Jean-Marie Le Clézio, Prix Nobel de littérature, à Shanghai et à Nankin.

Ajouté au 19/08/2011 par SHI Lei

Invité dans le cadre de la Foire du Livre de Shanghai, Jean-Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel de littérature en 2008, sera en Chine à partir du 16 août pour une série de rencontres littéraires à Shanghai et une intervention à l’Université de Nankin où lui sera remis le titre de Professeur Emérite.
17 août Shanghai Exhibition Center – ??????
La Foire du Livre de Shanghai : 17 – 23 août 2011.

Pour sa 8ème édition, la Foire du livre de Shanghai s’agrandit et devient une foire nationale. 22 000 m2 sont prévus, pour accueillir plus de 150 000 titres, 400 événements et 500 éditeurs chinois. 250 000 visiteurs sont attendus. Une « semaine internationale de la littérature », organisée sur le salon, permettra aux grands noms invités, tels que JMG Le Clézio, Colm Toibin, Jeanette Winterson, Shimada Masahiko, Ge Fei, Bi Feiyu, et Zhang Yueran de rencontrer et de présenter leurs œuvres au public et de débattre des nouveaux enjeux de la littérature.

Prix Nobel de littérature, J.M.G. Le Clézio est né à Nice en 1940, d’une famille bretonne émigrée à l’île Maurice au XVIIIe siècle. Son premier roman, Le Procès verbal — paru en 1963 aux Éditions Gallimard —, obtient le prix Renaudot. Son œuvre, récompensée en 2008 par le prix Nobel de littérature, compte une cinquantaine d’ouvrages publiés essentiellement aux Éditions Gallimard, parmi lesquels La Fièvre (1965), Terra Amata (1967), Désert (1980), Le Chercheur d’or (1985), Hasard (1999), L’Africain (2004).

Plusieurs de ses titres ont été traduits en chinois aux éditions People’s Literature Publishing House et chez Shanghai 99 Readers’ Culture Co : Désert (1983), Mondo et autres histoires (1992), Poisson d’or (2000), Révolutions (2003), Ourania (2008), La Guerre (2008), La Ronde et autres faits divers (2009), Ritournelle de la faim (2009).

Ourania a été lauréat du Prix « Les Meilleurs Romans Étrangers du XXIe siècle » de 2006 accordé par la maison d’édition chinoise « Éditions de la littérature populaire » (Renmin Wenxue Chubanshe).

J.M.G. Le Clézio a remis en 2009, le premier Prix Fu Lei de la traduction, décerné par l’Ambassade de France en Chine aux meilleures traductions du français vers le chinois, en littérature et sciences humaines.

Programme de JMG Le Clézio :

Mercredi 17 août 2011

10h-11h30 : séance de dédicace sur le stand de Shanghai 99 Readers’Culture co.
15h-17h : Rencontre et lecture avec les auteurs chinois Bi Feiyu, Xu Jun et Yuan Xiaoyi. Lieu : Rez-de-chaussée du bâtiment de l’Amitié du Centre des expositions.
Jeudi 18 août 2011

15h-17h : intervention de JMG Le Clézio sur le thème « Les écrivains dans les villes », suivie d’une séance de dédicace. Lieu : 3ème étage du Bâtiment de l’Amitié du Centre des expositions.

Vendredi 19 août 2011

10h : intervention « Une conception personnelle de la littérature » par JMG Le Clézio. Lieu : East Normal University Press

Dimanche 21 juin 2011

16h-17h30 : Intervention sur le thème « Les Livres et notre monde ». Cette rencontre sera suivie de la cérémonie d’attribution du titre de Professeur Émérite remis par l’Université de Nankin à JMG Le Clézio. Lieu : Université de Nankin, salle de conférence du bâtiment Zhixing.

Rencontre du président chinois avec la directrice générale de l’Unesco

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a rencontré Irina Bokowa, la directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), ce jeudi à Shenzhen, dans la province du Guangdong. Ils ont tous les deux exprimé leur volonté de renforcer leur coopération.

