Paris organise sa réception du Nouvel An chinois pour la dixième année

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

L’Hôtel de Ville était décoré de lanternes rouges le 25 janvier au soir, à l’occasion de la réception du Nouvel An chinois pendant laquelle le maire de Paris Bertrand Delanoë a accueilli la communauté chinoise avec ses meilleurs vœux. Il s’agit de la dixième année qu’est organisée cette réception de la fête du Printemps par la mairie.

Mercredi soir, les dix lustres en cristal du grand hall de réception de l’Hôtel de Ville brillaient de rouge pour donner à la salle une atmosphère chinoise festive. Dans son discours, M. Delanoë a salué l’Histoire et la culture chinoises qui enrichissent la diversité de Paris. Il a souhaité que la communauté chinoise s’intègre encore mieux, que les Chinois en France pour affaires rencontrent le succès et que toutes les familles connaissent une excellente santé.

Xu Jiangong, conseiller des affaires consulaires de l’ambassade de Chine en France, a adressé ses meilleurs vœux à tous. Il a rappelé qu’au cours de l’année passée, les échanges commerciaux entre la Chine et la France avaient connu de nouveaux sommets d’innovation, que les échanges culturels étaient devenus plus fréquents, notamment avec une exposition de la Cité interdite au Louvre, des années linguistiques croisées, et plus récemment le prêt au zoo français des deux pandas Huanhuan et Yuanzi, des événements qui témoignent du développement stable des relations bilatérales, ce qui offre aux ressortissants chinois un environnement d’épanouissement encore meilleur.

Après leurs discours, Bertrand Delanoë et Xu Jiangong ont peint ensemble les yeux du dragon et du lion utilisé pour la danse traditionnelle, un symbole pour la nouvelle année. Les danses du dragon et du lion et les représentations artistiques des minorités ethniques ont gagné les applaudissements unanimes de la communauté réunie.

Message de l’ambassadeur à la communauté française de Chine

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Sylvie Bermann s’adresse à la communauté française en Chine, pour lui annoncer les problématiques phares de cette année du dragon et lui présenter ses vœux.

Cérémonie des vœux à la communauté française de la circonscription consulaire de Chengdu

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Cérémonie des vœux à la communauté française de la circonscription consulaire de Chengdu
19 janvier 2012

Allocution du Consul Général de France, Emmanuel Rousseau

(Chengdu, le 14 janvier 2012)

Bonjour à tous,

En ce début d’année 2012, je suis très heureux de vous accueillir pour cette cérémonie traditionnelle des vœux à la communauté française et c’est avec un réel plaisir que je sacrifie à cette activité quelque peu rituelle. Je vous remercie aussi d’être venus nombreux à mon invitation et je regrette de ne pas pouvoir me couper en deux, en trois ou même en quatre pour aller à la rencontre de nos compatriotes qui sont à Kunming, à Chongqing, ou à Guiyang, ou encore disséminés ça et là dans la circonscription, à Mangshi ou à Deyang par exemple, mais je ne les oublie pas.

JPEG – 7.4 ko

Permettez-moi tout d’abord de vous présenter tous mes vœux les plus chaleureux pour vous-même, pour vos familles et pour tous ceux qui vous sont chers, des vœux de santé et de succès sur le plan personnel comme professionnel.

Je voudrais ensuite revenir rapidement sur l’année écoulée, qui a été, je crois, particulièrement faste pour notre communauté ; elle a continué de croître pour atteindre presque le chiffre des 500 inscrits sur l’ensemble de la circonscription, démontrant ainsi son dynamisme dans les secteurs économique, culturel, commercial, de l’enseignement, et d’autres encore ; faste aussi pour la relation France-Sichuan avec plusieurs visites ministérielles qui ont permis de la consolider et de lui donner de la vigueur : je pense en particulier à celles de M. Raffarin qui est venu à deux reprises, comme M. Thierry Mariani, à celle de Mme Kosciusko-Morizet, ou encore celles de vice-présidents et président de plusieurs régions françaises. Ce regain d’intérêt pour le Sichuan, au-delà des conséquences médiatiques immédiates, est surtout le signe que notre travail quotidien pour développer les relations avec la France, ce travail porte ses fruits et il nous encourage à continuer dans cette voie.

