Le musée du quai Branly s’associe au nouveau musée national de Chine

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Le musée du quai Branly et le Musée National de Chine vont organiser en juin et septembre deux expositions de leurs collections respectives, a indiqué un communiqué de presse rendu public vendredi par le musée du quai Branly.

Il s’agit d’un échange culturel dans le cadre de leur collaboration née il y a plusieurs années et officialisée à l’ automne 2010 par la signature d’un protocole d’accord (Memorandum of Understanding).

Alors que les collections africaines du musée du quai Branly voyagent jusqu’au coeur de Beijing, le musée du quai Branly s’ apprête à célébrer, du 19 juin au 30 septembre 2012, les traditions de table chinoises avec “les séduction du Palais”, manger et cuisiner en Chine, exposition réunissant une centaine d’ objets provenant majoritairement du Musée national de Chine, indique le communiqué.

Forte présence française à la 15ème édition du salon Filmart à Hong Kong

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Le salon Hong Kong International Film & TV market (Filmart) constitue une plateforme régionale d’échanges de premier rang pour le lancement et le développement de nouveaux projets, la distribution d’œuvres cinématographiques, d’émissions télévisées, de spectacles, mais également pour les services de production et postproduction.
En 2010, l’événement a accueilli 548 exposants et 5 000 visiteurs en provenance de 51 pays et régions. A noter que près de 80% des exposants et la moitié des visiteurs du salon sont d’origine étrangère.

Dans le cadre de la 15ème édition de Filmart 2011 (21 au 24 mars) au Hong Kong Convention and Exhibition Centre, la France était particulièrement visible à travers diverses actions collectives et la présence de délégations de professionnels exposants ou visiteurs. Labellisé par UBIFRANCE pour la 3ème année consécutive, UNIFRANCE a accueilli cette année pas moins de 14 sociétés (Celluloid Dreams, Coach 14, Coproduction Office, EuropaCorp, Films Distribution, Gaumont, Kinology, Le Pacte, Memento Film International, MK2, Rezo, U Media, Wide Management et Wild Bunch) sur un pavillon « Label France ». En parallèle, la Commission du Film d’Ile-de-France a réuni une quinzaine de sociétés. En tenant compte des divers exposants individuels venant de France, quelques 37 entreprises françaises ont pu exposer à l’occasion de ce salon.

Visite à Wuhan et Ezhou d’une délégation du CHU de Bordeaux

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Une délégation du CHU de Bordeaux, composée de Mme Valentin, secrétaire générale, et du Pr. Dallay, président de la commission médicale d’établissement, accompagnée du Dr. Cong Hui-Quan, chargé de mission internationale au Ministère français du travail, de l’emploi et de la santé, a été successivement reçue au Bureau de la Santé de la province du Hubei, au Bureau de la santé de la ville d’Ezhou, et à l’hôpital central d’Ezhou ; l’hôpital d’Ezhou est en effet l’un des 16 établissements pilotes désignés par le Ministère chinois de la santé pour conduire l’importante réforme hospitalière en cours.

Le Forum de Bo’ao organisera un séminaire financier en France

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Du 14 au 16 avril, sous le thème « L’Asie pour le développement inclusif », le Forum asiatique de Bo’ao 2011 a eu lieu sur l’île de Hainan dans le sud de la Chine.

En tant que membre du Conseil du forum, l’ancien premier ministre français Jean-Pierre Raffarin y a participé. À cette occasion, il a déclaré que « le Forum Bo’ao organisera un séminaire financier en France en octobre prochain ».

Il a exprimé sa joie de voir l’internationalisation du forum. « À l’occasion de son dixième anniversaire, plus de personnalités non asiatiques participent au Forum de Bo’ao, et il connaîtra certainement un bel avenir ».

En réponse à une question sur la tricherie sur les prix de Carrefour en Chine, il a répondu : « Les entreprises françaises en Chine doivent obéir aux lois chinoises et acceptent les surveillances. Je suis convaincu que Carrefour va bien opérer ses affaires en Chine ».

Conférence du Groupe Equance

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

 

La Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine, vous convie à participer à la conférence :

 

“Le Patrimoine des Français résidant en Chine et son optimisation”

Presentée par

Olivier GRENON-ANDRIEU, Président groupe Equance.
 

