La France souhaite intensifier et élargir sa coopération avec la Chine dans le domaine de l’agriculture

Ajouté au 26/07/2010 par SHI Lei

La France désire renforcer et étendre davantage sa coopération avec la Chine dans le domaine de l’agriculture, et surtout approfondir la coopération bilatérale pragmatique quant au mécanisme d’accès, à l’innovation technique agricole ainsi qu’à la sécurité alimentaire, a déclaré le 16 juillet le Ministre français de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche Bruno Le Maire, actuellement en visite en Chine, qui a accepté de répondre à des questions posées par des journalistes français et chinois qu’il a rencontré à la résidence de l’Ambassadeur de France en Chine.

En parlant des effets néfastes produits par la crise financière et économique internationale sur l’économie française, Bruno Le Maire a reconnu franchement qu’en raison de leur coût de revient relativement élevé, les produits agricoles français ne sont pas tellement compétitifs dans le commerce international. A l’heure actuelle, a-t-il dit, l’économie mondiale est en train de se relever lentement, c’est pourquoi l’agriculture française doit saisir cette opportunité pour accroître sans cesse sa propre compétitivité et faire en sorte que tout en préservant les avantages naturels et traditionnels de l’agriculture française, il lui faut renforcer et intensifier sa coopération avec les pays en voie de développement, et principalement avec les pays qui disposent de marchés dont la demande est florissante, tels que la Chine et le Brésil.

Vu de la situation actuelle, du commerce bilatéral franco-chinois de produits agricoles, on remarque qu’il existe entre les deux parties une grande potentialité qui attend d’être exploitée davantage et plus en profondeur. D’après les statistiques établies, le volume global du commerce agroalimentaire sino-français se chiffre à 1,63 milliards de dollars US en 2009, soit une part de 17,83% dans le volume global du commerce alimentaire entre la Chine et l’Union européenne. Dans ce volume global, 400 millions de dollars US reviennent aux exportations chinoises vers la France et 1,23 milliard de dollars US aux importations françaises.

Le Ministre français a poursuivi en disant que le vin français est très apprécié des consommateurs chinois et c’est la raison pour laquelle l’exportation de ce produit a toujours continué ces dernières années sur sa lancée en maintenant un grand et vigoureux essor. Il a exprimé son souhait de voir les divers et différents produits français en viande de bonne qualité et traités de façon délicate, soigneuse et méticuleuse ainsi que les produits laitiers accroître leur exportation vers la Chine, ce qui offrira aux deux pays d’autres opportunités de coopération dans de nouveaux domaines, tels que l’élevage et l’aquiculture ainsi que la transformation approfondie des produits agricoles.

Abordant le problème de la sécurité alimentaire, Bruno Le Maire a affirmé que son pays souhaite partager avec la Chine ses expériences et ses réussites dans ce domaine-là et que les deux parties peuvent procéder à des échanges bilatéraux aux sujets de l’élaboration et de l’application de lois et de règlements en la matière, de critères de contrôle et de la quarantaine, de la technique, de l’établissement d’organismes de contrôle et de supervision, … etc.

A l’issue de la rencontre, le Ministre français a assisté à la cérémonie de signature du contrat de coopération entre la Société vinicole à responsabilité limitée Hengyi Shengshi de Beijing et la Société française par actions Castel Frères. On apprend que le vin de la série de la « marque familiale Castel » a été vendu en Chine jusqu’à 4,65 millions de bouteilles. Les deux parties envisagent de coopérer efficacement pour réaliser d’ici six ans leur projet de porter la vente en Chine des deux marques (Hengyi Shengshi et Castel) jusqu’à 33,5 millions de bouteilles.

Passeport biométrique, passeports avec plus de pages, difficultés de visas en Chine : la réponse du Directeur des Français de l’Etranger.

Ajouté au 26/07/2010 par SHI Lei

Le Directeur des Français de l’Etranger, François Saint Paul a bien voulu répondre au courrier du Sénateur Ferrand au sujet de plusieurs points : la deuxième comparution pour empreintes pour la confection du passeport biométrique, le nombre de pages insuffisant (en particulier pour les hommes d’affaires) du passeport et les mesures discriminatoires en ce qui concerne l’accès aux visas pour la Chine. Pour le premier point : les choses devraient avancer avant la fin du mois d’août, pour la seconde, c’est à l’étude et enfin pour la troisième, les négociations sont à l’étude.

