Le ministre du Commerce appelle à un environnement impartial pour les investissements chinois

Ajouté au 04/05/2012 par SHI Lei

Le ministre chinois du Commerce Chen Deming a appelé jeudi les Etats-Unis à fournir un environnement d’investissement impartial et juste aux entreprises chinoises.

Lors d’une conférence de presse tenue en marge du 4e cycle du Dialogue économique et stratégique sino-américain, M. Chen a appelé les Etats-Unis à ne pas dresser de barrières aux investissements chinois sous prétexte de sécurité.

A propos de l’environnement de l’investissement en Chine, le ministre a déclaré noter que certains hommes d’affaires américains avaient encore des inquiétudes à l’égard des investissements en Chine.

“D’un côté, ils se soucient d’un éventuel atterrissage brutal de l’économie chinoise. D’un autre côté, leurs inquiétudes résultent surtout d’une exagération des médias et des hommes politiques”, a estimé M. Chen, s’engageant à poursuivre l’amélioration de l’environnement des investissements en Chine.

Il a par ailleurs ajouté que certaines entreprises américaines avaient mal interprété le climat des investissements en Chine.

“La Chine s’est engagée à ne pas faire du transfert de technologies une condition requise pour l’approbation des investissements étrangers. Nous espérons que les sociétés américaines ne considéreront pas la demande de transfert technologique durant les négociations commerciales comme des transferts forcés requis par le gouvernement”, a indiqué M. Chen.

Le ministre espère que la Chine et les Etats-Unis organiseront le 7e cycle de négociations techniques sur un accord transversal en matière de protection des investissements.

 

Un chantier naval chinois construira le Titanic II

Ajouté au 04/05/2012 par SHI Lei

Un chantier naval exploité par Sinotrans & CSC Holdings Co., Ltd, a signé un mémorandum d’entente avec le milliardaire australien Clive Palmer pour construire une réplique du Titanic, a confirmé mercredi le chantier naval.

“L’accord pour la construction du Titanic II a été signé le 20 avril, mais les détails concernant le budget et la conception du projet n’ont pas encore été arrêtés. Le contrat de construction n’est pas encore signé non plus”, a indiqué Li Wenbao, un responsable du chantier naval Jinling.

Cette nouvelle a été d’abord annoncée lundi par M. Palmer. Selon les médias, le voyage inaugural du navire est prévu pour fin 2016 entre Southampton et New York.

Le chantier naval Jinling, une entreprise d’Etat, situé à Nanjing dans la province du Jiangsu, compte environ 3 000 employés et a construit des bateaux pour des clients américains, canadiens, britanniques, allemands, japonais et singapouriens.

 

Chine : le rendement des investissements étrangers en hausse

Ajouté au 02/05/2012 par SHI Lei

L’Administration nationale des changes (ANC) de Chine a annoncé dimanche que le rendement des investissements étrangers en Chine a bondi de 32% en taux annuel depuis 2004 pour atteindre 128 milliards de dollars l’année dernière.

Guan Tao, chef du département de la balance des paiements de l’ANC, a indiqué que l’administration promouvait la convertibilité du yuan (monnaie chinoise), dans le cadre du compte de capital, d’une manière prudente et ordonnée, de même qu’elle encourageait les institutions ainsi que les individus à investir à l’étranger.

 

Les relations UE-Chine caractérisées par une tendance "positive et dynamique" (ambassadeur de l’UE)

Ajouté au 02/05/2012 par SHI Lei

Les relations actuelles entre l’Union européenne (UE) et la Chine sont caractérisées par une tendance “très positive et dynamique”, a déclaré l’ambassadeur de l’UE en Chine, Markus Ederer, avant la prochaine visite en Europe du vice-Premier ministre chinois Li Keqiang.
Li Keqiang devrait arriver mardi en Belgique après ses visites officielles en Russie et en?Hongrie. En Belgique, le vice-Premier ministre se rendra au siège de l’UE et rencontrera le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

Lors d’une interview accordée à l’agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle), M. Ederer a souligné les interactions de haut niveau entre la Chine et l’UE, citant le 14e sommet Chine-UE qui s’est tenu à Beijing au début de l’année, et une série de visites mutuelles organisées ces derniers mois.

“Entre janvier et juillet, nous avons chaque mois un commissaire qui se rend en visite en Chine”, a indiqué l’ambassadeur.

Bien que l’UE et la Chine puissent avoir parfois des différends sur les marchés compétitifs, elles sont davantage partenaires que rivales, a fait remarquer M. Ederer.

