Lancement de « Bordeaux Connexion » à Hong Kong

Ajouté au 31/10/2011 par SHI Lei

Après Shanghai et Pékin, Bordeaux Gironde Investissement a officiellement lancé le 26 octobre l’antenne hongkongaise de « Bordeaux Connexion ». Objectif : créer un réseau d’ambassadeurs de l’Aquitaine à l’international en s’appuyant sur les Bordelais expatriés.

« On vous a réuni dans un restaurant provençal mais ne nous en tenez pas rigueur le menu est Bordelais ! » annonce en accueillant ses invités Marc Etcheverry.

Profitant de la troisième édition du Wine & Dine Festival (reproduction hongkongaise de la Fête du Vin de Bordeaux) qui ouvre ses portes au public vendredi 28 octobre, le jeune chargé de mission de Bordeaux Gironde Investissement avait choisi le restaurant « Chez Didier » pour réunir les futurs ambassadeurs de la capitale girondine.

« Le but de notre agence, organisme para public financé par la Région Aquitaine, le Conseil Général, la Mairie de Bordeaux, la Communauté Urbaine et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux est de promouvoir Bordeaux à l’international et d’essayer d’y attirer des investisseurs étrangers.

Diaspora bordelaise

Comme les Bretons, les Chtis, les Corses ou les Basques, les Bordelais qui se sont installés à l’étranger gardent un attachement très fort à leur région, c’est pour cela que nous avons reçu il y a deux ans, la mission de créer un réseau d’ambassadeurs. Ces ambassadeurs vont avoir, à un moment donné, le réflexe de promouvoir Bordeaux auprès d’interlocuteurs désirant s’implanter en Europe et pourrons nous le faire savoir » explique-t-il.

Depuis sa création en 2009, Bordeaux Connexion compte cinq cent ambassadeurs à travers le monde, notamment à Québec, à Londres et en Californie. En Chine, les diplomates girondins sont déjà cinquante répartis entre Shanghai et Pékin. La plate- forme internet www.bordeaux-connexion.com, mise en place leur permet de communiquer et d’échanger les informations.

La première réunion de la « diaspora » girondine hongkongaise comptait près d’une vingtaine d’invités aux côtés de vignerons, du représentant de La Charcuterie Bordelaise, du Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux et de son Directeur Général, bien décidés à relever le défi. Parmi eux, des figures « historiques » de la communauté française comme Jacques Boissier, Président de Classic Fine Foods ou Jean Yves Chatté, créateur de l’épicerie « Monsieur Chatté ».

Un club ouvert

Des jeunes bordelais installés plus récemment à Hong Kong comme Pierre Stanghellini, directeur marketing du groupe de restaurants Aqua, Gaspard de Roquefeuil, directeur des ventes de Asia Jet, Jordi Bonabosch du cabinet Deloitte, Catherine Pechaudra – Hourdou dont la société Keyfair Investment vend notamment des vignobles à des investisseurs hongkongais avaient également répondu à l’appel.

« Il n’y a pas de critères trop strictes pour rejoindre Bordeaux Connexion, il suffit d’être natif de la région ou d’y avoir fait ses études, être supporters des Girondins de Bordeaux ou encore aimer le vin de Bordeaux… Ensuite c’est très simple,il faut nous contacter directement par l’intermédiaire de notre plate forme » ajoute en souriant Marc Etcheverry.

Dans cet esprit, les « voisins basques » arrivés la veille pour Wine & Dine Festival sous la houlette du charcutier Pierre Oteiza s’étaient naturellement joints au déjeuner et c’est au son chaleureux de l’accordéon et des chansons du célèbre « Étienne » que les diplomates se sont quittés en prenant date pour une prochaine réunion.