Visite de M. Laurent Fabius en Chine

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le 9 et le 10 juillet, le ministre se rendra en Chine, à l’invitation de son homologue chinois, M. Yang Jiechi, avec qui il s’entretiendra sur l’ensemble de la relation bilatérale et les grands dossiers internationaux et globaux.

Il rencontrera également M. Dai Bingguo, conseiller d’État en charge des Affaires étrangères, M. Wen Jiabao, Premier ministre, et M. Li Keqiang, vice-Premier ministre.

À l’occasion de son passage à Pékin, le ministre visitera l’École centrale de Pékin, école d’ingénieur franco-chinoise créée en coopération avec le Groupe des Écoles Centrales et l’Université Beihang, et prononcera un discours devant les étudiants. Le ministre rencontrera des représentants des entreprises et investisseurs chinois, ainsi que des représentants de la communauté d’affaire française en Chine.

Cette visite est le premier déplacement d’un ministre en Chine depuis la formation du gouvernement. Elle s’inscrit dans le prolongement de l’entretien entre le président de la République et son homologue chinois en marge du sommet du G20, le 18 juin, à l’occasion duquel le président de la République a marqué sa volonté de faire franchir un nouveau palier à la relation franco-chinoise.

Déplacement de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, au Japon et en Chine (7-10.06.12)

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le ministre des Affaires étrangères se rendra au Japon et en Chine du 7 au 10 juillet prochain.

A Tokyo, les 7 et 8 juillet, il participera à la Conférence ministérielle sur l’Afghanistan qui, dix ans après la conférence de Tokyo sur la reconstruction, doit permettre de réaffirmer le soutien de long terme de la communauté internationale dans le domaine de la coopération civile. A l’issue de la période de transition en 2014, l’Afghanistan entrera en effet dans une décennie de transformation vers un développement économique et social reposant sur ses propres ressources et la valorisation de ses richesses, notamment minières, grâce à l’investissement privé.

La France, qui a signé le 27 janvier un traité d’amitié et de coopération pour 20 ans avec l’Afghanistan, prendra pleinement sa part de l’effort en faveur du développement de l’Afghanistan. Un programme de coopération pour 5 ans est déjà entré en application cette année. A l’occasion de la conférence de Tokyo, le Ministre présentera notre contribution à cet engagement de toute la communauté internationale, représentée par plus de 60 Etats et organisations.

Le déplacement du Ministre au Japon a également pour objectif d’entretenir l’excellente dynamique de la relation entre la France et le Japon, partenaires stratégiques, et de lui donner un nouvel élan. Le Ministre aura des entretiens bilatéraux avec le Premier ministre, M. Yoshihiko Noda, et avec son homologue, M. Koichiro Gemba. Ces entretiens feront suite aux contacts récents du Président de la République avec M. Noda en marge du G8 à Camp David et du ministre avec M. Gemba en marge du Sommet de l’OTAN à Chicago, en mai dernier.

Le ministre rencontrera également des investisseurs japonais qui sont déjà présents ou ont des projets en France.

M. Laurent Fabius se rendra sur le site du nouveau Lycée français international de Tokyo où il rencontrera la communauté française du Japon.

Le 9 et le 10 juillet, le ministre se rendra en Chine, à l’invitation de son homologue chinois, M. Yang Jiechi, avec qui il s’entretiendra sur l’ensemble de la relation bilatérale et les grands dossiers internationaux et globaux. Il rencontrera également M. Dai Bingguo, conseiller d’Etat en charge des Affaires étrangères, M. Wen Jiabao, Premier ministre, et M. Li Keqiang, vice-Premier ministre.

A l’occasion de son passage à Pékin, le ministre visitera l’Ecole centrale de Pékin, école d’ingénieur franco-chinoise créée en coopération avec le Groupe des Ecoles Centrales et l’Université Beihang, et prononcera un discours devant les étudiants. Le ministre rencontrera des représentants des entreprises et investisseurs chinois, ainsi que des représentants de la communauté d’affaire française en Chine.

Cette visite est le premier déplacement d’un ministre en Chine depuis la formation du gouvernement. Elle s’inscrit dans le prolongement de l’entretien entre le président de la République et son homologue chinois en marge du sommet du G20, le 18 juin, à l’occasion duquel le président de la République a marqué sa volonté de faire franchir un nouveau palier à la relation franco-chinoise.

La grotte de Furong en Chine coopère avec la France et les États-Unis

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le 27 juin, la grotte de Furong à Wulong en Chine s’est jumelée avec la grotte de la Clamouse en France. Aujourd’hui, les trois plus grandes grottes du monde se sont réunies pour créer un label mondial des grottes karstiques.

