Un haut dirigeant chinois met l’accent sur la protection du patrimoine culturel

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Li Changchun, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a souligné, dans un article publié samedi dans le Quotidien du Peuple, l’importance de protéger le patrimoine culturel chinois, à l’occasion de la 5ème Journée du patrimoine national.

Il a demandé à ce que les efforts de protection de l’environnement aillent de pair avec la préservation du patrimoine.

Les citoyens, en particulier les jeunes, doivent se munir de meilleurs connaissances sur la protection du patrimoine, par des programmes d’éducation et des visites sur les sites historiques, a-t-il poursuivi.

“Cela aidera à augmenter la conscience du peuple pour l’unité des groupes ethniques et le patriotisme”, a-t-il ajouté.

Davantage de fonds gouvernementaux doivent aller vers les musées publics, les projets de préservation des sites historiques et les programmes d’exposition du patrimoine, et de plus en plus de musées, de mémoriaux et de salons d’exposition doivent ouvrir gratuitement leurs portes au public, a-t-il exhorté.

Il a suggéré que les technologies numériques soient largement adoptées en vue de préserver et exposer le patrimoine culturel, afin de permettre aux habitants des régions rurales éloignées de mieux connaître le patrimoine national via Internet.

La Chine fait encore face à de nombreux défis pour la préservation du patrimoine culturel, malgré l’adoption de lois et règlements en la matière, a-t-il affirmé.

“La protection et la promotion du patrimoine culturel sont importantes pour le développement d’ensemble de la Chine, pour l’unité ethnique et la stabilité sociale, mais encore plus pour l’augmentation du “soft power” du pays”, a-t-il conclu.

Chine : excavation du mausolée d’un seigneur de la guerre légendaire

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

La Télévision centrale de Chine (CCTV) a commencé à émettre en direct des fouilles du mausolée du général Cao Cao, un seigneur de la guerre légendaire chinois de la période des Trois Royaumes, vendredi matin à l’occasion de la Journée nationale du patrimoine culturel.

Ce programme a été émis à partir de 9h00 sur la CCTV et a duré trois heures.

La découverte de la tombe a été confirmée dans la nuit de jeudi à vendredi par l’Administration nationale du Patrimoine culturel, qui l’a classée parmi les dix plus grandes découvertes archéologiques faites en Chine en 2009. La province du Henan, où le mausolée a été découvert, avait annoncé la nouvelle en décembre dernier.

“Cette déclaration montre que les académiciens chinois ont généralement admis l’authenticité du mausolée de Cao Cao à Anyang (dans la province centrale du Henan), bien qu’il y ait encore beaucoup de mythes derrière ce personnage légendaire”, a estimé Sun Yingmin, directeur adjoint du bureau provincial du patrimoine culturel.

La tombe se situe à proximité du fleuve Jaune dans la ville d’Anyang où Cao Cao a régné sur le royaume Wei de 208 à 220. Il est décédé à l’âge de 65 ans.

Les exploits de Cao Cao ont été immortalisés et décrits dans un livre historique du 14è siècle intitulé “L’Histoire des Trois Royaumes”, considéré comme l’une des oeuvres littéraires les plus importantes en Chine. Ce personnage est souvent interprété comme un intellectuel mais aussi comme un ambitieux intriguant dans les oeuvres d’art chinoises.

Restauration de reliques culturelles dans l’Ancien Palais d’Eté

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Un projet de restauration dans l’Ancien Palais d’Eté, Yuanmingyuan en chinois, a commencé en mai. Il est le fruit d’un partenariat entre la Fondation de la Protection des antiquités culturelles chinoises et le Yuanmingyuan. Le projet vise à restaurer 150 pièces conservées dans l’entrepôt du jardin impérial. Jusqu’à présent, un 1er lot de 20 porcelaines a été examiné et analysé par des experts. C’est la 1ère phase de leur processus de restauration.

Des morceaux de porcelaine qui ont été trouvés sont exposés dans l’Ancien Palais d’Eté. La plupart de ces objets ont été gravement endommagés, ce qui rend les travaux de restauration encore plus difficile.

L’exposition se compose en 2 parties, l’exposition de reliques culturelles et un site de restauration des reliques en extérieur. Des volontaires aident les archéologues à nettoyer et à ajuster les objets qui ont échappé aux pillages des forces anglo-françaises il y a plus d’un siècle.

En plus du 1er lot de 20 pièces en porcelaine, 130 autres objets seront bientôt présentés au public,dont des statues de Bouddha en bronze et des objets en jade.

L’exposition de toutes les pièces restaurées ouvrira officiellement le 16 juin dans l’Ancien Palais d’Eté et se tiendra jusqu’au 18 octobre.

Le pays natal de Qu Yuan accueille la fête des bateaux-dragon

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

A l’approche de la fête des bateaux-dragon qui tombe le 16 juin cette année, le bourg Qu Yuan de la ville Zigui (province du Hubei, centre sud de la Chine) a commémoré de façon traditionnelle leur ancêtre Qu Yuan, un grand poète de Chine.

