Le Club des Étudiants français de Shanghai

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Le Club des Étudiants français de Shanghai fut officiellement lancé le 28 mai 2010 à la Résidence du Consul général de France à Shanghai.

La quatrième Fête de la Musique à Wuhan à travers la presse quotidienne régionale

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

2007 – 2010 : la Fête de la Musique poursuit son aventure à Wuhan.

Dans le Chutian du shi baodu 20 juin, l’ouverture de la fête de la musique faisait la une, avec une photo de la Compagnie des Enfants du spectacle et la mention des différents groupes participants à la soirée d’ouverture : les jeunes Français bien sur, mais aussi les étudiants Gabonais polyglottes d’Ok’nRoll, ainsi que de jeunes artistes du Conservatoire National de Musique de Wuhan et de l’Université Huazhong. Annonce de la poursuite de la fête dimanche et lundi, avec notamment les groupes Java et Gemini. Bref rappel historique sur la Fête de la Musique et sa diffusion dans 110 pays et 340 villes.

Un musicien du groupe La tortue de mer
Esmeralda A noter un court article dans le Changjiang ri bao, mais en manchette : une photo et quelques lignes étaient consacrées à la Compagnie des Enfants du Spectacle en première page du quotidien.

En seconde page du Chutian jin bao, un historique de la fête de la musique et une présentation de la 4ème édition wuhanaise. Évocation des différents groupes participants (chinois, français et gabonais), en particulier le célèbre groupe Java, SUBS et Gemini, et des différents sites de la fête de la musique 2010.

En page 14du même journal, un article était consacré à la « Musique romantique » proposée au restaurant du Novotel par la Compagnie des Enfants du Spectacle.

Le Hubei ri baodu 20 juin, avait lui aussi consacré un article en haut de sa page 2 à « l’ouverture de la Fête de la Musique française ». Rappel historique de présentation de la Fête de la Musique et informations concernant les différents groupes et lieux de la quatrième fête de la musique à Wuhan.

Les filles de DAN MEI
Le groupe GEMINI Dans le Wuhan chen bao du 21 juin, article en page A09 avec deux photos (Gemini, & le public en liesse). Présentation du groupe franco-chinois Gemini. L’accent est mis sur la variété de la programmation. Mention des jeunes Niçois de la compagnie des enfants du spectacle. Ambiance et public venu nombreux.

Le groupe JAVA à Wuhan pour la Fête de la Musique

JAVA face au public Le Changjiang shang bao et Wuhan wan baodans leurs éditions de mardi présentaient le groupe JAVA. Dimanche matin, les artistes du groupe de rock musette avaient rencontré des journalistes wuhanais. A leur arrivée à Wuhan, ils ont eu l’impression que Wuhan était une très grande ville. Ils ont déclaré qu’ils étaient très heureux de venir à Wuhan pour promouvoir la musique française à l’occasion de la Fête de la Musique. Le public pourrait chanter et danser à Wuhan, comme pour tous leurs concerts. Le groupe Java est né en 1998, de la rencontre de deux Parisiens, FIXI, compositeur et R.wan, auteur de chansons. Leur musique, qui est à la fois hip-hop, rock et musette, mêle la musique populaire traditionnelle aux sons des instruments les plus modernes. Java aimerait avoir l’occasion de collaborer avec des musiciens chinois. Au sujet de la Coupe du Monde, les musiciens français déclaraient être extrêmement déçus par les performances de l’équipe de France : ils ne savaient même pas s’ils allaient regarder le match contre l’Afrique du Sud.

Passion partagée de la musique
Dans le Hubei ri baodu mercredi 23 juin 2010, une photo des musiciens du groupe Gemini et un bilan général de ce quatrième opus : la « Fête de la musique française » à Wuhan a pris fin à Hankou. Pendant trois jours, les Wuhanais ont pu apprécier un programme varié de musique (hip-hop, rock, électro et autres…) et partager dans la joie la passion de la musique.

Grand succès pour Intervilles en Chine

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

De la Suisse, les Chinois connaissent les montagnes, le chocolat et les montres. Mais il y a également une personnalité qui est un visage familier du public, car il s’invite régulièrement dans le salon des foyers chinois. Il s’agit d’Olivier Grandjean, un animateur suisse qui booste les audiences de la versions chinoise d’Intervilles et qui est en passe de devenir une super star.

