Air France ouvre une nouvelle liaison régulière entre Paris et Wuhan

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Le transporteur français Air France a ouvert mercredi une nouvelle liaison régulière entre Paris et Wuhan, une ville située dans le centre de la Chine.

La nouvelle liaison, assurée à raison de trois vols par semaine, est exploitée en Boeing 777-200ER équipés de 309 sièges, a précisé Air France dans un communiqué.

Wuhan est la 9e destination d’Air France en Chine, après Guangzhou (Canton), Chengdu, Hangzhou, Hong Kong, Beijing (Pékin), Shanghai, Taibei (Taipei) et Xiamen.

“Air France a été la première compagnie européenne à desservir la Chine continentale il y a 45 ans. En ouvrant les premiers vols directs entre Wuhan et l’Europe, la compagnie entend consolider sa place de leader européen sur ces liaisons et contribuer à l’essor économique de cette région”, a déclaré Alexandre de Juniac, PDG d’Air France, cité par le communiqué.

Avec une population de 9 millions d’habitants, la ville de Wuhan est un important centre commercial, financier et industriel en Chine. Y sont implantées plus de 80 entreprises françaises, notamment le constructeur automobile PSA Peugeot Citroën. Les échanges entre la ville chinoise et le continent européen sont fréquents.

“La position centrale de Wuhan et son fort dynamisme économique nous permettent d’être confiants quant au développement de cette nouvelle liaison”, a indiqué pour sa part Marnix Fruitema, directeur général d’Air France-KLM pour l’Asie-Pacifique.

A ce jour, Air France et KLM exploitent 92 vols hebdomadaires reliant leurs hubs de Paris-Charles de Gaulle et Amsterdam-Schiphol à 9 destinations en Chine. Avec ses partenaires China Southern et China Eastern, Air France-KLM propose jusqu’à 135 fréquences à destination de la Chine. En 2012, le groupe franco-néerlandais entendent transporter 2 millions de clients sur leurs lignes à destination des villes chinoises.

 

Chine : ouverture d’une ligne aérienne directe entre Wuhan et Paris à l’occasion de la "Semaine française"

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Air France-KLM a annoncé jeudi être devenue, grâce à l’ouverture d’une ligne aérienne entre Paris et Wuhan, la première compagnie aérienne à relier le centre de la Chine et l’Europe.

Un Boeing 777-200 ER d’Air France-KLM assurera la liaison entre ces deux villes trois fois par semaine. Un vol aller dure environ 11 heures et demie, ce qui rapproche l’Europe du centre de la Chine, a indiqué Peng Jun, un responsable du Comité municipal du transport.

Fin 2011, Wuhan comptait 11 lignes aériennes vers l’étranger. La ville bénéficiera d’au moins huit autres lignes aériennes internationales cette année, dont une vers les États-Unis, a fait savoir M. Peng et d’autres responsables.

Le nombre de destinations internationales au départ de Wuhan s’élèvera à 40 d’ici 2030, faisant de la ville la 4e plaque tournante du transport aérien du pays après Beijing, Shanghai et Guangzhou, ont-ils ajouté.

L’ouverture de la ligne aérienne jeudi est l’un des événements marquant la “Semaine française” organisée à Wuhan entre les 12 et 18 avril pour promouvoir la coopération dans les domaines du commerce, de l’éducation, de la science et de la technologie. Wuhan est le premier choix des investisseurs français en Chine.

Se dérouleront également à cette occasion l’ouverture d’un centre de sciences biologiques, un symposium sur le transport, un atelier sur la génétique, un concours de chansons françaises, la promotion du vin français, et des festivals gastronomique et artistique.

Le frère de Jean-Pierre Raffarin fait la promotion du vin en Chine

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Les 1er et 2 avril, Gérard Raffarin, frère de l’ancien Premier-ministre français Jean-Pierre Raffarin, est venu faire la promotion du vin dans la province chinoise du Jiangxi, accompagné par Wang Nian, vice-président permanent de l’ESFFC (Echange du Savoir-Faire Franco-Chinois).

