JF Copé: il est absolument indispensable d’avoir des relations soutenues et construites dans tous les domaines avec la Chine

Ajouté au 13/02/2012 par SHI Lei

“Il est absolument indispensable d’avoir des relations suivies, soutenues, construites dans tous les domaines” avec la Chine, a déclaré Jean François Copé, secrétaire général du parti UMP (Union pour le mouvement populaire, parti au pouvoir), qui va se rendre en Chine à partir de mercredi.

Selon M. Copé, il s’agit son sixième voyage en Chine depuis des années. Avant son départ, le secrétaire général de l’UMP a donné une interview exclusive à l’Agence Xinhua.

“Il y a une histoire entre la France et la Chine qui est très singulière et qui est magnifique en même temps. Depuis le Général De Gaulle en 1964 qui reconnaît la Chine jusqu’au partenariat stratégique initié par le Président Chirac, sans oublier le fait que la Chine a certainement été un des pays les plus visités par Nicolas Sarkozy au long de son quinquennat. C’est tout autant de messages qui montrent l’ intérêt très grand de la France pour la Chine”, a fait remarquer M. Copé.

Lors de sa visite de près d’une semaine en Chine, M. Copé rencontrera des responsables du Parti communiste chinois (PCC), participera à une conférence au Centre de recherche sur le monde contemporain, à Beijing.?Il se rendra également à Tianjin (100 km à l’est de Beijing) pour y visiter des installations d’EADS et pour rencontrer encore des responsables politiques locales.

“C’est très important qu’on inscrive dans la durée des relations, qu’on se dise les choses avec sincérité. Je pense que quand les hommes se parlent, se reparlent, il se créé un climat de confiance”, a dit M. Copé.

Sur le développement de la Chine, le secrétaire général de l’UMP a noté que la Chine a un taux de croissance remarquable, que son commerce extérieur se développe bien, qu’il a besoin aussi des autres régions du monde et en particulier de l’Europe.

“Mon analyse est que la Chine continuera à connaître un développement fort même si elle doit effectivement relever les défis que je viens d’évoquer. Mais en clair, je suis plutôt confiant dans la capacité des dirigeants chinois à porter cette dynamique”, a souligné M. Copé.

Sur les relations entre la Chine et l’Europe, M. Copé a indiqué que l’Europe a d’excellentes raisons de continuer à développer ses relations avec la Chine. “Je le pense aussi bien du point de vu des pays européens par des relations bilatérales avec la Chine que du point de vu de l’Union européenne elle-même”, a-t-il ajouté.

Alors que l’Europe subit la crise de la dette sans précédent, le secrétaire général de l’UMP a insisté que cette crise n’est pas celle de l’Euro et que elle est liée “à des erreurs de gestion qui ont été commises en matière de finances publiques ou à une insuffisante compétitivité de certains pays”, tout en ajoutant que “l’Europe est une terre d’ attractivité, c’est une terre d’investissement”.

Pour M. Copé, l’ Europe a en réalité les outils pour se sortir de cette crise. “Il lui faut maintenant renforcer la gouvernance européenne qui est insuffisante”.

Parlant de l’élection présidentielle qui aura lieu dans plus de 80 jours, M. Copé a révélé que le projet de l’UMP a un titre qui est : “Préparer et protéger l’avenir des enfants de France”.

” L’idée est de construire dans cette période de crise et d’incertitudes un chemin qui invite les Français à donner le meilleur d’eux-mêmes…la France doit être ouverte au monde”, a dit M. Copé.

“Je pense qu’elle ne doit pas craindre de regarder ce qu’il se passe de mieux dans les autres pays, de comprendre les autres cultures. C’est quelque chose d’essentielle et c’est une manière très positive de voir l’avenir”, a-t-il ajouté.