Foire de Canton : la crise mondiale met un frein aux exportations

Ajouté au 14/05/2012 par SHI Lei

Malgré une légère augmentation du nombre d’acheteurs d’outre-mer, le volume des ventes a diminué lors de la plus grande foire commerciale en Chine, envoyant un signal morose pour les perspectives d’exportation.

Les transactions conclues lors de la 111e de la Foire de l’import-export de Chine qui s’est terminée samedi à Guangzhou, la capitale de la province du Guangdong, ont totalisé environ 36 milliards de dollars, en baisse de 4,8% et 2,3% par rapport à 110e et 109e édition, d’après le comité organisateur de la foire.

La foire, également appelée «Foire de Canton», a enregistré cette année plus de 210.000 acheteurs étrangers venant de 213 pays et régions, une légère augmentation de 0,23% par rapport à l’édition précédente.

“La baisse des ventes est principalement due au fait de la faible demande en provenance d’Europe et des Etats-Unis», a déclaré Liu Jianjun, porte-parole de la foire.

En pleine crise de la dette européenne, le nombre d’acheteurs et de transactions en provenance d’Europe a diminué respectivement de 15,5% et 5,6%, a constaté Liu.

Et d’ajouter, que le volume des ventes des acheteurs américains a également diminué de 8,1% par rapport à la dernière session.

«Les acheteurs restent prudents dans la signature de commandes à long terme avec les exportateurs chinois en raison de la crise financière mondiale”, a souligné Liu, qui a noté qu’environ 86% des commandes signées à la foire sont des traites à court terme.

“Déçus par le ralentissement de la demande en provenance d’Europe, nous nous sommes tournés vers les marchés émergents comme l’Amérique du Sud”, a déclaré Cao Yunhui, directeur des exportations de la technologie Electronic Co de Fuxin, un refroidisseur de vin exposant à la Foire de Canton.

Les transaction sur les marchés émergents, y compris les membres des BRICS et les pays africains ont augmenté respectivement de 4,1% et 13,5%, selon le comité organisateur de la foire.

Chen Feng, président exécutif de Xinghui Auto Model Co dans le Guangdong, a déclaré que les affaires des entreprises dans les marchés émergents, y compris le Brésil, la Russie, l’Inde et l’Afrique du Sud – ont vu une augmentation spectaculaire au cours des deux dernières années.

La société, basée à Shantou dans la province du Guangdong,exporte navires et voitures miniatures à travers 47 pays et régions, avec par exemple pour ses bénéfices en Russie, une augmentation de 40% par rapport à l’année dernière, selon Chen.

“Avec la mise à niveau de nos produits, nous avons mis l’accent sur les marchés émergents depuis la crise financière mondiale en 2008, lorsque l’économie mondiale dans les principaux marchés d’Europe et les Etats-Unis était très lente,” a expliqué Chen.

Avec une augmentation spectaculaire des exportations vers les marchés émergents, les sociétés ont connu une croissance régulière des activités ces dernières années, avec des ventes atteignant quelque 440 millions de yuans (70 milliards de dollars) l’année dernière.

Pour attirer plus d’acheteurs en provenance des marchés développés comme l’Europe et les Etats-Unis, le speaker de la foire Liu Jianjun a exhorté les entreprises chinoises à se concentrer sur le développement de leurs propres marques et à investir davantage dans l’auto-innovation.

«Offrir des produits haut de gamme qui approvisionnent le marché de l’UE est la clé de stabilisation de la croissance des exportations», a reconnu Liu.

Les fabricants chinois, qui ont déjà introduit des produits nouveaux et innovants à haute valeur ajoutée ont vu une popularité croissante parmi les acheteurs européens, a constaté Liu.

Pour Liu :”Outre les marchés émergents, les fabricants chinois devraient également se tourner vers le marché intérieur pour développer leurs canaux de vente”.