Dégustation de vins dans le pavillon Rhône-Alpes

Ajouté au 26/07/2010 par SHI Lei

Le pavillon de la région Rhône-Alpes, dans la Zone de meilleures pratiques urbaines, invite les visiteurs à découvrir les vins de la vallée du Rhône ainsi qu’à des cours de dégustation.

Des professeurs de l’université du vin de Suze-la-Rousse participeront à ces sessions découvertes.

L’évènement se déroulera jusqu’au 24 juillet.

La région viticole rhodanienne, dans le sud de la France, se situe dans la vallée du Rhône. Elle est généralement divisée en deux sous-régions, possédant chacune des traditions vinicoles particulières – le nord et le sud. La région nord produit des vins rouges à partir de cépage syrah, parfois mélangés à des cépages blancs et des vins blancs viogniers. La région sud, quant à elle, produit différents vins rouges, blancs et rosés.

Le pavillon France organise un forum sur Paris

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Un forum sur le thème « Signal de la ville, forum de l’ambassadeur – Paris » était organisé vendredi 9 juillet au pavillon France. José Frèches, président du pavillon, a prononcé un discours lors du forum.

Frèches espère que l’Expo de Shanghai, dont le thème est « Meilleure ville, meilleure vie », sera la plus populaire de l’histoire des expositions universelles. Le pavillon France devrait prochainement recevoir son quatre-millionième visiteur.

Frèches a ajouté que la Chine jouait un rôle grandissant dans l’économie mondiale et que l’Expo de Shanghai contribuerait à promouvoir l’évolution de la Chine.

Le forum utilisait l’exemple de Paris pour aborder la vie urbaine en cette époque de mondialisation. Le Grand Pari(s), idée avancée par Nicolas Sarkozy, a été présenté durant l’évènement. Ce projet vise à résoudre le problème de circulation de la ville tout en préservant les vieux immeubles de Paris.

De nombreux spécialistes ont prononcé des discours durant le forum, notamment Wu Jianmin, ancien ambassadeur de Chine en France, Wu Zhiqiang, concepteur en chef de l’Expo, et Carine Henriot, chargée de mission Aménagement du territoire au consulat général de France à Shanghai.

Wu Bangguo en France pour promouvoir les relations entre différentes régions chinoises et françaises

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), Wu Bangguo effectue actuellement une visite dans des villes françaises, à savoir Lyon, Bordeaux et Marseille, afin de promouvoir la coopération et de multiplier les échanges entre différentes régions chinoises et françaises.

M. Wu a rencontré dimanche Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional de Rhône-Alpes.

“L’objectif de ma visite est de promouvoir le développement interrégional, de renforcer l’amitié entre les peuples, ainsi que d’élargir la base sociale et civile des relations entre les deux pays”, a indiqué M. Wu à Lyon, la plus grande ville de la région Rhône-Alpes.

Dimanche soir, M. Wu a également rencontré Alain Juppé, maire de Bordeaux, ville renommée pour ses vins d’excellente qualité.

M. Wu effectue actuellement une visite officielle de bonne volonté en France. A l’issue des réunions avec les dirigeants français, le président du Parlement chinois a rencontré des responsables des gouvernements et des Parlements régionaux en dehors de Paris.

Les liens entre la région Rhône-Alpes et la Chine datent depuis longtemps et des révolutionnaires chinois d’une ancienne génération, tel que Deng Xiaoping, y ont fait leurs études, a rappelé M. Wu, lors des rencontres.

Il a salué la contribution de la région Rhône-Alpes au développement des relations sino-françaises à travers des échanges fructueux et de la coopération avec de nombreuses villes chinoises, Shanghai, Guangzhou, Wuhan et Suzhou par exemple.

La France constitue actuellement le 4e partenaire commercial de la Chine au sein de l’UE et la Chine est le plus gros partenaire commercial de la France en Asie. Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à 17,2 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois de cette année, en enregistrant une hausse de 40% en glissement annuel.

