L’observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, Cité de l’Architecture et du patrimoine

Ajouté au 15/07/2011 par SHI Lei

L’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, crée en 1997, pour mission de développer les coopérations entre les professionnels chinois et français dans les domaines de l’enseignement, de la recherche ou de la maîtrise d’œuvre avec les milieux de l’architecture, de la ville, du paysage et du patrimoine.
 L’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine
L’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine (OACC) a été crée en 1997 par les ministères des Affaires étrangères et européennes, de la Culture et de la communication, de l’Education nationale, et de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Il est depuis 2001 rattaché à l’Institut français d’architecture, à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Il a pour mission de développer les coopérations entre les professionnels chinois et français dans les domaines de l’enseignement, de la recherche ou de la maîtrise d’œuvre avec les milieux de l’architecture, de la ville, du paysage et du patrimoine.

 Coopération avec la Chine
L’OACC et l’Ecole d’architecture et d’urbanisme de l’université Tongji ont développé depuis 1998 une coopération sur le patrimoine urbain, architectural et paysager, au travers notamment du Programme présidentiel « 150 architectes, urbanistes et paysagistes » achevé en 2005.

Cette coopération a été renforcée en 2007 par la signature d’une convention entre, pour la partie chinoise, l’Université Tongji, l’Institut de formation et de recherche du Patrimoine Mondial de l’UNESCO (région Asie et Pacifique, Shanghai), et pour la partie française, la Direction de l’Architecture et du Patrimoine (DAPA) du Ministère de la Culture et de la Communication, et la Cité de l’architecture et du patrimoine.

 
Convention entre l’Université Tongji, la Cité de l’architecture et du patrimoine et la Direction de l’architecture et du patrimoine du Ministère de la cultureLa convention se fixe pour objectif de renforcer « la conviction commune que la préservation et la mise en valeur du patrimoine architectural, urbain et paysager sont des fonctions fondamentales pour un développement harmonieux et durable des villes, des territoires et du cadre de vie des gens qui les habitent ».

 Actions menées en 2010
Dans ce cadre, les actions suivantes ont été menées en 2010
Les ateliers croisés

Ils permettent de confronter les approches et les méthodes françaises et chinoises en faisant travailler ensemble sur le terrain des enseignants et des étudiants des deux pays. En 2009-2010, les étudiants et professeurs français et chinois ont mené une étude de terrain dans un village de la province du Shaanxi (Liang) dont les résultats ont été présentés aux habitants du village de Liang et ont été exposés à Pingyao et à l’université Tongji.

Activités autour de la construction en terre
Ces activités ont été organisés par l’OACC en collaboration avec CRAterre, une association et un laboratoire de recherche de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, qui œuvre à la reconnaissance du matériau terre afin de répondre aux défis liés à l’environnement. En octobre 2010, un séminaire sur la construction en terre s’est tenu à Pingyao. Ce séminaire a été suivi par un atelier de restauration d’un mur de fortification en terre.

Séminaires et expositions dans le cadre de l’Exposition universelle de Shanghai
l’OACC a organisé un séminaire, au Pavillon de France de l’Exposition universelle de Shanghai, présentant les différents projets menés par l’OACC autour de trois thèmes : mise en valeur du patrimoine, développement du tourisme culturelle, nouvelles pratiques architecturales et urbaines. Trois expositions ont par ailleurs été organisées :

•Avec les lauréats des « Global Award for Sustainable Architecture 2007-2009 » ,
•Sur les résultats des « ateliers croisés » à Liang (Shanxi) et Zhaji (Anhui), (organisée par l’Ecole de Chaillot et l’université Tongji),
•Et sur le thème « tourisme, culture et patrimoine : expériences françaises ».

Echange d’expertise

l’OACC organise de façon régulière des voyages d’étude pour des délégations d’urbanistes chinois. En 2010, ont ainsi été organisés des voyages d’étude sur les thèmes de la protection et de la mise en valeur du patrimoine historique français et de l’aménagement urbain et de la protection du patrimoine des villes moyennes ainsi qu’une formation à destination de l’Association des urbanistes de Chine ayant pour objet de faire découvrir à des professionnels chinois les politiques et les outils français pour la protection, la gestion et la mise en valeur du patrimoine architectural et urbain et de leur faire connaître des projets urbains dans des centres anciens. La période du séjour a permis à la délégation d’assister à la Biennale de Design.
Les « Entretiens de Chaillot »

Les « Entretiens de Chaillot » invitent chaque année dix architectes, français ou étranger, à présenter ses réalisations et projets, sa pensée et ses méthodes devant un public mixte de professionnels et de curieux. L’architecte Zhang Lei a présenté ses travaux lors d’une conférence en octobre 2010.