Communiqué : l’Allemagne incitera l’UE à reconnaître le statut d’économie de marché de la Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Un communiqué sino-allemand indique que l’Allemagne incitera activement l’Union européenne (UE) à reconnaître le statut d’économie de marché total de la Chine et que la Chine poursuivra ses négociations avec l’UE à ce sujet.
Le communiqué conjoint a été publié après l’entretien entre Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne, en visite en Chine, et le Premier ministre chinois Wen Jiabao vendredi matin et sa rencontre avec le président chinois Hu Jintao dans l’après-midi.
Les deux parties ont estimé que la crise financière mondiale n’avait pas changé la tendance à la croissance à long terme de l’économie mondiale et que tous les pays devaient tirer des leçons de cette crise. Malgré la reprise progressive de l’économie mondiale, les fondements sont encore fragiles, rappelle le communiqué.
La Chine soutient les efforts déployés par l’UE pour stabiliser son économie et ses finances et accorde de l’importance au rôle de l’Allemagne au cours de ce processus. La Chine est convaincue que les pays de la zone euro pourront surmonter leurs difficultés et parvenir à un développement économique stabilisé, ajoute le communiqué.
Les deux pays se sont engagés à continuer à intensifier leurs communications et négociations au sein du G20 et à s’opposer au protectionnisme du commerce et des investissements sous n’importe quelle forme.
L’Allemagne s’est félicitée des efforts de la Chine pour adhérer à l’Accord sur les marchés publics de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), souligne le communiqué.
Les deux parties accordent de l’importance au rôle de l’économie réelle dans le développement économique, et ont convenu d’organiser des séminaires réguliers pour faire progresser leur coopération économique et technique ainsi que leur coopération dans les domaines de la construction des infrastructures, des matières premières, de l’acier, de l’automobile, des industries de la médecine et de la bio-technique, de l’énergie et de la technologie environnementale, de la chimie et de la technique informatique. Les deux parties renforceront également leur coopération en matière d’aéronautique.
Le communiqué conjoint souligne qu’il est dans l’intérêt des deux pays de traiter de manière appropriée le changement climatique.
Les deux pays ont réaffirmé qu’ils respectaient le principe des “responsabilités communes mais différenciées” et reconnaissaient la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et le Protocole de Kyoto comme les cadres appropriés et efficaces de la coopération internationale et ils ont hautement apprécié les mesures actives prises par les gouvernements des deux pays.
La 1ère réunion du groupe de travail sino-allemand sur le changement climatique se tiendra plus tard cette année.
Il s’agit de la quatrième visite d’Angela Merkel en Chine. Elle se rendra plus tard vendredi à Xi’an, capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest).

Wu Bangguo et la présidente suisse conviennent d’étendre la coopération bilatérale

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Le président du comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement) de Chine, Wu Bangguo, et la présidente de la Confédération suisse, Doris Leuthard, se sont entretenus dimanche à Zurich, en Suisse, et ont convenu d’étendre la coopération bilatérale entre la Chine et la Suisse.

M. Wu a transmis les salutations du président chinois Hu Jintao à Mme Leuthard, affirmant que la Chine travaillera ensemble avec la Suisse pour promouvoir les relations sino-suisses.

Les économies chinoise et suisse sont hautement complémentaires et ont un énorme potentiel dans la coopération économique, a indiqué M. Wu. La Chine souhaite faire des efforts conjoints avec la Suisse pour renforcer la coopération dans les domaines tels que les services financiers, la protection environnementale, l’économie verte et la technologie à émission de faible carbon, en approfondissant la coopération dans les domaines traditionnels, a- t-il précisé.

Pour sa part, Mme Leuthard a fait l’éloge du progrès des relations sino-suisses ces dernières années.

Elle a souligné que la Suisse, qui constitue l’un des plus anciens pays de l’Occident à établir des relations diplomatiques avec la Chine, a prêté une forte attention à une coopération d’amitié avec la Chine et envisage d’approfondir les relations bilatérales.