“Nous voyons une interdépendance croissante entre l’UE et la Chine”, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’il est dans les intérêts des deux parties de jouer un rôle positif dans le développement intérieur de l’une et de l’autre.

L’UE est le plus grand partenaire commercial de la Chine et son plus grand marché d’exportation, tandis que la Chine n’est pas loin d’être le plus grand partenaire de l’UE. Le volume du commerce bilatéral a atteint 567 milliards de dollars en 2011.

L’UE et la Chine sont hautement complémentaires, a estimé M. Ederer, ajoutant que l’UE pouvait aider la Chine dans la mise en oeuvre de son douzième plan quinquennal (2011-2015) et la réalisation d’un développement économique durable allié à davantage d’intégration sociale.

“La crise de la dette a fait mieux comprendre aux deux parties à quel point elles étaient interdépendantes”, a fait observer l’ambassadeur, ajoutant qu’avec les mesures vigoureuses qu’elle a prises, l’Europe survivrait à la crise,”bien que ce soit encore difficile de préciser quand”.

Apple multiplie par 4 son revenu en Chine

Ajouté au 28/04/2012 par SHI Lei

Le quadruplement du chiffre d’affaires d’Apple Inc en Chine au premier trimestre a contribué à environ 20 % du revenu total de la société n °1 de la technologie dans le monde.

Son chiffre d’affaires en Chine a atteint 7,9 milliards de dollars en raison de l’explosion des ventes de l’iPhone, de l’iPad et des ordinateurs Mac sur le plus grand marché mondial de la téléphonie, a déclaré l’entreprise hier.

Les ventes de l’iPhone étaient cinq fois supérieures à leur niveau de l’an dernier après le lancement de l’iPhone 4S dans la partie continentale de Chine en janvier, tandis que l’addition de China Telecom en tant que partenaire officiel de l’iPhone en mars a également poussé les ventes. Le premier partenaire de l’iPhone dans le pays était China Unicom.

« Apple est en pleine croissance dans la partie continentale de Chine grâce aux ventes d’iPhones », a déclaré Wang Ying, un analyste d’Analysys International à Beijing.

Le directeur financier d’Apple Peter Oppenheimer a déclaré lors d’une conférence téléphonique que l’entreprise a continué à voir un énorme élan sur le marché chinois.

Les ventes mondiales de l’iPhone ont grimpé de 88 % au cours du trimestre, tandis que les ventes globales de smartphones ont progressé de 42 % sur la même période, affirme l’institut de recherche IDC.

À la fin de l’année dernière, la part d’Apple dans le marché des smartphones de la partie continentale de Chine était de 5,7 %, toujours derrière Samsung qui détenait 22 % et Nokia avec 15,3 %, indique Analysys.

Au niveau mondial, les revenus d’Apple pour le trimestre s’élevaient à 39,2 milliards de dollars, soit une hausse annuelle de 59 %.

Les médias ont récemment rapporté qu’Apple pourrait lancer son nouvel iPad le mois prochain dans la partie continentale de Chine.

La Chine réévalue la valeur en douane des marchandises à l’importation

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

L’Administration générale des Douanes (AGD) a annoncé vendredi qu’elle avait réévalué la valeur en douane des marchandises entrant en Chine, imposant des droits plus élevés sur les produits de luxe et baissant les taxes sur les articles d’usage courant.

Tous les passagers entrants peuvent toutefois encore bénéficier d’une exemption de droits de douane sur les articles personnels d’une valeur inférieure à 5 000 yuans (environ 794 dollars), a indiqué un porte-parole de l’AGD.

Selon la politique tarifaire ajustée, la valeur en douane des Cordyceps sinensis (champignon chenille chinois) et des nids d’hirondelle comestibles, souvent utilisés pour préparer des mets raffinés dans la cuisine chinoise, sera doublée respectivement à 100 000 yuans et 30 000 yuans par kilogramme, avec des taux douaniers de 10%.

En outre, l’administration a également relevé la valeur en douane de 15 autres sortes d’articles, faisant état de la rapide croissance de leur prix ces dernières années.

Dans le même temps, l’AGD a décidé de réduire de 20% à 67% la valeur en douane de 30 types d’articles d’usage courant, dont les téléphones mobiles, les ordinateurs, les projecteurs et autres produits électroniques.

Mais l’AGD a indiqué que les iPads et les iPhones seraient imposés selon des normes distinctes, en raison des fluctuations extrêmes des prix entraînées par les produits rapportés de l’étranger en Chine.

