Le chemin vers les arts traditionnels chinois

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

 

Teinture, découpage, gâteau de juin, cerf-volant, lanternes, ombres chinoises… les ateliers se déclinent en douze séances en juillet et douze séances en août. Ils s’adressent à des enfants de 4 à 12 ans et sont animés en langue française et chinoise.

L’Atelier Buyuertong est animé par des professeurs qualifiés dans différentes disciplines. Le développement de la créativité, de l’expression artistique des enfants est au coeur de leurs méthodes éducatives.

Henrik Martens : les perspectives sont vastes pour la coopération nucléaire sino-française

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

A l’occasion du deuxième Sommet mondial des Think Tanks à Beijing, le forum sur la sécurité de l’énergie et de l’électricité nucléaire a eu lieu le 26 juin dans le Grand Hôtel de Chine.

M. Henrik Martens, PDG de la filiale d’EDF en Chine, a expliqué comment renforcer la sécurité de l’électricité nucléaire après la catastrophe de Fukushima.

Selon M. Martens, la crise nucléaire à Fukushima a eu des influences importantes sur le développement du nucléaire dans le monde. Actuellement, l’industrie nucléaire mondiale rencontre de nouveaux défis, il faut donc réfléchir au mode de développement de ce secteur et renforcer le contrôle de la sécurité et la coopération internationale.

Le nucléaire représente plus de 80 % de l’électricité produite en France. Le volume de la construction et de l’opération des centrales nucléaires d’EDF occupe la première place au monde. Les centrales d’EDF sont sûres, efficaces et de plus en plus modernes.

Selon M. Martens, après la fuite de la centrale nucléaire à Fukushima, le premier ministre français François Fillon a demandé à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de mener un audit sur la sûreté des installations nucléaires du pays pour assurer la sécurité des centrales. Avant la fin de cette année, EDF va évaluer encore une fois les centrales nucléaires en France, renforcer l’administration de la sécurité et élargir les coopérations avec les entreprises nucléaires dans le monde.

Il a montré que la Chine et la France sont deux grands pays de l’électricité nucléaire. La Chine et la France sont en train de construire conjointement les plus grands réacteurs et d’accumuler des expériences techniques. L’industrie du nucléaire est similaire en France et en Chine. La France espère continuer les échanges avec la Chine et partager les expériences dans ce domaine.

La crise nucléaire de Fukushima est une occasion pour la Chine et la France de coopérer plus étroitement dans le domaine nucléaire. EDF est confiant dans le maintien et l’élévation de la coopération nucléaire, ainsi que dans la réalisation de bénéfices mutuels et d’un partenariat gagnant-gagnant, a-t-il conclu.

En juillet et août au cinéma de l’Institut français de Chine : « Sur la route »

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

 

Errances, cheminements, cavales ou voyages initiatiques, la route devient le théâtre de rencontres, de désillusions et de révélations.

Des personnages nomades, énigmatiques et curieux, vous emmèneront découvrir des paysages uniques, français pour la plupart mais aussi tadjiks, arméniens, italiens… Du cinéma « à la française » qui emprunte la liberté des road movies américains pour vous faire prendre la route avec nous !

Tournée

France, 2010, 1h51min

Comédie dramatique , Réalisateur : Mathieu Amalric

Avec : Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey, Linda Marracini

Français sous-titré en chinois et en anglais

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim a tout plaqué – enfants, amis, ennemis, amours et remords – pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses « New Burlesque » à qui il a fait fantasmer la France… De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les show girls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes.

A tout de suite
France, 2004, 1h35min
Drame, Réalisateur : Benoît Jacquot

Avec : Isild le Besco, Ouassini Embarek, Nicolas Duvauchelle

Français sous-titré en chinois

En 1975, une jeune fille de 18 ans, de la bourgeoisie parisienne, tombe amoureuse d’un voyou qui appartient au Gang des postiches. Ce dernier, après un braquage avec prise d’otages qui tourne au meurtre, doit s’enfuir. Elle le suit en cavale à travers l’Europe et l’Afrique durant deux ans, poursuivis par Interpol. Basé sur une histoire vraie et entrecoupé d’images d’archives, ce film en noir et blanc réalisé, avec une simple caméra DV, vibre d’intensité et d’émotion.