M. Raffarin a eu une très bonne impression du Jiangxi, où les habitants sont acceuillants et a par ailleurs révélé que pas mal de Français imitaient maintenant les Chinois pour porter un toast avec le vin.

Gérard Raffarin, âgé de 71 ans, est conseiller du commerce extérieur du gouvernement français. Il a trois frères et sœurs et est le deuxième enfant de sa famille, l’ancien Premier-ministre étant lui le plus jeune des quatre enfants.

Le Français, qui a déjà effectué plusieurs visites en Chine, se rendait pour la première fois dans la région du Jiangxi. Pendant son séjour dans la ville de Yingtan, Il a visité une cave à vin en rénovation et la montagne de Longhu. Selon lui, au cours de son voyage, les villes traversées sont sympathiques et dynamiques et les habitants y sont très heureux. M.Raffarin a par ailleurs proposé une combinaison entre la culture du vin français, la gastronomie et les produits touristiques de Yingtan.

 

La semaine de la France présente la gastronomie française à Wuhan

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Dans le cadre de la semaine de la France à Wuhan (dans la province du Hubei), la fête de la gastronomie a introduit la cuisine française au public chinois.

La semaine de la France, conjointement organisée par le gouvernement provincial du Hubei et l’Ambassade de France en Chine, présente 27 événements dans les domaines du commerce, de l’éducation, de la culture et de la technologie.

En marge de la semaine de la France, le festival Croisements a lancé plus de 130 événements depuis le 11 avril à travers la Chine, notamment à Wuhan. Le 15 avril, 22 candidats se disputeront le titre de « Star du français » lors de la finale du concours des chansons françaises.

À cette occasion, une série d’activités culturelles telles que la commémoration du 300e anniversaire de Jean-Jacques Rousseau, la promotion du vin bordelais et la tournée du quatuor de Bordeaux sera organisée à Wuhan.

Air France en Chine

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Air France déjà présent en Chine, compte mettre les bouchés doubles sur le marché chinois et a pour objectif de doubler son chiffre d’affaires d’ici six ans. 

Air France Sa stratégie en Chine
Le groupe français est dans une situation financière inquiétante, Air France prospère en Chine mais sa situation en France est désastreuse. La Chine est un pays très important pour la compagnie aérienne comme pour beaucoup d’entreprises dans ce secteur. L’accroissement des revenues des chinois, et leur ouverture à l’international ont donné une croissance trois fois plus rapide dans ce secteur que dans le reste du monde.

Alexandre Juniac, le nouveau PDG de la compagnie a donc décidé de multiplié les projets en Chine.

La croissance en Chine se situe pour Air France entre 19% et 22% par an, depuis 2008. Et le marché chinois représente 5% de leur chiffre d’affaires. Le transporteur prévoit de passer à 10% dans les cinq ou six ans à venir.

Air France fait partie du groupe Leader européen du transport aérien , alias le groupe Air France-KLM qui relie déjà 7 villes chinoises à Paris ou Amsterdam. Air France dessert Pékin, Shanghai, Canton et Hong-kong.

En avril, une ligne ouvrira entre Paris et Wuhan, au centre du pays. Dans un futur proche la compagnie envisage de desservir des villes secondaires, comme Dalian, Xian, Kunming, Qingdao ou Changsha, qui comptent plusieurs millions d’habitants.

Air France espère avoir le soutien des correspondances offertes par ses partenaires au sein de l’alliance aérienne SkyTeam (China Southern, China Airlines et China Eastern) et espère faire voler un A-380 vers Shanghai en 2012.

 

Cette danseuse étoile chinoise va représenter l’image d’Air France en Chine. Elle a été Primée à Paris en 1994, puis elle a dansé sur de nombreuses scènes mondiales. Prochainement on pourra la voir dans les films publicitaires d’Air France ou lors lors des events. La danseuse chinoise a affirmé que « les valeurs d’exigence, d’élégance et d’excellence de la danse correspondent aux valeurs d’Air France ».
Le choix d’une égérie chinoise souligne l’importance stratégique de la Chine pour Air France.