2012 sera une année un peu différente, cruciale à bien des égards en France comme en Chine.

Tout d’abord, ce sera une année d’élections avec deux scrutins d’ampleur nationale : l’élection présidentielle d’abord, puis celles, pour la première fois, de onze députés à l’assemblée nationale représentant les français de l’étranger, c’est-à-dire vous-mêmes. Le consulat travaille activement à la préparation de ces quatre échéances : un bureau de vote sera ouvert au consulat pour ceux qui sont inscrits sur la liste électorale consulaire de Chengdu. Les équipes du consulat sont à votre entière disposition pour vous renseigner sur toutes les questions que vous pourriez vous poser à ce sujet et, surtout, pour vous permettre d’exercer votre droit de vote.

2012, en tout cas le début de l’année, sera aussi marqué par deux évènements à la portée très symbolique :

le départ, demain 15 janvier, de deux pandas géants pour le zooparc de Beauval, les premiers depuis 39 ans et les seuls en France. Je suis heureux de saluer M. et Mme Delord, directeurs du parc de Beauval, que je vous invite tous à aller découvrir lorsque vous irez en France, et surtout de les féliciter pour la belle détermination dont ils ont fait preuve pour mener à bien ce beau projet lancé il y a plus de six ans, pour tout ce qu’ils font également pour la protection des espèces animales menacées, les pandas étant le symbole de cette lutte pour la protection de celles-ci.

Dans un tout autre registre, nous célèbrerons en mars prochain l’ouverture de la première ligne aérienne directe entre Chengdu et la France. Ce projet économique, mené en un temps record par la région française de Champagne-Ardenne en partenariat avec la province du Sichuan et la ville de Chengdu, ouvre de très belles perspectives d’échanges économiques et commerciaux entre la France et le Sichuan et illustre bien cette volonté d’ouverture manifestée aussi bien ici qu’en France.

Pour conclure, je voudrais rappeler et vous redire que, comme l’a indiqué notre ministre Alain Juppé dans ses vœux au ministère le 10 janvier dernier, que ce consulat, comme tous les autres consulats de France en Chine, est « en première ligne » pour assurer le soutien à la communauté française : alors n’hésitez pas à faire appel à lui autant que de besoin. Merci à tous de tout ce que vous faites pour faire vivre la relation France-Sichuan et bonne année à tous !

Les Français célèbrent la nouvelle année chinoise à Paris

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Le 19 janvier, le Centre culturel chinois à Paris a organisé une série d’activités pour célébrer la fête du Printemps. Des Français ont passé une journée à la chinoise à cette occasion.

Les échanges interparlementaires intenses entre la Chine et la France

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

M. Kong Quan, ambassadeur de Chine en France, a rendu visite en décembre dernier à M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat français. Ils ont échangé des points de vue sur le mécanisme d’échange régulier entre l’Assemblée populaire nationale de Chine et le Sénat français. M. Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français hors de France, a déclaré lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn que les délégations chinoises qui souhaitent venir en visite sont « toujours les bienvenues. »

« Nous avons beaucoup de plaisir à échanger avec elles parce que la relation franco-chinoise est intense » a-t-il ajouté. Il également mentionné un « grand ami » de la Chine, M. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français. Selon lui, chaque année à l’occasion de sa visite régulière en Chine, M. Raffarin a emmené de nombreux collègues parlementaires découvrir le pays. « Tous ces programmes me permettent d’espérer que nous aurons ‘une année du dragon’ dans la relation franco-chinoise extrêmement enrichissante », a-t-il souligné.

Quant à son idée de promouvoir les échanges entre les deux pays lors de son mandat, M. le sénateur a mis l’accent sur les échanges d’amitié interparlementaires. « Nous avons reçu à Paris l’année dernière des délégations parlementaires chinoises qui venaient à Paris pour des missions bien précises. Nous avons des échanges sur le travail parlementaire et la procédure législative. Nous nous inspirons les uns et les autres de nos expériences respectives pour améliorer les travaux législatifs », a-t-il dit à China.org.cn.

