Le commerce extérieur de la Chine sera plus équilibré

Ajouté au 21/05/2012 par SHI Lei

Les perspectives du commerce extérieur de la Chine demeureront sombres pour les mois à venir, en raison du ralentissement de la demande mondiale, de la hausse des coûts d’exploitation et de la fréquence accrue du protectionnisme commercial, a indiqué mardi le ministère du Commerce.

Cependant, Shen Danyang, porte-parole du ministère, a déclaré que la Chine « n’est pas pessimiste » à propos de la situation et que le commerce extérieur du pays est en voie de devenir « plus équilibré ».

Depuis la fin de l’année dernière, la croissance des exportations décline, et selon l’Administration générale des Douanes, en avril, les exportations de la Chine ont augmenté de 4,9 % par rapport à l’année précédente et ont atteint 163,25 milliards $, par rapport aux 8,9 % enregistrés en mars.

« Les perspectives du commerce extérieur de la Chine resteront assez sombres dans les mois à venir », a déclaré M. Shen, lors de la séance mensuelle d’information à l’intention des médias.

« Nous ne sommes ni optimistes, ni pessimistes à propos des perspectives des exportations chinoises et du commerce extérieur de cette année », a dit M. Shen.

La demande décroissante des marchandises fabriquées en Chine de la part des marchés développés a nui aux exportations chinoises.

Les exportations de la Chine vers les États-Unis ont baissé à 10 % en avril, alors qu’elles étaient à 14 % en mars, et celles vers l’Union européenne ont continué d’enregistrer une croissance négative en avril, chutant de 2,4 % après avoir montré une croissance négative de 3,1 % en mars.

« Si l’économie mondiale ne se dégrade pas et que la demande mondiale ne connaît pas de gros revers, cette année, le commerce extérieur de la Chine connaîtra une faible croissance au début de l’année, une légère croissance stable au milieu et une forte croissance à la fin», a indiqué M. Shen.

« Nous sommes encore sûrs de réaliser l’objectif d’une croissance de 10 % du commerce extérieur pour cette année. »

Pendant les célébrations du soixantième anniversaire du Conseil de Chine pour la promotion du commerce international qui se sont tenues mardi, le vice-ministre Wang Qishan a dit qu’un « commerce libre et ouvert ainsi que l’investissement constituent le principal moteur de la croissance économique nationale, aidant à créer plus d’emplois ».

« La Chine accroîtra activement les importations, tout en stabilisant la croissance des exportations », a indiqué le vice-ministre Wang.

La Chine affronte le risque d’un ralentissement économique plus grave. En avril, l’import-export de la Chine était inférieur aux prévisions, et en plus, les dépenses au détail et l’investissement du pays ont été plus faibles que prévu en avril.

Le mois dernier, la production industrielle de la Chine a augmenté de 9,3 % par rapport à l’année dernière, les données les plus faibles en trois ans.

Les économistes ont abaissé leurs prévisions de croissance économique du pays pour le deuxième trimestre. Wang Tao, économiste en chef pour la Chine chez UBS AG, a diminué ses prévisions pour le deuxième trimestre, les faisant passer de 8,4 % à 8 %, et son évaluation pour l’année entière passe de 8,5 % à 8,2 %.

En avril, le surplus de la balance commerciale de la Chine a été de 5,35 milliards $. De plus, le surplus de la balance commerciale du pays n’a été que de 660 millions $ au premier trimestre. Le pays a rapporté un déficit de 31,5 milliards $ en février, son premier en un an et le plus gros depuis au moins 1989.

« Le commerce extérieur de la Chine atteint peu à peu l’équilibre », a affirmé M. Shen.

Comme le pays souhaite augmenter ses importations, « nous croyons que, pour l’ensemble de l’année, le commerce extérieur de la Chine sera équilibré pour l’essentiel, mais avec un léger excédent, et le surplus de la balance commerciale diminuera encore par rapport à l’année dernière ».

« Il est normal qu’au cours des mois qui viennent il y ait un surplus de la balance commerciale durant certains mois, et un déficit pendant certains autres », a indiqué M. Shen.