La Suisse considère la Chine comme un partenaire important et cherche à mener la coopération dans la protection environnementale, et le développement d’une économie durable, a-t-elle ajouté.

Elle a réitéré que le gouvernement suisse s’adhère à la politique Une Chine.

Lors des entretiens, les deux dirigeants ont échangé des points de vue sur les affaires globales, dont la crise financière et le changement climatique.

M. Wu est à Zurich pour une visite officielle de bonne volonté en Suisse. Il devra partir plus tard dans la journée pour Genève, Belgique, pour participer à la troisième Conférence mondiale des chefs du Parlement.

Chine: le débit du fleuve Yangtsé excède le niveau des inondations désastreuses de 1998

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Le barrage des Trois Georges, sur le fleuve Yangtsé, fera face, mardi 20 juillet, à sa première épreuve en matière de contrôle des inondations. Le débit en amont du fleuve atteint en effet 70 000 m3 par seconde, soit 20 000 m3 de plus que celui des inondations de 1998 qui avaient tué 4 150 personnes.

A cause des pluies continues, les crues en amont du barrage vont probablement plus que doubler en passant de 30 000 m3/s dimanche, à 69 000 m3/s (estimations) entre lundi et mardi. Il s’agit d’un record depuis la mise en fonction du projet en 2009, a annoncé un responsable de China Three Gorges Corporation.

Lundi à 08H00, le pic des inondations s’est établi à 58 000 m3/s en amont des Trois Georges, contre 50 000 m3/s lors des inondations de 1998.

A 10H00, la vidange de l’eau du barrage des Trois Georges s’est élevée à 40 000 m3/s et devrait se poursuivre jusqu’à 15H00, où la situation devait être réévaluée.

Selon une annonce d’urgence publiée lundi par le bureau hydrographique de la Commission des ressources d’eau du fleuve Yangtsé, les fortes pluies ont fait augmenter considérablement le débit des affluents du Yangtsé, en particulier en amont des rivières Jialing et Mintuo.

Le bureau a également demandé aux cent dix-huit stations hydrographiques le long du fleuve de surveiller les niveaux de l’eau.

Wang Jun, directeur du bureau, a fait savoir que les stations avaient fait leurs rapports mais que la surveillance devait continuer à être renforcée.

Depuis début juillet, des pluies torrentielles et de graves inondations ont fait 146 morts et 40 disparus, ainsi que 1,3 million d’évacués dans onze provinces, dont la majorité se trouvent le long du fleuve Yangtsé, a annoncé le ministère des Affaires civiles.

La Chine publie les résultats de sa 1ère exploration lunaire

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

La commission pour les sciences, les technologies et l’industrie de la Défense nationale a rendu publiques les données collectées au cours de la première exploration lunaire. La Chine a lancé sa première exploration lunaire Chang’e-1 le 24 octobre 2007. Ce projet a permis d’obtenir des données sur la répartition et les réserves des ressources de la Lune, tels que l’ uranium, le thorium et le potassium. Selon la commission, la Chine a fait des progrès réguliers dans le traitement, l’analyse et l’étude des données de l’exploration. Des scientifiques ont élaboré une carte de la surface de la lune de qualité mondiale à partir des données de l’exploration. Chang’e-1 a également permis la conception d’une carte topographique précise en 3D de la Lune.

Les fans de foot chinois opposés à la candidature de la Chine à l’organisation de la Coupe du Monde de football 2026

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Dans juste seize ans, le fans de foot chinois pourront peut-être s’épargner des nuits blanches lors de la Coupe du monde, car la Chine va se porter candidate pour la première fois, à l’organisation du tournoi 2026.

L’organisme de direction du football chinois, l’Association Chinoise de Football, veut en effet se joindre à la candidature pour héberger la Coupe du Monde de football 2026, a annoncé Wei Di, nouveau patron du foot chinois, dont les propos ont été rapportés sur sports.163.com.

