Les échanges interparlementaires intenses entre la Chine et la France

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

M. Kong Quan, ambassadeur de Chine en France, a rendu visite en décembre dernier à M. Jean-Pierre Bel, président du Sénat français. Ils ont échangé des points de vue sur le mécanisme d’échange régulier entre l’Assemblée populaire nationale de Chine et le Sénat français. M. Christophe-André Frassa, sénateur représentant les Français hors de France, a déclaré lors d’une interview exclusive accordée à China.org.cn que les délégations chinoises qui souhaitent venir en visite sont « toujours les bienvenues. »

« Nous avons beaucoup de plaisir à échanger avec elles parce que la relation franco-chinoise est intense » a-t-il ajouté. Il également mentionné un « grand ami » de la Chine, M. Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français. Selon lui, chaque année à l’occasion de sa visite régulière en Chine, M. Raffarin a emmené de nombreux collègues parlementaires découvrir le pays. « Tous ces programmes me permettent d’espérer que nous aurons ‘une année du dragon’ dans la relation franco-chinoise extrêmement enrichissante », a-t-il souligné.

Quant à son idée de promouvoir les échanges entre les deux pays lors de son mandat, M. le sénateur a mis l’accent sur les échanges d’amitié interparlementaires. « Nous avons reçu à Paris l’année dernière des délégations parlementaires chinoises qui venaient à Paris pour des missions bien précises. Nous avons des échanges sur le travail parlementaire et la procédure législative. Nous nous inspirons les uns et les autres de nos expériences respectives pour améliorer les travaux législatifs », a-t-il dit à China.org.cn.

Les Français en Chine s’intéressent plus aux élections présidentielles en France

En 2012 auront lieu les élections présidentielles en France. Selon le sénateur, les Français à l’étranger, notamment en Chine, s’intéressent beaucoup à cet événement. « On croyait que les Français à l’étranger, comme ils s’éloignent, ne s’occuperaient plus ce qui se passe en France, c’est faux. […] Par contre, les Français à l’étranger ont un regard très critique sur la vie politique française. » Selon lui, les élections présidentielles françaises sont le grand rendez-vous de la démocratie française. « C’est une vision pour la France durant les cinq prochaines années », a-t-il conclu.

Il a également révélé le taux de participation des Français à l’étranger pour les élections présidentielles. Le taux mondial était à peu près de 45% à 50%, mais en Chine il atteint 60%. Il semble que les Français en Chine participent beaucoup plus que la moyenne des Français dans le monde.