Jeudi 19 Mai 2011 de 17h30 à 20h30 à la CCIFC

Vous avez laissé votre patrimoine derrière vous en France,

Vous allez acquérir un patrimoine en Chine,

Il faut que les deux soient bien gérés et soient source de profits…

Comment ?
Les experts du Groupe Equance vont vous présenter comment gérer le patrimoine du point de vue des systèmes fiscaux en France et en Chine.
Programme :
1. Le patrimoine et l’expatriation.
2. Spécificités fiscales du résident/du non-résident
3. Fiscalité française / Fiscalité chinoise

INTERVENANTS:

Olivier Grenon-Andrieu, Docteur d’Etat en Droit, il a occupé depuis 1986 des postes de Direction Générale au sein d’entreprises spécialisées dans la Gestion Privée des non résidents français. Depuis 2005 Olivier Grenon-Andrieu est Président du Groupe Equance. Il intervient dans le cursus de formation de divers Master en Gestion de Patrimoine et au sein de la cellule de formation du Crédit Agricole (UAF Formation). Il anime également de très nombreuses conférences à l’étranger sur la thématique de l’optimisation juridique et fiscale des non résidents et en France sur les thématiques du départ et du retour des expatriés.

Date: Jeudi, 19 Mai 2011
Programme:  
17h30 – 18h00 : Inscription
18h00 – 20h00 : Présentation / Q&A session
20h00 – 20h30 : Cocktail
Langue : Français
Participation : Gratuit

 

Pour vous INSCRIRE à l’événement, veuillez renseigner le formulaire et l’envoyer à evenementiel-shanghai@ccifc.org :

Nom :
Prénom :
Email :
Société :
Téléphone :
Membre CCIFC : Oui / Non

Pour participer à cet événement, veuillez vous enregistrer avant le Mercredi 18 Mai à 18h00.

La communication interculturelle franco-chinoise

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

La CCIFC Chine du Sud organise une formation sur le thème de :

 

La communication interculturelle franco-chinoise au sein de mon entreprise

Vendredi 29 avril 2011

 

de 10h à 16h- Formation
de 16h à 19h- Suivie de RDV individuel

Vous être confrontés à des difficultés de communication au sein de votre entreprise, avec vos collaborateurs, clients, fournisseurs, partenaires chinois ?

Des relations se compliquent pour cause de malentendus et de mauvaise interprétation ?
Vous souhaiteriez améliorer vos méthodes de management, de négociation par une meilleure maîtrise de la culture professionnelle chinoise ?

Contenu de la formation

Cette formation a pour objectif de vous donner des clefs de compréhension de la culture chinoise, directement utilisables dans le monde des affaires.

Après une rapide présentation des caractéristiques géographiques, historiques, religieuses, politiques et économiques qui sont à la base des particularités de la culture chinoise, Mme Ajzenberg, se basera sur les cas particuliers des participants pour aborder les questions de communication interculturelle franco-chinoise.

A la suite de la formation, un rendez-vous individuel avec la formatrice pourra être plannifié de 16h à 19h afin d’approfondir certaines situations particulières et conseiller de manière plus précise selon les situation données.

Intervenante:

Renée AJZENBERG

Renée Ajzenberg, diplômée de l’université de Fudan (Shanghai), vit en Chine depuis 30 ans. Après avoir été directeur du Bureau de Représentation de la BNP à Canton pendant 8 ans, elle est aujourd’hui consultante-chercheur pluridisciplinaire sur le monde chinois. Elle anime régulièrement des conférences et des séminaires de formation interculturelle franco-chinoise en universités et auprès de la CCIFC.

Adresse:  

CCIFC Shenzhen
Room 318, 3/F, Chinese Overseas Scholars Venture Building, Hi-tech Industry Park, Nanshan district, Shenzhen | Tel : 0755 8632 9602

Date :  

Le vendredi 29 avril de 10h00 à 16h00

Langue :  

français

Tarif :  

Membres CCIFC : 1300 RMB/pers
Non-membres CCIFC : 1800 RMB/pers

– INSCRIPTION –

Merci de renvoyer le coupon d’inscription dûment rempli
avant le 26 avril 2011 à ccifc-shenzhen@ccifc.org

Je m’inscris à la formation “Communication Interculturelle” du vendredi 29 avril 2011 à Shenzhen
Nom Prenom : Entreprise:
Tel: Fonction:
E-mail:

Contact facturation :
Adresse de facturation en anglais:
Adresse de facturation en chinois:

REGISTRATION CONDITIONS : 1) Each registration needs to be confirmed by sending back this reply-coupon to the CCIFC by mail. 2) The training fees have to be paid:- by cash in RMB the same day of the training. The attendee will receive a receipt with the CCIFC official seal;- by bank transfer in RMB or Euros, before the beginning of the training. In this case, your company has to provide the CCIFC with the invoice details (Chinese and English name of the invoicing office of your company, Chinese and English address of the invoice office of your company, account number which will be used to pay the fees). The registration will not be confirmed without this document. 3) After receiving the reply-coupon and the invoice details, the CCIFC will send an invoice. Once the payment has proceed, CCIFC will deliver a fapio within 10 days. 4) A written confirmation will be sent to the person in charge of the case and at the same time the participant will receive notice to attend the training course(s) a few days before the beginning of the training session. 5) Cancellation: – Cancellation requests must be confirmed by mail.- Cancellation will be accepted if CCIFC receives notice 5 working days before the first day of the training. – Any cancellation after the deadline or absence from the training course will still be charged. No free access to the next session of the training course.

