Renault va s’installer en Chine entre 2014 et 2016

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

Carlos Ghosn, le PDG de Renault-Nissan, a affirmé lundi dernier à Detroit (Etats-Unis) que Renault allait produire des voitures en Chine avec son partenaire chinois Dongfeng. « Cela va arriver, cela ne fait aucun doute, probablement entre 2014 et 2016 », a déclaré Carlos Ghosn.

« Renault vend déjà des voitures en Chine, mais en nombre limité. Maintenant, Renault, pour jouer, un rôle plus important dans ce pays, doit y produire », a remarqué Carlos Ghosn.

 

Augmentation continue du nombre d’entreprises françaises dans l’est de la Chine

Ajouté au 09/01/2012 par SHI Lei

Environ 45% des entreprises françaises présentes en Chine se sont installées dans la partie est du pays, a-t-on appris jeudi auprès de l’Ambassade de France à Beijing.

Shanghai comptait à elle seule 820 entreprises françaises en 2008, soit 36,7% du total implanté en Chine, selon la même source.

Le dynamisme des activités économiques de Shanghai a attiré bon nombre de Français en Chine, et leur population dans l’est de la Chine a atteint la barre des 15 000 personnes en 2009.

De nombreuses entreprises étrangères ont créé leurs centres de recherche et de développement (CRD) à Shanghai, en particulier les entreprises françaises.

En effet, deux tiers des entreprises françaises présentes en Chine ont ouvert leurs CRD à Shanghai pour répondre aux besoins et s’adapter au développement du marché chinois, mais aussi au développement des marchés des économies émergentes.

Si une grande partie des entreprises françaises en Chine créent leur siège social à Shanghai, elles préfèrent néanmoins établir leurs bases de production dans des zones situées loin des grandes métropoles, en raison de l’augmentation rapide des coûts (prix du terrain et coût de la main d’oeuvre).

De nombreuses entreprises françaises ont implanté leurs bases de production notamment dans les régions voisines de Shanghai, dont la province du Jiangsu (est), une des principales provinces industrielles de la Chine, et la province du Zhejiang (est) dont le PIB se place au quatrième rang national.

 

Un couple de pandas géants chinois attendu en France

Ajouté au 09/01/2012 par SHI Lei

Le couple de pandas géants prêté par la Chine à la France pendant dix ans arrivera au zoo de Beauval le 15 janvier mais ne sera pas visible par le public avant le 11 février, a annoncé le parc mercredi dans un communiqué.

Nés en 2008, Huan Huan, la femelle, et Yuan Zi, le mâle, arriveront le dimanche 15 à l’aéroport de Roissy à bord d’un vol spécialement affrété. Les pandas géants se trouvent actuellement dans la Base de recherche pour la reproduction des pandas à Chengdu (sud-ouest de la Chine).

Un soigneur et un vétérinaire chinois spécialement venus de Chine veilleront à leur acclimatation pendant deux ans. La « zone chinoise », au cœur de laquelle le complexe des pandas est situé, sera fermée jusqu’au 11 février.

Yuan Zi et Huan Huan seront les premiers représentants de cette espèce menacée accueillis en France depuis la mort en 2000 au zoo de Vincennes de Yen Yen, le dernier survivant des deux pandas offerts à la France de Georges Pompidou par la Chine au début des années 70.

Le 3 décembre 2011, le ZooParc de Beauval, la Chinese Association of Zoological Gardens et la base de pandas de Chengdu ont signé à Beijing un accord de coopération pour le projet de Conservation et de Recherche permettant l’installation en France d’un couple de pandas géants.

« Trésor national chinois », le panda géant représente un symbole fort d’amitié entre la Chine et les pays qui l’accueillent. Compte tenu de sa rareté et de ses spécificités biologiques, il est devenu un emblème dans de nombreux domaines.

La France émet un nouveau timbre pour célébrer l’année du Dragon

Ajouté au 09/01/2012 par SHI Lei

Le 23 janvier 2012 s’ouvre l’Année du Dragon, 5ème signe dans le cycle du calendrier chinois. A cette occasion, La Poste émettra ce vendredi un bloc de 5 timbres originaux, d’une valeur de 3,00€.

Kong Quan encourage les entreprises chinoises à élargir les coopérations vers la France

Ajouté au 04/01/2012 par SHI Lei

Les entreprises chinoises doivent élargir les coopérations vers la France et promouvoir les relations économiques entre la Chine et la France, a déclaré Kong Quan, ambassadeur de Chine en France, à l’occasion d’une réception organisée par l’Association des entreprises de Chine en France (AECF) avant Noël.

