La Réunion au Pavillon France

Ajouté au 23/08/2010 par SHI Lei

Du 15 au 31 août l’espace Focus présente l’île de la Réunion, sa population, ses paysages (qui viennent d’être classés au patrimoine mondial de l’Unesco, son potentiel économique et scientifique. Un site internet www.liuniwang888.cn en chinois permettra de prolonger cette action qui vise à resserrer les liens entre ce territoire, où vit une importante communauté d’origine chinoise, et la Chine.

Le Pavillon français de l’Expo de Shanghai a accueilli son 5 millionième visiteur

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

Mardi 3 août, à 14H, le Pavillon français de l’Exposition universelle de Shanghai a accueilli son 5 millionième visiteurs en la personne de Zhang Yue, étudiant à Hefei, province de l’Anhui. Le veinard a reçu un sac de cadeaux : du parfum, du Champagne et une invitation à dîner dans la 6ème salle à manger du Pavillon.

Notons que la Tour Eiffel a reçu près de 7 millions de visiteurs par an et le Musée du Louvre, 8,5 millions de visiteurs par an.

Dynamisme des échanges entre la France et le Guangdong

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

A l’occasion de la cérémonie du 14 juillet 2010 organisée par le Consulat général de France à Canton, les autorités et la presse locales ont dressé un bilan très positif du dynamisme des relations entre le France et le Guangdong.

Article paru dans l’édition du 15 juillet 2010 du Nanfang Daily

Les liens économiques et commerciaux entre le Guangdong et la France ne cessent de se développer

Hier soir, M. Xiao Zhiheng, Vice-gouverneur de la province du Guangdong, a assisté à la cérémonie organisée par le Consulat général de France à Canton en l’honneur de la Fête Nationale.

M. Xiao Zhiheng a tout d’abord présenté ses sincères félicitations et meilleurs vœux à nos amis Français. Lors de son discours il a souligné que les échanges et coopérations entre le Guangdong et la France, en particulier dans le secteur économique et commercial, ne cessent de se développer. Il a par ailleurs exprimé son souhait que plus d’actions soient mises en œuvre de part et d’autre pour renforcer les échanges dans les secteurs des transports, de l’environnement, du patrimoine et de la culture.

Traduction de l’article rédigé en chinois par M. Zhang Shengbo

Discours prononcé par le Vice-gouverneur de la province du Guangdong, M. Xiao Zhiheng

Monsieur le Consul général de France à Canton, Mme Peytregnet,

Mesdames et Messieurs, bonsoir !

Par cette belle soirée d’été je suis enchanté d’être invité à cette réception donnée en l’honneur de la Fête Nationale française. Je saisis cette occasion pour présenter, au nom du gouvernement du Guangdong, mes vœux les plus sincères, au Consul général de France à Canton, M. Jean-Raphaël Peytregnet, à son épouse et à tous les Français qui travaillent, étudient et vivent dans la province.

La Chine et la France ont une influence majeure dans le monde actuel. Depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a 46 ans, la confiance mutuelle entre les deux Etats n’a cessé de se renforcer, les relations commerciales sont également de plus en plus étroites et les échanges culturels s’intensifient. Dans tous les domaines les coopérations et les échanges ont porté leurs fruits.

Le rôle pionnier de la province du Guangdong dans le cadre de la politique de réforme chinoise nous a donné l’opportunité d’approfondir et d’élargir les échanges avec la France dans des domaines tels que la commerce, la culture, le tourisme ou encore l’éducation. Le montant total des investissements français dans le Guangdong, fin mai, s’élevait à 1 milliard 800 millions US$. En dépit de la crise financière internationale, l’année dernière, la somme des contrats signés et des investissements réalisés ont respectivement augmenté de 800 % et de 106.8 %. Entre janvier et mai de cette année, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Guangdong s’est élevé à près de 4 milliards US$, soit une croissance de 47.5 % par rapport à l’an dernier. Ces données démontrent l’énorme potentiel de coopération existant entre le Guangdong et la France. Les succès de cette coopération sont indissociables des efforts et du soutien apportés par le Consulat général de France à Canton et le Consul général, M. Jean-Raphaël Peytregnet et nous souhaitons profiter de cette occasion pour vous exprimer notre reconnaissance !

Actuellement les opportunités de coopération entre la Chine et la France et entre le Guangdong et la France ont un vaste et bel avenir. Nous souhaitons, avec le Consulat général de France à Canton, continuer à exploiter ce potentiel pour renforcer et élargir les échanges et coopérations dans les domaines du nucléaire, de l’aéronautique, des transports, de l’environnement, de la finance, de la culture et de l’agriculture, entre autres.

Je vous propose à présent de lever notre verre à la prospérité de la Chine et de la France, à l’amitié entre les peuples des deux pays, au développement des coopérations amicales entre le Guangdong et la France, au Consul général de France à Canton, M. Jean-Raphaël Peytregnet et à son épouse, à la santé de vous tous ici présents. Santé !

Les touristes chinois friands de mode française

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

Selon le Figaro, les touristes chinois ne manquent pas l’occasion de faire des emplettes à Paris, et 88 % de leurs achats concernent des produits de mode de grandes marques.

Les touristes chinois sont des fervents des achats à Paris

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

Les magasins qu’ils choisissent sont souvent les mêmes, par exemple, 55% du chiffre d’affaires des Galeries Lafayette vient des touristes, notamment ceux d’Asie, alors que pour le Printemps, 40% du CA vient des touristes, dont plus du tiers sont Chinois.

La France adresse ses condoléances aux victimes des glissements de terrain en Chine

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

La France a adressé lundi des condoléances aux proches des victimes des glissements de terrain survenus au Gansu, dans le nord-ouest de la Chine.