Construction de la nouvelle ambassade, printemps 2010 : avancement des travaux intérieurs

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Au cours des derniers mois, l’entreprise BCEG a poursuivi les travaux de cloisonnement intérieur du bâtiment.

Les murs maçonnés ont été recouverts d’enduits et de plâtre et les chapes des sols ont été coulées.

L’entreprise a également mis en place une grande partie des ossatures des cloisons légères et passé les fourreaux des câbles électriques et informatiques.

Le pavillon Rhône-Alpes, c’est aussi une fenêtre ouverte sur la santé !

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Moins médiatisé et pourtant bien présent, le domaine de la santé fait partie des préoccupations françaises à l’expo. C’est lors de la semaine thématique “santé” qui avait lieu du 2 au 5 juin au pavillon Rhône-Alpes que plusieurs grandes institutions pharmaceutiques françaises et chinoises se sont rassemblées.

Pour ce qui est de la Région Rhône-Alpes étaient présentes : Lyonbiopôle, spécialisé sur les solutions pour combattre les maladies infectieuses et dont la mission est de favoriser l’économie et l’innovation grâce à la participation des entreprises, organismes de recherche et centres de formation. La fondation Bullukian, d’utilité publique et dont les objectifs sont d’encourager la recherche appliquée dans le domaine médical ainsi que le développement culturel et artistique. Enfin, le Cluster 10 “Infectiologie” qui coordonne et élargit les recherches conduites par les laboratoires de la Région dans le domaine de l’infectiologie.

Cette semaine thématique a donc été l’occasion de traiter des sujets tels que la vaccination, les anticorps monoclonaux (utilisés comme outils de diagnostic et dans des buts thérapeutiques), l’analyse protéique (analyse des protéines, peptides ou anticorps), les diagnostiques et thérapies pour combattre les cancers, l’épidémiologie virale et enfin les agents pathogènes émergents (émergence des bactéries et virus phytopathogènes).

Espérons que ces conférences et ces rencontres entre experts médicaux puissent être une source d’informations utiles et rassurantes avec la détermination d’aboutir à des résultats concrets et rapides pour le bien-être de tous !

La communauté chinoise et d’origine chinoise manifeste à Paris contre l’insécurité

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Une dizaine de milliers de Chinois et de Français d’origine chinoise sont descendus dimanche dans la rue à Paris pour réclamer le droit de vivre ensemble de sécurité.

Les manifestants en provenance de Paris et d’autres régions de la France se sont rassemblés au quartier parisien de Belleville, où habite une forte population chinoise et d’origine chinoise.

“Sécurité pour tous”, “Belleville, quartier tranquille”, a-t-on lu sur les slogans des manifestants, qui demandent une amélioration de la sécurité dans leurs quartiers. Des habitants d’ autres origines ont également participé à la manifestation, a-t-on constaté sur place.

Ces derniers mois, l’insécurité règne dans certains quartiers de l’Est parisien, avec l’augmentation des violences volontaires en réunion, dont la communauté chinoise a souvent été victime, a dénoncé Chan Sing Mo, président du Collectif des associations franco-chinoises et principal initiateur de la manifestation .

“Gagnés par le sentiment d’anxiété et de peur, les habitants et les commerçants affrontent leur quotidien dans un climat de stresse permanente. Par ailleurs, de nombreux touristes en visite sont également victimes des agressions révoltantes dans ces quartiers”, a déclaré M. Chan dans une lettre ouverte au public.

“Par la manifestation sur la voie publique de ce jour, le Collectif des associations franco-chinoises entend attirer l’ attention des autorités publiques sur la nécessité d’avoir une politique de la ville coordonnée et concertée visant à prévenir, à sanctionner les actes d’infraction pénale et à assister les victimes en situation de détresse dramatique. Nous exigeons que les lois de la République soient appliquées pleinement et entièrement”, a-t-il poursuivi.

Selon Huong Tan, chargé de communication de l’activité, entre 15.000 et 20.000 personnes ont participé à la manifestation et cette manifestation de la communauté chinoise sur la question sécuritaire est la première du genre en France.

Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le président du Comité permanent de l’Assemblé populaire nationale (APN, Parlement chinois), Wu Bangguo, a rencontré, dimanche à Beijing, Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale française, et les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération entre les deux parlements.

“Nous devons faire jouer pleinement le rôle des échanges et de la coopération parlementaires pour développer les relations sino-françaises. Nous devons également rester en communication étroite à tous les niveaux”, a souligné Wu Bangguo.

