation considérable des investissements provenant de Taiwan. Durant les quatre premiers mois de l’année, les autorités taïwanaises ont approuvé 187 projets d’investissements pour la partie continentale de Chine.

De janvier à mai, les nouveaux investissements taïwanais dans la partie continentale de Chine ont atteint 4,59 milliards de dollars, en hausse de 239,9 % en glissement annuel.

Environ 75 % des investissements taïwanais des cinq premiers mois de l’année étaient destinés aux provinces du Jiangsu, du Guangdong, du Fujian et du Shandong, indique le rapport.

Les prix des nouveaux logements ont continué à augmenter en mai dans les grandes villes chinoises

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Les prix des nouveaux logements dans 36 grandes villes chinoises ont continué à augmenter en mai malgré les mesures prises par le gouvernement pour ralentir le marché immobilier, a déclaré mardi la Commission d’Etat pour le Développement et la Réforme.

Les prix moyens des nouveaux logements dans 36 grandes villes étaient de 8 479 yuans (1 247 dollars) le mètre carré en mai, en hausse de 0,81% par rapport au mois d’avril.

Cependant, le taux de croissance était inférieur de 2,65 points à celui d’avril.

Selon les statistiques publiées le 10 juin par le Bureau d’Etat des Statistiques, les prix des logements dans 70 villes grandes et moyennes ont progressé de 12,4% sur une base annuelle en mai.

Pour mettre un frein à la hausse excessive des prix du logement, le gouvernement chinois a renforcé les contrôles sur les financements des promoteurs immobiliers, limité les prêts pour l’achat d’un 3ème appartement, élevé le taux minimum des prêts immobiliers et renforcé les exigences sur l’acompte pour un 2ème appartement.

« Précédent Suivant »