Une Galerie Yunnan en Provence

Ajouté au 19/08/2011 par SHI Lei

Une association d’artistes photographes passionnées par la Chine et le Yunnan : Aude Frère et Dominique Charriez
Présentation de la Galerie Yunnan et des thés Pu’Er Terre de Ciel

Aude Frère et Dominique Charriez sont deux d’artistes photographes associées, passionnées par la Chine et le Yunnan.

 Elles travaillent avec ardeur depuis 5 ans pour faire connaître en France le thé Pu’Er du Yunnan. Elles ont créé en 2007 la Galerie Yunnan, à Lauris, un charmant village provençal situé entre Avignon et Aix en Provence, où elles présentent leurs photos et leurs thés Pu’Er, ainsi que quelques objets artisanaux ayant relation avec la culture du thé.

A l’origine une histoire improbable

Les visiteurs de la galerie leur demandent souvent : « comment vous est venue cette passion pour le thé ? »

« Voici l’histoire. Mars 2005, un dimanche d’hiver, la ville de Nice somnole, engourdie sous la neige. Travaillant au projet d’une exposition photographique, « Le rêve des fleurs » les deux artistes sont venues passer quelques jours au Musée des Arts Asiatiques. Pour agrémenter cette journée grise, on les convie à un service « Gong Fu Cha » dans le superbe pavillon de thé du musée. Elles ignoraient alors tout, ou presque des thés de Chine.

Là, dans le silence feutré de la maison de thé, dans l’harmonie du lieu et la danse des gestes, elles sont entrées dans un monde nouveau qui très vite est devenu leur univers quotidien. Lors de leurs visites suivantes, on leur parla du « Pu’ehr » un grand thé produit dans la province du Yunnan au sud-ouest de la Chine et récolté sur des arbres parfois multicentenaires.

Comme beaucoup d’occidentaux, Aude et Dominique le confondaient avec le « Tuocha.. » qu’elles n’apprécient guère…rien de commun avec ces thés parfois mûris durant plusieurs années dans des jarres de terre, pressés en galettes, aux arômes étonnants. Ce fut un coup de foudre. Le désir d’un voyage aux origines s’est imposé très vite.

Voir les vieux arbres, marcher dans ces montagnes et rencontrer les producteurs est devenu une obsession. Trois mois plus tard, les deux artistes parcouraient le Yunnan, en quête du thé des vieux arbres.

Après cinq ans de travail, de reportages, de rencontres et d’amitiés fidèles de la part de leurs amis en Chine, elles présentent à la galerie Yunnan, des thés dont elles connaissent l’origine, petites récoltes élaborées dans le respect des traditions et depuis 2009, leurs propres galettes. »

La Galerie Yunnan à Lauris (Vaucluse) est un espace dédié aux arts et cultures d’Asie. Aude Frère et Dominique Charriez y présentent leurs travaux photographiques, leurs reportages et leurs coups de coeur.

Elles proposent aux visiteurs de partager leurs rencontres, leurs connaissances et leur passion au travers des images, des dégustations, des histoires.

Elles présentent de nombreuses expositions photographiques ayant trait à la Chine du Sud Ouest et donnent des conférences sur le Thé Pu’Er et l’Ancienne Route du Thé et des Chevaux.

Le thé Pu’Er Terre de Ciel (Tiandi)

Un concept – le respect des hommes, de la production et des terroirs. Etre au plus prêt et au plus vrai des produits que la galerie propose. La connaissance directe des hommes qui produisent le thé, du mode de préparation de celui-ci et des terroirs où poussent les théiers sont la base de ce concept.

 En 2009, sur les conseils de leurs amis producteurs chinois et avec leur aide, Dominique et Aude ont décidé de produire certaines galettes de thé sous la marque “Terre de Ciel”. Elles achètent du Mao Cha dont elles connaissent l’origine (village, montagne), traité manuellement, séché au soleil et qu’elles font presser sous pierre, de façon traditionnelle. Elles produisent ainsi de petites quantités de galettes de grande qualité et souhaitent, au fil des saisons de cueillettes étoffer leur gamme afin de faire découvrir la richesse et la diversité des grandes montagnes du thé Pu’Er à leurs clients et visiteurs.