Western
France, 1997, 1h51min

Comédie dramatique, Réalisateur : Manuel Poirier

Avec : Sergi Lopez, Sacha Bourdo, Elisabeth Vitali

Français sous-titré en chinois

La rencontre improbable de Paco, un espagnol qui plaît aux femmes, et de Nino, un petit émigré russe qui aimerait bien plaire à une femme. Leur amitié naissante les mènera sur les routes de Bretagne, à la recherche de l’amour.

Prix du Jury Cannes 1997 – César meilleure musique 1998

Les égarés
France, 2002, 1h35min

Drame, Réalisateur : André Téchiné

Avec : Emmanuelle Béart, Gaspard Ulliel, Grégoire Leprince-Ringuet

Français sous-titré en chinois et en anglais

En juin 1940, alors que les Allemands sont aux portes de Paris, Odile, une institutrice, cède à la panique générale et s’engage avec ses deux enfants sur les routes de l’exode. A la suite d’une attaque aérienne, la petite famille, qui a tout perdu, rencontre Yvan, un étrange adolescent au crâne rasé, attifé comme un clown. Tous les quatre vont se retrouver dans une maison abandonnée sans électricité où, provisoirement coupés du monde, obligés de se débrouiller pour survivre et livrés à eux-mêmes, ils vont vivre une drôle de guerre…

Sans toit ni loi
France, 1985, 1h45min

Drame , Réalisateur : Agnès Varda

Avec : Sandrine Bonnaire, Macha Méril, Stéphane Freiss

Français sous-titré en chinois et en anglais

Une jeune fille vagabonde est trouvée dans un fossé, morte de froid : c’est un fait divers. Que peut-on savoir d’elle ? Qui a-t-elle rencontré sur sa route ? La caméra s’attache à Mona, racontant les deux derniers mois de son errance. Elle traîne. Installe sa tente près d’un garage ou d’un cimetière. Elle marche, surtout jusqu’au bout de ses forces.

La réalisatrice Agnès Varda choisit un ton d’une absolue neutralité. Dur et austère : un film d’une implacable vérité.

Luna Papa

France, 1999, 1h47min
Comédie dramatique, Réalisateur : Bakhtiar Khudojnazarov

Avec : Merab Ninidze, Moritz Bleibtreu, Nikolai Fomenko

Russe sous-titré en français et en chinois

Une nuit, au clair de lune, la jeune Mamlakat Bekmaroudova succombe au charme d’un mystérieux inconnu qui disparaît aussitôt après l’avoir mise enceinte.

Safar, son père, veut laver l’affront et trouver le malappris. Il part à sa recherche, entraînant Mamlakat et son frère Nasreddin, revenu de la guerre en Afghanistan mentalement diminué, dans d’incroyables aventures tragi-comiques.

Exils
France, 2003, 1h43min
Drame, Réalisateur : Tony Gatlif

Français sous-titré en chinois

Un jour, Zano propose cette idée un peu folle à sa compagne Naïma : traverser la France et l’Espagne pour rejoindre Alger et connaître, enfin, la terre qu’ont dû fuir leurs parents autrefois.
Presque par défi, avec la musique comme seul bagage, ces deux enfants de l’exil se lancent sur la route. Epris de liberté, ils se laissent un temps griser par la sensualité de l’Andalousie – avant de se décider à franchir la Méditerranée.

D’une rencontre à l’autre, d’un rythme techno à un air de flamenco, Zano et Naïma refont, à rebours, le chemin de l’exil. Avec, au bout du voyage, la promesse d’une reconquête d’eux-mêmes…

Mammuth
France, 2009, 1h32min
Comédie dramatique, Réalisateurs : Gustav Kervern, Benoît Delépine

Avec : Gérard Depardieu, Yolande Moreau, Isabelle Adjani

Français sous-titré en chinois

Serge Pilardosse vient d’avoir 60 ans. Il travaille depuis l’âge de 16 ans, jamais au chômage, jamais malade. Mais l’heure de la retraite a sonné, et c’est la désillusion : il lui manque des points, certains employeurs ayant oublié de le déclarer ! Poussé par Catherine, sa femme, il enfourche sa vieille moto des années 70, une « Mammut », et part à la recherche de ses bulletins de salaires. Durant son périple, il retrouve son passé et sa quête de documents administratifs devient bientôt accessoire…

Eldorado
France, 2008, 1h25min

Comédie dramatique, Réalisateur : Bouli Banners

Avec : Bouli Banners, Fabrice Adde, Philippe Nahon

Français sous-titré en chinois

Yvan, dealer de voitures vintage, la quarantaine colérique, surprend le jeune Elie en train de le cambrioler. Au lieu de lui infliger une bonne correction, il se prend d’une étrange affection pour le jeune homme et accepte de le ramener chez ses parents au volant de sa vieille Chevrolet.

