« Bâtir des villes durables : regards croisés entre la France et la Chine »

Ajouté au 01/08/2011 par SHI Lei

 

Comment construire une ville économique et écologique au XXIème siècle ? Avec le développement technologique et l’augmentation de la population, cette question prend chaque jour plus d’importance. Vendredi soir au Broadway Cinéma MOMA de Beijing, une conférence sur le thème “Bâtir des villes durables, regards croisés entre la France et la Chine”, a permis de dévoiler quelques éléments de réponse.

Les personnes ont vite été captivées par un expert chinois analysant la situation actuelle de la construction des villes durables en Chine. Ce professeur a effectué ses études en France dans le domaine de la préservation et de la rénovation du patrimoine en Chine.

Zou huan

Directeur adjoint

Ecole d’Architecture de l’Université Tsinghua

“La construction des villes en Chine rencontre de grands problèmes, comme le manque de ressources ou de graves pollutions, ainsi, la ville verte devient un choix inévitable pour équilibrer le développement de l’industrie et la protection de l’environnement.”

Cette année, l’ambassade de France en Chine inaugure un cycle de conférences dédié à l’environnement. 2 intervenants chinois et français ont confronté leurs conceptions de la ville durable.

Simon Rodriguez Pages

Architecte

“Le bien fait de la ville, c’est de vivre ensemble, d’être avec les autres, de pouvoir compter sur les autres. Une des plus belles choses que j’ai vue quand je me promène ici en Chine, c’est de voir des gens le soir sur des places danser ensemble.”

Destinées au grand public, ces conférences ont pour objectif de sensibiliser les citoyens aux enjeux environnementaux et de favoriser les échanges d’expériences entre la France et la Chine.

 
Le premier volet de ce cycle s’est tenu en avril dernier à Pékin et à Wuhan. Il a porté sur le droit de l’environnement et a réunit à Wuhan plus d’une centaine de participants.Le second volet dédié à l’urbanisme s’est déroulé 20 Juin à l’Institut Zhongnan de Wuhan. Plus d’une centaine d’auditeurs (représentants des départements universitaires d’urbanisme, architectes, urbanistes) ont assisté aux présentations des deux experts français et chinois réunis à cette occasion.

Au cours de son discours d’ouverture, M. Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan a rappelé tout l’intérêt de mener de telles rencontres, permettant de confronter les points de vue des experts et d’éclairer les enjeux auxquels sont confrontées les villes du monde entier.

M. Simon Rodriguez Pages, architecte associé des « Ateliers 234 » de Paris, ainsi que M. LI Chun Fang, vice architecte en chef de l’Institut Zhongnan de Wuhan ont présenté leur vision de la métropole de demain.

M. Rodriguez Pages a porté l’accent sur les modes d’harmonisation de la densité (création de rythmes, de repères, mixité des lieux, techniques d’enfouissement,…). M. Li Chun fang quant à lui abordé la problématique de la planification urbaine en Chine en soulignant l’enjeu de la coordination du développement des villes chinoise (équilibre des activités, de l’environnement naturel, des équipements espaces verts, réseaux d’eau potable, d’assainissement, réseaux de communication). Il illustra son propos à travers le cas de la ville de Hanzhou et l’aménagement de la Gare – Orient.

Ces présentations ont donné lieu à de fructueux échanges entre les experts et la salle permettant de confronter le point de vue occidental au phénomène d’urbanisation chinois en abordant les questions de gestion de la densité face au rythme de développement des villes, les types de réflexion à mener en matière d’aménagement urbain et leur application aux grands ensembles ou aux pôles d’échange.

Cette manifestation marqua également l’ouverture du colloque « Architecture et Urbanisme Opportunités et projets dans les provinces du Hubei et du Sichuan » organisé par UbiFrance et l’AFEX (Architectes Français à l’Export). Au terme de la conférence, les représentants de l’Institut Zhongnan ont donc été invités à rencontrer une dizaine d’experts français en mission à Wuhan, pour échanger sur les opportunités de collaborations communes.