A la recherche d’un nouveau chapitre dans les relations sino-libyennes (COMMENTAIRE)

Ajouté au 19/09/2011 par SHI Lei

La reconnaissance officielle du Conseil national de transition (CNT) libyen par la Chine comme autorité dirigeante et représentant du peuple libyen est une décision mature prise au bon moment par la partie chinoise.

La Chine et la Libye travaillent ensemble en faveur d’une transition douce et du développement des relations bilatérales.

A présent, la situation en Libye n’est pas stabilisée, et on ne sait toujours pas où se cache Mouammar Kadhafi. Mais ce qui est clair c’est que le CNT contrôle la majeure partie de la Libye et a commencé à prendre le pouvoir et à assumer les responsabilités administratives.

La décision de la Chine se base sur sa politique étrangère indépendante de paix et le principe de respect du choix des Libyens.

La politique chinoise sur la Libye ne cherche pas à satisfaire ses propres intérêts mais est entièrement consacrée aux intérêts des relations bilatérales ainsi qu’à la paix, la stabilité et au développement de la région dans son ensemble.

Depuis que les troubles ont éclaté en Libye, la Chine a tenté d’apaiser les conflits, a maintenu la communication et les contacts avec la communauté internationale et a appelé à une solution pacifique.

Les relations d’amitié et de coopération entre la Chine et la Libye doivent se développer sur la base de l’amitié entre les deux peuples et les intérêts communs des deux pays.

Quels que soient les changements au niveau des autorités libyennes au pouvoir, des efforts doivent être déployés pour faire en sorte que le vide ne s’installe pas dans les relations bilatérales et que la coopération amicale et les échanges continuent sans interruption.

La Chine soutient la reconstruction politique et économique de la Libye et est prête à jouer son rôle dans le processus de reconstruction.

De son côté, le leadership du CNT s’est dit “ravi” de la décision de la Chine de reconnaître son statut.

En réponse, le CNT a publié un communiqué en trois points: respecter strictement tous les traités et accords existants entre les deux pays; adhérer fermement à la politique d’une seule Chine; accueillir la participation de la Chine dans la reconstruction du pays et promouvoir de concert le développement stable et durable des relations bilatérales.