M. David Appia, président de l’Agence Française pour les investissements internationaux (AFII), Jean-Claude Karpelès, délégué du président pour le développement international et les affaires européennes de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, Pan Nuo, directeur général de l’AECF, et les responsables d’entreprises chinoises et françaises étaient présents à la réception.

Dans son discours, M. Kong Quan a déclaré que « les entreprises chinoises en France ont fait beaucoup de progrès ces dernières années. Une centaine d’entreprises chinoises ont investi plus de 1,3 milliard d’euros en France ».

Concernant les projets de relations économiques entre les deux pays, M. l’Ambassadeur a proposé trois objectifs : tout d’abord, c’est d’élargir le volume des échanges bilatéraux du commerce, nous devons nous efforcer d’élever le volume des échanges à 80 milliards de dollars en 2015 ; deuxièmement, c’est d’approfondir les coopérations dans les domaines de la protection de l’environnement, de l’agriculture moderne, des nouvelles énergies et des nouveau matériaux ; troisièmement, c’est de promouvoir les coopérations sur la construction conjointe sino-française des « éco-quartiers » ; quatrièmement, c’est de stimuler les investissements mutuels.

M. David Appia a salué le développement économique de la Chine et le développement des entreprises chinoises en France. Il a déclaré que l’AFII continuerait à aider les entreprises chinoises en France.

Fondé en 2007, l’AECF est la réunion des entreprises et organismes publics et privés chinois en France. Ses objectifs sont le renforcement du dialogue avec les organismes gouvernementaux français, le développement des coopérations avec le monde des entreprises industrielles et commerciales françaises, la protection des intérêts de ses membres, la réalisation d’un développement commun et de la réussite des deux côtés.

Mme l’ambassadeur a rencontré M.Fan Zeng à la Résidence

Ajouté au 26/12/2011 par SHI Lei

Lors d’une réception organisée en son honneur à l’ambassade de France en Chine, lundi 19 décembre 2011, M. FAN Zeng s’est vu décerner par Madame l’Ambassadeur le certificat de donation relatif à l’oeuvre La Vie d’un étang aux lotus exposée dans les salons de réception de la résidence de France.
 
En remerciement pour ce don que M. FAN Zeng a bien voulu faire à l’ambassade et qui représente un geste d’amitié à l’égard de la France, un dîner a réuni, autour du peintre et de son épouse, quelques-uns de leurs amis personnels, dont M. Wang Wenzhang, vice-ministre de la culture, M. Zhao Jinjun, ancien ambassadeur de Chine en France, et son épouse, M. Jiang Wen, cinéaste, et sa fille, et M. Dong Qiang, professeur à l’Université de Pékin.

Séminaire franco-chinois sur le spatial pour les applications liées à la santé

Ajouté au 26/12/2011 par SHI Lei

Le CNES et services scientifique et des affaires sociales de l’Ambassade de France en Chine ont organisé un séminaire franco-chinois sur le « spatial pour les applications liées à la santé ».
Ce séminaire visait à confronter les approches développées par la France et la Chine dans l’utilisation du spatial au service des applications concernant la santé au sens large du terme : médecine des catastrophes, désenclavement sanitaire, environnement/climat/santé ou télé-épidémiologie.

Le séminaire a réuni une trentaine d’experts chinois et français à Pékin les 6 et 7 décembre 2011 dans les locaux de la CSA (Chinese Society of Astronautics). La délégation française a été en outre visité le 8 décembre le National Disaster Reduction Center (NDRC) et de l’Institute of Remote Sensing Applications (IRSA).

 

Accord sur le transfert prochain d’un couple de pandas géants en France

Ajouté au 26/12/2011 par SHI Lei

Un accord validant le transfert prochain d’une paire de pandas géants en France pour une durée de dix ans a été signé le samedi 3 décembre à l’ambassade de France en Chine, à Pékin, en présence de Madame l’Ambassadeur, Sylvie Bermann. Cet accord inclut un programme de conservation et de recherche.
La signature est intervenue entre Madame Zhongping Hu, Vice-Présidente et Secrétaire Générale de l’Association chinoise des espaces zoologiques (CAZG, Chinese Asssociation of Zoological Gardens) et Rodolphe Delord, Directeur Général du ZooParc de Beauval.

