Conférence franco-chinoise d’allergologie à Wuhan

Ajouté au 29/07/2011 par SHI Lei

La 2ème conférence franco-chinoise d’allergologie s’est déroulée en résidentiel du 24 au 26 juillet 2011 à bord d’un bateau de croisière sur le Yangtze, entre Yichang et Chongqing, en présence de représentants des sociétés d’allergologie française (Pr. Demoly et De Blay) et chinoise.
Cette rencontre, organisée par le Pr. LIU Guanghui, directeur du service d’allergologie de l’hôpital de Tongji de Wuhan, faisait suite à une 1ère réunion tenue à Xiamen en octobre 2009 ; elle a réuni durant trois jours une quarantaine de participants – experts, jeunes médecins et étudiants -, dans le cadre mythique des Trois Gorges, sur un des axes de vie les plus importants et les plus réputés de Chine. Y ont notamment été abordées les causes de l’asthme et des allergies médicamenteuses, souvent difficiles à identifier, ainsi que les méthodes pour les diagnostiquer et les traiter.

 Les présentations ont donné lieu à des débats nombreux et nourris, témoignant du vif intérêt des participants chinois pour les techniques de diagnostic occidentales et les échanges d’expériences avec leurs homologues français ; le souhait d’une coopération durable, en vue d’établir des standards internationaux d’allergologie et de faire évoluer les pratiques, a été clairement exprimé. Le rendez-vous est pris pour une nouvelle réunion en 2013, qui pourrait revêtir la forme d’un séminaire d’allergologie approfondie ou d’une école internationale d’allergie, organisée avec le soutien d’organisations telles que la WAO (World Allergy Organization) et l’EACI (European Academy of Allergology and Clinical Immunology).

Cette conférence fut aussi l’occasion de renforcer la coopération naissante entre la France et l’Hôpital de Tongji de Wuhan, qui en était l’instigateur ; elle a permis, au travers de discussions en marge des sessions, de préciser un cadre de travail et de définir des projets de recherche en allergologie avec les CHU de Strasbourg et de Montpellier.

Elle a donc pleinement atteint ses objectifs et constitue incontestablement un succès qui incite à la poursuite et au renforcement de la coopération médicale entre la France et la Chine.

Texte et photo de Jacques FLECK, attaché pour la science et la technologie – Consulat Général de France à Wuhan