La relance de l’économie chinoise contribue à la reprise de l’économie globale

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

L’économie chinoise présente actuellement des signes de sortie de la crise financière globale. Selon les experts, la Chine pourrait se remettre plus vite de cette crise que d’autres pays, mais elle n’en profite aucunement, d’autant que sa croissance contribue surtout à la relance de l’économie globale.

La douane générale chinoise a constaté le 10 juin une croissance de l’importation et de l’exportation à hauteur de 57,5 % et 33,2 % respectivement, rien qu’au cours des cinq premiers mois de cette année, avec une baisse de 59,9 % de l’excédent commercial positif. Ceci démontre que la contribution de la Chine envers l’économie mondiale est plus importante que les profits qu’elle en tire, a indiqué Zhao Jinping, directeur adjoint du département des relations économiques étrangères du Centre du développement et de recherches du Conseil des affaires d’État

D’une part, les liens entre la Chine et les autres économies émergentes n’ont cessé de se renforcer, avec une croissance plus rapide de l’importation que de l’exportation chinoise due à une complémentarité relativement forte entre la Chine et ces pays. En même temps, la haute croissance de l’économie chinoise en plein coeur de la crise financière a contribué largement à la reprise de l’économie globale, a indiqué M. Zhao.

D’autre part, la croissance de l’économie chinoise a également beaucoup contribué à la croissance de l’exportation de nombreux pays développés depuis le deuxième semestre de l’année dernière.

De janvier à avril, l’exportation des États-Unis vers la Chine a augmenté de 42 %, tandis que la croissance n’a été que de 13 % dans l’autre sens. En même temps, l’exportation japonaise a également connu une forte croissance, en raison surtout des demandes venues de Chine.

Les experts estiment par ailleurs que les avoirs chinois constants en crédits publics de pays européens et des États-Unis constituent également une grande contribution à la reprise de l’économie mondiale.

Selon M. Zhao, l’acquisition par la Chine de crédits gouvernementaux de pays européens et des États unis en contrepartie de ses réserves en devises contribue à la stabilité du marché financier, à éviter l’aggravation de la crise financière, et à la croissance des investissements dans les pays concernés.

Les statiques du Département américain du Trésor ont révélé un total de 900,2 milliards d’USD pour les avoirs chinois en crédits publics américains à la fin du mois d’avril, et ont constaté que la Chine reste le plus grand pays créancier des États-Unis. « Malgré la crise financière, la Chine n’a pas diminué ses avoirs en obligations publiques américaines, ceci a beaucoup contribué à la stabilité et au rétablissement de la confiance du marché financier global. »

Une entreprise chinoise du secteur de l’énergie solaire brille lors de la Coupe du Monde

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Coupe du monde 2010 n’est plus seulement un évènement sportif. C’est aussi devenu une fête, un carnaval pour les habitants de neuf villes d’Afrique du Sud et pour les fans du monde entier.

A des milliers de kilomètres de distance, nous partageons les joies et les déceptions, bien que, cependant, une seule chose ait réellement quelque chose à voir avec la Chine.

Des milliers de fans chinois dans les stades d’Afrique du Sud, ou des millions devant leur télévision, ont peut-être vu la mention d’un sponsor chinois sur les panneaux de chaque stade de la Coupe du Monde.

Certes, la Chine ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde, mais pourtant le pays est présent en Afrique du Sud. Une ambitieuse société chinoise du secteur de l’énergie solaire, le premier sponsor de la Coupe du monde du pays, a son nom qui figure sur les publicités affichées dans tous les stades, et espère ainsi se faire connaître dans le monde entier.

Yingli Solar est en effet le premier sponsor chinois de la Coupe du monde depuis 80 ans qu’existe cet évènement, et son nom figure aujourd’hui à côté de celui de sociétés d’importance mondiale comme Adidas, Coca-Cola ou McDonald’s.