 

Les campagnes d’affichage étaient en Français et plutôt destinées à toucher le segment haut de gamme pour promouvoir sa business & 1ère Classe

 

 

Dans le secteur du transport de passager c’est en ligne qu’il faut être présent et la société avec son site Internet et ses webbanners a su faire la part des choses.

Le site Web est bien référencé sur des mots clef stratégiques en chinois, même si les URL sont à ralonge.

 

Le Compte Weibo de Air France

Le compte Weibo de AirFrance est un modèle de réussite pour moi. Gérer par une équipe de chinois, ils publient des informations sur la France, traduisent des citations en  français ou encore communiquent sur le tourisme en France. Ils captent ainsi tous les chinois qui partent en France en étude ou en voyage. Le positionnement est parfait.

la publication est régulière et arrive à capter des réels retweets et des commentaires. L’interactivité du compte est très bien faite, avec les autres comptes leader et avec les fans d’Air France.

 
Résultat: plus de 30 000 fans (vrai fans) pour un compte qui a été créé le 14 juillet 2011.

François Hollande porte son attention sur la relation sino-française

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Le 9 avril, la campagne électorale a officiellement débuté pour l’élection présidentielle française de 2012. Selon un sondage, François Hollande obtient plus de 47% des intentions de vote. Récemment, il s’est exprimé pour la première fois sur la relation sino-française dans une interview de M. Cai Situ.

M. Hollande pense qu’il faut reprendre la relation, parce que la relation entre les deux pays n’est pas excellente. Il y a eu beaucoup d’incompréhension et de contradiction. Mais en même temps, la Chine et la France ont des intérêts communs, donc « on a quelques discussions sur le commerce, sur la monnaie et sur les échanges extérieurs, etc. ».

Selon Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste, il faut maintenir les relations entre les deux pays et développer les coopérations et les échanges commerciaux sur des principes clairs. « François Hollande n’a pas deux politiques en une journée. On engagera des discussions franches avec nos partenaires chinois ».

Le maire de Poissy M. Frédérik Bernard a également exprimé son optimisme sur la relation sino-française. Il a indiqué que « la relation entre la Chine et la France est nécessaire. Au delà des critiques, il faut connaître le développement et la qualité de la vie en Chine ».

A propos de ces perspectives sur la relation sino-française, Qu Xing, directeur de l’Institut des recherches sur les affaires internationales, a souligné que quel que soit le vainqueur de l’élection, il ne négligera pas la relation sino-française en raison de son développement actuel.

« Avec l’élévation de la Chine sur la scène internationale, aucun parti n’évitera les échanges avec la Chine. Une mauvaise relation avec la Chine ne correspond pas aux intérêts politiques de la France. Donc, pour ces candidats, surtout les nouveaux, il faut renforcer sa compréhension de la Chine », déclaré M. Qu Xing.

A cause de la dépression économique et de l’augmentation du taux de chômage, le public français veut un président qui peut changer la situation actuelle. D’un côté, les politiques sur la vie quotidienne et sur l’emploi de François Hollande obtiennent les soutiens des électeurs, et de l’autre côté, Nicolas Sarkozy, qui était ministre français de l’Économie, est également capable de battre ses adversaires.

« Malgré le sondage favorable envers M. Hollande, cela ne reflète pas l’essence de l’élection. Personnellement, je pense que M. Sarkozy pourrait finalement être réélu », a estimé M. Qu.

9ème panorama du cinéma français à Chengdu

Ajouté au 13/04/2012 par SHI Lei

Du 16 au 29 avril dans le cadre du Festival Croisements, plusieurs films et programmes de courts-métrages français récents seront présentés au cinéma Stellar de Chengdu
Le Panorama sera aussi l’occasion de découvrir de nombreux courts-métrages, dont celui d’un des premiers magiciens du cinéma français : Le Voyage dans la lune, de George Méliès, récemment restauré en version colorisée.

 Tous les films sont en version originale sous-titrée en chinois.