Lors de sa visite en Chine, Irina Bokowa participera à la cérémonie d’ouverture de la 26e Universiade, qui se tiendra à Shenzhen du 12 au 23 août.

Signature d’un protocole d’accord en vue d’une coopération financière entre GDF SUEZ et ICBC

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

GDF SUEZ et Industrial and Commercial Bank of China Limited (« ICBC ») ont signé vendredi un protocole d’accord en vue d’une coopération financière non exclusive.

Ce protocole d’accord permettra à GDF SUEZ de bénéficier du soutien d’ICBC dans le cadre du financement de ses projets à travers le monde, notamment en Asie-Pacifique et en Chine. Il couvrira l’ensemble des activités du groupe GDF SUEZ, tels que le gaz, l’électricité, l’eau et les déchets, les services d’efficacité énergétique, indique un communiqué de presse rendu public vendredi par les deux sociétés.

Cet accord fait suite au protocole d’accord de partenariat stratégique mondial signé récemment entre GDF SUEZ et China Investment Corporation (« CIC »), au sein duquel GDF SUEZ accueille CIC en tant qu’ investisseur minoritaire dans son activité exploration & production afin d’accélérer son développement.

Le protocole d’accord signé ce jour contribue au développement des relations qui unissent ICBC et GDF SUEZ, deux leaders mondiaux dans leur secteur d’activité respectif. Il capitalise à la fois sur l’accord de coopération conclu entre CIC et GDF SUEZ, ainsi que sur le statut d’affilié d’ICBC par rapport à CIC.

Le protocole d’accord prévoit plusieurs formes possibles de coopération financière, notamment la mises à la disposition de GDF SUEZ au niveau Groupe de nouvelles lignes de crédit qui permettraient d’accompagner les opportunités de croissance qui s’ offrent au Groupe.

Cette coopération apportera un puissant soutien financier et stratégique pour le développement du Groupe au sein de la région Asie Pacifique et de la Chine, a déclaré Gérard Lamarche, directeur général adjoint en charge des Finances de GDF SUEZ.

ICBC est la première banque mondiale par la capitalisation boursière, mais également en termes de rentabilité, de dépôts de clients et de valeur de sa marque.

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au coeur de ses métiers pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d’approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l’utilisation des ressources.

Le président chinois offre ses vœux de succès à l’Universiade de Shenzhen

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a rencontré le 11 août à Shenzhen, dans la province du Guangdong, George Killian, président de la Fédération internationale du sport universitaire.

L’organisation de l’Universiade contribuera à promouvoir la pratique des disciplines olympiques en Chine et offrira une importante plateforme d’échanges aux étudiants du monde entier, a indiqué M. Hu. Tout est fin prêt pour accueillir l’ouverture de l’Universiade de Shenzhen. Le président chinois souhaite le plein succès de la 26e Universiade.

George Killian a fait l’éloge de l’importance accordée par la Chine au développement du sport auprès des jeunes et a exprimé son intention de renforcer les échanges et la coopération avec le pays pour promouvoir l’essor du sport universitaire international.

Cérémonie d’ouverture de l’Universiade de Shenzhen

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao est présent à la cérémonie d’ouverture de l’Universiade de Shenzhen.

La cérémonie d’ouverture de l’Universiade de Shenzhen a eu lieu le 12 août de 20 h à 22 h 45, dans le stade du Centre sportif de la baie de Shenzhen.

Le comité d’organisation des Jeux a reçu les informations d’inscription de 152 délégations et de 11 901 personnes (dont 7 865 sportifs et 4 036 officiels). La Chine possède la délégation la plus grande de cette édition, avec un total de 505 sportifs.

Cette édition comprend 306 épreuves de 24 disciplines, dont 21 issues des Jeux olympiques, comme l’athlétisme, la natation, le football, le volleyball, le basketball, et le golfe (qui fera partie des JO 2016), ainsi que la gymnastique culturiste et les échecs (deux épreuves populaires auprès des étudiants). La première médaille d’or pour cette édition sera délivrée par l’épreuve de natation en eau libre masculine ou de cyclisme féminin de 120 km, le 13 août à 10 h 30.