Création photographique

 
Aéroport de BeijingConférences (projection vidéo+commentaires des photos en direct) – 2 sujets montés actuellement : « Aux marches de la Chine, Yunnan, Sichuan » « Au pays du thé Pu Er »

Jean-Marie Le Clézio, Prix Nobel de littérature, à Shanghai et à Nankin.

Ajouté au 19/08/2011 par SHI Lei

Invité dans le cadre de la Foire du Livre de Shanghai, Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature en 2008, sera en Chine à partir du 16 août pour une série de rencontres littéraires à Shanghai et une intervention à l’Université de Nankin où lui sera remis le titre de Professeur Emérite.
17 août Shanghai Exhibition Center – ??????
La Foire du Livre de Shanghai : 17 – 23 août 2011.

Pour sa 8ème édition, la Foire du livre de Shanghai s’agrandit et devient une foire nationale. 22 000 m2 sont prévus, pour accueillir plus de 150 000 titres, 400 événements et 500 éditeurs chinois. 250 000 visiteurs sont attendus. Une « semaine internationale de la littérature », organisée sur le salon, permettra aux grands noms invités, tels que JMG Le Clézio, Colm Toibin, Jeanette Winterson, Shimada Masahiko, Ge Fei, Bi Feiyu, et Zhang Yueran de rencontrer et de présenter leurs œuvres au public et de débattre des nouveaux enjeux de la littérature.

Prix Nobel de littérature, J.M.G. Le Clézio est né à Nice en 1940, d’une famille bretonne émigrée à l’île Maurice au XVIIIe siècle. Son premier roman, Le Procès verbal — paru en 1963 aux Éditions Gallimard —, obtient le prix Renaudot. Son œuvre, récompensée en 2008 par le prix Nobel de littérature, compte une cinquantaine d’ouvrages publiés essentiellement aux Éditions Gallimard, parmi lesquels La Fièvre (1965), Terra Amata (1967), Désert (1980), Le Chercheur d’or (1985), Hasard (1999), L’Africain (2004).

Plusieurs de ses titres ont été traduits en chinois aux éditions People’s Literature Publishing House et chez Shanghai 99 Readers’ Culture Co : Désert (1983), Mondo et autres histoires (1992), Poisson d’or (2000), Révolutions (2003), Ourania (2008), La Guerre (2008), La Ronde et autres faits divers (2009), Ritournelle de la faim (2009).

Ourania a été lauréat du Prix « Les Meilleurs Romans Étrangers du XXIe siècle » de 2006 accordé par la maison d’édition chinoise « Éditions de la littérature populaire » (Renmin Wenxue Chubanshe).

J.M.G. Le Clézio a remis en 2009, le premier Prix Fu Lei de la traduction, décerné par l’Ambassade de France en Chine aux meilleures traductions du français vers le chinois, en littérature et sciences humaines.

Programme de JMG Le Clézio :

Mercredi 17 août 2011

10h-11h30 : séance de dédicace sur le stand de Shanghai 99 Readers’Culture co.
15h-17h : Rencontre et lecture avec les auteurs chinois Bi Feiyu, Xu Jun et Yuan Xiaoyi. Lieu : Rez-de-chaussée du bâtiment de l’Amitié du Centre des expositions.
Jeudi 18 août 2011

15h-17h : intervention de JMG Le Clézio sur le thème « Les écrivains dans les villes », suivie d’une séance de dédicace. Lieu : 3ème étage du Bâtiment de l’Amitié du Centre des expositions.

Vendredi 19 août 2011

10h : intervention « Une conception personnelle de la littérature » par JMG Le Clézio. Lieu : East Normal University Press

Dimanche 21 juin 2011

16h-17h30 : Intervention sur le thème « Les Livres et notre monde ». Cette rencontre sera suivie de la cérémonie d’attribution du titre de Professeur Émérite remis par l’Université de Nankin à JMG Le Clézio. Lieu : Université de Nankin, salle de conférence du bâtiment Zhixing.

Signature d’un protocole d’accord en vue d’une coopération financière entre GDF SUEZ et ICBC

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

GDF SUEZ et Industrial and Commercial Bank of China Limited (« ICBC ») ont signé vendredi un protocole d’accord en vue d’une coopération financière non exclusive.