M. Wei et d’autres hauts responsables du football ont pris leur décision après leur voyage en Afrique du sud, après avoir assisté à plusieurs matches et pris plusieurs leçons d’organisation auprès de leur hôte.

Une commission composée de plusieurs sociétés membres de la Super League de Chine a, après son retour d’Afrique du Sud, déclaré de son côté que ce serait tout bénéfice d’être candidat à l’organisation de la Coupe du Monde. D’après leurs recherches, le fait d’avoir organisé le tournoi a fait une grande publicité au football en tant que sport, ainsi qu’aux ligues professionnelles, dans le pays hôte.

Les problèmes du football chinois, comme le scandale des matches truqués et les paris illégaux, étaient également endémiques en Afrique du Sud quand elle a remporté le droit à organiser en 2004, mais, d’après l’article, ce genre de scandale a depuis quasiment disparu et appartient désormais au passé.

Joseph Blatter, Président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), a exprimé son soutien à la candidature de la Chine pour 2018 ou 2022, mais la Fédération chinoise a finalement opté pour 2026.

Maintenant, c’est l’heure de la Chine. « Nous avons seize ans pour régler ces problèmes » a dit M. Wei. Mais il a également exprimé ses inquiétudes de voir la Chine éventuellement retoquée « Si le Qatar ou l’Australie, qui appartiennent aussi à la Confédération de Football d’Asie, remportent la candidature pour la Coupe de 2022 », car en ce cas, le tournoi 2026 irait à un pays situé en dehors d’Asie.

Cependant, une enquête réalisée par sports.163.com, un des principaux sites internet chinois dédiés au sport, montre que 50,99% des sondés sont hostiles à une candidature chinoise pour la Coupe du Monde 2026, car ils craignent un mauvais comportement de l’équipe nationale de Chine, qui ne ferait qu’apporter de la honte au pays.

Expo : Europe du Nord – le Forum de l’énergie et du climat de la Chine dans les pavillons des cinq pays nordiques

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le matin du 25 Juin, « l’Europe du Nord – le Forum de l’énergie et du climat de la Chine » s’est tenu dans le pavillon finlandais à l’Exposition universelle de Shanghai. Les gouvernements nordiques et chinois, ainsi que des hauts représentants de la recherche et commerciaux des deux parties discuteront lors de la réunion de la coopération bilatérale sur l’exploitation des énergies propres.

M. Jan Vapaavuori, le ministre finlandais du logement et de la coopération nordique a assisté au forum avec Mme Karen Ellemann, ministre danoise de l’environnement et de la coopération nordique. Selon lui, ce forum aura pour effet de renforcer la coopération énergétique et climatique sino-nordique.

Ce forum, organisé par les pays nordiques, reprend le thème “meilleure ville, meilleure vie ” de l’Exposition universelle de Shanghai. Cette dernière va promouvoir la relation sino-nordique, de façon à ce que la Chine et les pays nordiques puissent œuvrer pour la construction de meilleures villes.

Dans la matinée, les représentants assisteront à la réunion, puis visiteront les pavillons danois, suédois, islandais et norvègien.

La Chine force Google à supprimer une redirection vers Hong Kong

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Chine inflige à Google un supplice … chinois. La société américaine, qui a fermé en mars dernier son moteur de recherche chinois en dénonçant la censure, a dû cesser de rediriger automatiquement les internautes chinois vers son site basé à Hong Kong, sous peine de perdre sa licence en Chine.

Depuis janvier, toute requête sur Google.cn aboutissait automatiquement sur le site Google.com.hk, un moteur de recherche non-censuré en vertu du statut d’autonomie dont bénéficie au sein de la République populaire de Chine l’ex-colonie britannique de Hong Kong.

Sur le blog de Google, le directeur juridique de la société, David Drummond, souligne que cette redirection était jugée « inacceptable » par les autorités chinoises, qui menaçaient de ne pas renouveler la licence d’opération de Google en Chine, qui expire le 30 juin. Sans cette licence, précise Drummond, Google.cn « serait effectivement dans le noir en Chine ».