Signature et cachet de l’entreprise :

Une délégation parlementaire à Pékin dans le cadre de l’étude sur « l’Innovation à l’épreuve des peurs et des risques »

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Dans le cadre d’une étude sur « l’Innovation à l’épreuve des peurs et des risques » lancée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), une délégation parlementaire conduite par M. Claude Birraux, député de Haute Savoie, président de l’OPECST et par M. Jean-Yves Le Déaut, député de Meurthe et Moselle et vice président de l’OPECST, accompagnés par M. Michel Antoine, directeur adjoint à l’Assemblée nationale, s’est rendue à Pékin du 7 avril au 9 avril.
 Ce séjour en Chine s’inscrit dans un programme de rencontres internationales. Les échanges et discussions avec les représentants des institutions chinoises en charge de l’innovation et des entreprises innovantes, des universitaires, des étudiants, viendront alimenter un rapport qui doit être présenté à l’Assemblée nationale en décembre 2011.

Chine – Entretien d’Alain Juppé avec Yu Zhengsheng, secrétaire du Comité municipal du Parti communiste de Shanghai (21.04.11)

Ajouté au 25/04/2011 par SHI Lei

Alain Juppé, ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, s’est entretenu jeudi 21 avril 2011 avec Yu Zhengsheng, secrétaire du Comité municipal du Parti communiste de Shanghai et membre du bureau politique du Parti communiste chinois.

Le ministre d’État s’est félicité de la qualité des liens entre la France et la Chine, à nouveau illustrée par la récente visite du président de la République en Chine. Il a salué la densité des relations entre la France et Shanghai, soulignant l’importance de la présence économique française. Il a remercié M. Yu pour les efforts entrepris par la Chine pour accueillir ces entreprises, y compris les PME, et a souhaité que ceux-ci se poursuivent pour offrir un environnement d’affaires encore meilleur.

M. Yu a remercié la France pour le don du pavillon français de l’exposition universelle de 2010, et a rappelé que celui-ci ferait partie des cinq pavillons qui seront pérennisés.

Le ministre d’Etat et M. Yu ont abordé les défis communs auxquels la Chine et la France auraient à faire face, en matière d’énergie et de développement durable. Ils ont également discuté de la situation des droits de l’Homme en Chine.

La Semaine de l’Anthropologie à l’Institut français de Chine

Ajouté au 18/04/2011 par SHI Lei

1. L’EVENEMENT

 

Laurence ROULLEAU-BERGER, Désoccidentaliser la sociologie. L’Europe au miroir de la Chine, éditions de l’Aube, 2011

Cet essai de deux cent pages est très clair. Il se lit facilement et permet de comprendre les nouveaux enjeux d’une science humaine dynamique : la sociologie.

Les sept chapitres recouvrent les principales problématiques de la sociologie d’aujourd’hui : _ La nouvelle géographie du savoir _ Les conséquences des mutations économiques _ La ville et les frontières sociales _ La modernité et l’individu _ L’Etat et le conflit social _ La structure de la société moderne.
Ce livre aurait donc pu n’être qu’un manuel de sociologie en plus, à destination des étudiants de première année à l’université. Mais son originalité vient de son projet : « désoccidentaliser » la sociologie. En effet, cet ouvrage propose tant au lecteur français qu’au lecteur chinois de repenser chaque grand problème en prenant en compte à la fois son versant « occidental » (notamment français), et son versant « non-occidental » (surtout chinois).
Par conséquent, il est la preuve qu’une nouvelle époque de la vie intellectuelle est en train de s’ouvrir, avec une circulation des savoirs qui, selon les termes de l’auteur, « ne respectent pas les frontières symboliques liées à l’histoire des colonialismes scientifiques. »

Laurence Roulleau-Berger est sociologue, directeur de recherches au CNRS, Institut d’Asie orientale / Ecole normale supérieure de Lyon, diplômée de chinois à l’Inalco (Institut national de langues et civilisations orientales). Ses recherches portent sur la question urbaine, le travail et l’emploi, plus récemment sur les migrations en Chine et en Europe. Laurence Roulleau-Berger a participé au colloque d’anthropologie de Beida, avec une communication consacrée à « Désoccidentaliser la sociologie : de la Chine à l’Europe », montrant lors de cette communication que cette problématique peut s’appliquer aussi à l’anthropologie, ainsi qu’à toutes les sciences sociales et humaines.

