Sélection de 16 projets dans le cadre du deuxième appel à propositions du Partenariat Hubert Curien "Cai Yuanpei"

Ajouté au 27/06/2011 par SHI Lei

Dans le cadre du deuxième appel à propositions lancé en décembre 2010, 53 projets communs à la France et à la Chine ont été déposés et 41 ont été déclarés éligibles.
Outre l’excellence scientifique du projet et des équipes, le China Scholarship Council (CSC) a fixé plusieurs critères de recevabilité d’un dossier déposé par les équipes chinoises :

•âge limite des déposants inférieur à 50 ans
•enregistrement en ligne de tous les déposants chinois
•exclusion de tout participant ayant bénéficié depuis moins de 5 ans d’un soutien financier du CSC.
Sur les 41 projets éligibles, 16 nouveaux projets d’une durée de 24 mois, se rajoutant aux 21 projets en cours, ont été retenus dans le cadre de ce deuxième appel à propositions.

Rappel des grandes lignes du programme

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) “Cai Yuanpei”, mis en œuvre suite à l’accord signé en novembre 2009 est destiné à soutenir financièrement les mobilités de projets de recherche déposés conjointement par une équipe française et une équipe chinoise et bâtis autour d’une ou plusieurs thèses de doctorat, de préférence en cotutelle.

Evaluation et sélection des projets

Les projets ont été évalués par les parties française et chinoise selon les 5 critères habituels des PHC : qualité scientifique, qualité et compétence des équipes françaises et chinoises, intérêt de la coopération et complémentarité, participation aux projets de jeunes chercheurs, de doctorants et de post doctorants. Les évaluations ont été réalisées pour la partie chinoise par un panel d’experts du CSC et pour la partie française par les experts de la Mission d’Expertise Internationale (MEI).

La ventilation thématique des 16 projets sélectionnés est la suivante :

mathématiques (2 projets), sciences de la Terre et de l’univers (1 projet), chimie (3 projets), biologie (2 projets), sciences humaines et sociales (2 projets), sciences pour l’ingénieur (1 projet), sciences et technologies de l’information et de la communication (3 projets), sciences agronomiques (2 projets).