Signature d’un protocole d’accord en vue d’une coopération financière entre GDF SUEZ et ICBC

Ajouté au 15/08/2011 par SHI Lei

GDF SUEZ et Industrial and Commercial Bank of China Limited (« ICBC ») ont signé vendredi un protocole d’accord en vue d’une coopération financière non exclusive.

Ce protocole d’accord permettra à GDF SUEZ de bénéficier du soutien d’ICBC dans le cadre du financement de ses projets à travers le monde, notamment en Asie-Pacifique et en Chine. Il couvrira l’ensemble des activités du groupe GDF SUEZ, tels que le gaz, l’électricité, l’eau et les déchets, les services d’efficacité énergétique, indique un communiqué de presse rendu public vendredi par les deux sociétés.

Cet accord fait suite au protocole d’accord de partenariat stratégique mondial signé récemment entre GDF SUEZ et China Investment Corporation (« CIC »), au sein duquel GDF SUEZ accueille CIC en tant qu’ investisseur minoritaire dans son activité exploration & production afin d’accélérer son développement.

Le protocole d’accord signé ce jour contribue au développement des relations qui unissent ICBC et GDF SUEZ, deux leaders mondiaux dans leur secteur d’activité respectif. Il capitalise à la fois sur l’accord de coopération conclu entre CIC et GDF SUEZ, ainsi que sur le statut d’affilié d’ICBC par rapport à CIC.

Le protocole d’accord prévoit plusieurs formes possibles de coopération financière, notamment la mises à la disposition de GDF SUEZ au niveau Groupe de nouvelles lignes de crédit qui permettraient d’accompagner les opportunités de croissance qui s’ offrent au Groupe.

Cette coopération apportera un puissant soutien financier et stratégique pour le développement du Groupe au sein de la région Asie Pacifique et de la Chine, a déclaré Gérard Lamarche, directeur général adjoint en charge des Finances de GDF SUEZ.

ICBC est la première banque mondiale par la capitalisation boursière, mais également en termes de rentabilité, de dépôts de clients et de valeur de sa marque.

GDF SUEZ inscrit la croissance responsable au coeur de ses métiers pour relever les grands enjeux énergétiques et environnementaux : répondre aux besoins en énergie, assurer la sécurité d’approvisionnement, lutter contre les changements climatiques et optimiser l’utilisation des ressources.