Programme Date Titre et durée Horaire
16 avril Le voyage dans la lune George Méliès Court métrage (16 min) 18h10
 Mon pire cauchemar Anne Fontaine Film (1h43) 20h40
17 avril Des vents contraires Jalil Lespert Film (1h31) 18h40
 Un heureux évènement Rémi Bezançon Film (1h47) 20h25
18 avril Programme de courts métrages I (1h34) 18h40
 Programme de courts métrages II (1h39) 20h25
19 avril Programme de courts métrages II (1h39) 18h40
 Programme de courts métrages I (1h34) 20h25
20 avril Ici-bas Jean-Pierre Denis Film (1h40) 18h40
21 avril L’art d’aimer Emmanuel Mouret Film (1h25) 11h20
 De bon matin Jean-Marc Moutout Film (1h31) 18h10
22 avril La guerre est déclarée Valérie Donzelli Film (1h40) 11h20
 Les hommes libres Ismaël Ferroukhi Film (1h39) 18h10
23 avril Des vents contraires Jalil Lespert Film (1h31) 18h40
24 avril De bon matin Jean-Marc Moutout Film (1h31) 18h40
25 avril La guerre est déclarée Valérie Donzelli Film (1h40) 18h40
26 avril L’art d’aimer Emmanuel Mouret Film (1h25) 18h40
27 avril Les hommes libres Ismaël Ferroukhi Film (1h39) 
28 avril Un heureux évènement Rémi Bezançon Film (1h47) 11h20
 Ici-bas Jean-Pierre Denis Film (1h40) 18h10
29 avril Mon pire cauchemar Anne Fontaine Film (1h43) 11h20
 La fée Fiona Gordon, Bruno Romy Film (1h33) 18h10

Lieu : Cinéma Stellar ?????? Adresse : 68, Zongfu Lu ???68? Tél (pour réserver les places) : 028-86679268 / 86679204

La longue histoire de la France à Wuhan, centre du centre de la Chine

Ajouté au 05/04/2012 par SHI Lei

A quelques jours de l’ouverture d’une ligne directe entre Wuhan et Paris, notre partenaire Trait d’Union a rencontré le Consul Général de cette capitale chinoise des investissements français, Serge Lavroff.

 
Avec 3 500 ans d’histoire, Wuhan est l’une des plus anciennes villes de Chine. Capitale de la province du Hubei et métropole de 8,5 millions d’habitants, elle regroupe les trois cités de Hankou, Wuchang et Hanyang, réparties de part et d’autre du Yangtze. La France qui a été le premier pays a y ouvrir un Consulat Général en 1998 y occupe une place privilégiée.

Quatrième Consul Général en poste depuis cette création, Serge Lavroff a souhaité partager sa passion pour la capitale du Hubei avec les lecteurs de Trait d’Union, disponible depuis peu à Wuhan, et d’Aujourd’hui la Chine.

Trait d’Union : Quel est l’historique de la présence française à Wuhan ?
 
Serge Lavroff :  La France à Wuhan c’est une longue histoire ! Nous avons établi des liens avec cette ville il y a déjà plus d’une trentaine d’années en commençant par une coopération universitaire. Les mathématiques et le Français puis toutes les disciplines, notamment la médecine. Notre coopération dans ce domaine est très active, les étudiants chinois sont accueillis à la Faculté de Médecine de Nancy et reviennent diplômés. C’est une formation bilingue. L’hôpital de Zhong Nan est le fleuron de notre coopération, son vice-président est un médecin Français d’origine Chinoise et pour l’anecdote, la signalétique au sein de l’établissement est en chinois et en français uniquement !