Liu Xinyu, secrétaire du comité du Parti pour le district de Wulong à Chongqing, a indiqué que le jumelage entre les grottes de Furong en Chine et de la Clamouse en France marquait une coopération profonde entre ces deux pays pour la protection, l’administration et le développement des grottes karstiques. L’union des deux pays va permettre de promouvoir la coopération et l’entraide internationale, ainsi que de partager des connaissances scientifiques, environnementales et écologiques.

La grotte de Furong à Wulong, Mammoth Cave aux États-Unis et la grotte de la Clamouse en France sont les trois plus grandes grottes du monde. La grotte de Furong, seule grotte naturelle chinoise inscrite au patrimoine mondial, est longue de 2 392 mètres et est connue pour ses différents types de formations karstiques et la pureté de son eau.

Selon Nicole DUBOIS, directrice de la grotte de la Clamouse, en tant que lieu représentatif des sciences et de la protection des sites français, la grotte accueille 100 000 visiteurs chaque année et est un site naturel célèbre en France.

En 2010, la grotte de Furong à Wulong s’est jumelée avec le Parc national de Mammoth Cave aux Etats-Unis, qui abrite le plus grand réseau de grottes calcaires naturelles au monde. Les deux parcs ont décidé de créer une plate-forme interactive pour la protection et l’administration du patrimoine mondial, d’organiser à tour de rôle des réunions annuelles, et d’envoyer des équipes en vue de mettre en place des échanges généraux.

Le district de Wulong continuera à promouvoir la coopération avec le Parc national de Mammoth Cave aux Etats-Unis et la grotte de la Clamouse en France, dans le but d’établir une plate-forme d’échanges. Celle-ci jouera un rôle d’exemple international de protection et d’administration du patrimoine naturel mondial, grâce à l’expérience et à la recherche scientifique dans ces domaines.

Cérémonie de signature du protocole du projet d’Eco-quartier sino-français

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le 1er juillet, La cérémonie de signature du protocole du projet d’Eco-quartier sino-français s’est tenue à Paris. Le nouveau Eco-quartier sino-français se situera dans la ville de Shenyang, au nord de la Chine. Ce programme écologique permettra de promouvoir davantage la coopération et les échanges pour la protection de l’environnement entre la Chine et la France.

Selon les normes mises en place, l’emplacement de l’Eco-quartier sino-français a pour objectif d’offrir une zone écologique haut de gamme, une zone d’économie d’énergie et de protection de l’environnement, une zone pilote de l’innovation technologique, une zone de centre de l’industries développées, et une zone agréable à vivre. Ce projet international permettra de transformer certaines expériences réussies d’Europe avec des chercheurs chinois dans le domaine de la protection de l’environnement, de la faible émission de carbone et de l’économie d’énergie.

Rencontre entre les présidents chinois et français sur le renforcement des relations bilatérales

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a rencontré lundi son homologue français François Hollande à Los Cabos, au Mexique, en marge du sommet du G20. Les deux dirigeants ont convenu de continuer à faire avancer le partenariat stratégique global entre les deux pays.

Le président Hu s’est réjoui du fait que M. Hollande ait une nouvelle fois exprimé son attachement aux relations sino-françaises et sa volonté de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines.

Le président chinois a déclaré que son pays était prêt à travailler avec la France pour amener leur partenariat stratégique global à une nouvelle étape, afin d’apporter des bénéfices aux deux peuples et de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans le monde entier.

Après avoir rappelé que la France avait été le premier grand pays occidental à établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine, le président Hu a indiqué qu’au cours des 48 dernières années, les relations sino-françaises avaient longtemps joué un rôle d’avant-garde dans les relations de la Chine avec les pays occidentaux.

Il a ajouté que dans le contexte international actuel, complexe et en perpétuelle évolution, la Chine et la France devaient assumer d’importantes responsabilités, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies d’une part, et du fait de leur poids économique dans le monde d’autre part.

Le président Hu a fait une proposition en quatre points pour promouvoir le développement des relations sino-françaises. Il a appelé les deux pays à adopter une perspective stratégique de long terme à cet égard, en maintenant des contacts de haut niveau et en renforçant la confiance mutuelle sur le plan stratégique. Il a également appelé la Chine et la France à renforcer leur collaboration traditionnelle dans les domaines de l’énergie nucléaire et de la construction aéronautique, tout en développant la coopération dans les secteurs des nouvelles énergies et de la haute technologie.

M. Hu a aussi exhorté les deux parties à augmenter les investissements réciproques et à promouvoir une croissance équilibrée du commerce bilatéral.

Par ailleurs, la France et la Chine devraient renforcer leurs échanges culturels et les échanges entre leurs peuples, en encourageant les contacts entre les jeunes et entre les instances gouvernementales régionales et locales, a aussi noté le président chinois.

Les deux pays devraient en outre renforcer les contacts et la coordination sur les questions régionales et internationales majeures, a ajouté le président Hu.

