Rencontre entre les présidents chinois et français sur le renforcement des relations bilatérales

Ajouté au 08/07/2012 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a rencontré lundi son homologue français François Hollande à Los Cabos, au Mexique, en marge du sommet du G20. Les deux dirigeants ont convenu de continuer à faire avancer le partenariat stratégique global entre les deux pays.

Le président Hu s’est réjoui du fait que M. Hollande ait une nouvelle fois exprimé son attachement aux relations sino-françaises et sa volonté de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines.

Le président chinois a déclaré que son pays était prêt à travailler avec la France pour amener leur partenariat stratégique global à une nouvelle étape, afin d’apporter des bénéfices aux deux peuples et de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans le monde entier.

Après avoir rappelé que la France avait été le premier grand pays occidental à établir des relations diplomatiques avec la République populaire de Chine, le président Hu a indiqué qu’au cours des 48 dernières années, les relations sino-françaises avaient longtemps joué un rôle d’avant-garde dans les relations de la Chine avec les pays occidentaux.

Il a ajouté que dans le contexte international actuel, complexe et en perpétuelle évolution, la Chine et la France devaient assumer d’importantes responsabilités, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies d’une part, et du fait de leur poids économique dans le monde d’autre part.

Le président Hu a fait une proposition en quatre points pour promouvoir le développement des relations sino-françaises. Il a appelé les deux pays à adopter une perspective stratégique de long terme à cet égard, en maintenant des contacts de haut niveau et en renforçant la confiance mutuelle sur le plan stratégique. Il a également appelé la Chine et la France à renforcer leur collaboration traditionnelle dans les domaines de l’énergie nucléaire et de la construction aéronautique, tout en développant la coopération dans les secteurs des nouvelles énergies et de la haute technologie.

M. Hu a aussi exhorté les deux parties à augmenter les investissements réciproques et à promouvoir une croissance équilibrée du commerce bilatéral.

Par ailleurs, la France et la Chine devraient renforcer leurs échanges culturels et les échanges entre leurs peuples, en encourageant les contacts entre les jeunes et entre les instances gouvernementales régionales et locales, a aussi noté le président chinois.

Les deux pays devraient en outre renforcer les contacts et la coordination sur les questions régionales et internationales majeures, a ajouté le président Hu.

Pour sa part, M. Hollande, qui a pris ses fonctions en tant que président de la République française le mois dernier, a déclaré que le nouveau gouvernement français travaillerait avec opiniâtreté au renforcement du partenariat stratégique global franco-chinois.

La France et la Chine sont toutes deux en faveur d’un monde multipolaire et les deux pays partagent le même point de vue sur un grand nombre de questions majeures, a indiqué M. Hollande. Il a ajouté que la France attachait une grande importance à ses relations avec la Chine et était prête à collaborer avec ce pays asiatique pour traiter divers problèmes internationaux et promouvoir la paix à travers le monde.

M. Hollande a affirmé qu’il souhaitait un renforcement du dialogue stratégique avec la Chine et le développement de la coopération bilatérale dans les domaines du commerce, de l’investissement, de l’énergie et de l’aéronautique. Il souhaite également promouvoir les échanges culturels entre les deux pays et maintenir les contacts et la coordination avec la Chine sur les questions régionales et internationales majeures.

La France continuera de promouvoir activement le développement des relations entre l’Europe et la Chine, a aussi promis M. Hollande.