Il y a une vingtaine d’années, la présence économique française a débuté avec l’installation de PSA qui a été le précurseur : pour pouvoir produire ses automobiles en Chine le constructeur Français devait trouver un partenaire suffisamment solide. Il a opté pour Dongfeng second constructeur national basé à Wuhan. De façon naturelle PSA s’est installé à Wuhan ce qui  a donné naissance au développement d’une nouvelle vague de la présence française cette fois ci dans le domaine économique. Tous les équipementiers de l’automobile sont d’abord arrivés aujourd’hui ils sont plus d’une trentaine dont Valéo, Hutchinson. Au fil des années la présence économique française a continué à se diversifier avec une palette complète d’entreprises, notamment dans le domaine énergétique avec Alstom, Areva, Total où celui de l’industrie ferroviaire avec Delachaux.
 
Une présence fortement industrielle ?
 
En effet, c’est une présence fortement capitalistique, il y a très peu de bureaux de représentation ou de liaison. Il s’agit d’implantations lourdes dans le domaine industriel et l’année 2012 s’annonce exceptionnelle avec l’arrivée prochaine de Schneider, Suez Environnement, Eurocoptère, Kéolys et bien entendu Air France qui ouvrira sa liaison directe avec Paris le 12 avril prochain à raison de trois vols par semaine. Wuhan est la ville comptant le plus d’entreprises françaises installées (90) et représente entre le quart et le tiers des investissements français réalisés en Chine.
 

 

Serge Lavroff, Consul Général de Wuhan…

 
L’impact de cette première liaison aérienne intercontinentale pourrait- il être comparé à celui de l’arrivée du chemin de fer dans les provinces françaises au XIXème siècle ?
 
C’est un peu ça ! C’est une consécration pour Wuhan qui attendait une liaison de ce type depuis de nombreuses années. C’est en même temps la première étape d’une ouverture à l’international. Wuhan est à quasi équidistance des points cardinaux de l’espace économique chinois : Pékin au nord, Shanghai à l’est, Canton au sud et Chengdu à l’ouest. La ville a de grandes ambitions  avec le Grand Wuhan qui consistera d’ici à 2020 à réunir huit villes satellites autour d’elle.

La population globale passera de 12 millions d’habitants à 30 millions ce qui en fera  la ville la plus peuplée de Chine. Les projets de développement en infrastructures et en transport de ce grand Wuhan sont gigantesques : mise en service d’une ligne de métro par an dans les années à venir, construction d’une ligne de 400 kilomètres pour train de banlieue à grande vitesse sans équivalent dans le monde, extension de l’aéroport … Wuhan va se positionner comme le centre du centre de la Chine
 
Quelle est l’importance de la communauté française  à Wuhan ?
 
Nous comptons à peu près 1000 ressortissants dont 750 inscrits au Consulat Général. Sociologiquement ce sont généralement des expatriés relativement jeunes qui viennent en famille, en âge d’avoir des hautes responsabilités pour diriger des entreprises françaises soit multinationales soit PME de taille substantielle. Il y a dix ans 80% de nos immatriculés travaillaient pour PSA, aujourd’hui la proportion n’est plus que de 40%. Personne ne vient par hasard à Wuhan, les aventuriers sont assez rares mais ils viendront certainement un jour avec le vol direct !!!
 
Ces expatriés qui arrivent en famille disposent-ils d’un établissement scolaire ?
 
La deuxième école française internationale de Wuhan a ouvert ses portes en 2008 avec des petites classes. Elle va se re-localiser à partir de la rentrée de septembre 2012 dans des locaux flambants neufs d’une capacité de 300 élèves, qui sont construits par la municipalité et mis à notre disposition pour faciliter la vie de la communauté française. Nos partenaires Wuhanais ont bien compris que l’un des critères d’installation d’entreprises françaises dans un pays comme la Chine était la scolarisation et ils ont fait le maximum pour nous aider. Ceci est d’autant plus important que l’école PSA qui était jusqu’à la rentrée 2011 ouverte à l’ensemble des familles françaises, ne l’est plus car ses effectifs sont saturés.
 
Les autres communautés étrangères sont elles aussi bien traitées  par les autorités locales?
 
Nous sommes mieux traités que les autres car nous sommes plus présents et depuis plus longtemps que les autres. De 1998 à 2008, le Consulat Général de France était la seule représentation étrangère à Wuhan, la seule fenêtre sur l’international ! L’ancienneté de notre présence et nos effectifs font que nous sommes de loin le consulat le plus important. 
 
