Succès de la XIIIème Session de la Commission mixte scientifique et technique franco-chinoise

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Le 30 mai 2011 à Paris s’est tenue la XIIIème session de la Commission mixte scientifique et technique franco-chinoise. Cette session a été ouverte par M. Wan Gang, ministre de la Science et de la Technologie et Mme Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Après la présentation des grandes lignes du 12e Plan quinquennal chinois en matière de sciences et technologies, ainsi que la présentation du développement et des stratégies de la France en matière de sciences et technologies, les deux parties ont passé en revue les évolutions depuis la XIIème session de la Commission mixte scientifique et technique franco-chinoise (26 novembre 2007), en termes de collaborations bilatérales. Les deux parties se sont félicitées des avancées effectuées, avancées notamment illustrées par la forte augmentation du nombre de structures publiques conjointes de recherche (passé de 17 à fin 2007 à 32 en mai 2011).

Les deux parties ont également défini six axes prioritaires de collaboration :

•développement durable, biodiversité et gestion de l’eau ;
•chimie et technologies vertes ;
•énergie ;
•sciences de la vie dont maladies infectieuses et maladies émergentes ;
•sciences et technologies de l’information et villes intelligentes ;
•matériaux avancés ;
Un séminaire thématique bilatéral pour chacune des thématiques prioritaires identifiées sera organisé dans le courant de l’année 2011, afin de lancer une réflexion conjointe sur la définition d’un plan d’action pour une période allant de mai 2011 à mai 2014, de fixer les modalités de mise en œuvre de celui-ci et de déterminer ensemble les projets de recherche à mener en commun.

La prochaine session de la Commission mixte scientifique et technique franco-chinoise devrait se tenir en Chine, en mai 2013.

Séquestration carbone du Bambou : workshop trilatéral France-Chine-Asie du Sud Est

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Proposé par l’AFD Chine dans le cadre de son programme de plantations de bambous en Chine, et sur appui du FFEM, un workshop régional tripartite sur la séquestration carbone du Bambou a été organisé avec les autorités chinoises et des experts du sud-est asiatique les 26-27 mai 2011 dans le Yunnan.
Une quarantaine de spécialistes chinois, régionaux (FAO Inde-Cambodge, Vietnam, Philippines, The Nature & Conservancy, INBAR) et français (GRET, entreprises, ONG) ont été réunis grâce, notamment, à l’appui du réseau AFD.

Cette initiative visait un triple objectif : i) concertation régionale sur la place et l’importance du Bambou dans les politiques publiques Forêt/Climat, ii) synthèse des travaux scientifiques sur la séquestration CO2 et iii) enjeux de la valorisation sur les marchés carbone.

L’objectif AFD/FFEM est aujourd’hui, avec les autorités publiques chinoises, de développer une première méthodologie Carbone pour le Bambou, utilisable sur les marchés carbone et adaptable dans d’autres pays, dont africains.

Cette coopération franco-chinoise constitue actuellement la plus grande opération en Chine sur les méthodologies Carbone Bambou et a permis la première transaction de crédits carbone réalisée sur le nouveau marché volontaire chinois (citée dans le rapport de juin 2011 de la Banque Mondiale sur la Finance Carbone).

« Regards sur l’art contemporain chinois » par Emmanuel Lincot

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

 

La Chine post-maoïte est un laboratoire fécond en termes d’innovations culturelles et plus particulièrement picturales. L’histoire que nous apprêtons à parcourir se révèle complexe.

C’est très largement l’histoire de continuités par le fait que la peinture, prise ici dans son acceptation la plus large, relève, malgré les quasi-trente années de transition que représente le maintien au pouvoir du communiste Mao, d’une transmission de maître à disciple, en un temps, qui est encore le nôtre, où, ne l’oublions pas, l’écrit paradoxal diffuse autant des savoirs qu’il entrave la pensée.

Située au croisement de l’histoire des idées, de l’histoire du temps présent, de l’art et de la philosophie, cette analyse est gouvernée par une considération selon laquelle ce ne sont pas seulement la littérature ou les oeuvres de pensée qui permettent de juger de la situation d’une société, et de questionner sa mouvante identité, mais aussi les arts, les pratiques artistiques qui s’y développent.

