Vin : des châteaux français envisagent de s’installer en Chine

Ajouté au 23/03/2012 par SHI Lei

Fondation du Parc Hennessy dans le Ningxia.

Le marché chinois devient de plus en plus intéressant pour les producteurs de vin européens. Plusieurs châteaux français envisagent aujourd’hui de s’installer en Chine, convoitant le fort potentiel du marché local.

Selon une enquête, la Chine est désormais le cinquième consommateur et le sixième producteur de vin du monde. Les chiffres d’affaires du secteur ont augmenté d’un tiers en une année seulement en 2010.

En 2010, les vins de haute qualité importés en Chine ont pris une part de près de 37 % du marché. Les châteaux français Lafite Rothschild et Margaux ont exporté respectivement un dixième et un tiers de leurs produits en Chine.

Des châteaux français pensent à établir des filiales en Chine. Hennessy se prépare à créer une usine de champagne dans le Ningxia, à l’intérieur profond de la Chine, tandis que le groupe DBR envisage de créer un cru sur l’île Penglai au large du Shandong.

« Le marché chinois est sans doute prometteur pour nous, et les consommateurs s’intéressent davantage à nos produits de haut de gamme », a confié un haut responsable du groupe DBR en Chine.