Commence alors le curieux voyage de deux bras cassés à travers une Belgique magnifique et déjantée.

Lundi matin
France, Italie, 2001, 2h02min

Comédie dramatique, Réalisateur : Otar Iosseliani

Avec : Jacques Bidou, Anne Kravz-Tarnavsky, Narda Blanchet
Français sous-titré en chinois

C’est un triste village à une soixantaine de kilomètres de la grande ville. Certains de ses habitants sont encore des paysans, d’autres, comme Vincent, partent et reviennent chaque jour car ils travaillent dans des usines d’horribles banlieues. Un beau jour, Vincent décide que tout cela doit cesser : le village, l’usine, la femme, les enfants, en un mot, la routine… Suivant les conseils de son vieux père : « Laisse tomber tout ça, va voir un peu le monde, Naples, Venise, Constantinople, Alexandrie. Va donc chercher ailleurs le bonheur que tu imagines.

Les glaneurs et la glaneuse
France, 2000, 1h22min
Documentaire, Réalisateur : Agnès Varda

Français sous-titré en chinois

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, récupéreurs, ramasseurs et trouvailleurs. Par nécessité, hasards ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneurs d’autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures jetées, objets sans maître et pendules sans aiguilles, c’est la glanure de notre temps. Mais Agnès est aussi la glaneuse du titre et son documentaire est subjectif. La curiosité n’a pas d’âge. Le filmage est aussi glanage.

 

 

L’Association Carrefour FRANCE – SICHUAN

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

« Le SICHUAN est une des provinces les plus dynamiques de Chine (15% de PIB moyen).
L’Association Carrefour FRANCE – SICHUAN y est présente depuis plus de 10 ansElle rassemble des membres passionnés par la Chine et intéressés par le Sichuan où ils se rendent régulièrement : sinologues, français et chinois, partenaires franco – chinois, industriels, commerçants, universitaires, consultants.

L’Association a pour objectif de faciliter les relations d’affaires, culturelles et touristiques entre le Sichuan et la France.Elle fonctionne sur un mode associatif loi 1901, sans but lucratif, et est ouverte à tous.

L’organisation d’ACFS en 6 pôles de compétences facilite le rassemblement des compétences, le montage et l’accompagnement de projets.

Des événements business ou culturels ont lieu à Paris chaque trimestre, une mission est organisée à Chengdu tous les ans au mois d’octobre pour accompagner les entreprises qui souhaitent travailler avec / au Sichuan, à l’occasion de la Foire international

Le site : www.associationcarrefourfrancesichuan.com
,
,

La Chine et le Sichuan sont mis à l’honneur lors du Colloque annuel de l’Association qui a rassemblé plus de 200 personnes le 22 juin 2011 au siège de Groupama à Paris.

informations : martine.fumey@wanadoo.fr

ACFS chez M. Panet 4 rue du Sergent Hoff. 75017 Paris«
« Les entreprises françaises, séduites par le dynamisme et les potentiels de marché cherchent à entrer, se développer et perdurer sur le marché chinois. Forte de son réseau au Sichuan, fruit de plus de 10 ans d’amitié entre un pays et une province de même taille, l’ACFS aide, suit, facilite les relations d’affaires, et l’intégration de ces entreprises en zone de haute technologie (centres de compétitivité, incubateur sino-européen). »

1ère conférence franco-chinoise sur les villes durables à Wuhan

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

Le développement urbain durable et la lutte contre le changement climatique constituent un axe structurant de la coopération franco-chinoise.

Pour renforcer les échanges d’expertises entre la France et la Chine, l’Ambassade de France en Chine a décidé cette année d’inaugurer un cycle de conférences dédié à l’environnement.