Pékin« Regards sur l’art contemporain chinois » par Emmanuel Lincot
Mercredi 8 juin 2011 18:30-20:00

Pékin, Institut français de Chine – ??????

En français et chinois.
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Information de la communauté française – Présence de phénol dans la rivière Xin’an

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Information de la communauté française – Présence de phénol dans la rivière Xin’an
 
7 juin 2011
Comme vous l’avez certainement lu dans la presse, suite à un accident de la circulation, une importante quantité de phénol (un produit chimique industriel utilisé dans la production de plastiques et d’autres matériaux) a été deversée accidentellement samedi dernier dans la rivière Xin’an – une des principales sources d’eau potable pour plusieurs villes du Zhejiang, dont Hangzhou.
A ce jour, le barrage de la rivière Xin’an décharge son eau à un débit de 1 239 mètres cubes par seconde (contre 268 m3 avant l’accident) afin de diluer le phénol et cinq compagnies d’approvisionnement en eau ont cessé de puiser de l’eau dans celle-ci.

Les autorités locales mesurent régulièrement la qualité de l’eau et assurent qu’elle demeure conforme aux normes locales.

Dans l’attente d’information complémentaire, ce Consulat recommande à ses ressortissants résidant ou voyageant dans le Zhejiang d’éviter de boire l’eau du robinet. En revanche, aucune contre-indication n’est formulée pour toute autre utilisation (notamment douche…)

La Fête de la musique revient en Chine!

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Après le grand succès de sa première édition en juin dernier, la Fête de la Musique est de retour à Shanghai, avec encore plus de lieux, de concerts et de surprises ! Et toujours le même esprit : des concerts en plein air ou en intérieur, par des professionnels et des amateurs, gratuits et ouverts à tous. Ne manquez pas le grand concert d’ouverture le samedi 18 juin et venez-y nombreux !
Agenda
Samedi 18 juin 16:00-23:00 : Shanghai
Grand Concert d’Inauguration. Sept heures de concert avec les groupes (par ordre d’apparition) : Moonrock, An Lai Ning, Joyce Jonathan, Sonnet, Yu Guo, Curry & Coco, R3.
Lieu : 800 Show (Jing’An District)
Adresse : 800 Changde Lu, near Changping Lu
Dimanche 19 juin 19:00-23:30 : Shanghai
« Jam Session de la Fête de la Musique » Une gigantesque Jam, menée par le musicien John N’Guidjol.
Lieu : Mao Live House
Adresse : Chongqing Nan Lu 308
 Le programme sera disponible début juin, sur papier et sur un site internet dédié : www.faguowenhua.com

 Samedi 18 juin
Grand Concert d’Inauguration dans l’espace 800 Show (Jing’An District).

Sept heures de concert dans une immense et superbe halle réhabilitée et six groupes, français et chinois : un après-midi de folk et de pop avant d’enchaîner sur une soirée plus dansante avec des groupes rock et électro-pop : de la musique pour tous les goûts et tous les publics. Venez nombreux, en famille ou entre amis !

Avec les groupes (par ordre d’apparition) : Moonrock, An Lai Ning, Joyce Jonathan, Sonnet, Yu Guo, Curry & Coco, et R3.

 Dimanche 19 juin
Une dizaine de lieux en ville et des dizaines de groupes et de concerts, avec pour principaux lieux : les jardins Yu, le Rockbund, Xintiandi, les Sinan Mansions, Daning, Jinqiao, Wharf 1846 (sur le Bund), James Cohan Gallery, etc.

Et pour finir la journée, la désormais traditionnelle « Jam Session de la Fête de la Musique » au Mao Live House. Une gigantesque Jam, menée par le musicien John N’Guidjol, où tous les artistes s’étant produits pendant la journée se retrouvent pour jouer ensemble : venez goûter à cette ambiance chaleureuse et conviviale !