Wu Bangguo a appelé les deux parties à profiter du mécanisme existant d’échanges réguliers et à discuter en profondeur d’importants problèmes d’intérêt commun.

Il a également appelé au renforcement de la confiance mutuelle et à plus de coopération afin de promouvoir un partenariat stratégique complet sino-français.

Pour sa part, Bernard Accoyer a indiqué que l’Assemblée nationale de France souhaitait des relations plus étroites avec l’APN.

Les échanges parlementaires actifs entre la Chine et la France donneront une forte impulsion au développement des relations bilatérales, a-t-il ajouté.

Les deux dirigeants parlementaires ont également discuté des relations sino-françaises lors de leur rencontre.

Un partenariat stratégique solide, stable et à long terme est conforme aux intérêts des deux peuples, a indiqué Wu Bangguo.

Les deux parties doivent se respecter mutuellement et avoir une communication franche pour développer leurs intérêts communs et renforcer leur confiance mutuelle, a-t-il poursuivi.

La Chine et la France doivent élargir leur dialogue sur les importants problèmes internationaux afin de développer leur partenariat stratégique, a-t-il ajouté.

Il a également appelé les deux pays à établir un partenariat commercial étroit, durable et à long terme et il a indiqué que les deux parties devaient combiner la technologie avancée et l’expérience de la gestion que possède la France et le grand marché et les entreprises florissantes de la Chine.

La France coopérera activement avec la Chine, tant au niveau bilatéral que multilatéral, a déclaré M. Accoyer, en réponse à Wu Bangguo.

En plus de sa visite à Beijing, M. Accoyer participera lundi aux activités de la Journée du pavillon de la France, à l’Exposition universelle de Shanghai.

La journée de la Francophonie rencontrera l’Expo en septembre à Shanghai

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

« Dans le souci de manifester et de valoriser la présence de la francophonie à l’exposition universelle de Shanghai 2010, les ambassadeurs et diplomates francophones de Chine ont souhaité organiser une grande journée dédiée à la Francophonie, le 20 septembre prochain à Shanghai », a déclaré Alain Nicaise Papatchi Coffie, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire en Chine et président du Comité permanent des ambassadeurs et diplomates francophones de Beijing, lors d’une conférence de presse, le jeudi 17 juin.

D’après Alain Nicaise Papatchi Coffie, « La grande journée de la Francophonie permettra au public chinois et francophone de découvrir les valeurs de la Francophonie, à travers des activités culturelles (gala, soirée, colloque, animations et jeux), de rencontrer les ambassadeurs et les hauts représentants des pays qui participent à l’opération, et d’en apprendre davantage sur la Francophonie. »

Afin de préparer cette journée, le Comité permanent des ambassadeurs et diplomates francophones de Beijing organise, à trois mois de cette journée de la Francophonie à Shanghai, une soirée de gala, qui se déroulera le 19 juin 2010 à partir de 18 h 30 dans le cadre prestigieux du château Laffitte de Beijing, en présence d’une cinquantaine d’ambassadeurs et diplomates francophones et de hautes personnalités chinoises.

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) est une institution dont les membres, issus des États ou gouvernements participants, partagent ou ont en commun la langue française et certaines valeurs, comme la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique et la protection de l’environnement. En mars 2010, elle regroupait 70 pays ou gouvernements (54 membres de plein exercice et 16 observateurs), soit plus de 800 millions de personnes réparties sur les cinq continents.

Hervé Ladsous, ambassadeur de France en Chine, Patrick NIJS, ambassadeur de Belgique en Chine, et Jaafar Alj Hakim, ambassadeur du Maroc en Chine, ont également assisté à la conférence.

3èmes Rencontres de la coopération décentralisée franco-chinoise (18-19.06.10)

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Les 3èmes Rencontres de la coopération décentralisée franco-chinoise se tiendront les 18 et 19 juin 2010 à Nanjing, capitale de la Province du Jiangsu. Elles sont organisées par le Conseil régional d’Alsace, la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales de la Direction générale de la mondialisation et des partenariats (DGM) et l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger.

Près de 400 élus français et chinois sont attendus afin de trouver des solutions concrètes aux problèmes auxquels les collectivités territoriales des deux pays font face en matière de développement économique et d’environnement.