Le premier volet de ce cycle s’est tenu en Avril dernier à Pékin et à Wuhan. Il a porté sur le droit de l’environnement et a réuni à Wuhan plus d’une centaine de participants.

Le second volet dédié à l’urbanisme s’est déroulé le 20 Juin à l’Institut Zhongnan de Wuhan. Plus d’une centaine d’auditeurs (représentants des départements universitaires d’urbanisme, architectes, urbanistes) a assisté aux présentations des deux experts français et chinois réunis à cette occasion. Au cours de son discours d’ouverture, M. Serge Lavroff, Consul général de France à Wuhan, a rappelé tout l’intérêt de mener de telles rencontres, permettant de confronter les points de vue des experts et d’éclairer les enjeux auxquels sont confrontées les villes du monde entier.

 M. Simon Rodriguez Pages, architecte associé des « Ateliers 234 » de Paris, ainsi que M. LI Chun Fang, vice architecte en chef de l’Institut Zhongnan de Wuhan, ont présenté leur vision de la métropole de demain.

M. Rodriguez Pages a porté l’accent sur les modes d’harmonisation de la densité (création de rythmes, de repères, mixité des lieux, techniques d’enfouissement). M. Li Chun fang a quant à lui abordé la problématique de la planification urbaine en Chine, soulignant ainsi l’enjeu de la coordination du développement des villes chinoise (équilibre des activités, de l’environnement naturel, des équipements, espaces verts, réseaux d’eau potable, d’assainissement, réseaux de communication). Le cas de la ville de Hanzhou et l’aménagement de la Gare – Orient ont illustré son propos.

Ces présentations ont donné lieu à de fructueux échanges entre les experts et la salle permettant de confronter le point de vue occidental au phénomène d’urbanisation chinois. Les questions relatives à la gestion de la densité face au rythme de développement des villes, à la nature des réflexions à mener en matière d’aménagement urbain et leur application aux grands ensembles ou aux pôles d’échanges ont été soulevées.

 
De gauche à droite : Mme Dedun, M. LIU Anping, M. Rodriguez Pages, M. Lavroff, M. ZHANG Jianhua, M. Li Chun Fang, M. TANG WenshengCette manifestation marqua également l’ouverture du colloque « Architecture et Urbanisme Opportunités et projets dans les provinces du Hubei et du Sichuan » organisé par UbiFrance et l’AFEX (Architectes Français à l’Export). Au terme de la conférence, les représentants de l’Institut Zhongnan ont donc été invités à rencontrer une dizaine d’experts français en mission à Wuhan, pour échanger sur les opportunités de collaborations communes.

Grand succès pour la deuxième édition de la "Fête de la Musique" à Shanghai

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

La Fête de la Musique était à Shanghai pour la deuxième fois cette année dans plus de quinze lieux en ville ! Découvrez la vidéo du grand concert d’ouverture à 800 Show, où sept groupes se sont succédé devant un public de plusieurs milliers de personnes. Venus spécialement de France, la jeune chanteuse Joyce Jonathan a séduit le public (et l’animateur…) et Curry&Coco ont littéralement enflammé la salle.
Cette année, la Fête s’est à nouveau déroulée sur deux journées, au cours d’un weekend : grand concert d’ouverture le samedi, suivi d’une journée entière d’événements musicaux en une quinzaine de lieux en ville le dimanche. Tous les concerts étaient gratuits.

Le concert d’inauguration s’est tenu dans une gigantesque halle réhabilitée, au cœur d’un district créatif en plein centre-ville : le « 800 Show ». De 16h à 23h, sept groupes se sont succédé : deux groupes venus de France (Joyce Jonathan et Curry&Coco), et cinq groupes locaux (Moonrock, Sonnet, An Lai Ning, Yu Guo et R3), dans une programmation allant du folk au pop, puis au rock et à l’électro-rock. En dépit de fortes averses, la halle, pourtant immense, était comble pendant toute la durée du concert : plusieurs milliers de personnes s’y sont rassemblées.

Les groupes français ont connu un très grand succès, tandis que les groupes chinois, très connus localement, avaient drainé un grand nombre de fans, visiblement très fervents. L’ambiance générale était extrêmement conviviale.