La Fête de la Musique à Shanghai est organisée avec le soutien de Citroën, Le Coq Sportif, Carrefour, Sanofi et Auditoire.
——————————————————————————–
Pour en savoir plus : www.faguowenhua.com

Poursuite du Festival Croisements à l’Alliance française de Hangzhou

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

La Lettre de Shanghai vous avait déjà présenté dans son édition de mars, à l’occasion de la Fête de la francophonie, les activités des Alliances françaises en faveur de notre langue. En ce mois de juin marqué par de nouveaux événements du festival Croisements en Chine, et où le soleil permet de sortir de Shanghai, le directeur de l’Alliance de Hangzhou, Alexandre LABRUFFE, a accepté de répondre à nos sur son action culturelle.
Lettre de Shanghai : Hangzhou est-elle vraiment une belle endormie, une ville musée comme ses concurrentes aimeraient le faire croire ?

Alexandre LABRUFFE :Hangzhou est bien plus que ça. Ville riche, touristique et verte, mais aussi très culturelle. Ville musée, mais aussi ville de muses ! Elle jouit d’un fort pouvoir d’attraction auprès des artistes de part la richesse de son environnement culturel. De nombreux festivals et structures culturelles contribuent au dynamisme de cette ville : le Festival d’Animation et de BD de Chine, le Festival de Musique du Lac de l’Ouest, le Festival du Lac de l’Ouest, les Festivals de poésie de Shangougou ou de Hangzhou, l’Académie des Beaux-Arts de Chine, le Musée des Beaux-Arts du Zhejiang, sans oublier … l’Alliance Française ! Hangzhou entend vraiment devenir une ville phare, une référence, dans le domaine culturel, ouverte à toutes les innovations. Il y existe plus d’une douzaine de zones artistiques accueillant des entreprises chinoises et étrangères d’architecture, de cinéma, de design, de graphisme,… De nombreuses galeries, de nombreux ateliers d’artistes ou projets d’ouverture de lieux dédiés à la culture voire à la nuit, y fleurissent. Les volontés culturelles publiques et les initiatives privées donnent vraiment l’impression d’une sorte de friche, de laboratoire des possibles culturels ! Aussi suffit-il d’aller visiter l’exposition de fin d’année des étudiants de l’Académie des Beaux-Arts pour y remarquer l’extrême qualité de leurs oeuvres et effleurer l’effervescence qui agite les milieux de l’art en Chine aujourd’hui. Je dirais donc plutôt que Hangzhou est une belle éveillée !

LDS : Pourquoi avoir ouvert récemment une Alliance française dans un paysage créatif d’une telle vitalité ? Apporte-t-elle une plus value spécifique ?

AL :Inaugurée en novembre 2008 l’Alliance Française de Hangzhou, seule représentation étrangère à Hangzhou, a tout de suite affiché un parti pris culturel. En deux ans, nous avons pu constater qu’il existe à Hangzhou un réel appétit pour la France, la culture française, que confirment les chiffres de fréquentation de l’Alliance Française pour ses cours et ses événements culturels. Entre 2009 et 2010, l’Alliance Française est en effet passée de 450 élèves à 750 élèves, de 35 à 55 événements culturels, de 2000 à 4800 spectateurs. C’est ce public et sa passion pour la France qui portent l’Alliance Française et sa programmation, dont le maître mot est l’éclectisme. Les Alliances Françaises sont vraiment au cœur de ce désir ! La plus value qu’apporte l’Alliance Française, c’est d’abord la variété et la richesse de ce programme, et surtout les échanges noués avec le public chinois. Chaque événement a sa magie et ses fidèles. Pour exemple, nous venons d’organiser, au sein même de l’Alliance Française, un défilé de mode en partenariat avec des jeunes créatrices installées à Shanghai, Bubble Mood.

