Ambassade de France : un séminaire sur l’Europe et sur les relations sino-européenne

Ajouté au 04/06/2012 par SHI Lei

Le 1er juin, à l’occasion de la fête de l’Europe en Chine, un séminaire a été organisé par l’ambassade de France en Chine.

A cette occasion, l’ambassadeur de France, Sylvie Bermann et le président de l’institut de recherches de l’Europe du China Institute of Contemporary International Relations (CICIR), Feng Zhongping, ont discuté de la crise financière de l’Europe, du statut de l’UE et des relations sino-européennes.

Actuellement, la crise des dettes de la Grèce est un sujet grave et qui est suivi de près par le grand public. L’ambasseur de france a révélé que tous les organes de l’UE ont fait des efforts pour résoudre les problèmes de la Grèce et qu’ il y a déjà eu des progrès significatifs. En avril dernier, des mesures ont été adoptées sur l’aménagement de l’économie et de la monnaie, proposées par les chefs de gouvernement de 25 pays de l’Union européenne. De nombreux efforts ont été consentis au sein de l’UE pour garder la Grèce dans la zone euro. Selon Madame Bermann, la crise signifie à la fois un danger et une opportunité, elle est convaincue que les difficultés permettront à l’Europe d’aller plus loin et d’être plus fort.

Pour le professeur Feng Zhongping, pour pouvoir sortir de la crise, trois points sont importants pour l’Europe. D’abord, il faudrait mener une réforme structurelle, dont la réduction du bien-être et le relâchement du marché du travail. Deuxièmement, adopter une politique de restriction. Enfin, continuer de mettre l’accent sur la capacité d’innovation, comme l’économie verte et l’économie bas carbone, afin de garder une compétitivité dans l’économie mondiale.

Les relations bilatérales Chine – UE sont également un vif sujet largement évoqué pendant cette journée. Selon le professeur Feng, les relations sino-européennes ne devraient pas s’arrêter simplement à des relations de commerce et de transaction, mais devraient être aussi un partenariat dans les affaires internationales et dans le développement durable.

Les coopérations sino-européennes sont très étroites dans le domaine de la science, de l’éducation, de l’urbanisation, de l’environnement et de la sécurité de l’énergie, et ces relations de coopération vont continuer et se renforcer dans le futur, a fait remarquer Mme Sylvie Bermann.

Au cours de ce séminaire, M.Feng a également commenté la puissance douce de l’Europe, en notant que l’UE ne cesse de s’élargir et est une force d’exemple pour tous. Le système de coopération sécuritaire est remarquable et exerce une l’influence de plus en plus importante dans le monde. L’Europe est par ailleurs un laboratoire mondial, qui fait des expérimentations via un système de coopération régionale, ce qui nous permet d’en tirer une bonne leçon et d’acquérir des expériences précieuses.