La fête du Printemps est de plus en plus internationale

Ajouté au 03/02/2012 par SHI Lei

On achète des papiers ornés du caractère Fu (?, bonheur) que l’on colle en sens inverse comme porte-bonheur.

La fête du Printemps était à l’origine une fête régionale, mais elle est de plus en plus internationale aujourd’hui.

Actuellement, la fête du Printemps est décrétée jour férié non seulement en Chine, mais aussi dans les pays influencés par la civilisation chinoise, notamment la Corée du Sud, le Vietnam, les Philippines, Singapour, la Malaisie et l’Indonésie. Dans certaines villes du monde, à New York par exemple, la fête du Printemps est déjà reconnue comme une fête publique.

L’événement n’est pas seulement célébré dans les pays et régions où elle est décrétée comme jour férié, on le fête dans le monde entier. En Europe, la fête du Printemps est à la mode. Depuis la première émission en 2005 du timbre de l’année du coq grâce à une coopération entre Li Zhongyao et des artistes français, la Poste française a émis des timbres pour les années du chien, du cochon, du rat, du bœuf, du tigre et du lapin. Elle a émis depuis le 6 janvier le timbre de l’année du dragon d’une valeur de 0,6 euro. Dans les supermarchés français tels que Carrefour, afin de satisfaire la demande des personnes qui souhaitent déguster des spécialités chinoises durant la fête, des rayons spéciaux ont été établis. Et beaucoup de Français choisissent de passer ce réveillon au restaurant chinois. Au Royaume-Uni, durant la fête du Printemps, on trouve beaucoup d’éléments sur le Nouvel an chinois dans les rues. Le 6 février 2011, environ 300 000 Anglais se sont réunis à Trafalgar Square au centre de Londres pour célébrer ensemble l’année du lapin.

En Amérique, depuis 1997, le Canada émet un timbre à chaque fête du Printemps. A New York, l’arrivée du Nouvel an chinois est présentée à l’Empire State Building, bâtiment emblématique de la ville. Au lieu du motif du drapeau national américain en rouge, blanc et bleu, les 1 327 lampes de couleur sont en rouge et or pour fêter le Nouvel an chinois. Au Brésil, on achète des papiers ornés du caractère Fu (?, bonheur) que l’on colle en sens inverse comme porte-bonheur. A Melbourne, en Australie, plus de 200 Australiens et Chinois robustes portent le plus long dragon centenaire du monde en traversant les rues pour fêter le Nouvel An chinois.

A chaque fête du printemps, le secrétaire général de l’ONU, les chefs d’États et les hommes politiques donnent des discours pour souhaiter la bonne année à tout le monde. David Cameron, le Premier ministre anglais, a adressé ses vœux à toutes les populations qui célébraient cette fête dans son discours lors de la fête du Printemps 2011.

L’internationalisation de la fête du Printemps est due à l’augmentation de la position et de l’influence internationales de Chine et à la sensibilisation des Chinois à l’étranger. Une cause non négligeable est aussi la tolérance des pays multiculturels dans le contexte de la mondialisation. Le président français Nicolas Sarkozy a dit dans son discours pour l’année du tigre en 2010 : « Grâce à vous, on peut dire bonne année même au mois de février ! Voilà un apport symbolique de l’Asie à la culture française ! » Dans le domaine des fêtes, beaucoup de Chinois commencent à fêter Noël, tandis que plus d’étrangers commencent à célébrer la fête du Printemps.

La fête du Printemps, venue de Chine, relie le monde. Maintenant que l’année du dragon approche, amis étrangers, êtes-vous prêts pour la fête du Printemps ?