Le contrat de parrainage de Yingli Green Energy Co lui a permis d’afficher son logo Yingli Solar, en anglais et en chinois, sur les tableaux électroniques situés au bord des terrains, lors des 64 matches de la Coupe du Monde. Le slogan pour Yingli apparait à chaque fois pendant une durée de 30 secondes, pour une durée totale de huit minutes lors de chaque match. Et Yingli a également reçu l’autorisation d’exposer ses produits d’énergie solaire à proximité des stades.

Ce parrainage marque aussi la première fois que des caractères chinois apparaissent sur les sites de la Coupe du Monde. Il a fallu trois mois à Miao Liansheng, PDG du Groupe Yingli Co Ltd, rien que pour finaliser l’accord permettant l’affichage de caractères chinois sur les installations de la Coupe du Monde.

« La Coupe du monde arrive juste au bon moment pour nous, et c’est une excellente plateforme qui peut aider à faire mieux connaître notre marque sur chaque marché potentiel dans le monde entier », avec l’aide de la FIFA, dit M. Miao.

Les relations de Yingli avec la Coupe du monde ont commencé avec l’édition de 2006 en Allemagne, quand la société a fourni des produits d’énergie solaire pour le stade de Kaiserslautern. Et en 2007, Yingli China a fait son apparition sur les maillots du club espagnol d’Osasuna.

Et lors de la prochaine Coupe du monde au Brésil, les spectateurs verront à nouveau les quatres grands caractères chinois de Yingli China sur les stades.

« Notre partenariat est prévu pour deux Coupes du Monde. Mais j’aimerais aussi voir, sur le terrain, non seulement notre nom Yingli en chinois, mais aussi des joueurs chinois », a dit M. Miao.

Le Renminbi bat un nouveau record face au dollar américain

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La monnaie chinoise, ou le yuan (Renminbi, ou RMB), a atteint lundi 6,7890 pour un dollar, en battant un nouveau record face au dollar, selon des statistiques publiées par le système du taux de change de la Chine.

Le taux de parité central du yuan contre le dollar s’est élevé vendredi à 6,7896, le plus haut niveau depuis que la Chine a abandonné la fixation de sa monnaie par rapport au dollar en juillet 2005.

Une réforme du régime du taux de change du Renminbi taillée sur mesure pour la Chine

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Une nouvelle réforme du régime du taux de change du Renminbi pourra aider la Chine à travailler sur le long terme plus étroitement avec ses partenaires économiques, pour le bien de tous et pour davantage de développement, a dit samedi un haut responsable de la Banque Populaire de Chine.

 A présent, la Chine est en train de réformer le régime du taux de change du Renminbi et d’améliorer son système de taux de change flottant contrlé du Renminbi , a déclaré Zhang Tao.

La réforme du taux de change du renminbi rendra les exportateurs plus compétitifs (porte-parole)

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

L’accélération de la réforme du taux de change du renminbi (monnaie chinoise, également appelée yuan) est favorable au renforcement de la compétitivité des exportateurs chinois sur le marché international, a indiqué lundi 21 juin Yao Jian, porte-parole du ministère chinois du Commerce.

D’après celui-ci, la réforme aggravera la pression sur les exportateurs chinois à court terme, car ils seront confrontés à l’augmentation des prix des matières premières. Par ailleurs, l’augmentation des coûts de main-d’oeuvre ainsi que la crise budgétaire en Europe impacteront également les exportations chinoises, a-t-il poursuivi.

Pourtant, dans une perspective à long terme, les exportateurs chinois devront améliorer leur gestion de l’entreprise et monter en gamme afin de renforcer leur compétitivité sur le marché international, a-t-il estimé.

La Banque populaire de Chine (banque centrale) a annoncé samedi dernier sa décision d’accélérer la réforme du système de fixation du taux de change du renminbi pour améliorer sa flexibilité.

Des paiements internationaux seraient les facteurs les plus importants pour décider du taux de change, a noté Yao Jian. Actuellement, l’amélioration de la situation des paiements internationaux de la Chine, le recul important de l’excédent commercial de la Chine en particulier, a jeté un bonne base pour la réforme du taux de change du renminbi.