Désormais, il faudra procéder en deux temps : sur la page d’accueil de Google.cn, il y a un lien pour se diriger vers Google.com.hk.

La modification peut avoir l’air d’être une simple nuance, sauf l’humiliation infligée à Google depuis sa dénonciation de la censure en Chine en janvier dernier.

Google, qui a d’autres intérêts en Chine, comme son service Gmail et le système de téléphonie Android, ne veut pas tout perdre dans ce pays, ni disparaître totalement des écrans chinois en attendant des jours meilleurs.

Dans sa note, David Drummond souligne que Google tente de ménager « l’accès à l’information » et « le respect des lois chinoises ». Google n’a donc pas fini de faire le grand écart.

Visite de travail en Chine pour la ministre suisse des affaires étrangères

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Micheline Calmy-Rey a achevé son voyage de travail en Chine. Après sa visite de l’Expo de Shanghai, la conseillère fédérale a rencontré à Pékin le vice-premier ministre chinois, ainsi que son homologue des affaires étrangères. Les discussions ont porté sur le dialogue politique entre les deux pays, alors que l’on célèbre cette année les 60 ans des relations bilatérales entre la Chine et la Suisse.

Le secrétaire général du BIE salue le bon déroulement de l’Expo de Shanghai

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le secrétaire général du Bureau international des expositions (BIE), Vicente Gonzalez Loscertales, a salué le bon déroulement de l’Exposition universelle de Shanghai, deux mois après son ouverture.

“L’exposition de Shanghai est un énorme succès, elle fonctionne bien, il y a beaucoup de visiteurs, nous sommes en train d’atteindre le chiffre prévu. Et en même temps, on améliore considérablement l’organisation et les bien êtres des visiteurs de l’expo”, a-t-il indiqué lors d’une interview accordée à l’agence Xinhua, à l’issue de la 147e session de l’Assemblée générale du BIE.

“La réalité dépasse mon imagination. J’avais imaginé quelques choses, mais quand vous voyez 400 ou 500 milles personnes par jour sur le site d’exposition, c’est une énorme activité, difficile à imaginer. Et puis la beauté des pavillons, la grandeur d’espace, les citoyens qui sont en train de jouir de l’expo, ça c’est quelques choses qui dépassent l’imagination”, a déclaré M. Loscertales, qui fréquente Shanghai de temps en temps pour surveiller le déroulement de cet événement.

“Ce qui m’impressionne le plus, ce sont des gens âgés, vous les voyez en train d’admirer les pavillons, de passer des heures et des heures pour entrer dans les pavillons et pour admirer l’expo. Ca fait grand plaisir parce que c’est une occasion de voir le monde et de connaître des pays”, a-t-il rappelé. Il a par ailleurs prévu un “énorme impact” après la fin de cette exposition, non seulement sur la ville de Shanghai, mais également sur la mentalité des gens qui ont visité l’expo.

Jusqu’au 28 juin, plus de 20 millions de personnes ont déjà visité le parc de l’Exposition universelle de Shanghai depuis son ouverture il y a deux mois, a annoncé le Bureau de coordination de l’Exposition universelle de Shanghai, alors qu’un total de 70 millions de visiteurs sont attendus pour cet événement qui se tient du 1er mai au 31 octobre.

L’Exposition universelle de Shanghai, ayant pour thème “meilleure ville, meilleure vie”, a attiré la participation de 189 pays et de 57 organisations internationales, soit un nombre record dans son histoire.

Google Améliore Le Site Chinois Dans Un Souci De Garder Sa Licence

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Google Inc est en train d’améliorer son site web chinois dans un ultime effort pour sauver son activité de recherche dans le plus grand marché mondial d’Internet, après des différends avec Pékin sur la censure d’internet, a écrit Reuters mardi.

« Précédent Suivant »