La Chine s’oppose fermement à un projet de loi du Sénat américain sur le yuan (porte-parole)

Ajouté au 10/10/2011 par SHI Lei

La Chine s’est fermement opposée mardi à un projet de loi du Sénat américain sur le yuan, la monnaie chinoise, après que ce dernier a voté pour la tenue d’un débat sur la soi-disant “manipulation monétaire” de la Chine, a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Ma Zhaoxu dans un communiqué.

Une telle initiative “contrevient sérieusement aux règles de l’Organisation mondiale du commerce et entrave les relations commerciales sino-américaines”, a souligné Ma Zhaoxu.

La Chine appelle certains sénateurs américains à “considérer rationnellement la coopération commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, qui est mutuellement bénéfique par nature, et de cesser de faire pression sur la Chine en élaborant des lois intérieures en vigueur aux Etats-Unis”, a indiqué Ma Zhaoxu.

Ce projet de loi “va aggraver la question du taux de change en instaurant des mesures protectionnistes sous le prétexte du déséquilibre monétaire”, a poursuivi le porte-parole.

“La coopération économique et commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, qui a apporté des intérêts concrets aux peuples chinois et américain, est caractérisée par des bénéfices mutuels et des résultats gagnant-gagnant, qui constituent le fondement et une force motrice des relations sino-américaines”, a affirmé Ma Zhaoxu.

Selon les statistiques, la Chine et les Etats-Unis sont chacun le deuxième partenaire commercial de l’autre et la Chine est le marché d’exportations ayant la plus forte croissance.

“Il est largement admis que le taux de change du Renminbi, la monnaie chinoise, n’est pas la cause du déséquilibre commercial entre la Chine et les Etats-Unis”, a ajouté Ma Zhaoxu.

La Chine appelle les Etats-Unis à abandonner le protectionnisme et à ne pas politiser les questions économiques afin de créer un environnement favorable au développement des relations économiques et commerciales bilatérales, a-t-il indiqué.

Le Sénat américain a voté lundi (heure locale) la tenue d’un débat sur ce projet de loi controversé malgré la forte opposition des entreprises chinoises et américaines.

Le vote 79-19 a ouvert un débat d’une semaine sur le projet de loi, dernière procédure avant d’être finalement voté au Sénat. Pour que le projet de loi devienne loi, il doit être approuvé par la Chambre des représentants et ensuite signé par le président américain Barack Obama

La loi sur la réforme de la surveillance du taux de change 2011 a été présentée par les sénateurs Charles Schumer, Sherrod Brown et des législateurs démocrates et républicains.

Le Sénat américain a abordé la question de la monnaie chinoise au moment où le taux de chômage aux Etats-Unis a dépassé les 9% et où les partis Républicain et Démocrate se préparent pour les prochaines élections présidentielles, qui seront probablement dominées par le taux de chômage et les questions économiques.

Les détracteurs considèrent que les chiffres de ces vingt dernières années n’établissent aucun lien entre le taux de change de la Chine et le taux de chômage aux Etats-Unis. Bien que le yuan se soit apprécié de 25% face au dollar depuis 2005, le taux de chômage aux Etats-Unis a augmenté de 7% à plus de 9%.