Les dames françaises apprécient les reliques de la Cité interdite au Louvre

Ajouté au 16/12/2011 par SHI Lei

Le Louvre, qui expose actuellement des reliques de la Cité interdite chinoise, a reçu le 12 décembre un groupe spécial composé principalement de dames. Il s’agissait des épouses d’hommes politiques et de personnalités des affaires et des sciences. Sur l’invitation de Kong Quan, ambassadeur chinois en France et sa femme, elles sont venues admirer l’exposition « La Cité Interdite au Louvre – Empereurs de Chine et rois de France ».

Kong Quan a indiqué que les 130 objets exposés avaient été choisis parmi près de 2 millions d’antiquités préservées dans la Cité interdite. Ils illustrent l’âge d’or des règnes de Kangxi à Qianlong. L’exposition a pour but de faire découvrir les activités politiques, la vie culturelle et artistique élégante et raffinée du palais impérial sous les Ming et Qing. La disposition de l’exposition est originale. La comparaison entre des reliques chinoises et françaises permet une rencontre des histoires et cultures des deux pays, ce qui produit un contraste intéressant. Depuis son ouverture le 29 septembre, l’exposition a reçu environ 3 000 visiteurs par jour.

Parmi les dames du groupe, certaines ont pris des notes, certaines ont posé des questions, mais le plus important était la recherche et l’échange sur les histoires et les cultures des deux pays. Pénélope, l’épouse du Premier ministre français François Fillon, a déclaré après sa visite qu’à travers l’exposition remarquable et la disposition particulière, elle avait pensé aux échanges entre la Chine et la France dès les dynasties Ming et Qing.

Selon Anne-Marie Perrier, épouse de l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, la France et la Chine ont des échanges profonds depuis 300 ans, et maintiennent leurs caractéristiques. Pour elle, la visite intéressante ressemblait à une rencontre enrichissante à travers l’espace et le temps. Elle a aussi indiqué aux journalistes qu’elle avait rendu plusieurs visites en Chine avec son mari et qu’elle s’intéressait beaucoup à la culture chinoise. Elle a écrit avec Jean-Pierre Raffarin un livre intitulé Ce que la Chine nous a appris. A présent, elle apprend la calligraphie et la peinture au centre de la culture chinoise à Paris.

Cette exposition marque la deuxième coopération entre la Cité interdite et le Louvre. En 2008, le Louvre a organisé une exposition sur Napoléon 1er à la Cité interdite, qui a été couronnée de succès. En tant qu’exposition croisée, l’exposition « La Cité Interdite au Louvre – Empereurs de Chine et rois de France » durera au 9 janvier 2012.