Président de l’Université des langues étrangères de Xi’an: établir un système éducatif pluraliste

Ajouté au 19/09/2011 par SHI Lei

M. Hu Sishe, député de l’APN en provenance du Shaanxi (nord-ouest) et le président de l’Université des langues étrangères de Xi’an

China.org a récemment interviwé M. Hu Sishe, député de l’APN en provenance du Shaanxi (nord-ouest) et le président de l’Université des langues étrangères de Xi’an, au sujet du développement de l’éducation en Chine.

Un système éducatif pluraliste

Selon M. Hu, un système éducatif idéal doit, d’une part, permettre aux élèves de développer tous leurs talents uniques. D’autre part, ce système doit satisfaire aux exigences du développement économique et social de l’Etat. « J’ai remarqué que l’éducation dans les écoles secondaires anéantit, très souvent, l’imagination et la créativité des élèves. C’est pour cette raison qu’il est urgent de créer plus d’écoles spéciales pour ces élèves aux talents particuliers, tels que la musique, la peinture, l’architecture ou bien le sport ».

Problème d’emploi des étudiants

Depuis l’année dernière, les étudiants sont confrontés au problème du chômage. « Les étudiants en recherche d’emploi sont notre plus grande préoccupation », souligne le président de l’Université des langues étrangères de Xi’an. « Heureusement, nous, les universités de langues étrangères, nous portons mieux que d’autres universités. Cette année, la situation de l’emploi s’est améliorée et il est plus facile pour les étudiants de trouver des emplois correspondant à leurs exigences », poursuit-il.

M. Hu indique que le problème du manque d’emplois constitue en effet un défi non seulement pour les étudiants, mais également pour les universités. Selon lui, ces dernières doivent s’engager à transformer leur mode de développement, en modifiant l’arrangement des cours et en fournissant aux étudiants des guides de planification de carrière, etc.

 

Des étudiants nés dans les années 80 et 90

« Il est normal que la jeune génération, ces étudiants nés dans les années 80 ou 90, soient parfois incompris des plus âgés. Au lieu de les critiquer, nous devons leur offrir un environnemnt plus libre », affirme M. Hu.

Six suggestions du président de l’Université des langues étrangères de Xi’an

Cette année, M. Hu a formulé six suggestions au sujet du développement économique et éducatif dans l’ouest de la Chine :

– Inclure les trois villes de l’Ouest, à savoir, Xi’an, Chongqing et Chengdu, dans le onzième plan quinquennal de l’Etat afin d’assurer un développement différencié en mettant en valeur les atouts des trois villes.

– Accorder un soutien aux universités de l’Ouest, en termes de politiques, de projets ainsi que de capitaux.

– Les finances centrales et locales doivent prendre en charge une partie des dettes des universités.

– Développer des programmes de formation pour les enseignants de langues étrangères des écoles de l’Ouest.

– Corriger toutes les informations mal traduites dans les lieux publics.

– Etablir une banque de données multilingue des œuvres littéraires.