Yao Jian table sur une baisse notable de l’excédent commercial de Chine à la mi-juin. Pendant les cinq premiers mois de l’année 2010, l’excédent commercial de la Chine a chuté de 59,9 % par rapport à la même période de l’année précédente, atteignant 35,39 milliards de dollars.

La Chine lance son premier fonds privé pour le financement des médias

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

La Chine a lancé lundi 21 juin son premier fonds privé pour le financement des médias, avec l’injection initiale de 2 milliards de yuans (293 millions de dollars).

China Media Capital (CMC) se concentrera sur la restructuration des médias et encouragera l’innovation dans le secteur, a déclaré Li Ruigang, président du CMC.

“CMC financera des médias sélectionnés pour les aider à grandir, se restructurer et se regrouper”.

Le fonds est également consacré à aider les médias chinois à “pénétrer le marché mondial”, a indiqué Li Ruigang.

Pourtant, le CMC n’a annoncé aucun projet de financement pour le moment.

Approuvé en avril 2009 par la Commission nationale pour le développement et la réforme, organe de planification économique, ce fonds privé projette de réunir 5 millards de yuans au total.

Les sponsors et investisseurs du CMC comportent le Shanghai Media Group (SMG), la Banque de développement de Chine, ainsi que d’autres médias chinois et institutions financières, a noté Li Ruigang.

Li Ruigang est également président de SMG, l’un des plus grands médias chinois.

Taiwan approuve 77,13 milliards de dollars d’investissements continentaux

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Les autorités économiques de Taiwan ont approuvé 77,13 milliards de dollars d’investissements provenant de la partie continentale de Chine, indique un rapport rendu public lundi par les autorités de Taiwan.

Depuis fin juin 2009, lorsque Taiwan a ouvert ses portes aux investissements continentaux, les autorités de Taiwan avaient approuvé 52 projets d’investissements dans l’île à la fin mai 2010, indique ce rapport.

D’après le rapport, les trois secteurs les plus intéressés par les investissements continentaux sont l’informatique, le numérique et les produits optiques, qui ont représenté 44,84 % de la totalité des investissements continentaux.

Pendant la même période, la partie continentale de Chine a connu une augmentation considérable des investissements provenant de Taiwan. Durant les quatre premiers mois de l’année, les autorités taïwanaises ont approuvé 187 projets d’investissements pour la partie continentale de Chine.

De janvier à mai, les nouveaux investissements taïwanais dans la partie continentale de Chine ont atteint 4,59 milliards de dollars, en hausse de 239,9 % en glissement annuel.

Environ 75 % des investissements taïwanais des cinq premiers mois de l’année étaient destinés aux provinces du Jiangsu, du Guangdong, du Fujian et du Shandong, indique le rapport.

Les prix des nouveaux logements ont continué à augmenter en mai dans les grandes villes chinoises

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Les prix des nouveaux logements dans 36 grandes villes chinoises ont continué à augmenter en mai malgré les mesures prises par le gouvernement pour ralentir le marché immobilier, a déclaré mardi la Commission d’Etat pour le Développement et la Réforme.

Les prix moyens des nouveaux logements dans 36 grandes villes étaient de 8 479 yuans (1 247 dollars) le mètre carré en mai, en hausse de 0,81% par rapport au mois d’avril.

Cependant, le taux de croissance était inférieur de 2,65 points à celui d’avril.

Selon les statistiques publiées le 10 juin par le Bureau d’Etat des Statistiques, les prix des logements dans 70 villes grandes et moyennes ont progressé de 12,4% sur une base annuelle en mai.

Pour mettre un frein à la hausse excessive des prix du logement, le gouvernement chinois a renforcé les contrôles sur les financements des promoteurs immobiliers, limité les prêts pour l’achat d’un 3ème appartement, élevé le taux minimum des prêts immobiliers et renforcé les exigences sur l’acompte pour un 2ème appartement.

La Chine élargit au monde entier son programme de règlements en yuan pour le commerce extérieur

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

La Banque populaire de Chine, banque centrale, a déclaré mardi que le programme d’essai des règlement en renminbi pour le commerce extérieur avait été élargi pour couvrir le monde entier.