 

DSK à Pékin lundi pour parler économie

Ajouté au 19/12/2011 par SHI Lei

L’ex-patron du FMI Dominique Strauss-Kahn, qui a cessé ses voyages professionnels et discours d’expert depuis qu’a éclaté l’affaire du Sofitel de New York, interviendra lundi à Pékin dans un forum économique. Il doit y prononcer un discours de 35 minutes. Ce forum, qui a pour thème les perspectives de l’économie mondiale et les perspectives de croissance de l’économie chinoise, a convié plus de 45 économistes de renom, originaires du monde entier, selon le site internet de NetEase.
Premier discours depuis les “affaires”

DSK prononcera un discours de 35 minutes lors d’une conférence organisée par le groupe NetEase, l’un des géants de l’internet en Chine, a indiqué à l’AFP une membre de l’organisation de l’événement.
  
Ce forum, qui a pour thème les perspectives de l’économie mondiale et les perspectives de croissance de l’économie chinoise, a convié plus de 45 économistes de renom, originaires du monde entier, selon le site internet de NetEase.
  
En plus de leurs interventions, ils répondront aux questions des internautes, a affirmé le géant de l’internet. Selon le site web du Figaro qui a annoncé la venue à Pékin de l’ex-chef du FMI, DSK grâce à ce forum chercherait à “se relancer dans le monde à l’autre bout de la planète”.
  
La chute de Dominique Strauss-Kahn, alors favori pour la présidentielle en France, a marqué de façon prolongée l’actualité de l’année 2011.
  
Effacé de la vie publique

L’ex-patron du FMI, après avoir été accusé de tentative de viol par la femme de chambre Nafissatou Diallo – et avoir bénéficié de l’abandon des poursuites concernant ces faits présumés -, a été rattrapé par plusieurs autres affaires, dont celle du Carlton, qui l’ont conduit à s’effacer très largement de la vie publique.
  
Le 18 septembre dernier, lors de sa première intervention télévisée depuis sa démission du FMI, il avait toutefois brièvement commenté la situation de l’économie mondiale et de la crise de la zone euro, en plaidant pour l’effacement pur et simple de la dette de la Grèce.
  
L’ancien ministre français des Finances s’est rendu ces dernières années à plusieurs reprises à Pékin, notamment en août 2007 pour défendre sa candidature à la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), puis ensuite alors qu’il était à la tête de l’institution.

 

La Chine et la France coopèrent pour protéger la culture et le patrimoine historique de Huizhou

Ajouté au 19/12/2011 par SHI Lei

La Chine et la France ont renforcé leur coopération sur des projets de tourisme, en combinant critères internationaux et régionaux afin de promouvoir l’industrie touristique et la protection de l’héritage culturel de Huizhou en Chine.

Cette coopération inédite a permis de faire progresser un mode de développement touristique combinant les caractéristiques de la région montagneuse du sud de la province de l’Anhui (est) et de la culture de Huizhou en Chine vers une nouvelle direction.

D’après le département de communication du district de Yi de la ville de Huangshan dans l’Anhui, le “Plan directeur du développement de l’éco-tourisme du bassin du district de Yi”, un projet de tourisme coopératif sino-français élaboré par Atout France, a été récemment approuvé. Le plan a mené une analyse systématique des expériences et insuffisances du district dans divers domaines, dont la protection du patrimoine régional, le développement touristique, la gouvernance communautaire, et a proposé des programmes ciblés et des planifications en vertu du contexte et des conditions de développement du district.

En 2007, le projet pilote de coopération entre les deux pays sur le tourisme rural de Huangshan a été inclus dans un accord de coopération de trois ans entre l’Administration nationale du Tourisme de Chine et celle de la France.

Depuis trois ans, en prenant le district de Yi et le village de Tangmo dans le district de Huizhou comme lieux témoin, les deux parties ont coopéré avec succès dans plusieurs domaines, dont la restauration de demeures anciennes, la construction d’hôtels ruraux, la protection de la qualité de l’eau et le traitement des déchets, la promotion de l’enseignement touristique et des échanges culturels.

En 2010, les deux parties sont convenues de prolonger le projet pilote de trois ans. Et la publication du plan directeur est l’un des aboutissements de cette coopération approfondie.

Xu Jianmin, maire adjoint de la ville de Huangshan a annoncé que “le plan rédigé par des experts français se positionne sur le créneau de l’éco-tourisme. Le point de départ du projet est de renforcer la coopération internationale et d’élargir la renommée de Huangshan. L’objectif final étant de mieux protéger, utiliser et développer la culture et le patrimoine historique ainsi que le mode de vie et de production traditionnel de Huizhou, et de partager avec plus d’amis étrangers les réalisations de cette civilisation.

« Précédent Suivant »