Premières rencontres littéraires franco-chinoises de Xian

Ajouté au 19/09/2011 par SHI Lei

Le 27 octobre 2011 à l’Université XISU, l’Alliance Française de Xian organise une rencontre littéraire franco-chinoise avec les écrivains Philippe Claudel (Le rapport de Brodeck) et Shan Sa (La joueuse de Go), tous deux lauréats de nombreux prix littéraires.
Philippe Claudel est un célèbre écrivain et réalisateur français. Il a réalisé en 2008 le film “Il y a longtemps que je t’aime » qui a remporté en 2009 le BAFTA du meilleur film étranger. En 2011, il réalise « Tous les soleils », qui obtient un gros succès public et critique. Après ses études à Nancy, il décide d’y rester et enseigne pendant 11 ans dans des prisons, ce qui lui inspire des nouvelles et des scénarios. Il raconte que son expérience lui a appris à porter des jugements simples sur les gens, sur la culpabilité, sur les besoins de juger autrui. « C’est clair pour moi que je n’aurais jamais pu écrire des textes comme « Le rapport de Brodeck », « Les âmes grises », ou tourner des films comme « Il y a longtemps que je t’aime » si je n’avais pas connu l’univers carcéral. Son plus grand succès est “les âmes grises », prix Renaudot en France, et également primé dans plusieurs autres festivals internationaux. Il remporte en 2003 le Prix Goncourt de la nouvelle pour « Les petites mécaniques » et son ouvrage « Le rapport de Brodeck », une histoire hallucinante prochainement publiée en Chine, est également lauréat de plusieurs prix célèbres. Shan Sa est née à Pékin, en Chine, dans une famille d’enseignants. Nommée Yan Ni, elle décide d’adopter le pseudonyme de Shan Sa en hommage à un texte du poète Bai Juyi, de la dynastie Tang. A 8 ans, elle publie son premier recueil de poèmes, qui obtient le premier prix d’un concours national de poésie pour enfants de moins de 12 ans. Après avoir terminé ses études secondaires à Pékin, elle s’installe à Paris en août 1990 grâce à une bourse du gouvernement français. Installée avec son père, un professeur de l’Université de la Sorbonne, elle apprend rapidement la langue française. En 1994 elle termine ses études de philosophie et de 1994 à1996 elle travaille comme secrétaire du peintre Balthus. Elle publie ensuite ses deux premières nouvelles et un recueil de poésie, très remarqués de la critique, et se voit décerner le prix Goncourt de la première nouvelle pour « La porte de la paix céleste ». En 2001 elle remporte son plus grand succès avec « la joueuse de Go », qui plaît énormément au public et reçoit de nombreux prix littéraires, notamment le prix Goncourt 2001 des lycéens, et sera publié en 32 langues.