Echange des permis de conduire français et chinois : une avancée réglementaire importante.

Ajouté au 26/03/2012 par SHI Lei

La reconnaissance mutuelle et l’échange réciproque des permis de conduire français et chinois est un dispositif qui est évoqué depuis de nombreuses années et demandé par nombre de nos compatriotes résidant en Chine.

J’avais rappelé ce souhait, entre autres points, au Ministre des Affaires Etrangères et Européennes, Monsieur Alain Juppé, lors de son dernier passage en visite officielle en Chine. Je vous avais transmis mon courrier, remis en mains propres à Pékin, et la réponse qu’il avait bien voulu me faire. Au sujet du permis de conduire, il évoquait l’avancée des négociations et la nécessité d’une nouvelle disposition réglementaire du côté français (en attaché de ce message).

J’ai donc effectué une veille au Journal Officiel dans l’attente de l’arrêté nécessaire abrogeant le précédent. Celui-ci est effectivement paru le 12 janvier 2012 (également en attaché de ce message).Le nouvel arrêté rentrant ainsi en vigueur, j’ai tout de suite posé une question écrite au Directeur de des Français à l’Etranger et de l’Administration Consulaire à Paris dont je vous communique la réponse en attaché.

La publication de cet arrêté constitue une avancée majeure en vue de la reconnaissance mutuelle des permis de conduire français et chinois.

Je ne manquerai pas d’évoquer ce dossier lors de la réunion consulaire, réunissant Madame l’Ambassadeur et l’ensemble des Consuls Généraux de France en Chine, qui se tiendra en fin de semaine pour que les futures négociations entre Etats puissent mener dans les plus brefs délais, maintenant que les obstacles techniques sont levés, à la concrétisation effective de cette possibilité d’échange des permis de conduire français et chinois.

 Francis Nizet, Conseiller à l’assemblée des Français de l’étranger.