Hu Jintao rentre en Chine après le sommet du G20

Ajouté au 06/11/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a quitté Cannes, France, vendredi pour rentrer en Chine après sa participation au sommet du G20, au cours duquel les leaders du G20 ont discuté des mesures pouvant mettre un terme à la récession de l’économie mondiale et promouvoir la stabilité financière mondiale.

Au sommet de deux jours, les leaders ont discuté de la crise de la dette de la zone euro, de la réforme du système monétaire international, du renforcement des régulations financières et des questions liées au développement et au commerce.

Le sommet du G20 a lieu en pleine période de tensions et de risques baissiers pour l’économie mondiale.

Actuellement, les marchés financiers internationaux souffrent de fluctuations drastiques, et la reprise de l’économie mondiale est en danger dans le contexte d’instabilité et d’incertitude croissante. Dans la zone euro, les risques de la dette souveraine augmente dans certains pays.

Avec un chômage toujours élevé dans la plupart des pays développés, les économies émergentes connaissent des pressions inflationnistes. La croissance économique mondiale montre des signes de ralentissement.

Le président Hu s’est exprimé lors du sommet, présentant des propositions chinoises sur le sujet.

Le G20 doit continuer de montrer l’esprit d’union dans les périodes d’adversité et poursuivre la coopération gagnant-gagnant, a indiqué M. Hu.

“A ce moment critique, le G20 doit travailler pour résoudre les problèmes clé, booster la confiance du marché, réduire les risques et répondre aux défis, et promouvoir la croissance économique mondiale et la stabilité financière”, a déclaré le leader chinois.

M. Hu a formulé un certain nombre de propositions, et notamment: assurer la croissance tout en faisant attention à l’équilibre, poursuivre des résultats gagnant-gagnant via la coopération, améliorer la gouvernance dans la course aux réformes, s’efforcer à progresser en innovant, et améliorer la prospérité commune via le développement.

Le G20 a été créé en 1999 en réponse aux crises financières affectant les pays émergents à la fin des années 1990.

Face à la crise financière mondiale, les chefs d’Etat et de gouvernement des membres du G20 se sont réunis pour la première fois à Washington en novembre 2008 pour établir un plan d’action afin d’empêcher le système financier et l’économie mondiale de s’effondrer.

Depuis, les leaders du G20 se sont rencontrés régulièrement: à Londres en avril 2009; à Pittsburgh en septembre 2009; à Toronto en juin 2010; et à Séoul en novembre 2010.

Ces trois dernières années, les membres du G20 ont pris des mesures drastiques pour soutenir l’économie mondiale, et ont commencé à résoudre les problèmes de déséquilibres macro- économiques mondiaux et les insuffisances de la régulation financière.

Le G20, qui représente 85 % de la production mondiale et deux tiers de la population mondiale, est devenu le premier forum pour la coopération économique et financière.

Les membres du G20 sont: Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Allemagne, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Russie, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Corée du Sud, Turquie, Royaume-Uni, Etats-Unis et l’Union européenne.