Le Quatorze Juillet : journée de célébration

Ajouté au 15/07/2011 par SHI Lei

 

La date a été déclarée fête nationale en 1880 pour rendre hommage à la première fête de la Fédération, qui a eu lieu le 14 juillet 1790 pour célébrer l’anniversaire de la prise de la Bastille. Des banquets et spectacles avaient été organisés partout en France, pour chanter l’unité nationale persévérant un an après les premiers événements républicains : le Champ de Mars, à Paris, avait été transformé en immense cirque accueillant cent mille personnes ; à Lyon, un gigantesque temple de la Concorde avait été construit pour symboliser l’harmonie sociale. Le 14 juillet est une fête qui rend hommage aux symboles de la nation.

Défilés et parades officielles

Parmi ces emblèmes figure l’armée, qui pendant la Révolution tint un rôle crucial, notamment via la garde nationale, les soldats défendant la République. Le 14 juillet est donc l’occasion d’organiser un grand défilé militaire, l’un des plus vieux et des plus imposants du monde. Traditionnellement, celui-ci a lieu sur les Champs Elysées, depuis la place de l’Etoile jusqu’à la place de la Concorde où est située la tribune d’honneur. Une parade aérienne de la patrouille de France ouvre le défilé, qui se termine par le passage de la Légion étrangère, un des plus célèbres corps d’armée français. Plus de quatre mille soldats à pied, cinq cents véhicules et deux cents cavaliers défilent chaque année. Souvent, le président de la République invite des soldats étrangers à participer à l’événement, en symbole de l’unité des nations : en 1994, l’intégration d’une unité allemande de l’Eurocorps a ainsi pu montrer la fraternité retrouvée avec l’Allemagne ; en 2007, chacun des vingt-six autres pays de l’Union européenne a envoyé un détachement au défilé. Tous les soldats doivent saluer la tribune d’honneur dans laquelle se trouve le président, ses ministres et de nombreux dignitaires étrangers. Le défilé a lieu dans la matinée. A l’issue de la journée, le président doit traditionnellement intervenir à la télévision pour faire un bilan de l’année, expliquer les vues de la France et les projets à venir.

Les feux d’artifice, apogée des réjouissances

Mais c’est le soir qu’a lieu le grand événement qui réjouit les cœurs : peu après la tombée de la nuit, partout en France, dans les grandes villes comme dans les humbles villages, sont tirés des feux d’artifice. Introduits en Europe par Marco Polo à son retour de Chine, les feux d’artifice sont peu à peu devenus les moyens les plus fastueux de faire la fête. Louis XV, déjà, avait vidé les caisses du royaume pour organiser un gigantesque spectacle en l’honneur du mariage de son fils. Sous la IIIe République, les feux d’artifice se sont popularisés un peu partout en France. On en fait de plus en plus subtils et complexes : couleurs plus variées et formes toujours plus magistrales (un cercle, un cœur, un chiffre). Le feu d’artifice de la ville de Paris a jusqu’à maintenant eu lieu sur le Champ de Mars, en face de la tour Eiffel, de manière à ce que les dizaines de milliers de gens assis sur les marches du Trocadéro, en face, puisse admirer l’éclat flamboyant du spectacle. Mais les feux d’artifice ne sont pas l’apanage de Paris : ceux de Carcassonne (sur les bords de l’Aube), Avignon (au Palais des Papes), Nice, Marseille, Toulouse, Lyon ou Annecy pour ne citer que ceux-là sont aussi particulièrement réputés. A la couleur des feux s’ajoutent des festivités musicales, pique-niques ou défilés dans une majorité des villes françaises.

Au bal, les pompiers !

Pour ceux qui veulent continuer les festivités, qu’ils soient en couple ou célibataires, les très nombreux bals des pompiers, organisés dans la majorité des casernes de France, sont l’occasion de fêtes trépidantes. Là, on parle, on danse de neuf heure du soir à quatre heure du matin, le tout animé par les célèbres soldats du feu ! Rien qu’à Paris, plus de quatorze casernes ouvrent leurs portes au public : si l’entrée y est parfois payante, c’est toujours au profit de l’Association pour le Développement des Œuvres Sociales des Sapeurs-Pompiers.

Autant dire que le Quatorze Juillet est aussi bien une fête patriote, familiale qu’un rendez-vous de la jeunesse : feux d’artifice, défilés ou soirées techno, la fête est pour tout le monde, quelques soient les goûts… et les couleurs !