De plus, selon le comité, 3 121 journalistes issus de 323 groupes de médias ont reçu une accréditation, dont 330 journalistes étrangers.

Beijing : la 2e foire de la gastronomie se déroule au Parc olympique

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

Dans le but de promouvoir la culture de la gastronomie chinoise, la 2e foire de la gastronomie a ajouté cette année de nouvelles zones, telles que la galerie de la culture de la cuisine, les gâteaux avec des éléments olympiques, la zone du thé et la zone des souvenirs. Les espaces mis en place lors de la 1re édition de la foire ont également été conservés, notamment les snacks traditionnels, la gastronomie folklorique, la cuisine internationale, les spécialités des restaurants ou encore les représentations culturelles. Des semaines de la gastronomie seront en outre organisées lors de la foire afin de présenter la culture de la cuisine saine aux visiteurs.

Cette année, la foire est divisée en deux périodes. La deuxième période se déroule du 8 août au 7 octobre.

Le président chinois prévoit une Universiade unique et de grande qualité à Shenzhen

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a déclaré vendredi être confiant quant à l’Universiade d’été à Shenzhen, qui sera un événement sportif unique et de grande qualité.

M. Hu a fait cette remarque dans son discours prononcé lors d’un banquet de bienvenue organisé pour les invités de marque venus assister à la cérémonie d’ouverture de la 26e Universiade d’été à Shenzhen.

Parmi les invités figurent le président mozambicain Armando Emilio Guebuza, le président bolivien Juan Evo Morales Ayma, le président fidjien Epeli Nailatikau, le président sri-lankais Mahinda Rajapakse, le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi, le Premier ministre roumain Emil Boc, la directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova, le président en exercice de la FISU (Fédération internationale du sport universitaire) George Gillian, et le président nouvellement élu de la FISU, Claude-Louis Gallien.

Depuis sa création en 1959, l’Universiade défend le principe de développer les sports universitaires et de promouvoir l’unité et la coopération dans le monde entier, a indiqué M. Hu, ajoutant que l’Universiade servait de pont entre les jeunes du monde entier pour approfondir la compréhension et l’amitié mutuelles, donnant ainsi un élan puissant à la cause des sports de la jeunesse internationale.

Il a affirmé que ces 50 dernières années, les étudiants de différents pays, groupes ethniques et religions avaient forgé une amitié par leurs échanges et interactions pendant l’Universiade.

Environ 12 000 athlètes et représentants vont participer à l’Universiade d’été 2011, du 12 au 23 août. La Chine y a envoyé 505 athlètes.

La Chine a approuvé un investissement de 5 milliards de dollars pour le développement de l’Afrique

Ajouté au 08/08/2011 par SHI Lei

Dans un article du journal nigérian The Nation mardi dernier, Hu Zhirong, vice-président du Fonds Chine-Afrique pour le développement, a révélé lors d’une interview à Abuja que le gouvernement chinois avait déjà approuvé un investissement de 5 milliards de dollars en Afrique. Bolanle Onagoruwa, chef du Bureau des entreprises publiques du Nigéria l’a confirmé au journal. Hu Zhirong avait rendu visite à celui-ci vendredi dernier.

Une grande partie des fonds devrait être investie dans les infrastructures, et le Nigéria figure parmi les bénéficiaires du plan. Une délégation dirigée par Hu étudie actuellement des projets réalisables dans le pays.

Hu a indiqué que la Chine prendrait en charge des projets concrets de façon indépendante, plutôt que de fournir uniquement une aide financière. La Chine accordera une priorité aux projets d’infrastructure réalisables dans le commerce. Elle demandera peut-être de détenir les actions d’une partie de ces projets afin de partager les bénéfices dans l’avenir.

Mis en service en 2007, le Fonds Chine-Afrique pour le développement est le plus grand fonds de capital-investissement de Chine, et également le plus grand fonds pour le développement africain du monde. La Banque de développement de Chine a fourni les premiers investissements d’un milliard de dollars.