Les concerts du dimanche se sont déroulés en de multiples lieux sans qu’aucune goutte de pluie ne vienne troubler la fête. Les concerts furent très variés, aussi bien dans leurs styles musicaux, leurs décors et quartiers, que dans leur public : démonstrations de percussions par le Conservatoire de Shanghai au Rockbund Museum, après-midi de rock à Xin Tian Di, chanson française dans l’ancien temple Hong Miao, concert de soul dans les Jardins Yu de la vieille ville chinoise, musique rap et world à Sinan Mansions dans l’ancienne concession française, après-midi Erik Satie à la galerie James Cohan, etc. Chaque lieu a rassemblé un large public.

Enfin la journée s’est achevée par la désormais traditionnelle Jam Session de la Fête de la Musique. Plus de cent musiciens s’y sont produits devant un public d’environ un millier de personnes, ce qui est exceptionnel pour un dimanche soir. Toute la scène musicale locale était présente, dans une ambiance très festive.

Nous vous donnons rendez-vous l’an prochain !

Marion BERTAGNA
Attachée de coopération culturelle

Visite de l’Ambassadeur de France à Wuhan

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

Madame l’Ambassadeur de France en Chine, Sylvie BERMANN, était en visite officielle à Wuhan le jeudi 30 juin 2011.
 Accueillis par le Consul général de France à Wuhan, M. Serge Lavroff, l’Ambassadeur de France en Chine et sa délégation, ont été reçus par les plus hauts dirigeants de la province du Hubei, tels que le Gouverneur, M. WANG Guosheng, ainsi que les Maire et vice-Maire de la municipalité de Wuhan, M. TANG Liangzhi et M. YUE Yong.

 Cette visite aura également été l’occasion pour Madame l’Ambassadeur, de participer aux Cérémonies de pose de la première pierre du laboratoire P4 de haute sécurité biologique, et de signature de la convention pour l’établissement d’un laboratoire de référence en microbiologie.

Rétrospective de Marc Riboud à Dalian

Ajouté au 04/07/2011 par SHI Lei

Dalian
Du 6 juillet 2011 au 7 août 2011 
Après Shanghai Art Museum (mars 2010), Beijing CAFA Art Museum (avril 2010), Hong Kong City Hall (mai 2010), Macao Museum of Art (juin 2010), Xi’An Art Museum (juillet 2010), Wuhan Art Museum (septembre 2010), Chengdu International Center of Photography and Video, Dalian devient la 8e étape de cette exposition tournante de Marc Riboud en juillet 2011.
Avec 140 images dont plus de la moitié sur la Chine, la rétrospective de Marc Riboud est une leçon de VOIR, un témoignage d’un des plus grands photographes français de son amour pour la Chine.

Marc Riboud est né en 1923 à Lyon. A l’Exposition Universelle de Paris en 1937, il prend ses premières photographies avec le petit Vest-Pocket offert par son père pour ses 14 ans. En 1953, il obtient une publication dans le magazine Life pour une photo d’un peintre de la Tour Eiffel. Sur l’invitation d’Henri Cartier-Bresson et de Robert Capa, il entre à Magnum.En 1955, via le Moyen-Orient et l’Afghanistan, il se rend par la route en Inde, où il reste un an et d’où il gagne la Chine pour un premier séjour en 1956. Après un séjour de trois mois en URSS en 1960, il couvre les indépendances en Algérie et en Afrique noire. Entre 1968 et 1969, il effectue des reportages au Vietnam, où il est l’un des rares photographes à pouvoir entrer.

Appelé affectueusement Ma-Ke-Lu-Bu par ses pairs et admirateurs chinois, celui qui a fait plus d’une vingtaine de voyages en Chine depuis la fin de 1956, revient à 87 ans, pour une rétrospective. Le public pourra découvrir ou redécouvrir ses « icônes » et ses « best-of », y compris certaines photos inédites, en tirage RC noir et blanc et en couleur, qui retracent son parcours en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique, en Europe et en Asie. L’exposition est accompagnée d’un catalogue.

ORGANISATEURS : Dalian Municipal Culture, Radio, Film and TV Bureau, Consulat général de France à Shenyang
UNDERTAKERS : Dalian Art Exhibition Hall, Alliance Française de Dalian.

