Hu Jintao parle des prix des marchandises, de l’énergie et de la sécurité alimentaire dans son discours au G20

Ajouté au 06/11/2011 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a prononcé un discours vendredi au sommet du G20 sur les problèmes importants comme la fluctuation des prix des marchandises de base, l’énergie, la sécurité alimentaire et l’emploi. Concernant la fluctuation des prix des marchandises de base, M. Hu a déclaré que le G20 doit se concentrer sur les trois aspects suivants:

Premièrement, chercher un équilibre entre la stabilisation des prix des marchandises de base et la promotion de la croissance économique mondiale.

Le G20 doit adopter des mesures pour accroître la capacité de production, stabiliser l’offre et la demande, renforcer la supervision, augmenter la transparence des transactions du marché et enrayer la spéculation afin de maintenir la stabilité des prix des marchandises de base à un niveau raisonnable.

Deuxièmement, atteindre un équilibre équitable entre la stabilité des prix des marchandises de base et assurer la sécurité alimentaire et énergétique mondiale.

Le G20 doit prendre des mesures concertées dans les domaines tels que l’économie réelle, le commerce et la finance, et établir un système de promotion avancé pour la recherche et le développement des technologies en matière d’énergie et d’agriculture, a-t-il souligné.

M. Hu a poursuivi en indiquant que le G20 doit également bâtir un système commercial international non discriminatoire afin de promouvoir un développement solide, stable et méthodique du marché international des marchandises de base.

Troisièmement, atteindre un équilibre entre la stabilisation des prix des marchandises de base et la promotion du développement et de la coopération au niveau international. Les nations du G20 doivent valoriser les transferts de technologie et le soutien financier pour les économies en développement, et les aider à assurer la sécurité en matière d’énergie et de sécurité alimentaire.

Concernant le secteur de l’énergie, en accordant la priorité à l’économie, en dépendant des ressources domestiques, en encourageant les différents modèles de développement et en protégeant l’environnement, la Chine oeuvre pour construire un système de fourniture d’énergie stable, économique, propre et sûr.

Le leader chinois a également déclaré que son pays s’efforce d’appliquer la politique d’autonomie alimentaire en augmentant les investissements dans l’agriculture, en améliorant les installations d’irrigation agricole et en valorisant le développement dans les sciences et technologies agricoles afin d’élever la productivité alimentaire et agricole dans son ensemble.

Concernant l’emploi, Hu Jintao a déclaré que les membres du G20 doivent donner la priorité à la stabilisation et à l’augmentation de l’emploi, notamment de l’emploi des jeunes et des personnes vulnérables dans le développement socioéconomique, ajoutant qu’ils doivent promouvoir l’emploi via la croissance et maintenir la croissance via l’emploi.

La Chine a toujours considéré le plein emploi comme mission majeure pour assurer et améliorer les conditions de vie de la population, et il s’agit également d’une mesure importante pour accroître la demande domestique, a expliqué M. Hu.

Il a ajouté que l’application des stratégies sur l’emploi et des politiques actives en la matière ont maintenu un secteur de l’emploi généralement stable, qui contribue également considérablement à la reprise de l’économie mondiale et à la réduction du chômage.

Lors du sommet du G20, le président chinois a discuté des relations bilatérales et de la coopération dans le cadre du G20 avec un certain nombre de dirigeants étrangers et chefs d’organisations internationales comme le Premier ministre britannique, David Cameron, la chancelière allemande, Angela Merkel, le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, ainsi que Pascal Lamy, directeur général de l’OMC.