Ce protocole d’accord permettra à GDF SUEZ de bénéficier du soutien d’ICBC dans le cadre du financement de ses projets à travers le monde, notamment en Asie-Pacifique et en Chine. Il couvrira l’ensemble des activités du groupe GDF SUEZ, tels que le gaz, l’électricité, l’eau et les déchets, les services d’efficacité énergétique, indique un communiqué de presse rendu public vendredi par les deux sociétés.

Cet accord fait suite au protocole d’accord de partenariat stratégique mondial signé récemment entre GDF SUEZ et China Investment Corporation (« CIC »), au sein duquel GDF SUEZ accueille CIC en tant qu’ investisseur minoritaire dans son activité exploration & production afin d’accélérer son développement.

Le protocole d’accord signé ce jour contribue au développement des relations qui unissent ICBC et GDF SUEZ, deux leaders mondiaux dans leur secteur d’activité respectif. Il capitalise à la fois sur l’accord de coopération conclu entre CIC et GDF SUEZ, ainsi que sur le statut d’affilié d’ICBC par rapport à CIC.

Le protocole d’accord prévoit plusieurs formes possibles de coopération financière, notamment la mises à la disposition de GDF SUEZ au niveau Groupe de nouvelles lignes de crédit qui permettraient d’accompagner les opportunités de croissance qui s’ offrent au Groupe.

Cette coopération apportera un puissant soutien financier et stratégique pour le développement du Groupe au sein de la région Asie Pacifique et de la Chine, a déclaré Gérard Lamarche, directeur général adjoint en charge des Finances de GDF SUEZ.

ICBC est la première banque mondiale par la capitalisation boursière, mais également en termes de rentabilité, de dépôts de clients et de valeur de sa marque.

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au coeur de ses métiers pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d’approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l’utilisation des ressources.

« Bâtir des villes durables : regards croisés entre la France et la Chine »

Ajouté au 01/08/2011 par SHI Lei

 

Comment construire une ville économique et écologique au XXIème siècle ? Avec le développement technologique et l’augmentation de la population, cette question prend chaque jour plus d’importance. Vendredi soir au Broadway Cinéma MOMA de Beijing, une conférence sur le thème “Bâtir des villes durables, regards croisés entre la France et la Chine”, a permis de dévoiler quelques éléments de réponse.

Les personnes ont vite été captivées par un expert chinois analysant la situation actuelle de la construction des villes durables en Chine. Ce professeur a effectué ses études en France dans le domaine de la préservation et de la rénovation du patrimoine en Chine.

Zou huan

Directeur adjoint

Ecole d’Architecture de l’Université Tsinghua

“La construction des villes en Chine rencontre de grands problèmes, comme le manque de ressources ou de graves pollutions, ainsi, la ville verte devient un choix inévitable pour équilibrer le développement de l’industrie et la protection de l’environnement.”

Cette année, l’ambassade de France en Chine inaugure un cycle de conférences dédié à l’environnement. 2 intervenants chinois et français ont confronté leurs conceptions de la ville durable.

Simon Rodriguez Pages

Architecte

“Le bien fait de la ville, c’est de vivre ensemble, d’être avec les autres, de pouvoir compter sur les autres. Une des plus belles choses que j’ai vue quand je me promène ici en Chine, c’est de voir des gens le soir sur des places danser ensemble.”

Destinées au grand public, ces conférences ont pour objectif de sensibiliser les citoyens aux enjeux environnementaux et de favoriser les échanges d’expériences entre la France et la Chine.

 
Le premier volet de ce cycle s’est tenu en avril dernier à Pékin et à Wuhan. Il a porté sur le droit de l’environnement et a réunit à Wuhan plus d’une centaine de participants.Le second volet dédié à l’urbanisme s’est déroulé 20 Juin à l’Institut Zhongnan de Wuhan. Plus d’une centaine d’auditeurs (représentants des départements universitaires d’urbanisme, architectes, urbanistes) ont assisté aux présentations des deux experts français et chinois réunis à cette occasion.

Au cours de son discours d’ouverture, M. Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan a rappelé tout l’intérêt de mener de telles rencontres, permettant de confronter les points de vue des experts et d’éclairer les enjeux auxquels sont confrontées les villes du monde entier.