La Chine va célébrer le 90e anniversaire du PCC

Ajouté au 01/07/2011 par SHI Lei

La fête d’anniversaire d’un milliard de personne aura lieu vendredi 1er juillet à l’occasion du 90e anniversaire du Parti communiste chinois.

Mais de nombreuses activités officielles et initiatives totalement personnelles ont déjà été organisées avant cette journée.

Dans la province du Sichuan (sud-ouest), un groupe de seniors a chanté des chants révolutionnaires. Certains jouaient des instruments tandis que d’autres dansaient en agitant leurs éventails.

Le plus âgé d’entre eux, Li Chongrong, 70 ans, a recopié à la main plus de 300 de ces chants.

Dans le district de Fangshan à Beijing, Liu Xiuhua, âgée de 62 ans, a passé une semaine entière à préparer une broderie à double face à l’effigie du drapeau du parti.

A Langfang, dans la province du Hebei (nord), Yuan Jintong, âgé de 69 ans, a passé 46 ans à collecter des articles de presse, photos, livres et insignes sur le PCC. Il envisage d’exposer sa collection.

Les chants révolutionnaires se font entendre du fleuve Yangtsé au Plateau du Tibet, alors qu’un film sur la naissance du PCC, ” Beginning of the Great Revival”, a engrangé 200 millions de yuans de recette en deux semaines.

Dans la province orientale du Zhejiang, un nouveau mémorial a été inauguré jeudi pour commémorer le premier congrès du PCC.

Il y a 90 ans, 13 personnes se sont réunies et ont fondé le Parti communiste chinois dans la concession française de Shanghai. La réunion s’est ensuite déplacée sur un bateau sur le lac Nanhu.

Ces neuf dernières décennies, le nombre de membres du Parti a atteint 80 millions, l’équivalant de la population allemande, et la Chine est devenue la deuxième plus grande puissance économique mondiale.

Le peuple chinois se rappelle de façon vivante les changements que le Parti a apportés dans leur vie quotidienne.

Zhang Huifen, une ouvrière à la retraite de Beijing, a rallié le PCC il y a 30 ans. “Quand j’étais au lycée, dans les années 1970, la ration alimentaire par personne n’était que de 250 grammes de poudre de blé et de riz”, se rappelle-elle. “Les cacahuètes n’étaient consommées qu’à l’occasion de la Fête du Printemps”.

Elle garde encore des coupons de rationnement, qui étaient un symbole de l’économie planifiée chinoise. Les habitants devaient alors utiliser à la fois de l’argent et des coupons pour acheter leurs vivres. A ses yeux, la jeune génération est trop difficile en matière de nourriture.

Qiao Lin, âgée de 54 ans, est jalouse des filles d’aujourd’hui et de leurs beaux atours.

“J’ai commencé à travailler à 18 ans. Mes pantalons et chaussures étaient rapiécés”, explique-elle, “nous avions besoin de coupons pour acheter des vêtements, dont les couleurs étaient invariablement bleu, blanc ou noir”.

Heureusement, elle explique coquettement ne pas être trop âgée pour suivre la mode. Car, “il y a tellement de beaux vêtements et de cosmétiques dans les magasins”.

La vie en Chine s’est évidemment améliorée pour elles.

Malgré cela, Zhang Huifen et Qiao Lin avouent cependant que des problèmes persistaient sous le règne du PCC, tels que la corruption et l’écart énorme entre les riches et les pauvres.

Ouverture à Beijing du grand rassemblement célébrant le 90e anniversaire de la fondation du PCC

Ajouté au 01/07/2011 par SHI Lei

Un grand rassemblement célébrant le 90e anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois (PCC) s’est ouvert dans le Grand Palais du Peuple, vendredi matin dans le centre-ville de Beijing.

Wu Bangguo, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a déclaré l’ouverture du rassemblement et 6 000 personnes ont chanté en choeur l’hymne national.

Hu Jintao, Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Li Changchun, Xi Jinping, Li Keqiang, He Guoqiang et Zhou Yongkang sont présents au rassemblement.

Xi Jinping, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, a annoncé la décision de glorifier les remarquables unités de base, membres du PCC et travailleurs du Parti lors du rassemblement.

« Précédent Suivant »