Pour sa part, M. Hollande, qui a pris ses fonctions en tant que président de la République française le mois dernier, a déclaré que le nouveau gouvernement français travaillerait avec opiniâtreté au renforcement du partenariat stratégique global franco-chinois.

La France et la Chine sont toutes deux en faveur d’un monde multipolaire et les deux pays partagent le même point de vue sur un grand nombre de questions majeures, a indiqué M. Hollande. Il a ajouté que la France attachait une grande importance à ses relations avec la Chine et était prête à collaborer avec ce pays asiatique pour traiter divers problèmes internationaux et promouvoir la paix à travers le monde.

M. Hollande a affirmé qu’il souhaitait un renforcement du dialogue stratégique avec la Chine et le développement de la coopération bilatérale dans les domaines du commerce, de l’investissement, de l’énergie et de l’aéronautique. Il souhaite également promouvoir les échanges culturels entre les deux pays et maintenir les contacts et la coordination avec la Chine sur les questions régionales et internationales majeures.

La France continuera de promouvoir activement le développement des relations entre l’Europe et la Chine, a aussi promis M. Hollande.

La Chine espère que le sommet du G20 renforcera la confiance de l’Europe dans la reprise économique

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le prochain sommet du G20 à Los Cabos au Mexique devrait renforcer la confiance des pays européens dans la restauration de la stabilité économique et financière, a indiqué mercredi le porte parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Liu Weimin.

Celui-ci a ainsi répondu lors d’une conférence de presse régulière à une question lui demandant si la Chine soutenait le fait que le sommet du G20 discute des problèmes de la crise de la dette grecque et de la sortie de la Grèce de l’eurozone.

M. Liu a noté que le sommet du G20, en tant que plate-forme importante de la coopération économique internationale, avait toujours dirigé son attention vers les risques urgents dans les domaines économiques et financiers mondiaux.

La Chine a suggéré que le sommet de Los Cabos devrait prendre en compte la situation de reprise économique globale et soutenir une prise de mesures efficaces de la part des pays de l’eurozone afin qu’ils puissent surmonter leurs difficultés, a précisé M. Liu.

La crise de la dette grecque est essentiellement une affaire interne à l’Union européenne, mais si celle-ci menace la stabilité économique et financière internationale, la communauté internationale devrait s’en préoccuper et apporter son aide à la Grèce, a souligné M. Liu.

Cependant, il a ajouté que la question de savoir si le sommet devrait débattre de la situation de la Grèce ou non devrait être décidée par le biais de consultations des pays membres du G20.

 

La France est la destination préférée des Chinois riches

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

La France est de loin la destination de choix des voyageurs chinois aisés qui s’offrent des voyages de luxe à l’étranger, suivie de près par les États-Unis, selon ce qu’a révélé hier un rapport de l’Institut de recherche Hurun.

Les Maldives, la Suisse et Dubaï sont les destinations internationales ayant la croissance de popularité la plus rapide comme destination de voyage privilégiée par le « voyageur chinois de luxe », en partie grâce aux arrangements de visa offerts par ces pays, a découvert la recherche de l’institut.

Le « voyageur de luxe » typique voyage à l’étranger pendant huit jours en moyenne chaque fois, trois fois par an, et il voyage en groupe de neuf, selon l’institut et l’International Luxury Travel Market Asia qui ont interviewé 150 millionnaires chinois en dollars US sur leurs préférences.

Ces voyageurs riches prennent plus de vacances, 20 jours par an, cinq jours de plus que l’année dernière.

Faire des achats constitue une motivation importante du voyage, chaque voyageur dépensant en moyenne 813 euros (1 011 $) en produits hors taxe par voyage, selon Global Blue, le groupe qui s’occupe du remboursement du hors taxe.

L’histoire d’amour des voyageurs chinois de luxe « pour toutes les choses de la France » semble peu susceptible de changer bientôt, selon Rupert Hoogewerf, fondateur de Hurun. Plus de 40 % des personnes ayant participé à l’enquête ont cité la France comme faisant partie de leurs 10 destinations de voyage préférées.

En Chine, Sanya, province de Hainan, Hong Kong et la province de Yunnan sont les trois principales destinations des voyageurs de luxe, a découvert l’institut. En outre, le Tibet gagne en popularité.

Le troisième forum transculturel euro-chinois s’est tenu au palais du Louvre à Paris

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le 3 juillet, le troisième forum transculturel euro-chinois de haut niveau s’est tenu au palais du Louvre à Paris. M Kong Quan, ambassadeur de Chine en France, a donné un discours lors de la cérémonie d’ouverture.

Ce forum est considéré comme un pont d’échange culturel entre la France et la Chine, et beaucoup de professionnels ont y participé autour du thème « Chercher la culture en commun ».

Suivant »