 
Défilé de mode “Bubble Mood”, le 26 mai 2011, à l’AF. Crédit photo : Lucas Gurdjian / lucas @ warehousestudio.org
Défilé de mode “Bubble Mood”, le 26 mai 2011, à l’AF. Crédit photo : Lucas Gurdjian / lucas @ warehousestudio.orgPlus d’une dizaine de médias ont couvert cet événement dans une Alliance Française bondée et reconfigurée pour l’occasion ! Autre exemple, l’Alliance Française travaille avec le Festival d’Animation de la Ville de Hangzhou pour organiser une journée française, qui, cette année, a accueilli Michel Ocelot et Pascal Ory pour des rencontres et des conférences. Je pourrais aussi être intarissable sur le mois de la francophonie de mars 2011 avec le concert d’Arnaud Fleurent-Didier, la Semaine de Cinéma Français de fin 2010 avec la venue d’Amos Gitai, … Nous avons la chance d’avoir à Hangzhou l’Académie des Beaux-Arts et ses professeurs et élèves, hautement captifs et actifs ! Nous avons aussi la chance en Chine de pouvoir nous appuyer sur un réseau dynamique de 15 Alliances Françaises, structuré autour d’une Délégation Générale à Pékin. Tout aussi précieux, les soutiens de l’Alliance Française de Shanghai (grande sœur de l’AFH), de l’Alliance Française de Nankin, et évidemment du Consulat Général de France à Shanghai et de l’Ambassade.

LDS : Votre programmation 2011, deux ans à peine après l’inauguration de l’Alliance, est d’une grande variété. Feriez-vous une recommandation particulière aux lecteurs de la Lettre de Shanghai dans les semaines qui viennent ?

AL :Bien sûr ! Le samedi 25 juin et 26 juin, Hangzhou accueille au théâtre RedStar l’événement culturel français phare de l’année : « Cinématique », un spectacle unique de danse contemporaine. Fruit d’un partenariat entre le RedStar, l’Ambassade de France, le Consulat de France à Shanghai et l’Alliance Française, cet événement est une première en Chine et ne comptera que deux représentations pour la Chine du Sud-Est : à Hangzhou. C’est une belle occasion pour les Shanghaiens de redécouvrir notre ville ! Encensé par la presse française (Le Monde, Libération, Télérama, etc.), « Cinématique » est réellement un spectacle féerique, une invitation au voyage et au rêve, interprétée par la compagnie de danse française Adrien M, dirigée par Adrien Mondot. Mélange de danse, de vidéo, d’art numérique, de nouveau cirque, de jonglage, de musique et de jeux de lumière, le spectacle alterne les moments de grâce et de magie, parfois à couper le souffle. Sur scène, évoluent un jongleur et une danseuse, qui voyagent à travers des paysages virtuels envoûtants. Les artistes dansent, en fait, littéralement avec le paysage, créé à un travers dispositif vidéo innovant sur deux à trois niveaux. Le public en ressort émerveillé, et transporté par ce moment poétique, dont l’effet est durable ! « Cinématique » est un rêve éveillé, que je recommande de … faire ! Il suscite déjà la curiosité des médias de la Chine entière : de Pékin à Hangzhou en passant par Wenzhou.

 L’Alliance française de Hangzhou offre également des cours de langue française pour étudiants de tous niveaux : les inscriptions et renseignements peuvent être pris auprès de la Secrétaire de direction de l’Alliance française de Hangzhou, Mlle Liang Cicong (assist.hangzhou @ afchine.org)

Alliance française de Hangzhou
Université du commerce du Zhejiang
N.149 Jiaogong Road, Hangzhou, Zhejiang Province
310035 R.P. de Chine

???????????149?
?????? ?????????310035

Tél : (+86 – 0571) 8808 2526
Fax : (+86 – 0571) 8805 5323

Pour en savoir plus sur l’Alliance française de Hangzhou :
http://www.afhangzhou.org/?lang=fr

Conférence E-commerce en Chine

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

La Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine a le plaisir de vous convier à une conférence sur le thème :
 

Développer son activité e-commerce en Chine
 

Présentée par

Monsieur Patrice NORDEY
Managing Director Asia, L’Atelier – BNP Paribas Group

Jeudi 25 mars 2010, de 19h00 à 20h30 à la CCIFC

Cet événement sera l’occasion de présenter le programme Digital China 2010, 3 jours de visites à Shanghai et Hangzhou du 14 au 16 avril à la rencontre des leaders de l’e-commerce d’aujourd’hui.

Le programme de ces 3 jours a été spécialement articulé pour permettre aux entreprises voulant développer leur activité e-commerce en Chine, de découvrir les facteurs clés de succès utilisés par les leaders, de s’enrichir de leur vision du marché ainsi que de profiter de contacts stratégiques dans l’optique d’un développement e-commerce prochain.