M. Simon Rodriguez Pages, architecte associé des « Ateliers 234 » de Paris, ainsi que M. LI Chun Fang, vice architecte en chef de l’Institut Zhongnan de Wuhan ont présenté leur vision de la métropole de demain.

M. Rodriguez Pages a porté l’accent sur les modes d’harmonisation de la densité (création de rythmes, de repères, mixité des lieux, techniques d’enfouissement,…). M. Li Chun fang quant à lui abordé la problématique de la planification urbaine en Chine en soulignant l’enjeu de la coordination du développement des villes chinoise (équilibre des activités, de l’environnement naturel, des équipements espaces verts, réseaux d’eau potable, d’assainissement, réseaux de communication). Il illustra son propos à travers le cas de la ville de Hanzhou et l’aménagement de la Gare – Orient.

Ces présentations ont donné lieu à de fructueux échanges entre les experts et la salle permettant de confronter le point de vue occidental au phénomène d’urbanisation chinois en abordant les questions de gestion de la densité face au rythme de développement des villes, les types de réflexion à mener en matière d’aménagement urbain et leur application aux grands ensembles ou aux pôles d’échange.

Cette manifestation marqua également l’ouverture du colloque « Architecture et Urbanisme Opportunités et projets dans les provinces du Hubei et du Sichuan » organisé par UbiFrance et l’AFEX (Architectes Français à l’Export). Au terme de la conférence, les représentants de l’Institut Zhongnan ont donc été invités à rencontrer une dizaine d’experts français en mission à Wuhan, pour échanger sur les opportunités de collaborations communes.

Conférence sur l’historique des échanges culturels franco-chinois à Wuhan

Ajouté au 29/07/2011 par SHI Lei

Jeudi 21 juillet , l’Alliance Française de Wuhan a eu le plaisir de recevoir M. LI Xingye, professeur de l’Université de Wuhan, pour une conférence sur l’historique des échanges culturels franco-chinois.

Les échanges entre la Chine et la France, deux pays représentatifs de la culture occidentale et orientale datent d’il y a longtemps. Ces échanges dans les domaines culturels, politiques, économiques ou autres s’enrichissent et se diversifient.

Pendant la conférence, le professeur LI a expliqué les différences entre la Chine et la France sur la culture, les us et coutumes, l’histoire, les habitudes alimentaires et le système éducatif.

Conférence franco-chinoise d’allergologie à Wuhan

Ajouté au 29/07/2011 par SHI Lei

La 2ème conférence franco-chinoise d’allergologie s’est déroulée en résidentiel du 24 au 26 juillet 2011 à bord d’un bateau de croisière sur le Yangtze, entre Yichang et Chongqing, en présence de représentants des sociétés d’allergologie française (Pr. Demoly et De Blay) et chinoise.
Cette rencontre, organisée par le Pr. LIU Guanghui, directeur du service d’allergologie de l’hôpital de Tongji de Wuhan, faisait suite à une 1ère réunion tenue à Xiamen en octobre 2009 ; elle a réuni durant trois jours une quarantaine de participants – experts, jeunes médecins et étudiants -, dans le cadre mythique des Trois Gorges, sur un des axes de vie les plus importants et les plus réputés de Chine. Y ont notamment été abordées les causes de l’asthme et des allergies médicamenteuses, souvent difficiles à identifier, ainsi que les méthodes pour les diagnostiquer et les traiter.

 Les présentations ont donné lieu à des débats nombreux et nourris, témoignant du vif intérêt des participants chinois pour les techniques de diagnostic occidentales et les échanges d’expériences avec leurs homologues français ; le souhait d’une coopération durable, en vue d’établir des standards internationaux d’allergologie et de faire évoluer les pratiques, a été clairement exprimé. Le rendez-vous est pris pour une nouvelle réunion en 2013, qui pourrait revêtir la forme d’un séminaire d’allergologie approfondie ou d’une école internationale d’allergie, organisée avec le soutien d’organisations telles que la WAO (World Allergy Organization) et l’EACI (European Academy of Allergology and Clinical Immunology).