 

« Bâtir des villes durables : regards croisés entre la France et la Chine »

Ajouté au 01/08/2011 par SHI Lei

 

Comment construire une ville économique et écologique au XXIème siècle ? Avec le développement technologique et l’augmentation de la population, cette question prend chaque jour plus d’importance. Vendredi soir au Broadway Cinéma MOMA de Beijing, une conférence sur le thème “Bâtir des villes durables, regards croisés entre la France et la Chine”, a permis de dévoiler quelques éléments de réponse.

Les personnes ont vite été captivées par un expert chinois analysant la situation actuelle de la construction des villes durables en Chine. Ce professeur a effectué ses études en France dans le domaine de la préservation et de la rénovation du patrimoine en Chine.

Zou huan

Directeur adjoint

Ecole d’Architecture de l’Université Tsinghua

“La construction des villes en Chine rencontre de grands problèmes, comme le manque de ressources ou de graves pollutions, ainsi, la ville verte devient un choix inévitable pour équilibrer le développement de l’industrie et la protection de l’environnement.”

Cette année, l’ambassade de France en Chine inaugure un cycle de conférences dédié à l’environnement. 2 intervenants chinois et français ont confronté leurs conceptions de la ville durable.

Simon Rodriguez Pages

Architecte

“Le bien fait de la ville, c’est de vivre ensemble, d’être avec les autres, de pouvoir compter sur les autres. Une des plus belles choses que j’ai vue quand je me promène ici en Chine, c’est de voir des gens le soir sur des places danser ensemble.”

Destinées au grand public, ces conférences ont pour objectif de sensibiliser les citoyens aux enjeux environnementaux et de favoriser les échanges d’expériences entre la France et la Chine.

 
Le premier volet de ce cycle s’est tenu en avril dernier à Pékin et à Wuhan. Il a porté sur le droit de l’environnement et a réunit à Wuhan plus d’une centaine de participants.Le second volet dédié à l’urbanisme s’est déroulé 20 Juin à l’Institut Zhongnan de Wuhan. Plus d’une centaine d’auditeurs (représentants des départements universitaires d’urbanisme, architectes, urbanistes) ont assisté aux présentations des deux experts français et chinois réunis à cette occasion.

Au cours de son discours d’ouverture, M. Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan a rappelé tout l’intérêt de mener de telles rencontres, permettant de confronter les points de vue des experts et d’éclairer les enjeux auxquels sont confrontées les villes du monde entier.

M. Simon Rodriguez Pages, architecte associé des « Ateliers 234 » de Paris, ainsi que M. LI Chun Fang, vice architecte en chef de l’Institut Zhongnan de Wuhan ont présenté leur vision de la métropole de demain.

M. Rodriguez Pages a porté l’accent sur les modes d’harmonisation de la densité (création de rythmes, de repères, mixité des lieux, techniques d’enfouissement,…). M. Li Chun fang quant à lui abordé la problématique de la planification urbaine en Chine en soulignant l’enjeu de la coordination du développement des villes chinoise (équilibre des activités, de l’environnement naturel, des équipements espaces verts, réseaux d’eau potable, d’assainissement, réseaux de communication). Il illustra son propos à travers le cas de la ville de Hanzhou et l’aménagement de la Gare – Orient.

Ces présentations ont donné lieu à de fructueux échanges entre les experts et la salle permettant de confronter le point de vue occidental au phénomène d’urbanisation chinois en abordant les questions de gestion de la densité face au rythme de développement des villes, les types de réflexion à mener en matière d’aménagement urbain et leur application aux grands ensembles ou aux pôles d’échange.

Cette manifestation marqua également l’ouverture du colloque « Architecture et Urbanisme Opportunités et projets dans les provinces du Hubei et du Sichuan » organisé par UbiFrance et l’AFEX (Architectes Français à l’Export). Au terme de la conférence, les représentants de l’Institut Zhongnan ont donc été invités à rencontrer une dizaine d’experts français en mission à Wuhan, pour échanger sur les opportunités de collaborations communes.

Suivant »