Les Français en Chine s’intéressent plus aux élections présidentielles en France

En 2012 auront lieu les élections présidentielles en France. Selon le sénateur, les Français à l’étranger, notamment en Chine, s’intéressent beaucoup à cet événement. « On croyait que les Français à l’étranger, comme ils s’éloignent, ne s’occuperaient plus ce qui se passe en France, c’est faux. […] Par contre, les Français à l’étranger ont un regard très critique sur la vie politique française. » Selon lui, les élections présidentielles françaises sont le grand rendez-vous de la démocratie française. « C’est une vision pour la France durant les cinq prochaines années », a-t-il conclu.

Il a également révélé le taux de participation des Français à l’étranger pour les élections présidentielles. Le taux mondial était à peu près de 45% à 50%, mais en Chine il atteint 60%. Il semble que les Français en Chine participent beaucoup plus que la moyenne des Français dans le monde.

L’ambassade de Chine en France organise une réception pour la nouvelle année du dragon

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

L’ambassade de Chine en France a organisé dans la soirée du 17 janvier une réception à Paris pour la fête du Printemps, en présence de centaines de Chinois séjournant en France, d’étudiants et d’investisseurs célébrant l’avènement de la nouvelle année du dragon.

L’ambassadeur Kong Quan a prononcé un discours, dans lequel il a évoqué le développement rapide des relations sino-françaises au cours de l’année passée, la consolidation de la stratégie de confiance mutuelle, et l’intensification des rapports politiques. Les contacts à chaque échelon sont de plus en plus proches, la coopération pragmatique de plus en plus fructueuse. Les échanges culturels sont plus dynamiques, les bases de l’amitié entre les deux pays sont également plus solides. L’ambassadeur a affirmé sa confiance pour la prochaine année dans le développement approfondi de la relation sino-française. Grâce aux efforts communs, les échanges et le dialogue à tous les échelons et dans tous les domaines, ainsi que la coopération, connaîtront des résultats encore meilleurs, qui bénéficieront aux peuples des deux pays.

Kong Quan a appelé les Chinois séjournant ou installés en France, les étudiants et les hommes d’affaires à persévérer dans l’innovation, à progresser avec pragmatisme, à réaliser avec succès et excellence leurs projets d’affaires ou d’études, afin de promouvoir et contribuer au renouvellement de l’amitié sino-française.

Les échanges culturels croissants illustrent les forts liens entre la France et la Chine

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

M. Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français établis hors de France, a réalisé une visite d’une semaine en Chine pour rencontrer la communauté française et visiter les institutions françaises établies en Chine.

Parmi les échanges entre les deux pays, la culture est sans doute un sujet dominant. Face aux échanges culturels croissants, M. Frassa a déclaré qu’il s’agit d’un « exemple de la vivacité des rapports entre la France et la Chine. » Selon lui, les échanges représentent les forts liens qui existent entre les deux grands pays de cultures anciennes. Il a mentionné que le festival Croisements qui s’organise chaque année en Chine entre avril et juin est une suite des années croisées entre les deux pays. « Il existe un vrai intérêt des Français pour la culture chinoise et vice versa », a indiqué M. Frassa lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn.

En même temps, le sénateur explique qu’il a aperçu la curiosité croissante des Chinois pour la culture française sur tous les aspects, notamment pour la culture traditionnelle comme le vin et la gastronomie. « Au-delà de la culture traditionnelle, l’art culinaire devient aujourd’hui un centre intérêt pour les Chinois. »

Quant à ses propositions pour le développement de la culture chinoise en France, M. Frassa a conseillé l’établissement d’une maison de la culture chinoise à Paris, « qui soit plus qu’un centre culturel qui existe déjà. » Plus précisément, il a proposé de construire une maison pour que la culture chinoise soit plus visiblement introduite en France à travers des expositions, concerts, etc.