L’Asie a des véritables politiques pour faire face aux défis économiques (FMI)

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

L’Asie est un point lumineux de la reprise mondiale, mais les décideurs de la région doivent utiliser la cabine d’action pour traiter de nouveaux défis qui pointent à l’horizon, a déclaré vendredi un responsable du Fonds monétaire international (FMI).
Les principaux indicateurs économiques pour l’Asie se sont améliorés, et la croissance s’accélère, soutenus par une croissance vigoureuse en Chine, a déclaré Anoop Singh, le directeur du Département Asie-Pacifique du FMI, lors d’une conférence de presse au cours des réunions de printemps du FMI et son agence soeur, la Banque mondiale qui débuteront?vendredi.

Les décideurs dans le pays émergents d’Asie ont besoin de relever les défis, y compris le surchauffage, la hausse des pressions inflationnistes et les rebonds des entrées de capitaux, et ils ont des instruments de politique et de l’espace pour faire face aux défis, a dit Singh.

La Chine a besoin de continuer à améliorer son modèle de croissance économique et de stimuler la consommation intérieure pour maintenir une forte croissance dans l’avenir, a-t-il souligné.

De plus en plus d’experts étrangers se ruent vers la Chine

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

Le 14 avril, la foire de recrutement 2012 des experts étrangers du delta du Yangtsé a eu lieu à Shanghai, où plus de 120 entreprises ont offert quelque 2 000 postes pour les experts étrangers. Les salaires proposés sont en général de 10 000 yuans ou plus, ce qui a attiré un grand nombre de talents étrangers du delta du Yangtsé. L’atmosphère était très animée.

Selon China News Service, les universités, les écoles, les centres de formation et les autres entreprises provenant de Shanghai et des provinces du Zhejiang, du Jiangsu et du Shanxi ont proposé quelque 2 000 postes pour les experts étrangers. A partir de 9h, les étrangers sont arrivés les uns après les autres. Un employé du personnel de réception a confié au journaliste : « J’accueille les gens depuis le début jusqu’à maintenant et je n’ai même pas eu le temps de boire quelque chose. »

Devant le bureau de recrutement de l’Université de Tongji, Chen Yili, professeur de l’institut des langes étrangères qui se charge du recrutement, a parlé sans interruption pendant plus d’une heure avec les différents postulants et a reçu environs 20 curriculum vitae. « Les postulants étrangers viennent de divers domaines et toutes les postes proposées ont été demandées, y compris les postes de professeur de lettres, en gestion économique, en politique et en relations internationales. Mais mieux vaut la qualité que la quantité. » a-t-il remarqué.

Tony est un Irlandais âgé de plus de 40 ans. A Shanghai, il travaille comme enseignant d’anglais pour enfants. Cette fois-ci, il est venu à la foire en souhaitant trouver un emploi de professeur à l’Université. « Ma femme et moi aimons la Chine et souhaitons avoir un emploi stable en Chine. »

Lors d’une interview accordée au journaliste, M.Huang Weimao, directeur adjoint du bureau des experts étrangers à Shanghai a révélé qu’à Shanghai, le nombre des experts étrangers a atteint actuellement 81 000, soit 1/6 du nombre total en Chine. La tendance évidente est que les talents de niveau supérieur sont de plus en plus nombreux et la plupart d’entre eux travaillent dans les organes de la culture, de l’enseignement, des médias ou pour des projets intellectuels et de haute technologie. « On espère que les experts étrangers qui veulent résider sur du long terme en Chine seront de plus en plus nombreux. »

« Des experts étrangers apportent leur contribution au développement, à la transformation et l’escalade de l’industrie. » a déclaré Xi Lingping, directeur adjoint du bureau des experts étrangers du Zhejiang. Après la transformation des produits, des matériels et des machines réalisées par les experts étrangers recrutés par une usine de fabrication de périssoires à Fuyang, 90% des périssoires des lauréats des JO ont été fabriqués par cette usine et a dans sa clientèle de nombreux clients européens et américains. Maintenant, le Zhejiang fait venir chaque année 25 000 experts étrangers. La province se rendra en mai en Allemagne, en France et en juin aux Etats-Unis et au Japon pour recruter des experts de haut niveau. »

Selon Huang Weimao, le personnel des experts étrangers est en général stable maintenant. Après l’éclatement de la crise financière en Europe, plus d’experts étrangers se sont rués vers la Chine. « Shanghai distribue le certificat des experts étrangers à partir de 2005. Environs 6 000 – 8 000 certificats ont été distribués chaque année et 2/3 d’entre eux sont des nouveaux. »

 

La prochaine visite de Wen Jiabao en Europe sera axée sur des problèmes économiques et commerciaux

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

Le Premier Ministre chinois Wen Jiabao effectuera fin avril des visites officielles en Islande, en Suède et en Pologne, assistera en Allemagne à la cérémonie d’ouverture du plus grand salon industriel mondial qui se tiendra à Hanovre et profitera de cette occasion pour participer aux activités organisées par les pays partenaires commerciaux de la Chine. Lors de ces visites qui dureront du 20 au 27 avril, Wen Jiabao procèdera à de vastes contacts avec des personnalités des milieux économique et industriel de l’Europe, prononcera des discours sur la politique d’ouverture appliquée par la Chine et formulera des propositions et des suggestions à propos du développement des relations bilatérales et de la coopération économique et commerciale entre la Chine et l’Europe.