En tant que centre du commerce énergétique et que seconde plus grande région économique de France, la région Rhône-Alpes dispose des avantages dans les secteurs traditionnels, tels que la métallurgie, la fabrication des machines, le textile et l’industrie chimique et elle connaît une forte croissance dans les domaines de la haute technologie, à savoir la bio ingénierie, la nanotechnologie et l’économie verte, a évoqué M. Wu.

La visite de M. Wu contribuera au renforcement des relations entre la Chine et la région Rhône-Alpes, a indiqué pour sa part M. Queyranne, qui a souhaité que son tour de France donne un nouvel élan au développement inter-régional et à la coopération sino-française.

M. Wu a montré un grand intérêt pour le savoir-faire de la région Rhône-Alpes dans les domaines de la gestion écologique, de la protection environnementale, de la conservation énergétique et de la réduction de l’émission des gaz à effet de serre.

Puisque la Chine est en train de restructurer son économie, de moderniser l’industrie et de modifier son mode de développement, la coopération entre Rhône-Alpes et la Chine connaîtra de nouvelles opportunités, a estimé M. Wu.

Signature de six accords de coopération économique et commerciale entre la Chine et la France

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

À l’occasion de la visite en France de Wu Bangguo, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale de Chine (APN, parlement chinois), le Forum sur la coopération économique et commerciale franco-chinoise a été organisé le 9 juillet à Paris. Les deux pays ont signé six accords de coopération économique et commerciale, pour un montant total de 1,7 milliard de dollars (1,34 milliard d’euros).

Le plus gros contrat concerne l’accord de joint-venture entre PSA Peugeot Citroën et China South Industries Group. Les cinq autres relèvent de domaines variés : manganèse, coton, achat de câbles ou encore vente d’alcool. L’un d’eux, signé entre le groupe Advens-Geocoton et China SDIC International Trade Co., porte sur une coopération triangulaire entre la Chine, la France en Afrique.

Selon Gao Hucheng, vice-ministre chinois du Commerce, à l’heure de la reprise économique mondiale et du renforcement de la coopération économique internationale, les entreprises chinoises et françaises doivent renforcer leur compréhension mutuelle et explorer les opportunités commerciales, pour contribuer à une croissance stable, forte, durable et équilibrée entre les deux pays et dans le monde.

La France est le quatrième plus grand partenaire commercial européen de la Chine, et la Chine est le plus grand partenaire asiatique de la France. Au cours des premiers cinq mois de l’année 2010, le volume des échanges entre la Chine et la France s’est élevé à 17,25 milliards de dollars (13,69 milliards d’euros), soit une augmentation de 40,3 % par rapport à 2009.

Au-delà des secteurs traditionnels, les deux pays ouvriront de nouveaux champs de coopération, dans la biopharmacie, les nouvelles énergies, l’économie verte, l’environnement et le transport urbain. La coopération entre les PME chinoises et françaises est également en plein essor.

Les régions centrales attirent un tiers des investissements français en Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Les régions au centre de la Chine — les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi — ont attiré un tiers des investissements français en Chine alors que la coopération économique et culturelle entre la France et ces régions est plus florissante que jamais.

C’est ce qu’a fait savoir mercredi Serge Lavroff, le consul général de France à Wuhan, à l’occasion des célébrations du 14 juillet –la Fête nationale française– organisées dans la capitale du Hubei.

La France s’est implantée très tôt au centre de la Chine, en créant un Consulat général à Wuhan dès 1998. Depuis, la coopération entre ce pays européen et les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi a affiché une vitalité éclatante, a rappelé M. Lavroff, ajoutant que les régions centrales de Chine comptent un grand nombre de francophones.

Actuellement, plus de 80 entreprises françaises sont installées dans ces trois provinces centrales, et plus d’un millier de Français y vivent.

La coopération économique sino-française est aussi caractérisée par sa diversité : de l’automobile à l’énergie, de la vente au détail à la banque, en passant par le développement urbain durable et les technologies de pointe.

Au-delà de ces échanges économiques fructueux, la France a aussi renforcé sa coopération en matière de culture, d’éducation et de recherche scientifique avec les provinces centrales de Chine. Chaque année, plus de 2 000 étudiants sont envoyés par ces trois provinces faire des études en France, soit près de 20% du nombre total d’étudiants chinois partant étudier dans le pays.

