Les candidats présidentiels français célèbrent le Nouvel An chinois à Paris

Ajouté au 02/02/2012 par SHI Lei

Le 29 janvier, le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande et le ministre de l’Intérieur Claude Guéant ont tous deux participé, chacun à leur manière, au défilé du Nouvel An chinois, dans le 13e arrondissement de Paris.

A cette occasion, François Hollande a maquillé les yeux du masque du dragon pour la cérémonie du défilé. « Celui qui ne progresse pas chaque jour recule », a-t-il noté, citant Confucius. « J’ai retenu cette phrase forte et j’essaie d’avancer chaque jour. Je veux que notre pays avance ».

Le ministre de l’Intérieur a salué la « remarquable capacité d’intégration de la communauté asiatique », une « intégration qui est exactement celle que conduit le gouvernement ».

Cette célébration « donne un peu de baume au cœur » face à la crise économique et la morosité ambiante, confient Rachel, 66 ans, et Marianne, 60 ans, revenues à ce défilé pour la première fois depuis la précédente année du dragon, il y a douze ans.

Selon Chenva Tieu, Secrétaire National UMP pour l’Asie, la communauté asiatique commence à former une force politique qui peut influencer l’élection française.

Le 3 février, le président Nicolas Sarkozy offrira également une réception pour la communauté asiatique pour célébrer l’année du dragon.