La banque centrale a indiqué avoir élargi les règlements en renminbi pour le commerce extérieur de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), Hong Kong et Macao à d’autres parties du monde.

Ont été ajoutées au programme initial 18 provinces, municipalités ou régions, soit les municipalités de Beijing, de Tianjin et de Chongqing, les provinces du Liaoning, du Jiangsu, du Zhejiang, du Fujian, du Shandong, du Hubei, de Hainan, du Yunnan, du Sichuan, du Jilin et du Heilongjiang, la région autonome de la Mongolie intérieure, la région autonome Zhuang du Guangxi, la région autonome du Tibet et la région autonome ouïgoure du Xinjiang.

La Chine a introduit ce programme d’essai en juillet 2009. Les exportateurs de Shanghai et de quatre villes de la province méridionale du Guangdong ont été les premiers à effectuer des règlements en yuan pour le commerce extérieur.

Cela fait partie des efforts déployés par le gouvernement pour réduire sa dépendance au dollar afin de prévenir les fluctuations du taux de change et renforcer l’importance internationale du yuan.

La valeur totale des transactions en yuan a atteint 44,55 milliards de yuans (6,5 milliards de dollars) entre juillet 2009 et mai 2010.

Les transactions réglées en yuan se sont multipliées rapidement et c’est le bon moment pour élargir ce programme d’essai, a précisé la banque centrale dans un communiqué publié sur son site Internet.

Made in China, pourquoi la hausse des prix ne s’arrêtera pas ?

Ajouté au 28/06/2010 par SHI Lei

Les achats en Chine sont toujours bon marchés, c’est un fait, mais ces derniers temps les prix ont augmentés de façon significative. Pourquoi ?

Evolution Euro / Dollar
– Dans un premier temps, et on nous le rabâche tous les jours dans l’actualité, l’euro se casse la figure. Cette baisse de l’euro est due principalement aux craintes que certains membres de l’Union Européenne (Grèce, Portugal, Espagne) ne puissent régler leurs problèmes de dettes de manière autonome. Les importations subissent ces effets négatifs, peu importe le pays d’origine, pourvu que les achats se fassent en dollars.

– Dans un deuxième temps, il faut faire face à un manque soudain de containers. Alors que l’an dernier il y en avait de trop et que les compagnies vendaient leurs containers vides aux Pays en Voie de Développement, c’est désormais le contraire. Le manque génère l’achat de containers (neufs), et donc des surcharges qui viennent s’ajouter aux variations saisonnières. Ainsi le coût d’un container Chine – France a doublé, et est toujours en hausse.

Le RMB/CNY réévalué face au dollar
– Et puis il y a les effets propres au pays en question, la Chine. Les dernières grèves ont généré des hausses de salaire des ouvriers, qu’il faut forcément impacter. Et il n’y a pour l’instant que les grandes entreprises qui ont effectué cette hausse (Honda, Foxconn…), tout laisse a penser que c’est la naissance d’une évolution pour toutes les usines chinoises. Les salaires minimums sont aussi revus à la hausse. Plus de 20 provinces et villes chinoises ont augmenté les salaires minimums cette année (+15,8% à Shenzhen, par exemple).

– Avec la crise de 2008/2009, on a aussi pu observer que les ouvriers avaient tendance à déserter les usines, pour un retour à la campagne. Le manque de main d’oeuvre se fait sentir sur les délais de production, s’ajoutant à l’allongement des délais de livraison, il faut désormais parfois 4 ou 5 mois pour venir à bout d’une commande. Pour livrer plus rapidement, l’importateur à le choix entre faire de l‘aérien, ou du sea-air, dans les deux cas les frais impacteront les prix.

– Et désormais, on nous annonce que le Yuan CNY (Chinese Yuan RMB) est réévalué, là aussi, l’impact se ferra sentir (et pas forcément positivement). D’autant que d’autres réévaluations sont à l’ordre du jour, à cause de la pression -notamment- des USA et de l’OMC.

« Précédent Suivant »