China News rapporte que le 16 courant dans l’après-midi, les ministères chinois des Affaires étrangères et du Commerce ont tenu conjointement à Beijing une conférence de presse au cours de laquelle des détails ont été donnés sur lesdites visites. Le Vice Ministre du Commerce Jiang Yaoping a parlé des principales activités qui porteront sur des problèmes économiques et commerciaux.

Tout d’abord il a indiqué que l’Islande a été le premier parmi les pays de l’Europe occidentale à reconnaître le statut de l’économie du marché de la Chine et à engager avec celle-ci les négociations sur la zone de libre-échange. Il a insisté sur le fait que la crise financière internationale a effectivement agi sur la coopération commerciale bilatérale, mais que celle-ci connaît actuellement un redressement sensible. Durant sa visite en Islande, Wen Jiabao s’entretiendra avec le Premier Ministre islandais Mme Johanna Sigurdardottir et tous les deux, ils assisteront ensemble à la cérémonie de signature de plusieurs contrats gouvernementaux et commerciaux, dont celui concernant l’exploitation de la géothermie. Il est prévu que les dirigeants des deux pays échangeront leurs idées sur des sujets économiques et commerciaux d’intérêt commun, dont les pourparlers sino-islandais au sujet de la zone de libre-échange, la coopération dans le domaine de l’exploitation géothermique et les investissements d’entreprises chinoises en Islande.

Jiang Yaoping a poursuivi en disant que l’Allemagne est le plus grand partenaire commercial de la Chine en Europe et le cinquième dans le monde et qu’en plus, parmi les pays de l’Union européenne, elle est le pays le plus important pour la Chine quant à l’introduction de capitaux étrangers et de technologies avancées. Après l’éclatement de la crise financière fin 2008, les deux pays ont resserré et intensifier leurs liens économiques et commerciaux, ce qui fait que ceux-ci continuent à se placer aux premiers rangs de la coopération économique et commerciale entre la Chine et l’Union européenne (UE). L’année dernière, le volume du commerce bilatéral sino-allemand a atteint 169,15 milliards de dollars US, soit une augmentation de 18,9% et représentant 30% du volume commercial global entre la Chine et l’Union européenne. Lors de sa visite en Allemagne, Wen Jiabao participera à la cérémonie d’ouverture de la Foire industrielle de Hanovre ainsi qu’aux activités qui seront organisées à l’intention de la Chine en tant que pays partenaire de l’événement cette année. D’autre part, il est prévu que Wen Jiabao et son homologue allemand la Chancelière Angela Merkel effectueront ensemble une visite au siège de Volkswagen.

Abordant le sujet de la coopération sino-suédoise, Jiang Yaoping a dit que la Suède figure au sein de l’UE au huitième rang des plus grands partenaires commerciaux de la Chine, au neuvième rang des lieux de provenance de capitaux étrangers et au troisième rang des principaux lieux pour l’introduction de high-tech. Toutefois, parmi les pays de l’Europe septentrionale, la Suède est à la tête quant à la coopération commerciale avec la Chine. Les deux parties prévoient d’entamer des entretiens sectoriels dont celui du Ministre de l’Economie et du Commerce, ce qui leur permettra d’exposer leurs idées respectives sur des sujets d’intérêt commun, tels que la responsabilité sociale des entreprises, l’économie de l’énergie, la protection de l’environnement et la création de parcs écologiques, l’investissement mutuel, la protection du droit de propriété intellectuelle, …etc. A l’issue des discussions, les deux parties procéderont à la signature d’un mémorandum d’entente au sujet de l’établissement d’un groupe de travail chargé de l’économie de l’énergie et de la protection de l’environnement dans les domaines économiques et commerciaux, lequel groupe de travail relèvera de la Commission mixte économique et commerciale Chine — Suède.

