Participation française accrue pour la 8ème édition du salon international de l’optique-photonique « Optic Valley of China » de Wuhan

Ajouté au 21/11/2011 par SHI Lei

Une forte délégation française des entreprises de l’optique-photonique s’est rendue à Wuhan les 2-5 novembre pour le salon professionnel OVC qui accompagne la 4ème conférence POEM, « Photonics and OptoElectronics Meetings ».

Wuhan, capitale de la province du Hubei, possède en effet une « Vallée optique » (OVC, Optics Valley China), constituée d’acteurs académiques et industriels de premier plan :

    en tête des laboratoires, le laboratoire national d’opto-électronique de Wuhan (« WNLO »), situé à proximité du Campus de la Huazhong university of sciences and technologie HUST, qui est l’un des 15 laboratoires nationaux de Chine, toutes disciplines confondues ;

    un réseau d’entreprises d’optique-photonique, ou utilisant ces techniques, très nombreuses (estimées à plusieurs milliers dont près de 160 fabricants de sources et machines lasers, en grande part pour les applications liées à la mécanique : soudage, perçage, découpage,…).

La plupart de ces acteurs se trouvent dans la Zone de développement des hautes-technologies du Lac de l’Est, dans le district de Wuchang situé au sud-est de la ville à proximité des principaux campus scientifiques et technologiques.

La venue des entreprises présentes sous un même pavillon « France » avait été coordonnée par le premier centre d’affaires français en Chine dédié aux secteurs de l’optique, Pythagore, plateforme d’accueil réservée aux entreprises des filières de l’optique, l’optronique, la photonique et la mécatronique qui souhaitent développer leurs activités en Chine.
Basée à Shanghai, grâce à un business center et des espaces de travail multifonctionnels, cette structure accompagne les entreprises participantes durant leur développement avec pour objectif final leur autonomie sur le territoire chinois. Depuis janvier 2011, un représentant permanent de Pythagore, M. Balthazar Boyer, est basé à Wuhan et relaie localement la présence des entreprises françaises, entre autres au travers d’évènements comme le salon OVC.

Les entreprises françaises représentées lors de cette édition étaient : IVEA, Amplitude technologies, Amplitude systèmes, Quantel, Keopsys, Eolite, Fastlite, ainsi que le Pôle de compétitivité Route des lasers – région Aquitaine -, auquel plusieurs de ces entreprises appartiennent (rappelons que Wuhan est jumelée avec Bordeaux et que la province du Hubei l’est avec la région Aquitaine).

Plusieurs de leurs représentants ont participé aux sessions dédiées aux entreprises et au transfert de technologie, notamment :

    Francois Salin, vice-président et directeur technique d’Eolite (Bordeaux) ;
    Benoit Appert-Collin, Directeur d’ « Alphanov, Centre Technologique Optique et Lasers » (Bordeaux) ;
    Quentin Mocaert, responsable ventes et ingénieur d’Amplitude Système basé (basé à Taïwan).

Les laboratoires de recherche français étaient également représentés par les conférenciers :

    Eric Cassan, de l’Institut d’Electronique Fondamentale (CNRS-université Paris-Sud, Orsay) ;
    Jean-Louis Oudar, Laboratoire de Photonique et de Nanostructures (CNRS, Marcoussis) ;
    Patrick Mounaix, Laboratoire Ondes et Matière d’Aquitaine (CNRS-université de Bordeaux, Talence) ;
    Regis Barillé, université d’Angers.