M. Lavroff a cité d’autres exemples de coopération culturelle sur la durée, tels que le septième Panorama du cinéma français, le cinquième Festival Croisements franco-chinois et la quatrième édition de la Fête de la musique.

En avril 2010, la France et la province du Hubei ont signé une lettre d’intention de coopération en matière de développement urbain durable. Wuhan a été désignée comme ville pilote dans ce domaine.

Pour M. Lavroff, le projet de la protection du lac Liangzi et la planification urbaine est un exemple magistral des nombreux projets mis en oeuvre par la France et le gouvernement local du Hubei.

Le consul général s’est déclaré confiant concernant la pérennité et la qualité de la coopération entre la France et les régions du centre de la Chine.

Estampes du Louvre exposées en Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

En coopération avec le Consulat général de France à Chengdu, le musée de la province du Sichuan propose au public une exposition d’estampes originaires de l’atelier de chalcographie du Musée du Louvre. L’évènement, qui se déroulera du 14 juillet au 5 septembre, regroupe 138 œuvres, dont La liberté guidant le peuple de Delacroix et la Baigneuse de Valpinçon. Cette exposition a été un grand succès durant sa tournée à Hong Kong, Macao et Taiwan.

Les investissements français dans le centre de la Chine représentent un tiers de ses investissements totaux en Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

La France a renforcé ses relations de coopération avec les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi dans le centre de la Chine et à l’heure actuelle, ses investissements dans ces régions représentent environ un tiers de ses investissements totaux en Chine.

Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan, a fait ces remarques, au cours d’une célébration tenue dans cette ville francophile à l’occasion de la Fête nationale de France le 14 juillet.

Actuellement, il y a au total environ 1 000 Français et 80 entreprises françaises dans les trois provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi. La coopération économique sino-française est diversifiée, notamment dans les domaines de l’automobile, des ressources énergétiques, de la vente au détail, de la banque et dans d’autres domaines liés au développement durable de la ville. Un nombre croissant d’entreprises des hautes technologies sont nées d’une telle coopération.

Outre les échanges économiques, la coopération bilatérale ne cesse de se développer dans les domaines de la culture, de la recherche scientifique et de l’éducation. Chaque année, environ 2 000 étudiants de ces trois provinces vont étudier en France. Ce chiffre représente près de 20% du nombre total des étudiants chinois en France.

Sur le plan culturel, les échanges se sont également multipliés. Cette année, la France a organisé dans plusieurs villes chinoises la 7ème édition de la Semaine du cinéma français, la 5ème édition des échanges du Printemps de la Culture et le 4ème festival de la musique. La coopération scientifique a atteint un niveau plus élevé. En témoigne un nouveau laboratoire en cours de construction, pour les études sur de nouvelles maladies épidémiques.

En avril dernier, la France et la ville de Wuhan ont signé une lettre d’intention sur la coopération en matière de développement durable en ville.

« Plusieurs projets de coopération entre la France et la province du Hubei ont déjà commencé, notamment le projet écologique sur la zone du lac Liangzihu », a dit M. Lavroff, ajoutant que « la coopération française avec le centre de la Chine gagnera en largeur et en profondeur dans le futur ».

France/site internet : lancement d’un portail officiel

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Lancé officiellement le 14 juillet 2010, le site France.fr s’inscrit sur la toile comme le portail multilingue de référence de l’ensemble des ressources et des services de l’internet public français, a-t-on appris jeudi d’un communiqué du gouvernement français.

Selon le texte, le site France.fr est conçu comme un outil majeur de promotion de l’image de la France à l’étranger, mais aussi comme un portail de services vers les Français, résidant sur le territoire national comme à l’étranger.

Le site France.fr oriente les internautes français et étrangers vers des contenus publics et para-publics. Il propose à un large public un contenu riche en actualités, informations pratiques et services.

Ses six rubriques abordent tous les thèmes par besoin, à savoir connaître, visiter, vivre, étudier, travailler et entreprendre. Elles recensent pour l’internaute toutes les informations dont il peut avoir besoin.

Le site France.fr, actuellement disponible en français, anglais, allemand, espagnol et italien, sera également proposé dès 2011 en arabe, chinois et russe, selon la même source.

« Précédent Suivant »