2. L’INDISPENSABLE

 

Maurice Godelier, Au fondement des sociétés humaines. Ce que nous apprend l’anthropologie, Albin Michel, 2007, réédition Flammarion, collection Champs essais, 2010.

Ce livre est le fruit de quarante années de recherche, par l’anthropologue français le plus connu à l’étranger après Claude Lévi-Strauss, et dont le parcours a été marqué par quatre étapes majeures sur le chemin de cette conclusion fondamentale, chacune d’elles faisant ici l’objet d’un chapitre : il est des choses que l’on donne, des choses que l’on vend, et d’autres qu’il ne faut ni vendre ni donner mais garder pour les transmettre ; nulle société n’a jamais été fondée sur la famille ou la parenté ; il faut toujours plus qu’un homme et une femme pour faire un enfant ; la sexualité humaine est fondamentalement a-sociale. Un livre de référence, qui vaut aussi introduction générale à l’œuvre de Maurice Godelier. Et, surtout, un livre engagé qui veut reconstruire une connaissance partagée, capable de s’adapter à notre monde.

Ancien directeur scientifique du département des sciences de l’homme et de la société au CNRS (Centre national de la Recherche scientifique), médaillé d’or du CNRS, Maurice Godelier est directeur d’études à l’EHESS (Ecole des Hautes études en sciences sociales). Ses quatre derniers livres sont autant de classiques : La Production des grands hommes, L’Idéel et le Matériel, L’Énigme du don, Métamorphoses de la parenté.

3. AU CARREFOUR DE LA PENSEE

 

Joseph J.Lévy, entretiens avec François Laplantine, Anthropologies latérales, Liber, collection de vive voix, 2002

Cet ouvrage nous permet de comprendre l’itinéraire humain et intellectuel d’un des plus grands anthropologues de notre époque. Philosophe et anthropologue, François Laplantine a contribué au développement de l’anthropologie de la religion et de la maladie, ainsi qu’à l’ethnopsychiatrie par ses terrains en France, en Afrique et au Brésil.
Professeur de renom à l’université Lyon 2, il s’est interrogé sur les rapports entre l’ethnologie, le cinéma et l’écriture, de même que sur le métissage. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages qui explorent des champs originaux de réflexion pour l’anthropologie contemporaine, L’ethnopsychiatrie (1973), Anthropologie de la maladie (1986), Transatlantique : entre Europe et Amériques latines (1994), Je, nous et les autres (1999).

De la philosophie à l’ethnologie, de la maladie à la littérature, son parcours croise les grandes questions qu’affronte l’anthropologie et que soulève la rencontre de l’autre.

Rencontre entre le vice-président chinois et l’ancien PM français Jean-Pierre Raffarin à Beijing

Ajouté au 18/04/2011 par SHI Lei

La Chine continuera de s’efforcer à créer un environnement d’investissement favorable pour les entreprises étrangères, a déclaré mardi le vice-président chinois Xi Jinping.

Le vice-président s’est ainsi exprimé lors de sa rencontre avec l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, en visite à Beijing pour participer au 17e séminaire économique entre la Chine et la France, avec une délégation d’hommes d’affaires français.

Les économies de la Chine et de la France sont hautement complémentaires. Les deux parties doivent élargir leur coopération dans le domaine des nouvelles industries telles que l’énergie propre, les nouveaux matériaux et les secteurs économiques basés sur le recyclage, et faire progresser le partenariat général et stratégique entre les deux pays, a estimé Xi Jinping.

En présentant aux invités français l’actuelle conjoncture économique de la Chine et les directives du 12e plan quinquennal du pays, Xi Jinping a souhaité que les hommes d’affaires français saisissent l’opportunité et participent activement à la construction économique de la Chine.

M.Raffarin, actuellement en visite en Chine sur invitation du Conseil chinois pour le Développement du Commerce international, a indiqué que la France admirait les réalisations du développement économique et social de la Chine. Il a souhaité que les entrepreneurs des deux pays collaborent pour établir des relations économiques et commerciales bilatérales plus fortes.

Le 17e séminaire économique entre la Chine et la France s’ouvrira jeudi à Beijing.

« Précédent Suivant »