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner s’est dit lundi dans un communiqué « profondément touché » par les glissement de terrain entraînés par les pluies torrentielles, qui auraient fait au moins une centaine de morts et plus d’un millier de disparus.

« La France adresse ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes et exprime sa sympathie aux autorités et au peuple chinois », a poursuivi le ministre.

La France est prête à fournir ses aides à la région sinistrée à la demande des autorités chinoises, a-t-il souligné dans le communiqué.

Lettre du Premier Ministre, François Fillon, adressée au Premier Ministre de la République populaire de Chine, Wen Jiabao

Ajouté au 16/08/2010 par SHI Lei

Inondations, Paris, 10 août 2010

Monsieur le Premier ministre,

C’est avec une grande émotion que j’ai appris le lourd bilan en vies humaines des pluies torrentielles et des glissements de terrain qui ont frappé la province du Gansu et qui continuent d’affecter lourdement les conditions d’existence de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Je vous présente, ainsi qu’à la population chinoise, mes plus sincères condoléances et celles de mon gouvernement.

Dans ces circonstances tragiques, la France se tient prête à étudier toute demande d’assistance que formuleraient les autorités chinoises.

Je vous prie de croire, Monsieur le Premier ministre, à l’assurance de ma haute considération./.

Ouverture de l’école-partenaire à Guangzhou par l’Ecole du vin de Bordeaux

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Le Centre culturel du vin d’Aussino a été autorisé récemment par l’Ecole du vin de Bordeaux pour devenir son école-partenaire à l’étranger. Aussino World Wines est devenu ainsi le premier importateur du vin autorisé en Chine.

Créée en 1990, l’école du vin de Bordeaux a donné des cours à plus de cent mille stagiaires de différents pays. Actuellement, elle a établi des relations de partenariat avec 22 organisations de formation supérieures.

Interview de l’Ambassadeur et du Conseiller Culturel au CCF

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les journalistes en herbe de la Beijing Student Press Association se sont entretenus avec l’Ambassadeur de France, S.E.M. Hervé Ladsous, et le Conseiller Culturel de l’Ambassade de France, M. Anthony Chaumuzeau, au Centre Culturel Français de Pékin.

A la veille de la visite du pavillon français de l’Exposition Universelle de Shanghai, un groupe de 40 lycéens journalistes, membres de la Beijing Student Press Association, sont venus au Centre Culturel Français de Pékin ce vendredi 23 juillet 2010 interviewer l’Ambassadeur de France et le Conseiller Culturel, afin de mieux comprendre la culture française. Lors de cette rencontre, les thèmes abordés furent très variés : l’éducation, la culture, l’art, l’amitié franco-chinoise, les sciences, l’environnement…

A la suite de cet entretien, les apprentis journalistes ont pu visiter le Centre Culturel Français de Pékin, la médiathèque, ainsi que les locaux de l’Alliance Française et de CampusFrance. Ils ont ainsi pu découvrir la palette très large d’activités proposées au Centre Culturel Français et entendre les sonorités mélodieuses de la langue française. La rencontre s’est terminée par un goûter convivial. Le 25 juillet, les élèves sont partis à Shanghai, à la découverte des sens au Pavillon français.

Jean-Pascal Tricoire : la France doit saisir les opportunités du développement en Chine

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

À la fin du mois de juillet, Jean-Pascal Tricoire, président du directoire de Schneider Electric, a accordé une interview au magazine La Tribune. À cette occasion, il a déclaré : « Il faut regarder la Chine comme un immense chantier et une formidable opportunité pour nos entreprises. La France doit saisir les opportunités du développement en Chine ».

Selon lui, la crise économique a joué un rôle de catalyseur. La Chine en sort renforcée, et elle s’est très bien comportée dans la crise actuelle. La Chine a été, comme il avait pu déjà le constater sur place pendant la crise asiatique de 1997-1998, un stabilisateur. En trente ans, la Chine a fait passer de la pauvreté au statut de classe moyenne plus de 400 millions de personnes. Actuellement, dans tous les domaines, économique, financier, mais aussi culturel et diplomatique, la Chine occupe de plus en plus d’espace.

D’après M. Tricoire, le développement de la Chine implique des besoins accrus en énergie, en logements, en eau et nourriture, et en transports. « On va de moins en moins en Chine pour les coûts, qui sont plus élevés qu’auparavant. On va en Chine d’abord pour le marché chinois, mais aussi pour le dynamisme de l’écosystème de production », explique-t-il.

Sur le développement du pays, il souligne : « Nos interlocuteurs chinois nous demandent désormais d’avoir une vision élargie sur l’urbanisation durable, l’alimentaire, la santé, les nouvelles technologies de l’information. Nos entreprises doivent investir et se développer en Chine ».

Pour saisir ces opportunités, il propose d’« accueillir beaucoup plus d’étudiants et de collaborateurs chinois en France. Nous devons enseigner le chinois dans nos écoles et nous apprendrons beaucoup de la culture et de la manière de penser de ce pays. Nous ne devons pas regarder la Chine au travers nos seuls prismes. Il va aussi falloir apprendre à vivre dans le village mondial avec un voisin sur cinq qui est chinois, parle chinois, pense chinois. Nos entreprises auront des clients, des partenaires, des employés, des actionnaires et des concurrents chinois ».

Schneider Electric emploie déjà 15 000 salariés en Chine, soit près de 15 % de son personnel. La Chine représente un peu plus de 10 % de son chiffre d’affaires, c’est son deuxième marché derrière les États-Unis.

Devenu président du directoire de Schneider Electric en mai 2006, Jean-Pascal Tricoire a vécu cinq ans en Chine où il a occupé, pour le groupe, des fonctions opérationnelles de 1995 à 1999. Passionné de culture chinoise, il préside le Comité France Chine.

« Précédent Suivant »