Cette mission sera soutenue par l’analyse et l’expertise accumulées par L’Atelier BNP Paribas sur ce secteur spécifique.

Le programme de cette mission

Cette mission permettra aux entreprises participantes d’appréhender avec discernement les enjeux et les challenges liés au développement d’une activité e-commerce sur la toile chinoise.

Intervenant :
  Monsieur Patrice NORDEY: Economist graduated from Sciences-Po Paris, he was the co-founder in 1998 of Neteconomie.com, a Web portal acquired in 2008 by “M6 Group”, a leading TV entertainment company in France. Mr. Nordey joined BNP Paribas in 2002. During several years he coordinated an Internet & Intranet task force for executive committee of BNP Paribas, gathering all major web divisions of the bank. In 2005, Mr. Nordey launched the first Asian division of “L’Atelier”, the innovation and research agency of BNP Paribas.
 
     
Date :  Jeudi 25 mars 2010 
Programme :    
19h00 – 19h15 :  Accueil des participants 
19h15 – 20h15 :  Présentation – Questions / Réponses 
20h15 – 21h00  Cocktail 
Langue :  Français 
Participation :  Gratuit 
Pour participer à cet événement, veuillez vous enregistrer avant le jeudi 25 mars 12h00.

 
?????
????????83?????2?
?????200040
CCIFC – Shanghai
2/F, Mayfair Tower,
83 Fu Min road,
Jin An District
Shanghai 200040
Tel: +86 (0) 21 61 32 71 00
Fax: +86 (0) 21 61 32 71 01

Tournée en Chine : Trio Greslebin

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Jeune groupe parisien de jazz (piano, contrebasse, batterie), le Trio Greslebin nous propose, à l’occasion de la sortie de son nouvel album POP, une musique jazz contemporaine dans tous ses états : rythmique, mélodique, hypnotique et lyrique.

Le style est mordant et la rythmique énergique.

Evénement organisé par l’Alliance française de Pékin et dans le cadre du festival Croisements.

Les premiers succès de Haïer en France incarnent la volonté de l’industrie chinoise de s’adapter à la globalisation économique

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Sur le palmarès 2010 des 500 plus grandes marques mondiales, on constate que ces dernières viennent de 28 pays, dont les trois premiers rangs sont occupés par les États-Unis (237 marques listées), la France (47 marques) et le Japon (41 marques).

Dix-sept marques chinoises ont été retenues dans le palmarès, soit 3,4 % de la liste, dont Haïer, Lenovo, CCTV, China Mobile, ICBC (Banque de l’industrie et du commerce de Chine) et State Grid of China. Ces marques représentent surtout des monopoles sectoriels, à l’exception de Haïer (électroménager). On voit par là que les marques chinoises restent peu reconnues à l’étranger.

Depuis l’adhésion de la Chine à l’OMC en 2001, de nombreuses entreprises ont connu une forte croissance annuelle de leurs exportations, notamment dans le secteur électroménager. Mais la plus grande partie de ces exportations concernent surtout les produits à faible valeur ajoutée. Par ailleurs, beaucoup d’entreprises n’avaient pas vraiment de notion de marque dans les exportations, et ont perdu ainsi la voix malgré des quantités très importantes de produits écoulés.

On peut citer l’exemple des fours à micro-ondes. Bien que la production chinoise représente à peu près 90 % du marché global, les marques chinoises restent méconnues dans les marchés étrangers.

Selon les données d’Euro Monitor, les marques chinoises d’électroménager représentent seulement 2,9 % du marché étranger, dont 2,6 % rien que pour les produits Haïer (soit 86,5 % des produits électroménagers chinois vendus à l’étranger). Les autres entreprises souffrent en général d’une mauvaise image et d’une compétitivité trop faible sur les marchés internationaux.

Ces entreprises, incapables de sauvegarder leurs parts de marché à l’étranger, risquent dans le futur de le payer cher. Face à la globalisation et à l’internationalisation de l’économie, les entreprises chinoises doivent clairement prendre conscience du sens de leurs marques et se battre pour la valeur de ces dernières.