Cette conférence fut aussi l’occasion de renforcer la coopération naissante entre la France et l’Hôpital de Tongji de Wuhan, qui en était l’instigateur ; elle a permis, au travers de discussions en marge des sessions, de préciser un cadre de travail et de définir des projets de recherche en allergologie avec les CHU de Strasbourg et de Montpellier.

Elle a donc pleinement atteint ses objectifs et constitue incontestablement un succès qui incite à la poursuite et au renforcement de la coopération médicale entre la France et la Chine.

Texte et photo de Jacques FLECK, attaché pour la science et la technologie – Consulat Général de France à Wuhan

Accident ferroviaire

Ajouté au 29/07/2011 par SHI Lei

Déclaration du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères et européennes en date du 25 juillet 2011.

C’est avec une grande émotion que nous avons appris l’accident ferroviaire survenu samedi entre Hangzhou et Fuzhou, dans l’est de la Chine, et dont un bilan provisoire fait état de plusieurs dizaines de victimes et près de 200 blessés.

Dans ces circonstances tragiques, la France adresse ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes et exprime toute sa sympathie et toute sa solidarité aux autorités et au peuple chinois.

Euro-China Business Meeting

Ajouté au 25/07/2011 par SHI Lei

La CCIFC a le plaisir de vous inviter à :
 

Euro-China Business Meeting
 

Les 8, 9 et 10 septembre prochains aura lieu le Euro-China Business Meeting à Changchun. La JCE, co-organisatrice de cet événement est très heureuse de vous convier à ces trois jours exceptionnels!

 

Cet événement, financé par la province du Jilin, réunit des entreprises européennes et organise des rendez-vous BtoB avec plus de 200 entreprises chinoises! Les secteurs d’activités concernés sont les suivants: ferroviaire, automobile, environnement, équipements et machines industrielles, agroalimentaire, IT, Biomedecine…

 

Cette année, un grand nombre d’ambassades et Chambres de commerce européennes en Chine ainsi que les délégations de 7 pays d Europe de l’Est seront présentes. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer toutes les autorités locales de la région.

Durant ces trois jours, tous vos frais seront pris en charge (transports, hôtel, gala, banquet, repas, interprète, céremonie d’ouverture, etc.)! (voir programme ci-joint)

Afin d’inciter les entreprises européennes à participer, les organisateurs ont prévu une compensation de 100€ par entreprise participante. La JCE reversera l’intégralité de la compensation des entreprises venues via la JCE à l’association les Enfants du Ningxia (www.childrenofningxia.org).

Nombre de places limitées! Si vous êtes intéréssés, merci de remplir le formulaire d’inscription (ci-joint) et de l’envoyer à permanent@jcef-pekin.fr avant le 29 juillet 2011.

Information de la communauté française – Accident de train près de la ville de Wenzhou

Ajouté au 25/07/2011 par SHI Lei

Le Consulat général de France à Shanghai suit de près les développements de l’accident de train survenu près de la ville de Wenzhou, en province du Zhejiang.
Dans l’attente d’informations complémentaires, les ressortissants français inquiets peuvent contacter le numéro de permanence du Consulat : 00.86.136.01.60.78.71.

Cette permanence est assurée en dehors des locaux consulaires et à domicile, par des agents français du Consulat général, après leurs heures de travail. Merci par conséquent de noter que le décalage horaire entre la France et Shanghai est de +6 heures l’été et +7 heures l’hiver (exemple : quand il est 19h00 en France en décembre, il est 2h00 du matin à Shanghai).

Inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance française de Chengdu

Ajouté au 25/07/2011 par SHI Lei

Allocution de Madame Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine (Chengdu, le 16 juin 2011)
Monsieur le Directeur adjoint du Bureau des Affaires étrangères de la province du Sichuan (M. Tan Xin) Monsieur le président de l’Université des Sciences et des technologies électroniques de Chine (M. Wang Jinsong), Mesdames et Messieurs les représentants des Bureaux provinciaux et municipaux de l’éducation et de la culture, Chères étudiantes et chers étudiants de l’Alliance française,

Merci à tous d’être venus si nombreux ce soir et à toutes celles et tous ceux qui ont permis l’installation de l’Alliance française de Chengdu dans ces nouveaux locaux. Depuis plus d’un siècle, l’Alliance Française se développe au service d’une grande ambition : promouvoir dans le monde entier la langue française et les cultures francophones. Cette longévité et cette vitalité des Alliances françaises s’expliquent, entre autres, par les liens qu’elles ont su développer avec leurs partenaires locaux. En Chine, les Alliances françaises sont des établissements jumelés avec des universités, ce qui garantit leur pérennité sur le plan institutionnel. Ancrées au niveau local, celles-ci plongent au cœur des réalités du pays et de la société chinoise, ce qui leur permet d’adapter leur offre aux besoins croissants de la Chine, dans le cadre de sa politique d’ouverture, d’échanger avec les pays francophones.

