Huang Qifan : L’économie de Chongqing s’est débarrassée de l’impact de l’affaire Bo Xilai

Ajouté au 03/12/2012 par SHI Lei

Le 8 novembre dans l’après-midi, la délégation de Chongqing du XVIIIe Congrès du PCC a mis en place une discussion sur le rapport du Congrès dans la salle de Chongqing du Grand Palais du Peuple. Huang Qifan, député du XVIIIe Congrès et maire de la municipalité de Chongqing, a révélé qu’en raison de l’impact de l’affaire Bo Xilai, l’économie de Chongqing au premier trimestre avait été marquée par un ralentissement des investissements, et qu’elle s’était améliorée durant les deuxième et troisième trimestres grâce à la politique du Comité central du Parti.

D’après Huang Qifan, en raison de l’affaire impliquant Wang Lijun, Bogu Kailai et Bo Xilai survenue au premier trimestre, les commerçants étrangers ont hésité, le développement des investissements a ainsi ralenti, les investissements nationaux ont stagné. Les entreprises de Chongqing, y compris les cadres de base, ont pris une attitude attentiste.

Huang Qifan a souligné que le Comité central du Parti et le Conseil des affaires d’État avaient pris des mesures à temps, notamment après l’arrivée de Zhang Dejiang comme secrétaire du Comité du Parti pour la municipalité de Chongqing en mars. Les mesures du Comité central du Parti sur la stabilisation de l’économie, de la croissance, de l’import-export et des investissements ont été globalement mises à exécution. Simultanément, des investissements de niveau national, privé et étranger ont été lancés en même temps, réalisant une augmentation de l’investissement des entreprises d’État de 39,6 milliards de yuans à Chongqing, une augmentation de 6 milliards de yuans de l’investissement étranger (en croissance de 40 % en glissement annuel) et une augmentation du nombre de personnes morales d’entreprises privées dépassant 20 % (au premier rang mondial). Le développement économique de Chongqing aux deuxième et troisième trimestres a été meilleur qu’au premier trimestre.

Comme les données le montrent, durant les premiers trois trimestres, le PIB de Chongqing a connu une croissance de 13,8 %, soit la deuxième plus rapide du pays et la plus rapide de Chine de l’Ouest. Huang Qifan a attribué le mérite de ces succès à la stratégie de mise en valeur de l’Ouest et au soutien du Comité central du Parti.

« La mise en valeur de l’Ouest a une histoire de plus de dix ans. Elle a atteint, en partant d’un développement fondamental, un état idéal petit à petit. Le développement économique chinois est caractérisé par le développement de l’Ouest plus rapide que celui du Centre, et celui du Centre plus rapide que celui de l’Est. En tant que pionnier de l’Ouest, le développement de Chongqing fait ressortir cette tendance », a-t-il déclaré.

De plus, Huang Qifan a souligné que la demande du président Hu Jintao sur l’accélération de transformation de Chongqing vers le centre de croissance dans l’Ouest, le centre économique sur le cours supérieur du fleuve Changjiang, une municipalité relevant directement de l’autorité centrale marquée par une coordination du développement des régions urbaines et rurales, une construction sur tous les plans d’une société moyennement aisée en premier dans l’Ouest, avait proposé une nouvelle orientation du développement de la ville. Le document n° 3 du Conseil des affaires d’État, l’autorisation de l’établissement du nouvel arrondissement Liangjiang et l’accélération de la coordination du développement des régions urbaines et rurales ont contribué à l’accélération du développement de Chongqing.