Quels sont les effectifs du Consulat Général de France à Wuhan ?
 
Notre équipe est composée de dix- sept personnes,  ce qui, par rapport au développement très rapide des relations entre la France et Wuhan n’est aujourd’hui plus suffisant pour saisir les opportunités qui vont se présenter et les accompagner convenablement. Nous sommes parfaitement conscients de la situation budgétaire difficile mais nous espérons malgré tout être entendus…

 

France Télévision a un nouveau partenaire : la télévision d’Etat chinoise

Ajouté au 05/04/2012 par SHI Lei

CANNES – France Télévisions a signé mardi un protocole d’accord avec la télévision publique chinoise, la CCTV, portant notamment sur le documentaire, avec pour objectif de fournir des programmes à la nouvelle chaîne documentaire de la CCTV, a annoncé le groupe audiovisuel français à Cannes.

“Je suis particulièrement heureux que la vieille et solide amitié et coopération qui lie France Télévisions (à) la CCTV depuis tant d’années se matérialise dans ce genre de programmes, les documentaires, chers à notre maison”, a indiqué le président de France Télévisions, Rémy Pflimlin, lors d’un point de presse en marge du MIPTV, le salon international de l’audiovisuel à Cannes, en présence de Luo Ming, vice-président de la CCTV.

Outre la fourniture de programmes pour la chaîne documentaire CCTV 9, l’accord permettra “d’explorer d’autres axes possibles de coopération” entre les deux groupes audiovisuels, notamment en matière de coproduction, de mise en commun de savoir faire, de compétences et d’expertises, a-t-il ajouté.

Plusieurs projets sont déjà nés de la coopération entre les équipes de France Télévisions et de la CCTV, dont le magazine hebdomadaire “Sinosphère” sur France Ô, produit notamment à partir d’images acquises auprès de la CCTV, a rappelé France Télévisions.

A l’occasion du Nouvel An chinois cette année, France Ô a également engagé un partenariat avec la CCTV, avec la diffusion de son direct des festivités à Shanghaï sur franceo.fr.

Le protocole d’accord “s’inscrit dans la volonté du groupe France Télévisions de se rapprocher d’un certain nombre de partenaires diffuseurs publics” étrangers, à travers des achats et ventes mutuelles de programmes ou la facilitation de coproductions, a souligné le groupe dans un communiqué.

“A l’heure où les paysages audiovisuels publics du monde entier évoluent de plus en plus vite, il est plus que jamais primordial de s’unir afin de développer des stratégies communes afin de maintenir des services publics de premier plan”, a-t-il ajouté.

 

Chine : Chengdu lance des vols de fret directs vers la France

Ajouté au 05/04/2012 par SHI Lei

Des vols de fret directs ont été lancés mardi entre la France et Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest). Il s’agit de la première ligne aérienne de fret entre une province chinoise de l’ouest et la France.

Trois vols opéreront désormais chaque semaine entre l’Aéroport international Shuangliu de Chengdu et l’Aéroport Paris Vatry, dans la Marne. Ce service aérien devrait faciliter l’entrée de vins et produits de luxe français sur le marché en plein essor de l’ouest de la Chine, a indiqué Wang Shijie, responsable du bureau de représentation en Chine de l’aéroport français.

Les vols entre les deux aéroports dureront neuf heures dans les deux sens, accélérant également le temps nécessaire au transport vers l’Europe des produits électroniques fabriqués à Chengdu, ont indiqué des responsables locaux.

Chengdu est en train de créer une plate-forme régionale de transport aérien pour profiter de la délocalisation vers l’ouest des industries basées auparavant dans les régions côtières, où le coût de la main-d’oeuvre et des terrains a augmenté ces dernières années.

La ville s’efforce de lancer des lignes aériennes directes pour le fret et le transport de passagers vers davantage de pays, notamment les Etats-Unis et l’Australie, ajoutent les responsables locaux.

« Précédent Suivant »