 A Chengdu, l’Alliance française a été la première présence française, « l’aînée de la famille France » en quelque sorte, dans le centre-ouest chinois en ouvrant ses portes en janvier 2003. Elle est rapidement devenue un acteur essentiel de la diffusion de la langue et de la culture françaises dans cette région de Chine, d’abord par ses activités classiques d’enseignement du français auprès des jeunes étudiants mais aussi par les actions plus spécifiques, que je vais évoquer :

•la promotion du français auprès des enseignants des universités et des lycées
•une programmation culturelle dynamique dans les cadres de la Francophonie et du festival Croisements, ou encore à travers des actions propres
•la promotion des études en France dans un partenariat étroit avec l’espace CampusFrance du Consulat général de France à Chengdu
•un soutien à la coopération avec les universités de Chengdu
•l’engagement de plusieurs projets dans le cadre de la coopération décentralisée avec les villes de Montpellier et la région Champagne-Ardenne), que, j’espère, vous pourrez visiter
•la promotion du livre français.
Le partenariat qui lie la Fondation Alliance française avec l’Université des Sciences et Technologies Electroniques de Chine, une des cinq meilleures de Chine dans son champ de disciplines, a été renouvelé en octobre 2008 et est aujourd’hui bien établi et solide. L’inauguration de ces nouveaux locaux, modernes et fonctionnels, et les investissements réalisés (plus d’1,5 millions de rmb) démontrent, s’il en était besoin, la volonté réciproque d’inscrire cette coopération et cette amitié sur le long terme.

Ces locaux, qui comprennent des salles de classes, une médiathèque et un espace d’expositions, sont non seulement une vitrine pour la France et la Francophonie, mais également pour l’Université des Sciences et Technologies Electroniques de Chine et pour l’amitié sino-française dans toute la Chine, au sein de ce magnifique réseau fort et dynamique que constituent les 15 Alliances françaises.

L’Alliance française de Chengdu termine aujourd’hui un cycle, qui correspond d’ailleurs au changement prochain de direction, puisque M. Vincent quittera ses fonctions en août prochain. Je saisis cette occasion pour le remercier de son travail pendant les quatre années qu’il a passées à Chengdu. La nouvelle direction, épaulée par toute son équipe et grâce au soutien de ses nombreux partenaires, est assurée, avec un tel outil, d’un brillant avenir en matière de promotion de la langue et de la culture françaises. Avant de conclure, je voudrais m’adresser plus particulièrement aux étudiants et aux étudiantes qui apprennent ici le français : vous êtes le moteur de la relation franco-chinoise et l’élément le plus dynamique de cette relation privilégiée qu’entretiennent nos deux grands pays ; c’est la raison pour laquelle les deux présidents français et chinois se sont fixés l’an dernier un grand objectif qui vous intéressent et vous concernent tous, à savoir de porter, d’ici à 2015, à cinquante mille le nombre d’étudiants chinois en France, 75 % de ces étudiants étant inscrits en master et en doctorat et avec 50% de mobilité encadrée par un partenariat entre un établissement français et un établissement chinois. L’Alliance française de Chengdu et l’UESTC ont, de toute évidence, un grand rôle à jouer dans la mise en œuvre de ces objectifs ambitieux et nécessaires. Pour l’ensemble des contributions de l’Alliance française de Chengdu au développement des relations franco-chinoises, vous pouvez compter sur le soutien renouvelé du ministère français des Affaires étrangères et européennes, de l’Ambassade de France à Pékin et du Consulat général de France à Chengdu.

Je vous remercie de votre attention./.

« Précédent Suivant »