Visite en Chine de Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement (4-8 novembre 2011)

Ajouté au 21/11/2011 par SHI Lei

Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement s’est rendue successivement à Shanghai, Wuhan, Chengdu et Pékin. Elle était accompagnée de Thierry Mariani, ministre chargé des transports, et d’une importante délégation comprenant des élus, des chefs d’entreprises et des journalistes. La visite a permis de promouvoir la filière environnementale française et la signature de nombreux accords commerciaux. Les entretiens officiels aux ministères de l’environnement et au ministère des affaires étrangères ont permis de rappeler la position française pour la conférence de Durban sur la lutte contre le changement climatique et la conférence de Rio+20 sur le développement durable.

La visite de la ministre a permis de valoriser la filière environnementale française. Dans le cadre de la mise en œuvre du 12ème plan quinquennal, le marché environnemental chinois est amené à croître fortement dans les prochaines années, offrant des opportunités aux éco-entreprises françaises, dont les exportations ont progressé de 16,5 % au cours des dernières années (contre 5 % pour les autres entreprises). Les entreprises françaises sont notamment historiquement des leaders mondiaux dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de la gestion des déchets, du traitement des pollutions locales et dans le transport ferroviaire.

La visite ministérielle a été l’occasion de signer de nombreux accords impliquant des entreprises françaises : Thales, Air France – KLM, Schneider Electric, Suez Environnement, Valeo, Dongfeng Peugeot Citroën Automobile, Keolis, Eurocopter et Alstom.

La ministre a par ailleurs inauguré l’unité mixte internationale E2P2L (Eco-efficient Products and Processes Laboratory) consacrée à la chimie verte, dont les partenaires principaux sont Rhodia, le CNRS, l’Ecole normale de Lyon et l’Université nationale de Chine de l’Est à Shanghai, et a posé la première pierre de l’usine de retraitement des eaux industrielles de Suez Environnement dans la zone d’industrie chimique de Wuhan.

La ministre a également eu des entretiens officiels au Ministère de la protection de l’environnement et au Ministère des affaires étrangères. Ces entretiens ont permis d’évoquer les principales négociations internationales à venir en matière d’environnement : Conférence de Durban, Forum mondial de l’eau, Conférence Rio+20. La ministre a notamment rappelé la position de la France et de l’Union européenne sur la mise en place de financements innovants pour le développement, sur la négociation d’un nouvel instrument juridique contraignant incluant l’ensemble des grandes économies, et sur la création d’une véritable organisation mondiale de l’environnement. La ministre a par ailleurs rencontré le maire de Pékin, Guo Jinlong, afin d’approfondir la coopération entre la France et la capitale chinoise.

Enfin, une rencontre avec la communauté française a été organisée lors de chacune des étapes de Shanghai, Wuhan, Chengdu et Pékin.