La France et la Chine ont ainsi fait le choix, depuis les premières Rencontres de la coopération décentralisée franco-chinoise à Wuhan en 2005, d’approfondir les liens tissés entre leurs collectivités, notamment en ce qui concerne la mise en place de politiques urbaines propres et durables adaptées à de nouveaux modes de vie. Devant le succès de cette opération, les Deuxième Rencontres ont été organisées, les 22 et 23 novembre 2007 à Bordeaux, sur le thème « Vers une société harmonieuse par le développement durable ».

Ces deux journées seront consacrées à un état des lieux des coopérations bilatérales initiées ces dernières années, et au développement de projets et collaborations futures. La délégation française sera dirigée par Jacques Godfrain, député, membre de la Commission des Affaires étrangères. Les élus locaux, les associations nationales d’élus et de nombreux représentants d’entreprises et d’organismes publics et privés auront l’occasion de dialoguer dans une des régions chinoises les plus dynamiques.

Ces rencontres seront également l’occasion pour les collectivités territoriales d’assurer une présence à l’Exposition universelle de Shanghai lors de la Journée de la France qui se tiendra le 21 juin 2010 à laquelle participera le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer.

Sécurité de la communauté française dans la circonscription de Canton

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Tout citoyen français présent à l’étranger peut solliciter l’assistance des autorités consulaires dans son pays de résidence. En cas de crise grave, l’aide accordée s’inscrit dans le cadre plus général d’un plan de sécurité de la communauté française, établi et tenu à jour par le Consulat général.
Les îlots de sécurité
Le plan de sécurité du Consulat général de France à Canton, qui couvre l’ensemble les quatre provinces de sa circonscription consulaire (Guangdong, Fujian, Guangxi et l’île de Hainan) comporte actuellement un découpage en 18 « îlots de sécurité », créés en fonction de la répartition de la communauté française et susceptible d’être revus en fonction de son évolution.

Les chefs d’îlots et leurs adjoints
Le bon fonctionnement du « réseau de sécurité » repose en particulier sur une gestion dynamique des îlots par les chefs d’îlots et leurs adjoints. Bénévoles et essentiels dans le dispositif, ils sont responsables d’un groupe de ressortissants, dont ils tiennent, en liaison avec le Consulat général, la liste à jour et se font connaître de ceux-ci. Pour toute information concernant leur inscription au registre des Français établis hors de France, il les dirige vers les services consulaires.

La mise à jour et les échanges d’informations
La liste des Français résidant dans un îlot, remise par le Consulat au chef d’îlot et à ses suppléants est confidentielle et n’est utilisée qu’à des fins de sécurité et sur instruction du Consul Général. C’est le cas notamment lorsqu’une situation d’urgence se produit (catastrophes naturelle ou industrielle, crise sanitaire, …). Le chef d’îlot suit alors scrupuleusement les instructions fournies par le Consulat général et les répercute auprès des ressortissants de son îlot. Il se tient en permanence informé de l’évolution de la situation et des consignes à adresser à l’ensemble de la population par son intermédiaire. Le chef d’îlot doit, pour sa part, tenir le Consulat général informé de la situation des Français de son îlot.

Les dispositions pratiques et adaptables en fonction de la situation
cellule de crise (locale) : une cellule de crise locale, composée d’agents du Consulat et de personnes extérieures en rapport avec l’évènement, peut être constituée en cas de crise, qui se réunit régulièrement pour prendre les décisions et mettre en place les dispositifs adaptés nécessaires. Ce fut le cas récemment à l’occasion de l’épidémie de grippe A/H1N1 (571 personnes vaccinées) et des perturbations du trafic aérien provoquées par l’éruption du volcan islandais (évacuation de plus de 300 personnes).
désignation de centres de regroupement  : dans la plupart des situations de crise, l’attitude à observer sera de rester à son domicile jusqu’à ce que des consignes, de rassemblement et d’évacuation entre autres, soient diffusées par tout moyen approprié. Si nécessaire, le Consulat général peut être amener à identifier des centres de regroupement vers lesquels pourraient être dirigés nos ressortissants et à partir desquels il pourrait être procédé à leur évacuation.
moyens matériels : le Consulat peut être selon les cas doté de matériel de communications (téléphones satellitaires) confiés à certains chefs d’îlots plus sensibles pour rester en contact en cas de défaillance des réseaux locaux, disposer de rations alimentaires, de réserves d’eau, voire comme ce fut le cas récemment de se voir confier des vaccins destinés à la communauté française.

« Précédent Suivant »