La Chine joue un rôle majeur et déterminant dans les préparations du G20, selon François Baroin

Ajouté au 29/08/2011 par SHI Lei

La Chine joue un rôle “majeur et déterminant” dans les préparations du G20 et la lutte contre la crise de la dette, a déclaré vendredi à Beijing le ministre français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie François Baroin.

Il a remercié le soutien de la Chine à la zone euro et a insisté sur l’importance de la confiance mutuelle avec la Chine, en s’engageant à prendre des politiques financières plus prudentes, à réduire le déséquilibre existant dans le système économique et à assurer la stabilité des dettes souveraines de la France.

Le président chinois Hu Jintao a déclaré jeudi, lors de sa rencontre avec le président français Nicolas Sarkozy, que la Chine se préoccupait de l’impact de la crise de la dette en Europe et souhaitait la stabilité de l’économie européenne. “La Chine a confiance dans l’économie européenne et l’euro, et souhaite que l’Europe prenne des mesures pour garantir la sécurité des investissements chinois en Europe”, a souligné M. Hu.

M. Baroin a estimé que la priorité actuelle n’était pas l’émission d’euro-obligations, indiquant que l’important était de mettre en oeuvre les politiques financières déjà adoptées par les pays européens pour réduire le déséquilibre des finances.

Il a insisté sur la sûreté de la dette française, prenant comme exemple que le taux d’épargne élevé des ménages français autour des 16%.

A propos de la convertibilité du yuan (monnaie chinoise), M. Baroin a révélé qu’un groupe de travail, mis en place par la France et la Chine, discuterait de ce sujet pour avancer des propositions concrètes pour le sommet du G20 à Cannes.

“Nous avons comme objectif d’élaborer avec notre partenaire chinois des propositions pour faire du yuan une monnaie internationale librement convertible, dont l’usage reflète son ouverture commerciale et son poids économique”, a fait savoir M. Baroin.

M. Baroin est arrivé jeudi à Beijing avec le président français Nicolas Sarkozy, qui a effectué une visite éclair en Chine.

M. Baroin a eu des entretiens jeudi et vendredi à Beijing avec le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan, le ministre des Finances Xie Xuren et le gouverneur de la Banque centrale Zhou Xiaochuan.