« En comparaison avec les grandes marques européennes et américaines, Haïer souffre encore d’une maturité très courte face à la concurrence », indiquent les analystes. Heureusement déjà, la série Casarte de réfrigérateurs haut de gamme Haïer est fortement mise en avant par les magasins BHV, spécialistes français du bricolage et de l’aménagement de la maison. Les logos de Haïer sont affichés le long des deux côtés du périphérique d’Île-de-France, et les bannières de la marque étaient également très répandues durant le Festival du film asiatique de Deauville… Haïer est sur la bonne voie pour devenir un leader mondial du secteur électroménager, notamment des réfrigérateurs.

Selon les analystes, les entreprises chinoises ont une forte volonté de s’adapter à la globalisation et à l’internationalisation, et les premiers succès de Haïer en France pourraient les encourager en ce sens et contribuer à la transformation de la Chine, d’un statut de pays producteur à celui d’une nation riche en savoir-faire électroménager.

Le Festival Croisements, suite et fin : ne manquez pas les événements de juin !

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

Pour ceux qui n’ont pas encore vu l’incontournable exposition « Entre-Temps » au Minsheng Art Museum, vous avez jusqu’au 26 juin pour vous rattraper ! Mais bien d’autres événements vous attendent encore…
Agenda
Du 10 au 12 juin : Shanghai
Traffic Live Programmation vidéo d’artistes français et chinois Tel : 021-31001033
Lieu : Foundry Gallery
Adresse : 729 Shanxi Bei Lu
Du 25 au 26 juin : Hangzhou
Spectacle Cinématique, compagnie Adrien M.
Billets : 280 / 180 / 120 / 80 RMB Réservation téléphonique : 87805135 ou 87703888 * 8910/8918 Sur internet Kuai Piao Wang : www.qqkp.com / 88003888 Tel : 0571 – 8770 3888

Lieu : RedStar Theater (Théâtre Hongxing)
Adresse : 280 Jianguonan Lu, Shangcheng
Du 28 juin au 31 juillet : Shanghai
Exposition franco-chinoise d’art interactif AUGMENTED SENSES Vernissage le 28 juin Tel : 021 – 6608 5129
Lieu : OCT Suzhou Creek Gallery
Adresse : 1016 North Suzhou Lu
 Traffic Live
 
Exposition “Traffic Live”L’exposition vidéo Traffic Liveprésente le regard spécifique de quatre artistes occidentaux sur les métissages, les points de convergence des cultures. A travers le point de vue social de Cédrick Eymenier, sentimental de Dominique Gonzalez Foerster, visionnaire de Cécile Hartmann ou documentaire de Nicolas Floc’h, nous découvrons la ville en toile de fond, ses flux, ses transformations, ses passants, ses mutations. Pour compléter cette programmation vidéo, Corinne Lapp, à l’initiative du projet, a invité deux autres commissaires, Dong Bing Feng et Dan Dan Li, deux visions différentes et complémentaires. L’une et l’autre ont sélectionné des artistes chinois. Dan Dan Li a invité Wei Dajun qui nous fait redécouvrir Shanghai à travers le regard de l’écrivain Sun Ganlu. Dong Bing Feng a quant à lui invité les artistes Dong Wensheng, Huang Wenhai, Gao Shiqiang et Huang Weikai.

****

 Exposition franco-chinoise d’art interactif AUGMENTED SENSES
 
Augmented SenseCette exposition originale offre un parcours étonnant et ludique, où le visiteur est invité à interagir avec des œuvres qui exploitent avec inventivité et créativité les innombrables possibilités offertes par la combinaison du numérique, de l’informatique et des arts en général. Entre musique, performances et arts visuels, cette exposition peu commune est présentée dans un lieu qui surprendra également le public, en bordure de Suzhou Creek dans un nouvel espace bientôt dédié à l’art contemporain.

****

 Spectacle Cinématique, compagnie Adrien M.
La Compagnie Adrien M présente un incroyable spectacle de nouveau cirque, jonglerie, danse, art numérique et musique. Vous y découvrirez la lumière comme unique décor et des paysages virtuels où évoluent un jongleur et une danseuse. Ne manquez pas ce spectacle qui a reçu le Grand prix du jury “Danse et nouvelles technologies” au Festival des Bains numériques en 2009.

« Précédent Suivant »