Jiang Yaoping a indiqué que sur le plan économique, la Pologne est en fait le plus grand et le plus important des Pays de l’Europe centrale et orientale (PECO) et qu’au sein de l’UE, elle est le neuvième des plus grands partenaires commerciaux de la Chine, mais le plus grand et le plus important dans les PECO. Lors de sa visite en Pologne, le Premier Ministre chinois assistera à la cérémonie d’ouverture du Forum économique et commercial Chine — Europe centrale et orientale et prononcera une allocution en présence des représentants de seize PECO qui y participeront. Ces seize PECO constituent un important marché émergent de l’Europe et deviendra pour la Chine un important partenaire de la coopération commerciale en Europe, car ils disposent d’une valeur potentille énorme et considérable. Il est prévu que plus de huit cent personnalités du milieu économique et du milieu commercial se réuniront au Forum et parmi eux, quelques trois cent, qui représenteront des entreprises chinoises, participeront aux diverses activités qui seront organisées lors du forum. Il est certain que cette visite permettra de promouvoir, d’approfondir et de renforcer la coopération pragmatique entre la Chine et la Pologne ainsi qu’entre la Chine et les PECO dans les domaines économiques et commerciaux.

 

Les investisseurs étrangers restent à Chongqing

Ajouté au 23/04/2012 par SHI Lei

Plusieurs investisseurs étrangers majeurs ont exprimé leur volonté de continuer à investir à Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, estimant que le récent remaniement des responsables municipaux n’a pas affecté leur confiance dans le climat commercial.

Le plus gros vendeur mondial de PC Hewlett-Packard (HP) a signé un accord cette semaine pour la mise en place d’une nouvelle usine de fabrication d’imprimantes et d’équipement d’imagerie à Chongqing, qui devrait produire 30 millions d’imprimantes à jet d’encre chaque année.

La fabrication des produits HP sera complétée par son contrat avec le géant taïwanais de l’électronique Foxconn Technology Group, qui considère également Chongqing comme un emplacement stratégique pour ses activités commerciales dans la partie continentale de Chine.

Lors d’une réunion mercredi avec Zhang Dejiang, le vice-premier ministre chinois qui vient d’être nommé secrétaire du PCC de Chongqing, la PDG d’HP Meg Whitman a souligné que Chongqing est une ville clé pour l’entreprise en Chine.

HP, qui a est présent à Chongqing depuis 2005, va renforcer sa relation de travail avec la ville, accroître les investissements et promouvoir le développement harmonieux de la coopération industrielle en matière d’informatique en nuage, des systèmes de sécurité et de la masse de données d’analyse et de traitement, a expliqué Mme Whitman.

Zhang Dejiang a remplacé Bo Xilai au poste de secrétaire du PCC de la ville, après une décision prise par le Comité central du Parti communiste chinois le 15 mars.

M. Bo étant soupçonné d’être impliqué dans de graves violations disciplinaires, le Comité central du PCC a décidé le 10 avril de suspendre sa participation au Comité central et au Bureau politique. La Commission centrale du PCC pour le contrôle de la discipline est en charge du dossier d’enquête.

L’épouse de Bo, Bo-Gu Kailai, et Zhang Xiaojun, leur aide à domicile, ont été transférés aux autorités judiciaires sur soupçons d’homicide.

Néanmoins, les entreprises étrangères à Chongqing affirment que les affaires restent inchangées, même si les investisseurs étaient généralement sensibles à la stabilité et à l’environnement politique.

Changan Suzuki Automobile Co., Ltd, une joint-venture avec le constructeur automobile japonais à Chongqing, a élargi sa base de production récemment, avec un investissement initial de 2,3 milliards de yuans (277 millions d’euros), qui devrait créer 3 000 emplois.

Sa capacité de production annuelle va grimper à 500 000 véhicules en 2016 lorsque l’expansion sera terminée, a indiqué le gestionnaire Lei Ming, ajoutant que sa capacité de production actuelle de 250 000 est « presque saturée ».

Lei Ming a déclaré que les dirigeants étrangers de son entreprise sont optimistes quant à la croissance de l’entreprise à Chongqing.

Lorsqu’il a rencontré une délégation de Wharf (Holdings) Limited, une société siégeant à Hong Kong, à Chongqing le 28 mars, Zhang Dejiang a assuré que la ville améliorera ses politiques afin d’optimiser l’environnement d’investissement et accroître son niveau de services, de manière à créer des conditions plus favorables pour les entreprises étrangères qui souhaitent investir sur place.

Le 4 avril, tandis qu’il rencontrait une délégation de producteurs pétroliers, Saudi Basic Industries Corporation, M. Zhang a déclaré que le développement de Chongqing se trouve à un stade critique et que la ville doit s’ouvrir davantage au monde pour créer un climat d’investissement sain pour les entreprises étrangères.

« Précédent Suivant »