Ayant entendu parler du succès du Français Julien Gaudfroy sur la télévision chinoise, il a d’abord déclaré sa fierté. « C’est toujours un motif de fierté en tant que Français de voir la réussite d’un compatriote à l’étranger. […] Je suis admiratif de son talent, de sa maîtrise parfaite de la langue chinoise », a-t-il dit à China.org.cn.

« Il est l’un des ‘ambassadeurs’ de la culture française à l’étranger. Et il est un meilleur exemple de réussite de l’intégration des Français en Chine aujourd’hui. Puisqu’il est une vedette en Chine, c’est beau pour nous de voir un Français avec cette popularité. Grâce à lui et son parcours en Chine, les Chinois s’intéressent à la France. »

Les deux pandas géants sont arrivés en France

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Les deux pandas géants prêtés par la Chine pour dix ans au zoo français de Beauval, Yuan Zi (“rondouillard” en chinois) et Huan Huan (“joyeuse”), ont été accueillis comme des vedettes dimanche 15 janvier à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

Le “Panda Express”, un Boeing 777 spécialement affrété par la société Fedex, lui-même décoré d’un grand portrait de panda, s’est posé sur le tarmac juste avant 11h. Les deux pandas ont été accueillis par des officiels français, dont l’ambassadeur chinois en France et le ministre de la Ville Maurice Leroy ainsi que plus d’une centaine de journalistes. Le couple de pandas âgés de 3 ans, est arrivé après 8 833 km de vol, et dix heures et quart de voyage.

Ils ont ensuite pris la direction du ZooParc de Beauval dans le Loir-et-Cher dans des camions à leur effigie. Les animaux pourront y intégrer les enclos intérieurs climatisés et leurs enclos extérieurs aménagés avec des plantes venues de Chine, vidéosurveillance et bambous à volonté, le tout sous l’œil de deux vétérinaires chinois qui resteront sur place pour assurer leur adaptation.

Les deux pandas sont les premiers accueillis en France depuis la mort de Yen Yen en 2000 au zoo de Vincennes. Le public devra de son côté attendre le 11 février pour admirer Yuan Zi et Huan Huan.

La France occupe la moitié des marqués préférées des riches chinois comme cadeaux

Ajouté au 16/01/2012 par SHI Lei

Récemment, l’Institut Hurun a publié un rapport de l’intérêt des riches chinois pour les marques, dans lequel Hurun a dévoilé le palmarès des marques préférés des riches pour faire des cadeaux. En plus, Hurun a lancé pour la première fois la liste des 10 marques de luxe les plus précieuses du monde en 2012. Selon le rapport, la marque chinoise d’alcool Maotai se classe 5e comme cadeau parmi les riches. Elle est en même temps la 4e marque de luxe la plus précieuse du monde, avec une valeur de 12 milliards de dollars.

Louis Vuitton, Cartier et Hermès se classent comme les trois marques préférées des riches chinois. Parmi les dix marques les plus prisées pour faire des cadeaux, 5 sont françaises. Quant aux marques chinoises, seule Maotai est entrée sur la liste.

Les méthodes employées par les riches pour recevoir des informations sont principalement la télévision (29%), les journaux (23%), l’internet (21%) et les revues (14%).

 Happy Chinese New Year  va lever son rideau en France

Ajouté au 13/01/2012 par SHI Lei

A l’approche du Nouvel An du Dragon de Chine, un concert sera donné par un orchestre du Conservatoire central de Musique de Chine à l’Ambassade de Chine en France. D’autres villes d’Ile-de-France et Caen l’accueillireront à la suite du concert à Paris, et cela juqu’au 20 janvier.

« Happy Chinese New Year » est une activité à thème organisée par le Ministère de la Culture de Chine depuis 10 ans. C’est la sixième année que l’Ambassade de Chine en France organise cette activité, avec entre autres le thème « Musique nationale ». Depuis 2007 ans, avec le soutien du Ministère de la Culture de Chine, des concerts de musique nationale ont été offerts au public chinois et français.

« Précédent Suivant »