Découvertes archéologiques en mer de Chine méridionale

Ajouté au 07/06/2010 par SHI Lei

Après trente-cinq jours de fouilles sous-marines, une équipe d’archéologues chinois a découvert un grand nombre d’objets anciens aux environs des îles Xisha, en mer de Chine méridionale. Des porcelaines à décor bleu et blanc (qinghua) de la dynastie Yuan ont été trouvées pour la première fois dans ces eaux.

2020 : La Chine pourrait dépasser la France pour devenir la première destination touristique du monde

Ajouté au 07/06/2010 par SHI Lei

Selon les prévisions de l’OMT, la Chine remplacera l’Espagne pour devenir le deuxième pays d’accueil de visiteurs internationaux fin 2010, et en 2020, elle pourrait même surpasser la France et devenir la première destination touristique du monde.

Commémoration du sauvetage de vestiges culturels pendant une guerre sino-japonaise

Ajouté au 07/06/2010 par SHI Lei

Le Musée du Palais impérial de Beijing, qui est situé dans la partie continentale de la Chine, et le Musée du Palais impérial national de Taiwan organiseront une série d’événements pour commémorer le sauvetage de millions de vestiges culturels pendant la Guerre de Résistance contre le Japon entre les années 1930 et 1940.

Des experts venus des deux musées se rendront dans 11 villes et provinces en retraçant la route qu’avaient emprunté pendant la guerre les chinois chargés de protéger ces objets et de les transporter de Beijing dans un lieu sûr au Sud du pays. Leurs destinations variaient. Certains sont allés à Zhengzhou, la capitale de la province du Henan, d’autres à Xi’an dans la province du Shaanxi, à Chengdu, dans la province du Sichuan, Chongqing, Changsha, dans la province du Hunan et aussi dans la province du Guizhou.

Du 3 au 18 juin, ce groupe d’experts va rendre visite aux survivants de la guerre, rassembler des matériaux documentaires et vidéo et organiser des symposiums à ce sujet, a annoncé mercredi Li Wenru, porte-parole du Palais impérial de Beijing, lors d’une conférence de presse.

“Le succès du transport de ces précieux vestiges pendant un moment où le fascisme sévissait de façon permanente sur tout le territoire du pays, a été considéré comme un miracle à cette époque-là”, a-t-il ajouté.

“L’organisation de cette tournée permettra de mieux faire connaître cet événement aux Chinois et de célébrer la tradition nationale de l’esprit de la préservation des objets historiques”, a commenté Li Wenru.

Ce voyage intervient aussi à l’occasion du 85è anniversaire de la fondation du Palais impérial de Beijing et du 65è anniversaire de la victoire de la lutte contre l’occupation japonaise.

Pendant ce voyage, seront organisés une série de conférences, d’expositions et de documentaires, a-t-il assuré.

Chine : création de neuf zones de protection pour les tigres de Sibérie

Ajouté au 31/05/2010 par SHI Lei

La Chine établira neuf zones de protection pour les tigres de Sibérie dans les provinces du Jilin et du Heilongjiang, dans le nord-est du pays.

Ces neuf zones se situent toutes à proximité de la frontière Chine-Russie et de la frontière entre la Chine et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), et s’étendent sur une superficie totale de 38 000 kilomètres carrés.

Les tigres de Sibérie étaient auparavant nombreux dans le nord-est de la Chine, mais ils ne sont plus qu’une vingtaine aujourd’hui dans la région en raison de la fragmentation des forêts et de la chasse illégale.

Néanmoins, dans la région voisine de l’Extrême-Orient russe, le nombre de tigres de Sibérie s’établit entre 430 et 500. Selon des experts, ces prédateurs traversent souvent la frontière Chine-Russie.

Zhu Chunquan, directeur général du bureau à Beijing du Fonds mondial pour la nature (WWF), a estimé que le nombre de tigres de Sibérie vivant à l’état sauvage en Chine devrait augmenter à environ 40 d’ici fin 2022.

En plus des neuf zones de protection, la province du Jilin a également établi deux réserves naturelles pour les tigres de Sibérie.

Les Etats-Unis rendent des fossiles préhistoriques à la Chine

Ajouté au 31/05/2010 par SHI Lei

Le gouvernement américain a rendu mercredi quelques fossiles préhistoriques inestimables à la Chine, résultat de la coopération renforcée des deux pays dans le domaine de l’application des lois.

Semaine culturelle de la Mongolie intérieure : les traditions autour du cheval à l’honneur

Ajouté au 31/05/2010 par SHI Lei

La semaine promotionnelle de la culture de la Mongolie intérieure a débuté le 24 mai au Parc des expositions et durera jusqu’au 28 mai. Il s’agit de la 5e semaine spéciale d’une province chinoise à l’Expo.

« Précédent Suivant »